EXODE 18 : 1 À 27 + ***EXODUS 18 : 1 à 27 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

16/07/2015 08:49

EXODE 18 : 1 À 27 + ***

1 ¶  Jéthro, sacrificateur de Madian, beau-père de Moïse, apprit tout ce que Dieu avait fait en faveur de Moïse et d’Israël, son peuple ; il apprit que l’Éternel avait fait sortir Israël d’Égypte.

Jéthro …  apprit tout. Les capacités d’information qu’avaient les peuples, dans l’Antiquité, ne doivent pas être sous-estimées. Les nouvelles d’événements importants circulaient rapidement d’un pays à l’autre, très souvent par l’intermédiaire des caravanes de marchands qui traversaient le Croissant Fertile, des ambassadeurs ou d’autres contacts officiels entre les nations. Dans le cas de Jéthro, quelle qu’ait été sa source sur les progrès d’Israël, il avait aussi été informé par Séphora et ses fils après que Moïse les avait renvoyés à la maison (v. #Ex 18: 2).

2  Jéthro, beau-père de Moïse, prit Séphora, femme de Moïse, qui avait été renvoyée.

3  Il prit aussi les deux fils de Séphora ; l’un se nommait Guerschom, car Moïse avait dit: J’habite un pays étranger ;

4  l’autre se nommait Éliézer, car il avait dit : Le Dieu de mon père m’a secouru, et il m’a délivré de l’épée de Pharaon.

5  Jéthro, beau-père de Moïse, avec les fils et la femme de Moïse, vint au désert où il campait, à la montagne de Dieu.

6  Il fit dire à Moïse : Moi, ton beau-père Jéthro, je viens vers toi, avec ta femme et ses deux fils.

7 ¶  Moïse sortit au-devant de son beau-père, il se prosterna, et il le baisa. Ils s’informèrent réciproquement de leur santé, et ils entrèrent dans la tente de Moïse.

18:7-12 Le témoignage de Moïse suscita des réactions de louange et un sacrifice de la part de Jéthro, preuve de sa foi. De plus, il comprit parfaitement que Yahvé était incomparable (v. #Ex 18: 11). Le sacrificateur de Madian (v. #Ex 18: 1) n’adorait certainement pas les dieux de son peuple! Puisque les Madianites sont présentés comme des idolâtres (cf. #No 25:17-18 ; #No 31:2-3, #No 31:16), Jéthro devait se distinguer en cela de ses concitoyens; cela est confirmé par le fait qu’Aaron et les anciens adorèrent Dieu et prirent un repas en sa compagnie (v. #Ex 18: 12).

8  Moïse raconta à son beau-père tout ce que l’Éternel avait fait à Pharaon et à l’Égypte à cause d’Israël, toutes les souffrances qui leur étaient survenues en chemin, et comment l’Éternel les avait délivrés.

9  Jéthro se réjouit de tout le bien que l’Éternel avait fait à Israël, et de ce qu’il l’avait délivré de la main des Égyptiens.

10  Et Jéthro dit : Béni soit l’Éternel, qui vous a délivrés de la main des Égyptiens et de la main de Pharaon ; qui a délivré le peuple de la main des Égyptiens !

11  Je reconnais maintenant que l’Éternel est plus grand que tous les dieux ; car la méchanceté des Égyptiens est retombée sur eux.

12  Jéthro, beau-père de Moïse, offrit à Dieu un holocauste et des sacrifices. Aaron et tous les anciens d’Israël vinrent participer au repas avec le beau-père de Moïse, en présence de Dieu.

à Dieu. Puisque, dans le Pentateuque, c’est toujours le nom Yahvé (« l’Éternel ») qui est utilisé en rapport avec les sacrifices prescrits pour Israël, l’emploi du terme Elohim (« Dieu ») ici doit avoir une signification particulière, surtout après que Jéthro lui-même a utilisé le nom Yahvé dans sa réponse à Moïse (v. #Ex 18: 10): malgré sa déclaration de foi et sa bonne compréhension des choses, Jéthro était un païen croyant, donc un prosélyte et un étranger. Dans cette situation précise, le Seigneur était en rapport avec le monde israélite et avec le monde païen simultanément, ce qui explique l’emploi d’Elohim au lieu de Yahvé, le nom de l’alliance avec Israël.

13 ¶  Le lendemain, Moïse s’assit pour juger le peuple, et le peuple se tint devant lui depuis le matin jusqu’au soir.

18:13-27 Le sens pratique de Jéthro profita énormément à Moïse et à Israël. Sa façon de déléguer et d’organiser les choses a été citée en exemple par des experts des siècles durant, et elle l’est encore aujourd’hui. Le fait qu’il parlait de Dieu et des vertus des hommes pieux dans ses conseils suscitait le respect: sa foi, somme toute récente, semblait bien intégrée à sa manière de penser. Il reconnaissait en effet que son gendre avait besoin de l’approbation divine pour pouvoir mettre ses conseils en pratique (v. #Ex 18: 23). Moïse n’appliqua apparemment pas tout de suite les suggestions de son beau-père, mais attendit que la loi ait été donnée (cf. #De 1:9-15).

14  Le beau-père de Moïse vit tout ce qu’il faisait pour le peuple, et il dit : Que fais-tu là avec ce peuple ? Pourquoi sièges-tu seul, et tout le peuple se tient-il devant toi, depuis le matin jusqu’au soir ?

15  Moïse répondit à son beau-père: C’est que le peuple vient à moi pour consulter Dieu.

16  Quand ils ont quelque affaire, ils viennent à moi ; je prononce entre eux, et je fais connaître les ordonnances de Dieu et ses lois.

17  Le beau-père de Moïse lui dit : Ce que tu fais n’est pas bien.

18  Tu t’épuiseras toi-même, et tu épuiseras ce peuple qui est avec toi ; car la chose est au-dessus de tes forces, tu ne pourras pas y suffire seul.

19  Maintenant écoute ma voix ; je vais te donner un conseil, et que Dieu soit avec toi ! Sois l’interprète du peuple auprès de Dieu, et porte les affaires devant Dieu.

20  Enseigne-leur les ordonnances et les lois ; et fais-leur connaître le chemin qu’ils doivent suivre, et ce qu’ils doivent faire.

21  Choisis parmi tout le peuple des hommes capables, craignant Dieu, des hommes intègres, ennemis de la cupidité ; établis-les sur eux comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix.

Les mêmes qualités spirituelles seraient exigées des responsables à l’époque de l’Église primitive (voir #Ac 6:3 ; #1Ti 3:1-7 ; #Tit 1:6-9).

22  Qu’ils jugent le peuple en tout temps ; qu’ils portent devant toi toutes les affaires importantes, et qu’ils prononcent eux-mêmes sur les petites causes. Allège ta charge, et qu’ils la portent avec toi.

23  Si tu fais cela, et que Dieu te donne des ordres, tu pourras y suffire, et tout ce peuple parviendra heureusement à sa destination.

24  Moïse écouta la voix de son beau-père, et fit tout ce qu’il avait dit.

25  Moïse choisit des hommes capables parmi tout Israël, et il les établit chefs du peuple, chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix.

26  Ils jugeaient le peuple en tout temps ; ils portaient devant Moïse les affaires difficiles, et ils prononçaient eux-mêmes sur toutes les petites causes.

27  Moïse laissa partir son beau-père, et Jéthro s’en alla dans son pays.

 

EXODUS 18 : 1 à 27 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

¶ 1 Jethro, the priest of Midian, father-in-law, heard all that God had done for Moses and Israel his people; he heard that the Lord had brought Israel out of Egypt.

Jethro ... heard everything. The information capabilities that had people in ancient times, should not be underestimated. The news of important events circulated quickly from one country to another, often through the merchants of caravans crossing the Fertile Crescent, ambassadors and other official contacts between nations. In the case of Jethro, whatever its source on Israel's progress, he had also been informed by Zipporah and her son after Moses had sent home (v #Ex. 18: 2).

2 Jethro, Moses 'father, took Zipporah, Moses' wife, who had been returned.

3 And her two son Sephora; one was named Gershom, for he said: I live in a foreign country;

4 the other was named Eliezer, for he said, The God of my father helped me, and delivered me from Pharaoh's sword.

5 Jethro, Moses' father with the son and the wife of Moses, came into the wilderness, where he encamped at the mountain of God.

6 He said to Moses: I, thy father-in-law Jethro, am coming to you with your wife and her two son.

¶ 7 Moses went out to meet his father-he bowed and kissed him. They asked each other of their welfare; and they came into the tent.

18: 7-12 The testimony of Moses provoked reactions of praise and sacrifice on the part of Jethro proof of his faith. Moreover, it perfectly understood that Yahweh was incomparable (v #Ex. 18: 11). The priest of Midian (v #Ex. 18: 1) certainly does not worship the gods of his people! Since the Midianites are presented as idolaters (cf. #No 25: 17-18; #No 31: 2-3, #No 31:16) Jethro was to distinguish it from its citizens; this is confirmed by the fact that Aaron and elders worshiped God, and took a meal with him (v #Ex. 18: 12).

8 Moses told his father in law all that the LORD had done to Pharaoh and to the Egyptians for Israel's sake, all the travail that had come their way, and how the LORD delivered them.

9 Jethro rejoiced for all the goodness that Jehovah had done to Israel, and that he had delivered out of the hand of the Egyptians.

10 And Jethro said, Blessed be the LORD who delivered you from the hand of the Egyptians and from the hand of Pharaoh; who has delivered the people from the hand of the Egyptians!

11 Now I know that the LORD is greater than all gods; because the wickedness of the Egyptians fell back on them.

12 Jethro, Moses' father, offered to God a burnt offering and sacrifices. Aaron and all the elders of Israel came to eat bread with Moses' father-in the presence of God.

to God. Since, in the Pentateuch, it is always the name Yahweh ("Jehovah") which is used in connection with the sacrifices prescribed for Israel, the use of the term Elohim ("God") here should have a special meaning, especially after Jethro himself used the name Yahweh in his reply to Moses (v #Ex. 18: 10): Despite his declaration of faith and good understanding, Jethro was a pagan belief, so one proselyte, and abroad. In this particular situation, the Lord had to do with the Jewish world and the pagan world simultaneously, which explains the use of Elohim instead of Yahweh, the name of the alliance with Israel.

¶ 13 The next day Moses sat to judge the people, and the people stood by Moses from morning until evening.

18: 13-27 The practicality of Jethro profited enormously to Moses and Israel. His way of delegating and organizing things was cited as an example by experts for centuries, and it still is today. The fact that he spoke of God and godly virtues in his advice aroused respect: his faith, very recent short, seemed well integrated with his way of thinking. He recognized in fact that his son was in need of divine approval to put his advice into practice (v #Ex. 18: 23). Moses apparently not applied immediately to the suggestions of his stepfather, but waited until the law was given (see # of 1: 9-15).

14 The stepfather of Moses saw all that he did to the people, and said, What are you doing with these people? Why do you sit alone, and all the people stand around you from morning till evening?

15 Moses said to his stepfather, Because the people come to me to inquire of God.

16 When they have a matter, they come unto me; I judge between them, and I make known the statutes of God and his laws.

17 The stepfather of Moses said to him, What you do is not good.

18 You épuiseras thyself, and you épuiseras this people that is with thee; for this thing is over you; you do not handle it alone.

19 Now listen to my voice; I will give you counsel, and God be with you! You must be the people before God and bring their cases to God.

20 Teach them the decrees and laws; and show them the way wherein they must walk and what they must do.

21 out of all the people able men, fearing God, trustworthy men who hate dishonest gain; place such over them as over thousands, hundreds, and captains of fifties, and rulers of tens.

The same spiritual qualities would be required of officials at the time of the early church (see #AC 6: 3; # 1Ti 3: 1-7; #Tit 1: 6-9).

22 And let them judge the people at all times; they shall bring to you all important matters, and they pronounce themselves on small causes. Easier for thyself, and they carry it with you.

23 If you do this, and God so commands, you'll be able to endure, and all this people will go to their destination.

24 Moses listened to his father in law, and did all that he had said.

25 Moses chose able men out of all Israel and made them heads over the people, over thousands, hundreds, and captains of fifties, and rulers of tens.

26 They judged the people at all times; they brought to Moses difficult cases, and they pronounced themselves on all small causes.

27 Moses let his father-in-law depart, and he went in his country.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/