EXODE 31 : 1 À 18 *** + EXODUS 31 : 1 à 18 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

11/08/2015 08:53

EXODE 31 : 1 À 18 *** +

1 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

31:1-11 Dieu précisa quels hommes il avait choisis et divinement dotés de capacités, ou remplis de l’Esprit, pour exécuter tout ce qu’il avait révélé à Moïse (cf. #Ex 28:3 ; #Ex 36:1). Chacun bénéficia de l’intelligence qui lui était divinement accordée face à la complexité de la tâche. La mention qu’il s’agissait d’artisans « habiles » laisse supposer qu’ils avaient déjà développé certains dons auparavant. Ils devaient réaliser tout ce qui est prescrit en #Ex 25:1-30:2.

2  Sache que j’ai choisi Betsaleel, fils d’Uri, fils de Hur, de la tribu de Juda.

3  Je l’ai rempli de l’Esprit de Dieu, de sagesse, d’intelligence, et de savoir pour toutes sortes d’ouvrages,

4  je l’ai rendu capable de faire des inventions, de travailler l’or, l’argent et l’airain,

5  de graver les pierres à enchâsser, de travailler le bois, et d’exécuter toutes sortes d’ouvrages.

6  Et voici, je lui ai donné pour aide Oholiab, fils d’Ahisamac, de la tribu de Dan. J’ai mis de l’intelligence dans l’esprit de tous ceux qui sont habiles, pour qu’ils fassent tout ce que je t’ai ordonné:

7  la tente d’assignation, l’arche du témoignage, le propitiatoire qui sera dessus, et tous les ustensiles de la tente ;

8  la table et ses ustensiles, le chandelier d’or pur et tous ses ustensiles, (31-9) l’autel des parfums ;

9  l’autel des holocaustes et tous ses ustensiles, la cuve avec sa base ;

10  les vêtements d’office, les vêtements sacrés pour le sacrificateur Aaron, les vêtements de ses fils pour les fonctions du sacerdoce ;

11  l’huile d’onction, et le parfum odoriférant pour le sanctuaire. Ils se conformeront à tous les ordres que j’ai donnés.

12 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

Cf. #Ex 31:12-17. Chaque septième jour appartenait à l’Éternel et était mis à part (c’est-à-dire saint) pour le repos et pour le culte de Yahvé. Aucun travail ne devait être effectué ce jour-là. Le terme « sabbat » transcrit un mot hébreu désignant le repos, l’inactivité. Son origine remonte à la création: selon le récit qui en est fait, Dieu se reposa de toute son œuvre le septième jour, et l’homme était appelé à l’imiter. Chaque sabbat devait aussi rappeler à l’adorateur israélite que le Dieu qu’il louait avait effectivement tout amené à l’existence en 6 jours de 24 heures. Par conséquent, ce commandement contrecarrait les idées évolutionnistes présentes dans les fausses religions. Lors de la répétition du décalogue, Moïse associa l’observation du sabbat à l’exode et spécifia que c’était la raison pour laquelle Israël devait le respecter (#De 5:12-15). Il est significatif que le commandement de respecter le sabbat ne soit pas répété dans le N.T., contrairement aux neuf autres. En fait, il est même annulé (cf. #Col 2:16-17). Spécifiquement lié à la dispensation mosaïque, le sabbat ne peut s’appliquer au croyant de l’ère de l’Église, puisqu’il vit sous un nouveau régime.

13  Parle aux enfants d’Israël, et dis-leur : Vous ne manquerez pas d’observer mes sabbats, car ce sera entre moi et vous, et parmi vos descendants, un signe auquel on connaîtra que je suis l’Éternel qui vous sanctifie.

14  Vous observerez le sabbat, car il sera pour vous une chose sainte. Celui qui le profanera, sera puni de mort ; celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là, sera retranché du milieu de son peuple.

15  On travaillera six jours ; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos, consacré à l’Éternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort.

16  Les enfants d’Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle.

17  Ce sera entre moi et les enfants d’Israël un signe qui devra durer à perpétuité ; car en six jours l’Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son œuvre et il s’est reposé.

18  Lorsque l’Éternel eut achevé de parler à Moïse sur la montagne de Sinaï, il lui donna les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu.

 

deux tables du témoignage. Ce mot désignait les deux tables de pierre qui portaient les dix commandements et furent par la suite placées dans l’arche, raison pour laquelle celle-ci fut aussi appelée « arche du témoignage » (v. #Ex 25:22), et toute la structure « tabernacle ou tente du témoignage ». On parlait aussi de « l’arche de l’alliance du Seigneur de toute la terre » (#Jos 3:11) et de « l’arche sainte » (#2Ch 35:3).

 

 

 

EXODUS 31 : 1 à 18 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

¶ 1 The Lord spoke to Moses, saying:

31: 1-11 God clarified what men he had chosen and divinely endowed capacity or filled with the Spirit, to run what he had revealed to Moses (cf. #Ex 28: 3; #Ex 36: 1 ). Everyone benefited from the intelligence that was divinely granted given the complexity of the task. The mention that it was "clever" artisans suggests they had already developed some donations before. They were to achieve all that is prescribed #Ex 25: 1-30: 2.

 

2 See, I have chosen Bezalel son of Uri son of Hur, of the tribe of Judah.

 

3 I have filled him with the Spirit of God, in wisdom, intelligence, and knowledge in all manner of workmanship,

 

4 I made him able to make inventions, to work in gold, silver and bronze,

 

5 in cutting of stones for setting, to work in wood, and execute all kinds of works.

 

6 Behold, I have given with him Aholiab, son of Ahisamach, of the tribe of Dan. I have put wisdom in the minds of all who are skilled, that they may make all that I have commanded you:

 

7 the tent of meeting, the ark of the testimony, the mercy seat that is thereupon, and all the utensils of the tent;

 

8 the table and its utensils, and the pure candlestick with all its vessels, (31-9), the altar of incense;

 

9 the altar of burnt offering and all its vessels, the laver and its base;

 

10 cloths of service, and the holy garments for Aaron the priest, the garments of his son to the priest's office;

 

11 the anointing oil, and sweet incense for the sanctuary. They will comply with all the orders I have given.

¶ 12 The Lord spoke to Moses, saying:

See #Ex 31: 12-17. Every seventh day belonged to Jehovah and was set apart (that is to say saint) for rest and for the worship of Yahweh. No work was to be done that day. The word "Sabbath" transcribed a Hebrew word for rest, inactivity. Its origin dates back to creation: according to the story that is made, God rested from all his work on the seventh day, and the man was called to imitate. Every Sabbath was also to remind the Jewish worshiper as he praised God had actually brought into existence everything in 6 days 24 hours. Therefore, this commandment thwarted evolutionary ideas present in false religions. When repeating the Decalogue, Moses associations Sabbath observance to the exodus and specified that it was the reason Israel had to respect the (# of 5: 12-15). It is significant that the commandment to observe the Sabbath is not repeated in the NT, unlike the other nine. In fact, he even canceled (see #Col 2: 16-17). Specifically related to the Mosaic dispensation, the Sabbath can not be applied to the believer of the Church Age, since he lives under a new regime.

13 Speak to the Israelites and say to them, You will not fail to observe my Sabbaths because it will be between me and you throughout your generations, a sign that you may know that I am the Lord who sanctifies you .

 

14 You shall keep the Sabbath, as it will be for you holy. Everyone who profanes it shall be put to death; whoever does any work on that day will be cut off from among his people.

 

15 On six days work; but the seventh day is the sabbath of rest, holy to the Lord. Whoever does any work on the Sabbath shall be put to death.

 

16 The children of Israel shall keep the sabbath, as the celebrant, their generations, for an everlasting covenant.

 

17 It is between me and the children of Israel a sign that should last for life; for in six days the Lord made heaven and earth, and on the seventh day he stopped his work and rested.

 

18 When the LORD had finished speaking to Moses on Mount Sinai, he gave him the two tables of testimony, tables of stone, written with the finger of God.

 

two tables of testimony. This word meant the two tablets of stone that bore the Ten Commandments and were later placed in the ark, which is why it was also called the "ark of the testimony" (v. #Ex 25:22), and any the "tabernacle or tent of the testimony" structure. There was also talk of "the ark of the covenant of the Lord of all the earth" (#Jos 3:11) and "the ark" (# 2Ch 35: 3).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/