GALATES 6 : 10 À 18 ***

14/06/2014 08:27

GALATES 6 : 10 À 18 ***

10  Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi.

11 ¶  Voyez avec quelles grandes lettres je vous ai écrit de ma propre main.

12  Tous ceux qui veulent se rendre agréables selon la chair vous contraignent à vous faire circoncire, uniquement afin de n’être pas persécutés pour la croix de Christ.

13  Car les circoncis eux-mêmes n’observent point la loi ; mais ils veulent que vous soyez circoncis, pour se glorifier dans votre chair.

14  Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde !

15  Car ce n’est rien que d’être circoncis ou incirconcis ; ce qui est quelque chose, c’est d’être une nouvelle créature.

16  Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l’Israël de Dieu !

17  Que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Jésus.

18  Frères, que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit ! Amen !

NOTES DE JOHN MACARTHUR

6:10

l’occasion. Le mot grec désignait une période fixe et précise plutôt qu’un certain nombre de moments épisodiques. Ce que Paul veut dire, c’est que la vie entière du croyant lui offre le privilège unique de servir les autres au nom de Christ.

surtout envers les frères en la foi. Notre amour pour nos frères chrétiens est le test le plus important de notre amour pour Dieu.

6:11-17 Cette partie, qui conclut la lettre de Paul, constitue l’attaque rhétorique finale de l’apôtre contre la doctrine et les motivations des judaïsants (voir les notes sur 1:7-9 {==> "Ga 1:7"}). C’est aussi une affirmation de la pureté de ses propres motivations à prêcher le véritable Évangile.

6:11

avec quelles grandes lettres. Cela peut être interprété de deux façons:

1° la myopie de Paul l’obligeait à utiliser de grandes lettres (cf. #Ga 4:13, #Ga 4:15);

2° au lieu de l’écriture cursive normale qu’utilisaient les scribes professionnels, il utilisa de grosses lettres majuscules (comme celles qu’on emploie pour les avis officiels) pour mettre en relief le contenu de la lettre plutôt que sa forme.

C’était alors une image particulièrement visible du contraste entre son propre intérêt pour le contenu de l’Évangile et le seul souci des judaïsants: les apparences. Cette expression sert de transition avec ses remarques conclusives.

je vous ai écrit de ma propre main. Paul avait écrit toute la lettre de sa propre main, et pas simplement une déclaration brève à la fin d’une lettre dictée à un secrétaire, comme il le fit en d’autres occasions (cf. #1Co 16:21 ; #Col 4:18 ; #2Th 3:17). L’apôtre écrivit cette lettre de sa main pour s’assurer que les Galates sachent que c’était bien lui  et pas un faussaire - qui l’avait rédigée, mais aussi pour personnaliser le document, étant donné l’importance et la gravité de son contenu.

6:12

se rendre agréables. Les judaïsants étaient motivés par l’orgueil religieux et voulaient impressionner les autres par leur grande piété extérieure (cf. #Mt 6:1-7).

vous contraignent à vous faire circoncire. Voir les notes sur 2:3 {==> "Ga 2:3"}; 5:2-6 {==> "Ga 5:2"}.

de n’être pas persécutés. Les judaïsants se préoccupaient plus de leur propre sécurité que de saine doctrine. En choisissant d’adhérer à la loi mosaïque plutôt qu’à l’Évangile de Jésus, ils espéraient éviter tout ostracisme social et financier de la part des autres Juifs et conserver leur statut protégé au sein de l’Empire romain.

6:13

les circoncis. Il s’agit spécifiquement, ici, des judaïsants (voir les notes sur 2:7-8 {==> "Ga 2:7"}; et versets cf. #Ac 10:45 ; #Ac 11:2).

se glorifier dans votre chair. Ils s’employaient avec beaucoup de zèle à gagner un grand nombre de païens convertis à la loi, afin de pouvoir se targuer de l’efficacité de leur prosélytisme (cf. #Mt 23:15).

6:14

me glorifier d’autre chose que de la croix. Le verbe grec pour « me glorifier » désignait la simple expression d’une louange légitime, alors que le mot français suggère un soupçon d’orgueil. Paul se réjouissait du sacrifice de Jésus-Christ (cf. #Ro 8:1-3 ; #1Co 2:2 ; #1Pi 2:24).

le monde. Le système satanique mauvais  N’aimez point le monde. Bien qu’il insiste sur l’importance de l’amour et ne manque pas de répéter que Dieu est amour (#1Jn 4:7-8), Jean révèle que Dieu hait un certain type d’amour: l’amour pour le monde (#Jn 15: 18-20). Dans ce passage, il énonce une forme particulière du quatrième test (le test de l’amour): le chrétien véritablement né de nouveau se reconnaît autant à son amour pour Dieu et pour les autres croyants qu’à l’absence, en lui, d’amour pour le monde. Le mot « amour » désigne ici l’affection et l’attachement. C’est Dieu, et non le monde, qui doit avoir la première place dans la vie du chrétien (#Mt 10:37-39 ; #Ph 3:20). Pas le monde physique, matériel, mais le système spirituel mauvais et invisible dominé par Satan avec tout ce qu’il offre pour s’opposer à Dieu, à sa Parole et à son peuple (cf. #1Jn 5:19 ; #Jn 12:31 ; #1Co 1:21 ; #2Co 4:4 ; #Ja 4:4 ; #2P 1:4). Il y a, dans le monde, des croyants authentiques caractérisés par l’amour et l’obéissance envers Dieu, et des non-croyants en rébellion contre Dieu, attachés et soumis au système dont Satan est le prince (#Ep 2:1-3 ; #Col 1:13 ; #Ja 4:4). Il n’existe pas de position intermédiaire pour celui qui affirme être né de nouveau. Les faux docteurs ne manifestaient pas du tout l’amour caractéristique du chrétien né de nouveau. Voués à la sagesse et à la philosophie du monde, ils révélaient ainsi leur amour pour ce monde et leur état de perdition (cf. #Mt 6:24 ; #Lu 16:13 ; #1Ti 6:20 ; #2P 2:12-22).

crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde. Pour les croyants, le monde est mort spirituellement, et eux-mêmes sont morts au monde (voir les notes sur 2:20 {==> "Ga 2:20"}.

6:15

être circoncis ou incirconcis. Voir la note sur 5:6 {==> "Ga 5:6"}.

une nouvelle création. Allusion à la nouvelle naissance naît de nouveau. Ou « naît d’en haut ». Jésus répondait ici à une question que Nicodème ne lui avait même pas posée, car il avait lu dans son cœur et connaissait le nœud du problème: la nécessité d’une régénération et d’une transformation spirituelles par le Saint-Esprit. La nouvelle naissance est un acte divin par lequel la vie éternelle est accordée au croyant (#2Co 5:17 ; #Tit 3:5 ; #1Pi 1:3 ; #1Jn 2:29 ; #1Jn 3:9 ; #1Jn 4:7 ; #1Jn 5:1, #1Jn 5:4, #1Jn 5:18). Le ch. #Jn 1:12-13 indique que cette expression implique aussi l’idée de devenir « enfant de Dieu » au moyen de la foi en la Parole incarnée.

6:16

Paix et miséricorde. Les résultats du salut: la « paix » évoque la nouvelle relation du croyant avec Dieu (#Ro 5:1 ; #Ro 8:6 ; #Col 3:15), et la « miséricorde » le pardon de tous ses péchés, qui lui permet d’être mis à part au moment du jugement de Dieu (#Ps 25:6 ; #Da 9:18 ; #Mt 5:7 ; #Lu 1:50 ; #Ro 12:1 ; #Ep 2:4 ; #Tit 3:5).

l’Israël de Dieu. Tous les Juifs qui croient en Christ, c’est-à-dire ceux qui sont les descendants d’Abraham à la fois d’un point de vue biologique et spirituel (voir les notes sur 3:7 {==> "Ga 3:7"}, 18 {==> "Ga 3:18"};

6:17

les marques. Les résultats physiques de la persécution (cicatrices, blessures, etc.) qui identifiaient Paul comme l’un de ceux qui avaient souffert pour le Seigneur (cf. #Ac 14:19 ; #Ac 16:22 ; #2Co 11:25. La consolation divine offerte aux croyants est à la mesure de leurs souffrances pour Christ. Plus ils souffrent pour la justice et plus ils sont réconfortés et récompensés (cf. #1Pi 4:12-14). Paul savait par expérience que ces souffrances peuvent sembler ne jamais finir (#2Co 4:7-11 ; #2Co 6:5 ; #2Co 11:23-27 ; cf. #Ga 6:17 ; #Ph 3:10 ; #Col 1:24), et tous les croyants authentiques doivent s’attendre à passer par une épreuve semblable (cf. #Mt 10:18-24).

6:18 Même la bénédiction finale de Paul vante implicitement l’Évangile de la grâce: elle démontre sa supériorité sur tout système inventé par l’homme qui impose une justice fondée sur les œuvres.

 

GALATIANS 6 : 10 À 18  ***

10 Thus, while we have opportunity, do good unto all men, especially unto them who are of faith.

¶ 11 See with what large letters I have written to you with my own hand.

12 All those who want to look good in the flesh, they constrain you to be circumcised, only lest they should suffer persecution for the cross of Christ.

13 For circumcised themselves keep the law; but they want you to be circumcised that they may boast in your flesh.

14 As regards me, far be it from me to glorify me anything but the cross of our Lord Jesus Christ, by whom the world is crucified to me, and I unto the world!

15 For it is nothing to be circumcised or uncircumcised; which is something that is a new creature.

16 Peace and mercy to all who follow this rule, and upon the Israel of God!

17 From henceforth let no man trouble me: for I bear in my body the marks of Jesus.

18 Brethren, the grace of our Lord Jesus Christ be with your spirit! Amen!

NOTES JOHN MACARTHUR

6:10

the occasion. The Greek word meant a fixed period rather clarifies that a number of episodic times. What Paul is saying is that the whole life of the believer gives him the unique privilege of serving others in the name of Christ.

especially to the household of faith. Our love for our fellow Christians is the most important test of our love for God.

6:11-17 This part concludes the letter of Paul, is the final attack rhetoric against the apostle's doctrine and motivations of Judaizing (see notes 1:7-9 {==> "Ga 1 : 7 "}). It is also an affirmation of the purity of his own motives to preach the true gospel.

6:11

with what large letters. This can be interpreted in two ways:

1 myopia Paul obliged to use large letters (cf. Gal 4:13 #, # Ga 4:15);

2 instead of the normal cursive writing used by the professional scribes, he used large capital letters (such as those used for official notices) to highlight the contents of the letter rather than its form.

It was then a particularly visible image of the contrast between his own interest in the content of the gospel and the only concern Judaizers: appearances. This term is used to transition his concluding remarks.

I wrote to you with my own hand. Paul wrote the entire letter in his own hand, and not merely a brief statement at the end of a letter dictated to a secretary, as he did on other occasions (cf. 1 Cor 4:21 p.m. #, Col # 4 : 18; # 2Th 3:17). The apostle wrote this letter from his hand to ensure that the Galatians to know that it was him and not a forger - who had written, but also to customize the document, given the importance and seriousness of contents.

6:12

visit enjoyable. The Judaizers were motivated by religious pride and wanted to impress others with their large outdoor piety (cf. Mt 6:1-7 #).

compel you to be circumcised. See notes on 2:3 {==> "Ga 2:3"}; 5:2-6 {==> "Ga 5:2"}.

not to be persecuted. The Judaizers were more concerned about their own safety as sound doctrine. By choosing to join the Mosaic law rather than the gospel of Jesus, they hoped to avoid financial and social ostracism by other Jews and keep them protected within the Roman Empire status.

6:13

circumcised. It is specifically here Judaizers (see notes 2:7-8 {==> "Ga 2:7"}, and cf verses # Ac 10:45;. # Ac 11:2).

glory in your flesh. They were working with great zeal to win a large number of Gentile converts to the law in order to boast the effectiveness of their proselytizing (cf. Mt 11:15 p.m. #).

6:14

pride myself on anything other than the cross. The Greek verb for "glorify me" meant the mere expression of legitimate praise, while the French word suggests a hint of pride. Paul rejoiced in the sacrifice of Jesus Christ (cf. Rom 8:1-3 #, # 1Co 2:2; # 1Pe 2:24).

the world. Bad satanic system not love the world developed. Although it emphasizes the importance of love and no lack to repeat that God is love (1 John 4:7-8 #), Jean reveals that God hates a certain type of love: love for world (# Jn 15: 18-20). In this passage, it states a particular form of the fourth test (the test of love): the truly born again Christian recognizes as his love for God and other believers as the absence in him, love for the world. The word "love" here refers to the affection and attachment. It is God, not the world, which must have first place in the Christian life (Mt 10:37-39 #, # Ph 3:20). Not the physical, material world, but the bad and invisible spiritual system dominated by Satan with all it offers to oppose God, His Word and His people (cf. 1 Jn 5:19 #; Jn # 12 : 31; # 1Co 1:21; # 2Co 4:4; # Ja 4:4; # 2P 1:4). There, in the world of true believers characterized by love and obedience to God and non-believers in rebellion against God, bound and subject to the system of which Satan is the prince (# Eph 2:1 - 3, # Col 1:13; # Ja 4:4). There is no intermediate position for one who claims to be born again. The false teachers did not show all the characteristic of love born again Christian. Dedicated to the wisdom and philosophy of the world, and they showed their love for this world and their lost condition (cf. Mt 6:24 #, # Lu 4:13 p.m.; # 1Ti 6:20, 2:12 # 2P -22).

crucified to me, and I unto the world. For believers, the world is spiritually dead, and they themselves are dead to the world (see notes on 2:20 {==> "Ga 2:20"}.

6:15

be circumcised or uncircumcised. See note on 5:6 {==> "Ga 5:6"}.

a new creation. Referring to the new birth born again. Or "born from above." Jesus answered by a question that Nicodemus had not even asked him, because he had read in his heart and knew the crux of the problem: the need for regeneration and spiritual transformation by the Holy Spirit. The new birth is a divine act by which eternal life is given to the believer (# 2Co 5:17; # Tit 3:5, 1 Peter 1:3 #, # 1 John 2:29, 1 John 3:9 #, # 1 John 4 : 7; # 1 John 5:1, 1 John 5:4 #, # 1 Jn 5:18). The c. Jn 1:12-13 # indicates that this expression also involves the idea of ​​becoming a "child of God" through faith in the Word Incarnate.

6:16

Peace and mercy. The results of salvation: "peace" refers to the new believer's relationship with God (# Ro 5:1 Ro 8:6 #, # Col 3:15), and "mercy" the forgiveness of all his sins, which allows it to be set aside at the time of God's judgment (# Ps 25:6; # Da 9:18; # Mt 5:7; # Lu 1:50, # Ro 12:1, Eph 2:4 # , # Tit 3:5).

the Israel of God. All Jews who believe in Christ, that is to say those who are descendants of Abraham both a biological and spiritual point of view (see notes on 3:7 {==> "Ga 3 : 7 "}, 18 {==>" Ga 3:18 "};

6:17

marks. The physical results of persecution (scars, injuries, etc..) That Paul identified as one of those who suffered for the Lord (cf. Acts 2:19 p.m. #, # Ac 4:22 p.m.; # 2Co 11:25. divine consolation offered to believers is the measure of their sufferings for Christ. more they suffer for justice and they are comforted and rewarded (cf. 1 Peter 4:12-14 #.) Paul knew from experience that this suffering may seem never end (# 2Co 4:7-11; # 2Co 6:5; # 2Co 11:23-27;. # cf Gal 6:17; # Ph 3:10; # Col 1:24), and all true believers should expect to go through a similar ordeal (cf. Mt 10:18-24 #).

6:18 Even the final blessing of Paul implicitly praises the gospel of grace: it demonstrates its superiority over any system invented by man that requires a justice based on the works.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/