GENÈSE 47 : 1 À 31 + ***GENESIS 47 : 1 à 31 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

31/05/2015 07:31

GENÈSE 47 : 1 À 31 + ***

1 ¶  Joseph alla avertir Pharaon, et lui dit : Mes frères et mon père sont arrivés du pays de Canaan, avec leurs brebis et leurs bœufs, et tout ce qui leur appartient ; et les voici dans le pays de Gosen.

47:1-6

dans le pays de Gosen. Joseph connaissait les procédures de la cour. Il informa d’abord le Pharaon de l’endroit où se trouvait sa famille (cf. #Ge 45:10 ; #Ge 46:28), puis introduisit ses cinq représentants pour demander poliment la permission de résider là-bas (vv. #Ge 47:2, #Ge 47:4). Ce faisant, il préparait le terrain pour la confirmation et l’approbation du Pharaon (v. #Ge 47:6).

2  Il prit cinq de ses frères, et les présenta à Pharaon.

3  Pharaon leur dit : Quelle est votre occupation ? Ils répondirent à Pharaon : Tes serviteurs sont bergers, comme l’étaient nos pères.

4  Ils dirent encore à Pharaon : Nous sommes venus pour séjourner dans le pays, parce qu’il n’y a plus de pâturage pour les brebis de tes serviteurs, car la famine s’appesantit sur le pays de Canaan ; permets donc à tes serviteurs d’habiter au pays de Gosen.

5  Pharaon dit à Joseph : Ton père et tes frères sont venus auprès de toi.

6  Le pays d’Égypte est devant toi ; établis ton père et tes frères dans la meilleure partie du pays. Qu’ils habitent dans le pays de Gosen ; et, si tu trouves parmi eux des hommes capables, mets-les à la tête de mes troupeaux.

7  Joseph fit venir Jacob, son père, et le présenta à Pharaon. Et Jacob bénit Pharaon.

47:7-10

Jacob bénit Pharaon. Au cours de la salutation, le patriarche âgé prononça, certainement au nom de Dieu, une bénédiction sur Pharaon Senousret III  pour sa générosité et l’abri qu’il venait d’accorder à sa famille. Bien que Senousret III ait accédé au trône avant la fin de la famine, il honora les engagements de son père.

Ce titre donné aux premiers ministres désignait un homme qui, sans lien de parenté avec le Pharaon, occupait néanmoins une fonction importante et un poste élevé. Dans son cas, Joseph était « seigneur de toute l’Égypte ». Un nouveau Pharaon plus jeune régnait alors, Senousret III, 1878-1841 av. J.-C.

8  Pharaon dit à Jacob : Quel est le nombre de jours des années de ta vie ?

9  Jacob répondit à Pharaon : Les jours des années de mon pèlerinage sont de cent trente ans. Les jours des années de ma vie ont été peu nombreux et mauvais, et ils n’ont point atteint les jours des années de la vie de mes pères durant leur pèlerinage.

ma vie errante …  peu nombreux et mauvais. Puisque ni Jacob ni ses pères n’avaient vraiment possédé le pays de Canaan, il était vrai qu’il avait mené une vie d’errance. De plus, la durée de sa vie pouvait paraître courte, comparée à celle de ses prédécesseurs Abraham et Isaac (respectivement 175 et 180 ans). Mais c’est une perspective pessimiste qui le fait qualifier ses jours de « mauvais »; il n’en retient que les moments de douleur, de peine, de chagrin, de malheur et de crise.

10  Jacob bénit encore Pharaon, et se retira de devant Pharaon.

11  Joseph établit son père et ses frères, et leur donna une propriété dans le pays d’Égypte, dans la meilleure partie du pays, dans la contrée de Ramsès, comme Pharaon l’avait ordonné.

contrée de Ramsès. Une autre appellation pour le Gosen (cf. #Ge 46:34 ; #Ge 47:1, #Ge 47:6). Plus tardif, ce nom fut peut-être utilisé car il était plus évocateur de la région pour les contemporains de Moïse. La région est aussi appelée Tsoan (cf. #Ps 78:12, #Ps 78:43).

12  Joseph fournit du pain à son père et à ses frères, et à toute la famille de son père, selon le nombre des enfants.

selon le nombre des enfants. Un système de rationnement était évidemment opérationnel.

13 ¶  Il n’y avait plus de pain dans tout le pays, car la famine était très grande ; le pays d’Égypte et le pays de Canaan languissaient, à cause de la famine.

47:13-24 Lorsque les Égyptiens n’eurent plus d’argent en raison de la famine, Joseph exigea des animaux comme moyen de paiement du blé (v. #Ge 47:17). Lorsqu’ils n’eurent plus de bétail, les gens étaient suffisamment désespérés pour accepter d’échanger leurs terres contre de la nourriture (vv. #Ge 47:19-20). Finalement, le Pharaon posséda tout le pays, à l’exception de ce qui appartenait aux prêtres (v. #Ge 47:22). La population eut le droit de travailler la terre, mais elle dut verser un cinquième (20%) de son rendement au Pharaon (v. #Ge 47:24). Quel qu’ait été le régime foncier de l’époque, il existait au début des propriétaires terriens, mais finalement, comme dans un système féodal, tous travaillèrent la terre pour le Pharaon. La noblesse terrienne perdit pied et déclina lors des importantes réformes sociales mises en œuvre par Senousret III. Dans l’Écriture, c’est la première mention d’un impôt national sur le revenu. Plus tard, après l’exode, Dieu prescrirait la dîme à Israël comme impôt national pour soutenir la théocratie (voir #Mal 3:10).

14  Joseph recueillit tout l’argent qui se trouvait dans le pays d’Égypte et dans le pays de Canaan, contre le blé qu’on achetait ; et il fit entrer cet argent dans la maison de Pharaon.

15  Quand l’argent du pays d’Égypte et du pays de Canaan fut épuisé, tous les Égyptiens vinrent à Joseph, en disant : Donne-nous du pain ! Pourquoi mourrions-nous en ta présence ? car l’argent manque.

Quand l’argent …  fut épuisé. La gravité de la famine ruina toute l’Égypte et tout Canaan. Sans outil monétaire disponible comme moyen d’échange, un système de troc fut instauré (vv. #Ge 47:16-18).

16  Joseph dit : Donnez vos troupeaux, et je vous donnerai du pain contre vos troupeaux, si l’argent manque.

47:16-18 La terre remplaça bientôt les animaux comme moyen d’échange.

17  Ils amenèrent leurs troupeaux à Joseph, et Joseph leur donna du pain contre les chevaux, contre les troupeaux de brebis et de bœufs, et contre les ânes. Il leur fournit ainsi du pain cette année-là contre tous leurs troupeaux.

18  Lorsque cette année fut écoulée, ils vinrent à Joseph l’année suivante, et lui dirent : Nous ne cacherons point à mon seigneur que l’argent est épuisé, et que les troupeaux de bétail ont été amenés à mon seigneur ; il ne reste devant mon seigneur que nos corps et nos terres.

19  Pourquoi mourrions-nous sous tes yeux, nous et nos terres ? Achète-nous avec nos terres contre du pain, et nous appartiendrons à mon seigneur, nous et nos terres. Donne-nous de quoi semer, afin que nous vivions et que nous ne mourions pas, et que nos terres ne soient pas désolées.

20  Joseph acheta toutes les terres de l’Égypte pour Pharaon ; car les Égyptiens vendirent chacun leur champ, parce que la famine les pressait. Et le pays devint la propriété de Pharaon.

21  Il fit passer le peuple dans les villes, d’un bout à l’autre des frontières de l’Égypte.

22  Seulement, il n’acheta point les terres des prêtres, parce qu’il y avait une loi de Pharaon en faveur des prêtres, qui vivaient du revenu que leur assurait Pharaon : c’est pourquoi ils ne vendirent point leurs terres.

23  Joseph dit au peuple : Je vous ai achetés aujourd’hui avec vos terres, pour Pharaon ; voici pour vous de la semence, et vous pourrez ensemencer le sol.

24  A la récolte, vous donnerez un cinquième à Pharaon, et vous aurez les quatre autres parties, pour ensemencer les champs, et pour vous nourrir avec vos enfants et ceux qui sont dans vos maisons.

25  Ils dirent : Tu nous sauves la vie ! que nous trouvions grâce aux yeux de mon seigneur, et nous serons esclaves de Pharaon.

47:25-26 Les mesures supplémentaires prises par Joseph pour contrôler l’impact de la famine  c’est-à-dire déplacer une partie de la population en ville (v. #Ge 47:21) et exiger un cinquième des récoltes de blé (v. #Ge 47:24) - ne ternirent pas sa cote de popularité (v. #Ge 47:25). Quel qu’en ait été le profit pour le Pharaon, les gens comprirent de toute évidence que Joseph ne s’était pas enrichi à leurs dépens.

26  Joseph fit de cela une loi, qui a subsisté jusqu’à ce jour, et d’après laquelle un cinquième du revenu des terres de l’Égypte appartient à Pharaon ; il n’y a que les terres des prêtres qui ne soient point à Pharaon.

27 ¶  Israël habita dans le pays d’Égypte, dans le pays de Gosen. Ils eurent des possessions, ils furent féconds et multiplièrent beaucoup.

47:27-28

furent féconds et multiplièrent. Pendant 17 ans, Jacob fut témoin de l’accroissement de sa famille; il eut ainsi un aperçu de l’accomplissement de la promesse faite par Dieu à Abraham, à Isaac et à lui-même.

28  Jacob vécut dix-sept ans dans le pays d’Égypte ; et les jours des années de la vie de Jacob furent de cent quarante-sept ans.

29  Lorsqu’Israël approcha du moment de sa mort, il appela son fils Joseph, et lui dit : Si j’ai trouvé grâce à tes yeux, mets, je te prie, ta main sous ma cuisse, et use envers moi de bonté et de fidélité : ne m’enterre pas en Égypte !

ta main sous ma cuisse. Cf. Abraham et Eliezer en #Ge 24: 9.

ne m’enterre pas en Égypte! Avec le geste de serment habituel à l’époque, Joseph promit sincèrement d’enterrer Jacob dans le tombeau familial en Canaan (cf. #Ge 49:29-32).

30  Quand je serai couché avec mes pères, tu me transporteras hors de l’Égypte, et tu m’enterreras dans leur sépulcre. Joseph répondit : Je ferai selon ta parole.

31  Jacob dit : Jure-le-moi. Et Joseph le lui jura. Puis Israël se prosterna sur le chevet de son lit.

47:31 Cf. #Hé 11:21.

 

GENESIS 47 : 1 à 31 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

¶ 1 Joseph went and told Pharaoh, and said, My brothers and my father arrived from Canaan with their flocks and herds, and all that belongs to them; and here in the land of Goshen.

47: 1-6

in the land of Goshen. Joseph knew the procedures of the court. He first informed the Pharaoh where his family was (cf. #Ge 45:10; #Ge 46:28) and then introduced its five representatives to politely ask permission to reside there (vv. #Ge 47: 2, #Ge 47: 4). In doing so he paved the way for the confirmation and approval of Pharaoh (v #Ge. 47: 6).

2 He took five of his brothers and presented them to Pharaoh.

3 Pharaoh said unto them, What is your occupation? They said to Pharaoh, Thy servants are shepherds, as our fathers.

4 They said to Pharaoh, We have come to stay in the country, because there is no pasture for your servants' flocks because the famine is severe in the land of Canaan; So let your servants dwell in the land of Goshen.

5 Pharaoh said to Joseph: Thy father and thy brethren are come to thee.

6 The land of Egypt is before thee; settle your father and your brothers in the best part of the country. They live in the land of Goshen; and if thou knowest any able men among them, put them in charge of my cattle.

7 Joseph brought in Jacob his father, and set him before Pharaoh. And Jacob blessed Pharaoh.

47: 7-10

Jacob blessed Pharaoh. During the greeting, the old patriarch spoke, certainly in the name of God, a blessing upon Pharaoh Senusret III for his generosity and the shelter he had given to his family. Although Senusret III had ascended the throne before the end of the famine, he honored his father's commitments.

The title given to the first ministers referred to a man who, without kinship with the Pharaoh, nevertheless had an important function and a high position. In his case, Joseph was "lord of all Egypt." A new young Pharaoh reigned, Senusret III, 1878-1841 BC. AD

8 Pharaoh said to Jacob, How many days of the years of your life?

9 Jacob said to Pharaoh, The days of the years of my pilgrimage are one hundred thirty years. The years of my life have been few and evil, and they have not attained to the days of the years of the life of my fathers in their pilgrimage.

my wandering life ... few and evil. Since neither Jacob nor his fathers had really possessed the land of Canaan, it was true that he had led a life of wandering. Moreover, the duration of his life might seem short compared to that of his predecessors Abraham and Isaac (respectively 175 and 180 years). But this is a pessimistic outlook which qualify his days "bad"; it retains only the moments of pain, sorrow, grief, misery and crisis.

10 And Jacob blessed Pharaoh, and went out from before Pharaoh.

11 Joseph placed his father and his brothers and gave them a possession in the land of Egypt, in the best of the land, in the land of Rameses, as Pharaoh had ordered.

land of Rameses. Another name for Goshen (see #Ge 46:34; #Ge 47: 1, #Ge 47: 6). Later, this name may have been used as it was more evocative of the region for contemporary of Moses. The region is also called Zoan (cf. 78:12 #PS, #PS 78:43).

12 Joseph provided bread to his father and his brothers and the whole family of his father, according to the number of children.

depending on the number of children. A rationing system was obviously operational.

¶ 13 There was no bread in all the land, for the famine was very large; the land of Egypt and Canaan fainted by reason of the famine.

47: 13-24 When the Egyptians had more money because of the famine, Joseph demanded animals as payment Wheat (v #Ge 47:17.). When they had more cattle, people were desperate enough to agree to exchange their lands against food (vv #Ge. 47: 19-20). Finally, the Pharaoh possessed the whole country, except what belonged to the priests (v. #Ge 47:22). The population had the right to work the land, but had to pay a fifth (20%) of its output to Pharaoh (v. #Ge 47:24). Whatever the tenure of the time, there were at the beginning of the landowners, but ultimately, as in a feudal system all worked the land for Pharaoh. The landed gentry lost his footing and declined during important social reforms implemented by Senusret III. In Scripture, this is the first mention of a national income tax. Later, after the Exodus, God prescribe tithing to Israel as the national tax to support the theocracy (see #Mal 3:10).

14 Joseph gathered all the money that was in the land of Egypt and Canaan, against the grain which they bought; and Joseph brought the money into Pharaoh's house.

15 When the money of Egypt and the land of Canaan, all the Egyptians came to Joseph, saying, Give us bread! Why should we die in your presence? because money is lacking.

When the money was gone .... The severity of the famine throughout Egypt and ruined all Canaan. Without monetary tool available as a medium of exchange, a barter system was instituted (vv #Ge. 47: 16-18).

16 Joseph said, Give your cattle; and I will give you food against your cattle, if money fail.

47: 16-18 The earth soon replaced animals as means of exchange.

17 And they brought their cattle to Joseph, and Joseph gave them bread against horses, against the flocks of sheep and cattle, donkeys and cons. He fed them bread that year against all their flocks.

18 When that year was ended, they came to him the following year, and said unto him, We will not hide from my lord that our money is spent, and the herds of cattle are my lord; nothing remains before my lord but our bodies and our lands.

19 Why should we die before thine eyes, both we and our land? Buy us and our land against bread, and we will belong to my lord, both we and our land. Give us seed, that we may live and we do not die, and that the land be not desolate.

20 Joseph bought all the land of Egypt for Pharaoh; for the Egyptians sold every man his field, because the famine prevailed over them. And the land became Pharaoh's.

21 He sacrificed the people in the cities, from one end to the other of the borders of Egypt.

22 Only he did not buy the land of the priests, because there was a law of Pharaoh in favor of the priests who lived income that Pharaoh gave them; therefore they did not sell their land.

23 Joseph said to the people I have bought you this day and your land for Pharaoh; here's to you seed, and you shall sow the land.

24 At harvest, you shall give the fifth to Pharaoh, and you will have four parts, to sow the fields, and feed you with your children and those in your houses.

25 They said, You have saved our lives! Let us find favor in the sight of my lord, and we will be slaves to Pharaoh.

47: 25-26 The additional measures taken by Joseph to monitor the impact of the famine that is to say moving a part of the city population (v #Ge 47:21.) And require a fifth of crop Wheat (v #Ge 47:24.) - not tarnished his popularity (v #Ge 47:25.). Whatever was the profit for the Pharaoh understood people obviously that Joseph had not enriched at their expense.

26 Joseph made it a law, which has survived to this day, and from which a fifth part of the land of Egypt belongs to Pharaoh; there is the land of the priests alone did not become Pharaoh's.

27 ¶ And Israel dwelt in the land of Egypt, in the land of Goshen. They had possessions therein, and were fruitful and multiplied exceedingly.

47: 27-28

were fruitful and multiplied. For 17 years, Jacob witnessed the growth of his family; and he had a glimpse of the fulfillment of the promise made by God to Abraham, to Isaac, and to himself.

28 Jacob lived seventeen years in the land of Egypt; and the days of the years of the life of Jacob was an hundred forty-seven.

29 the time drew nigh to his death, he called his son Joseph, and said, If I have found favor in thy sight, put, I pray thee, thy hand under my thigh, and deal kindly and use me Loyalty: do not bury me in Egypt!

thy hand under my thigh. See Abraham and Eliezer #Ge in 24: 9.

do not bury me in Egypt! With the gesture of usual oath at the time, Joseph sincerely promised to bury Jacob in the family tomb in Canaan (cf. #Ge 49: 29-32).

30 But I will lie with my fathers, thou shalt carry me out of Egypt, and bury me in their sepulcher. He said, I will do according to your word.

31 Jacob said, Swear to me. And Joseph swore to him. And Israel bowed himself on the bed's head

47:31 See # Hey 11:21.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/