JONAS 03: 1 à 10 *** + JONAH 03: 1 to 10 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

10/10/2016 11:12

JONAS 03: 1 à 10 *** +
 

1 ¶  La parole de l’Éternel fut adressée à Jonas une seconde fois, en ces mots:

 

3:1-2 L’Éternel fit preuve de grâce en accordant une seconde chance à Jonas et en lui redemandant d’aller à Ninive. Jonas fut le seul prophète chargé de prêcher la repentance en terre étrangère.

 

2  Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et proclames-y la publication que je t’ordonne !

3  Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l’Éternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche.

 

une très grande ville. Littéralement « une grande ville pour Dieu ». Le texte souligne non seulement sa taille (cf. #Jon 1:2), mais aussi son importance (cf. #Jon 4:11). Il fallait bien « trois jours » pour faire le tour d’une capitale de cette taille. Ninive avait en effet une circonférence de près de 100 km, d’après des dimensions confirmées par les historiens. Les haltes que Jonas devait faire pour prêcher allongeaient en outre la durée de sa mission.

 

4  Jonas fit d’abord dans la ville une journée de marche ; il criait et disait : Encore quarante jours, et Ninive est détruite !

 

Encore quarante jours. Ce délai faisait peut-être écho à la durée de l’intercession de Moïse sur le mont Sinaï (#De 9:18, #De 9:25). Bien que bref, le message de Jonas allait servir les objectifs divins.

 

5 ¶  Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits.

 

Les gens …  crurent à Dieu. Étant donné les croyances des habitants de Ninive, l’expérience vécue par Jonas dans le ventre du poisson (#Jon 1:17-2:10) contribua sans doute à lui gagner immédiatement leur attention. Dans une perspective divine, cette repentance massive ne pouvait être due qu’à l’œuvre miraculeuse de l’Éternel. Des marins païens et une ville impie qui réagissaient favorablement au message d’un prophète pourtant peu enthousiaste: c’était une démonstration de la puissance de Dieu, qui se manifeste en dépit de la faiblesse de ses serviteurs.

 

6  La chose parvint au roi de Ninive ; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit sur la cendre.

 

Le « roi de Ninive », que les historiens identifient soit à Adad-Nirari III (av. J.-C.), soit à Assurdan III (av. J.-C.), troqua ses vêtements royaux pour le « sac » et la « cendre » (cf. #Job 42:6 ; #Esa 58:5). Le récit de son expérience miraculeuse dans le poisson avait sans doute précédé Jonas à Ninive, ce qui pourrait expliquer la rapidité avec laquelle son message se répandit et fut accepté (cf. #Jon 1:2). L’acide présent dans l’estomac du poisson avait probablement blanchi son teint, ce qui attestait la réalité de son expérience.

 

7  Et il fit faire dans Ninive cette publication, par ordre du roi et de ses grands ; Que les hommes et les bêtes, les bœufs et les brebis, ne goûtent de rien, ne paissent point, et ne boivent point d’eau !

 

3:7-9

bêtes. L’emploi d’animaux dans les cérémonies de deuil correspondait à une coutume perse.

 

8  Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu’ils crient à Dieu avec force, et qu’ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables !

9  Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s’il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point ?

10  Dieu vit qu’ils agissaient ainsi et qu’ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu’il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas.

 

Dieu vit …  se repentit. (cf. #Jér 18:7-8). La repentance des habitants de Ninive était authentique.

 

JONAH 03: 1 to 10 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ The word of the LORD came to Jonah a second time, saying:

 

3: 1-2 The LORD showed grace by granting a second chance for Jonas and redemandant him to go to Nineveh. Jonah was the only prophet instructed to preach in a foreign land repentance.

 

2 Arise, go to Nineveh, that great city, and proclaim to it the message that I bid thee

3 And Jonas arose, and went to Nineveh according to the word of the LORD. Now Nineveh was a very large city, three day walk.

 

a very big city. Literally "a great city to God." The text emphasizes not only its size (see #Jon 1: 2), but also its importance (cf. #Jon 4:11). He had to "three days" to tour a city of this size. Nineveh was indeed a circumference of nearly 100 km, according to the dimensions confirmed by historians. Halts that Jonas had to preach to further lengthened the duration of its mission.

 

4 Jonah began to enter into the city a day's journey; he cried, and said: Yet forty days, and Nineveh shall be overthrown!

 

Yet forty days. This period was perhaps echoing the duration of the intercession of Moses on Mount Sinai (# of 9:18, # of 9:25). Although short, the Jonas message was to serve the divine objectives.

 

¶ 5 The people of Nineveh believed God, and proclaimed a fast, and put on sackcloth, from the greatest to the smallest.

 

The people ... believed God. Since the beliefs of the inhabitants of Nineveh, the experience of Jonah in the belly of the fish (#Jon 1: 17-2: 10) no doubt contributed to him winning attention immediately. In a divine perspective, this massive repentance could only be due to the Lord's miraculous work. Pagan sailors and wicked city that reacted favorably to the message of a prophet, however reluctant it was a demonstration of the power of God, manifested in spite of the weakness of his servants.

 

6 And the word reached the king of Nineveh; he rose from his throne, took off his robe, covered himself with sackcloth and sat in ashes.

 

The "king of Nineveh", that the historians identify either Adad-Nirari III (before Christ) or Assurdan III (B.C.) bartered his royal robes for "bag" and "ashes" (cf. #Job 42: 6; #Esa 58: 5). The story of his miraculous experience in fish had probably preceded Jonah to Nineveh, which could explain the speed with which his message was spread and was accepted (cf. #Jon 1: 2). The acid in the stomach of the fish had probably bleached his skin, which demonstrated the reality of his experience.

 

7 And he made in Nineveh, by order of the king and his nobles; That men and beasts, oxen and sheep, not taste of anything, do not feed, nor drink water!

 

3: 7-9

beasts. The use of animals in the mourning ceremonies corresponded to a Persian custom.

 

8 But let man and beast be covered with sackcloth, they cry out to God with strength, and they all come back from their evil way and from the violence that their hands are guilty!

9 Who knows if God will turn and will not repent, and if he did not renounce his fierce anger, so that we perish?

10 God saw their works, that they turned from their evil way. And God repented of the evil he had to do to them, and he did not do it.

 

God saw ... repented. (See # Jer 18: 7-8). The repentance of the inhabitants of Nineveh was genuine.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/