JOUR 136

15/01/2018 11:41

PSAUMES 16 - 17 - 18

 

PSAUMES 16

(Ac 2:22-36; 13:35-37.)
1Hymne de David.
 
Garde-moi, ô Dieu! Car je cherche en toi mon refuge.
2Je dis à l’Éternel: Tu es mon Seigneur,
Tu es mon souverain bien!
3Les saints qui sont dans le pays,
Les hommes pieux sont l’objet de toute mon affection.
4On multiplie les idoles, on court après les dieux étrangers:
Je ne répands pas leurs libations de sang,
Je ne mets pas leurs noms sur mes lèvres.
5 L’Éternel est mon partage et mon calice;
C’est toi qui m’assures mon lot;
6Un héritage délicieux m’est échu,
Une belle possession m’est accordée.
7Je bénis l’Éternel, mon conseiller;
La nuit même mon cœur m’exhorte.
8 J’ai constamment l’Éternel sous mes yeux;
Quand il est à ma droite, je ne chancelle pas.
9Aussi mon cœur est dans la joie, mon esprit dans l’allégresse,
Et mon corps repose en sécurité.
10 Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts,
Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption.
11Tu me feras connaître le sentier de la vie;
Il y a d’abondantes joies devant ta face,
Des délices éternelles à ta droite.
 
Psaumes 17
Ps 7; 26; 35. (1 S 23:25, 26.)
1Prière de David.
 
Éternel! Écoute la droiture, sois attentif à mes cris,
Prête l’oreille à ma prière faite avec des lèvres sans tromperie!
2Que ma justice paraisse devant ta face,
Que tes yeux contemplent mon intégrité!
3Si tu sondes mon cœur, si tu le visites la nuit,
Si tu m’éprouves, tu ne trouveras rien:
Ma pensée n’est pas autre que ce qui sort de ma bouche.
4A la vue des actions des hommes, fidèle à la parole de tes lèvres,
Je me tiens en garde contre la voie des violents;
5Mes pas sont fermes dans tes sentiers,
Mes pieds ne chancellent point.
6Je t’invoque, car tu m’exauces, ô Dieu!
Incline vers moi ton oreille, écoute ma parole!
7Signale ta bonté, toi qui sauves ceux qui cherchent un refuge,
Et qui par ta droite les délivres de leurs adversaires!
8Garde-moi comme la prunelle de l’œil;
Protège-moi, à l’ombre de tes ailes,
9Contre les méchants qui me persécutent,
Contre mes ennemis acharnés qui m’enveloppent.
10Ils ferment leurs entrailles,
Ils ont à la bouche des paroles hautaines.
11Ils sont sur nos pas, déjà ils nous entourent,
Ils nous épient pour nous terrasser.
12On dirait un lion avide de déchirer,
Un lionceau aux aguets dans son repaire.
13Lève-toi, Éternel, marche à sa rencontre, renverse-le!
Délivre-moi du méchant par ton glaive!
14Délivre-moi des hommes par ta main, Éternel, des hommes de ce monde!
Leur part est dans la vie,
Et tu remplis leur ventre de tes biens;
Leurs enfants sont rassasiés,
Et ils laissent leur superflu à leurs petits-enfants.
15Pour moi, dans mon innocence, je verrai ta face;
Dès le réveil, je me rassasierai de ton image.
 
Psaumes 18
2 S 22. Ps 2.
1Au chef des chantres. Du serviteur de l’Éternel, de David, qui adressa à l’Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l’Éternel l’eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit:
 
2Je t’aime, ô Éternel, ma force!
3Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur!
Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri!
Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite!
4Je m’écrie: Loué soit l’Éternel!
Et je suis délivré de mes ennemis.
5Les liens de la mort m’avaient environné,
Et les torrents de la destruction m’avaient épouvanté;
6Les liens du sépulcre m’avaient entouré,
Les filets de la mort m’avaient surpris.
7Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel,
J’ai crié à mon Dieu;
De son palais, il a entendu ma voix,
Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.
8La terre fut ébranlée et trembla,
Les fondements des montagnes frémirent,
Et ils furent ébranlés, parce qu’il était irrité.
9Il s’élevait de la fumée dans ses narines,
Et un feu dévorant sortait de sa bouche:
Il en jaillissait des charbons embrasés.
10Il abaissa les cieux, et il descendit:
Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds.
11Il était monté sur un chérubin, et il volait,
Il planait sur les ailes du vent.
12Il faisait des ténèbres sa retraite, sa tente autour de lui,
Il était enveloppé des eaux obscures et de sombres nuages.
13De la splendeur qui le précédait s’échappaient les nuées,
Lançant de la grêle et des charbons de feu.
14L’Éternel tonna dans les cieux,
Le Très-Haut fit retentir sa voix,
Avec la grêle et les charbons de feu.
15Il lança ses flèches et dispersa mes ennemis,
Il multiplia les coups de la foudre et les mit en déroute.
16Le lit des eaux apparut,
Les fondements du monde furent découverts,
Par ta menace, ô Éternel!
Par le bruit du souffle de tes narines.
17Il étendit sa main d’en haut, il me saisit,
Il me retira des grandes eaux;
18Il me délivra de mon adversaire puissant,
De mes ennemis qui étaient plus forts que moi.
19Ils m’avaient surpris au jour de ma détresse;
Mais l’Éternel fut mon appui.
20Il m’a mis au large,
Il m’a sauvé, parce qu’il m’aime.
21L’Éternel m’a traité selon ma droiture,
Il m’a rendu selon la pureté de mes mains;
22Car j’ai observé les voies de l’Éternel,
Et je n’ai point été coupable envers mon Dieu.
23Toutes ses ordonnances ont été devant moi,
Et je ne me suis point écarté de ses lois.
24J’ai été sans reproche envers lui,
Et je me suis tenu en garde contre mon iniquité.
25Aussi l’Éternel m’a rendu selon ma droiture,
Selon la pureté de mes mains devant ses yeux.
26Avec celui qui est bon tu te montres bon,
Avec l’homme droit tu agis selon la droiture,
27Avec celui qui est pur tu te montres pur,
Et avec le pervers tu agis selon sa perversité.
28Tu sauves le peuple qui s’humilie,
Et tu abaisses les regards hautains.
29Oui, tu fais briller ma lumière;
L’Éternel, mon Dieu, éclaire mes ténèbres.
30Avec toi je me précipite sur une troupe en armes,
Avec mon Dieu je franchis une muraille.
31Les voies de Dieu sont parfaites,
La parole de l’Éternel est éprouvée;
Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui.
32Car qui est Dieu, si ce n’est l’Éternel;
Et qui est un rocher, si ce n’est notre Dieu?
33C’est Dieu qui me ceint de force,
Et qui me conduit dans la voie droite.
34Il rend mes pieds semblables à ceux des biches,
Et il me place sur mes lieux élevés.
35Il exerce mes mains au combat,
Et mes bras tendent l’arc d’airain.
36Tu me donnes le bouclier de ton salut,
Ta droite me soutient,
Et je deviens grand par ta bonté.
37Tu élargis le chemin sous mes pas,
Et mes pieds ne chancellent point.
38Je poursuis mes ennemis, je les atteins,
Et je ne reviens pas avant de les avoir anéantis.
39Je les brise, et ils ne peuvent se relever;
Ils tombent sous mes pieds.
40Tu me ceins de force pour le combat,
Tu fais plier sous moi mes adversaires.
41Tu fais tourner le dos à mes ennemis devant moi,
Et j’extermine ceux qui me haïssent.
42Ils crient, et personne pour les sauver!
Ils crient à l’Éternel, et il ne leur répond pas!
43Je les broie comme la poussière qu’emporte le vent,
Je les foule comme la boue des rues.
44Tu me délivres des dissensions du peuple;
Tu me mets à la tête des nations;
Un peuple que je ne connaissais pas m’est asservi.
45Ils m’obéissent au premier ordre,
Les fils de l’étranger me flattent;
46Les fils de l’étranger sont en défaillance,
Ils tremblent hors de leurs forteresses.
47Vive l’Éternel, et béni soit mon rocher!
Que le Dieu de mon salut soit exalté,
48Le Dieu qui est mon vengeur,
Qui m’assujettit les peuples,
49Qui me délivre de mes ennemis!
Tu m’élèves au-dessus de mes adversaires,
Tu me sauves de l’homme violent.
50C’est pourquoi je te louerai parmi les nations, ô Éternel!
Et je chanterai à la gloire de ton nom.
51Il accorde de grandes délivrances à son roi,
Et il fait miséricorde à son oint,
A David, et à sa postérité, pour toujours.
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/