JOUR 146

07/01/2016 09:55
Jour 146 de 365
  1. Josué 12
  2. Ésaïe 16
  3. 2 Timothée 2
 
JOSUÉ 12
Rois vaincus
V. 1-6: cf. (No 21:21-35. De 2:34-37; 3:1-16.)
1Voici les rois que les enfants d’Israël battirent, et dont ils possédèrent le pays de l’autre côté du Jourdain, vers le soleil levant, depuis le torrent de l’Arnon jusqu’à la montagne de l’Hermon, avec toute la plaine à l’orient.2Sihon, roi des Amoréens, qui habitait à Hesbon. Sa domination s’étendait depuis Aroër, qui est au bord du torrent de l’Arnon, et, depuis le milieu du torrent, sur la moitié de Galaad, jusqu’au torrent de Jabbok, frontière des enfants d’Ammon; 3sur la plaine, jusqu’à la mer de Kinnéreth à l’orient, et jusqu’à la mer de la plaine, la mer Salée, à l’orient vers Beth-Jeschimoth; et du côté du midi, sur le pied du Pisga. 4Og, roi de Basan, seul reste des Rephaïm, qui habitait à Aschtaroth et à Édréï. 5Sa domination s’étendait sur la montagne de l’Hermon, sur Salca, sur tout Basan jusqu’à la frontière des Gueschuriens et des Maacathiens, et sur la moitié de Galaad, frontière de Sihon, roi de Hesbon. 6Moïse, serviteur de l’Éternel, et les enfants d’Israël, les battirent; et Moïse, serviteur de l’Éternel, donna leur pays en possession aux Rubénites, aux Gadites, et à la moitié de la tribu de Manassé.
V. 7-24: cf. Jos 10 et 11. Ps 76:13.
7Voici les rois que Josué et les enfants d’Israël battirent de ce côté-ci du Jourdain, à l’occident, depuis Baal-Gad dans la vallée du Liban jusqu’à la montagne nue qui s’élève vers Séir. Josué donna leur pays en possession aux tribus d’Israël, à chacune sa portion, 8dans la montagne, dans la vallée, dans la plaine, sur les coteaux, dans le désert, et dans le midi; pays des Héthiens, des Amoréens, des Cananéens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens. 9Le roi de Jéricho, un; le roi d’Aï, près de Béthel, un; 10le roi de Jérusalem, un; le roi d’Hébron, un; 11le roi de Jarmuth, un; le roi de Lakis, un; 12le roi d’Églon, un; le roi de Guézer, un; 13le roi de Debir, un; le roi de Guéder, un; 14le roi de Horma, un; le roi d’Arad, un; 15le roi de Libna, un; le roi d’Adullam, un; 16le roi de Makkéda, un; le roi de Béthel, un; 17le roi de Tappuach, un; le roi de Hépher, un; 18le roi d’Aphek, un; le roi de Lascharon, un; 19le roi de Madon, un; le roi de Hatsor, un; 20le roi de Schimron-Meron, un; le roi d’Acschaph, un; 21le roi de Taanac, un; le roi de Meguiddo, un; 22le roi de Kédesch, un; le roi de Jokneam, au Carmel, un;23le roi de Dor, sur les hauteurs de Dor, un; le roi de Gojim, près de Guilgal, un; 24le roi de Thirtsa, un. Total des rois: trente et un.
ÉSAÏE 16
1Envoyez les agneaux au souverain du pays,
Envoyez-les de Séla, par le désert,
A la montagne de la fille de Sion.
2Tel un oiseau fugitif, telle une nichée effarouchée,
Telles seront les filles de Moab, au passage de l’Arnon.
3Donne conseil, fais justice,
Couvre-nous en plein midi de ton ombre comme de la nuit,
Cache ceux que l’on poursuit,
Ne trahis pas le fugitif!
4Laisse séjourner chez toi les exilés de Moab,
Sois pour eux un refuge contre le dévastateur!
Car l’oppression cessera, la dévastation finira,
Celui qui foule le pays disparaîtra.
5Et le trône s’affermira par la clémence;
Et l’on y verra siéger fidèlement, dans la maison de David,
Un juge ami du droit et zélé pour la justice.
6 Nous entendons l’orgueil du superbe Moab,
Sa fierté et sa hauteur, son arrogance et ses vains discours.
7C’est pourquoi Moab gémit sur Moab, tout gémit;
Vous soupirez sur les ruines de Kir-Haréseth,
Profondément abattus.
8Car les campagnes de Hesbon languissent;
Les maîtres des nations ont brisé les ceps de la vigne de Sibma,
Qui s’étendaient jusqu’à Jaezer, qui erraient dans le désert:
Les rameaux se prolongeaient, et allaient au-delà de la mer.
9Aussi je pleure sur la vigne de Sibma, comme sur Jaezer;
Je vous arrose de mes larmes, Hesbon, Élealé!
Car sur votre récolte et sur votre moisson
Est venu fondre un cri de guerre.
10La joie et l’allégresse ont disparu des campagnes;
Dans les vignes, plus de chants, plus de réjouissances!
Le vendangeur ne foule plus le vin dans les cuves;
J’ai fait cesser les cris de joie.
11Aussi mes entrailles frémissent sur Moab, comme une harpe,
Et mon cœur sur Kir-Harès.
12On voit Moab, qui se fatigue sur les hauts lieux;
Il entre dans son sanctuaire pour prier, et il ne peut rien obtenir.
13Telle est la parole que l’Éternel a prononcée dès longtemps sur Moab.
14Et maintenant l’Éternel parle, et dit:
Dans trois ans, comme les années d’un mercenaire,
La gloire de Moab sera l’objet du mépris,
Avec toute cette grande multitude;
Et ce qui restera sera peu de chose, presque rien.
2 TIMOTHÉE 2
V. 1-13: cf. 1 Co 9:24-27. (2 Ti 3:10-12; 4:5-8. Ap 2:10. Mt 10:32, 33.)
1Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. 2Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres.3Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ. 4Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie, s’il veut plaire à celui qui l’a enrôlé; 5et l’athlète n’est pas couronné, s’il n’a combattu suivant les règles.6Il faut que le laboureur travaille avant de recueillir les fruits. 7Comprends ce que je dis, car le Seigneur te donnera de l’intelligence en toutes choses.8Souviens-toi de Jésus-Christ, issu de la postérité de David, ressuscité des morts, selon mon Évangile, 9pour lequel je souffre jusqu’à être lié comme un malfaiteur. Mais la parole de Dieu n’est pas liée. 10C’est pourquoi je supporte tout à cause des élus, afin qu’eux aussi obtiennent le salut qui est en Jésus-Christ, avec la gloire éternelle. 11Cette parole est certaine: Si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui; 12si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui; si nous le renions, lui aussi nous reniera; 13si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même.
Conduite à tenir à l’égard de ceux qui s’écartent de la saine doctrine et de la pureté chrétienne
V. 14-21: cf. (1 Ti 1:3-7, 18-20; 6:20, 21.) Tit 2:1, 11-15.
14Rappelle ces choses, en conjurant devant Dieu qu’on évite les disputes de mots, qui ne servent qu’à la ruine de ceux qui écoutent. 15Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité. 16Évite les discours vains et profanes; car ceux qui les tiennent avanceront toujours plus dans l’impiété, et leur parole rongera comme la gangrène. 17De ce nombre sont Hyménée et Philète, 18qui se sont détournés de la vérité, disant que la résurrection est déjà arrivée, et qui renversent la foi de quelques uns.19Néanmoins, le solide fondement de Dieu reste debout, avec ces paroles qui lui servent de sceau: Le Seigneur connaît ceux qui lui appartiennent; et: Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu’il s’éloigne de l’iniquité.20Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil. 21Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre.
V. 22-26: cf. Tit 1:7-9. Ja 5:19, 20.
22 Fuis les passions de la jeunesse, et recherche la justice, la foi, la charité, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur. 23Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles.24Or, il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience; 25il doit redresser avec douceur les adversaires, dans l’espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité, 26et que, revenus à leur bon sens, ils se dégageront des pièges du diable, qui s’est emparé d’eux pour les soumettre à sa volonté.
.
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/