JOUR 158

19/01/2016 10:46
Jour 158 de 365
  1. Juges 2
  2. Juges 3
  3. Ésaïe 31
  4. Jacques 1
 
JUGES 2
Le peuple infidèle
V. 1-5: cf. (De 7:1-11. Jos 23:1-13.) Joë 2:12, 13. Ap 2:4, 5, 16.
1Un envoyé de l’Éternel monta de Guilgal à Bokim, et dit: Je vous ai fait monter hors d’Égypte, et je vous ai amenés dans le pays que j’ai juré à vos pères de vous donner. J’ai dit: Jamais je ne romprai mon alliance avec vous;2et vous, vous ne traiterez point alliance avec les habitants de ce pays, vous renverserez leurs autels. Mais vous n’avez point obéi à ma voix. Pourquoi avez-vous fait cela? 3J’ai dit alors: Je ne les chasserai point devant vous; mais ils seront à vos côtés, et leurs dieux vous seront un piège. 4Lorsque l’envoyé de l’Éternel eut dit ces paroles à tous les enfants d’Israël, le peuple éleva la voix et pleura. 5Ils donnèrent à ce lieu le nom de Bokim, et ils y offrirent des sacrifices à l’Éternel.
Les juges
V. 6-9: cf. Jos 24:28-31. Ps 12:2.
6 Josué renvoya le peuple, et les enfants d’Israël allèrent chacun dans son héritage pour prendre possession du pays. 7Le peuple servit l’Éternel pendant toute la vie de Josué, et pendant toute la vie des anciens qui survécurent à Josué et qui avaient vu toutes les grandes choses que l’Éternel avait faites en faveur d’Israël. 8Josué, fils de Nun, serviteur de l’Éternel, mourut âgé de cent dix ans. 9On l’ensevelit dans le territoire qu’il avait eu en partage, à Thimnath-Hérès, dans la montagne d’Éphraïm, au nord de la montagne de Gaasch.
V. 10-23: cf. De 6:10-15. (1 S 12:7-11. Ps 106:34-36.) Né 9:27.
10Toute cette génération fut recueillie auprès de ses pères, et il s’éleva après elle une autre génération, qui ne connaissait point l’Éternel, ni ce qu’il avait fait en faveur d’Israël. 11Les enfants d’Israël firent alors ce qui déplaît à l’Éternel, et ils servirent les Baals. 12Ils abandonnèrent l’Éternel, le Dieu de leurs pères, qui les avait fait sortir du pays d’Égypte, et ils allèrent après d’autres dieux d’entre les dieux des peuples qui les entouraient; ils se prosternèrent devant eux, et ils irritèrent l’Éternel. 13Ils abandonnèrent l’Éternel, et ils servirent Baal et les Astartés. 14La colère de l’Éternel s’enflamma contre Israël. Il les livra entre les mains de pillards qui les pillèrent, il les vendit entre les mains de leurs ennemis d’alentour, et ils ne purent plus résister à leurs ennemis. 15Partout où ils allaient, la main de l’Éternel était contre eux pour leur faire du mal, comme l’Éternel l’avait dit, comme l’Éternel le leur avait juré. Ils furent ainsi dans une grande détresse.16L’Éternel suscita des juges, afin qu’ils les délivrassent de la main de ceux qui les pillaient. 17Mais ils n’écoutèrent pas même leurs juges, car ils se prostituèrent à d’autres dieux, se prosternèrent devant eux. Ils se détournèrent promptement de la voie qu’avaient suivie leurs pères, et ils n’obéirent point comme eux aux commandements de l’Éternel. 18Lorsque l’Éternel leur suscitait des juges, l’Éternel était avec le juge, et il les délivrait de la main de leurs ennemis pendant toute la vie du juge; car l’Éternel avait pitié de leurs gémissements contre ceux qui les opprimaient et les tourmentaient. 19Mais, à la mort du juge, ils se corrompaient de nouveau plus que leurs pères, en allant après d’autres dieux pour les servir et se prosterner devant eux, et ils persévéraient dans la même conduite et le même endurcissement. 20Alors la colère de l’Éternel s’enflamma contre Israël, et il dit: Puisque cette nation a transgressé mon alliance que j’avais prescrite à ses pères, et puisqu’ils n’ont point obéi à ma voix, 21je ne chasserai plus devant eux aucune des nations que Josué laissa quand il mourut. 22C’est ainsi que je mettrai par elles Israël à l’épreuve, pour savoir s’ils prendront garde ou non de suivre la voie de l’Éternel, comme leurs pères y ont pris garde. 23Et l’Éternel laissa en repos ces nations qu’il n’avait pas livrées entre les mains de Josué, et il ne se hâta point de les chasser.
JUGES 3
V. 1-6: cf. (Jos 13:1-6. Jg 2:1-3, 20-23.) 1 Co 15:33.
1Voici les nations que l’Éternel laissa pour éprouver par elles Israël, tous ceux qui n’avaient pas connu toutes les guerres de Canaan. 2Il voulait seulement que les générations des enfants d’Israël connussent et apprissent la guerre, ceux qui ne l’avaient pas connue auparavant. 3Ces nations étaient: les cinq princes des Philistins, tous les Cananéens, les Sidoniens, et les Héviens qui habitaient la montagne du Liban, depuis la montagne de Baal-Hermon jusqu’à l’entrée de Hamath. 4Ces nations servirent à mettre Israël à l’épreuve, afin que l’Éternel sût s’ils obéiraient aux commandements qu’il avait prescrits à leurs pères par Moïse. 5Et les enfants d’Israël habitèrent au milieu des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens; 6ils prirent leurs filles pour femmes, ils donnèrent à leurs fils leurs propres filles, et ils servirent leurs dieux.
Othniel, Éhud, Schamgar, juges en Israël
V. 7-11: cf. (Jg 2:10-16. Ps 106:34-45.) Ap 3:19.
7Les enfants d’Israël firent ce qui déplaît à l’Éternel, ils oublièrent l’Éternel, et ils servirent les Baals et les idoles. 8La colère de l’Éternel s’enflamma contre Israël, et il les vendit entre les mains de Cuschan-Rischeathaïm, roi de Mésopotamie. Et les enfants d’Israël furent asservis huit ans à Cuschan-Rischeathaïm. 9Les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel, et l’Éternel leur suscita un libérateur qui les délivra, Othniel, fils de Kenaz, frère cadet de Caleb. 10L’esprit de l’Éternel fut sur lui. Il devint juge en Israël, et il partit pour la guerre. L’Éternel livra entre ses mains Cuschan-Rischeathaïm, roi de Mésopotamie, et sa main fut puissante contre Cuschan-Rischeathaïm. 11Le pays fut en repos pendant quarante ans. Et Othniel, fils de Kenaz, mourut.
V. 12-30: cf. Jg 2:17-19; 4:17-22. Hé 12:6-11.
12Les enfants d’Israël firent encore ce qui déplaît à l’Éternel; et l’Éternel fortifia Églon, roi de Moab, contre Israël, parce qu’ils avaient fait ce qui déplaît à l’Éternel. 13Églon réunit à lui les fils d’Ammon et les Amalécites, et il se mit en marche. Il battit Israël, et ils s’emparèrent de la ville des palmiers.14Et les enfants d’Israël furent asservis dix-huit ans à Églon, roi de Moab.15Les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel, et l’Éternel leur suscita un libérateur, Éhud, fils de Guéra, Benjamite, qui ne se servait pas de la main droite. Les enfants d’Israël envoyèrent par lui un présent à Églon, roi de Moab. 16Éhud se fit une épée à deux tranchants, longue d’une coudée, et il la ceignit sous ses vêtements, au côté droit. 17Il offrit le présent à Églon, roi de Moab: or Églon était un homme très gras. 18Lorsqu’il eut achevé d’offrir le présent, il renvoya les gens qui l’avaient apporté. 19Il revint lui-même depuis les carrières près de Guilgal, et il dit: O roi! J’ai quelque chose de secret à te dire. Le roi dit: Silence! Et tous ceux qui étaient auprès de lui sortirent. 20Éhud l’aborda comme il était assis seul dans sa chambre d’été, et il dit: J’ai une parole de Dieu pour toi. Églon se leva de son siège. 21Alors Éhud avança la main gauche, tira l’épée de son côté droit, et la lui enfonça dans le ventre. 22La poignée même entra après la lame, et la graisse se referma autour de la lame; car il ne retira pas du ventre l’épée, qui sortit par derrière. 23Éhud sortit par le portique, ferma sur lui les portes de la chambre haute, et tira le verrou. 24Quand il fut sorti, les serviteurs du roi vinrent et regardèrent; et voici, les portes de la chambre haute étaient fermées au verrou. Ils dirent: Sans doute il se couvre les pieds dans la chambre d’été.25Ils attendirent longtemps; et comme il n’ouvrait pas les portes de la chambre haute, ils prirent la clé et ouvrirent, et voici, leur maître était mort, étendu par terre. 26Pendant leurs délais, Éhud prit la fuite, dépassa les carrières, et se sauva à Seïra. 27Dès qu’il fut arrivé, il sonna de la trompette dans la montagne d’Éphraïm. Les enfants d’Israël descendirent avec lui de la montagne, et il se mit à leur tête. 28Il leur dit: Suivez-moi, car l’Éternel a livré entre vos mains les Moabites, vos ennemis. Ils descendirent après lui, s’emparèrent des gués du Jourdain vis-à-vis de Moab, et ne laissèrent passer personne. 29Ils battirent dans ce temps-là environ dix mille hommes de Moab, tous robustes, tous vaillants, et pas un n’échappa. 30En ce jour, Moab fut humilié sous la main d’Israël. Et le pays fut en repos pendant quatre-vingts ans.
V. 31: cf. Jg 5:6-8. Am 7:14, 15.
31Après lui, il y eut Schamgar, fils d’Anath. Il battit six cents hommes des Philistins avec un aiguillon à bœufs. Et lui aussi fut un libérateur d’Israël.
ÉSAÏE 31
Contre l’alliance avec l’Égypte
V. 1-3: cf. És 30:1-7; 36:6, 9. Ps 20:8, 9.
1Malheur à ceux qui descendent en Égypte pour avoir du secours,
Qui s’appuient sur des chevaux,
Et se fient à la multitude des chars et à la force des cavaliers,
Mais qui ne regardent pas vers le Saint d’Israël,
Et ne recherchent pas l’Éternel!
2Lui aussi, cependant, il est sage, il fait venir le malheur,
Et ne retire point ses paroles;
Il s’élève contre la maison des méchants,
Et contre le secours de ceux qui commettent l’iniquité.
3L’Égyptien est homme et non dieu;
Ses chevaux sont chair et non esprit.
Quand l’Éternel étendra sa main,
Le protecteur chancellera, le protégé tombera,
Et tous ensemble ils périront.
L’Éternel seul délivre Jérusalem
V. 4-9: cf. És 30:27, etc.; 37:26, etc. Pr 21:30, 31.
4Car ainsi m’a parlé l’Éternel:
Comme le lion, comme le lionceau rugit sur sa proie,
Et, malgré tous les bergers rassemblés contre lui,
Ne se laisse ni effrayer par leur voix,
Ni intimider par leur nombre;
De même l’Éternel des armées descendra
Pour combattre sur la montagne de Sion et sur sa colline.
5 Comme des oiseaux déploient les ailes sur leur couvée,
Ainsi l’Éternel des armées étendra sa protection sur Jérusalem;
Il protégera et délivrera,
Il épargnera et sauvera.
6Revenez à celui dont on s’est profondément détourné,
Enfants d’Israël!
7En ce jour, chacun rejettera ses idoles d’argent et ses idoles d’or,
Que vous vous êtes fabriquées de vos mains criminelles.
8Et l’Assyrien tombera sous un glaive qui n’est pas celui d’un homme,
Et un glaive qui n’est pas celui d’un homme le dévorera;
Il s’enfuira devant le glaive,
Et ses jeunes guerriers seront asservis.
9 Son rocher s’enfuira d’épouvante,
Et ses chefs trembleront devant la bannière,
Dit l’Éternel, qui a son feu dans Sion
Et sa fournaise dans Jérusalem.
JACQUES 1
Adresse et salutation
1Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut!
Les épreuves et les tentations
V. 2-8: cf. (Ro 5:3-5. Ja 5:7-11.) (Mt 7:7-11. Mc 11:24. Hé 11:6.)
2 Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. 4Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. 5Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. 6Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. 7Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur: 8c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.
V. 9-12: cf. Jé 9:23, 24. Éz 7:19. Ap 2:10.
9Que le frère de condition humble se glorifie de son élévation. 10Que le riche, au contraire, se glorifie de son humiliation; car il passera comme la fleur de l’herbe. 11Le soleil s’est levé avec sa chaleur ardente, il a desséché l’herbe, sa fleur est tombée, et la beauté de son aspect a disparu: ainsi le riche se flétrira dans ses entreprises. 12Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.
V. 13-15: cf. Ge 3:6, etc.; 4:7.
13Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. 14Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.15Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.
Mettre en pratique la parole de Dieu
V. 16-27: cf. Jn 3:27. 1 Pi 1:23-25; 2:1, 2. (Mt 7:21-27. Ga 6:7-10.)
16Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés: 17toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. 18Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures. 19Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère;20car la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu. 21C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes.22Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. 23Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, 24et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était. 25Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité. 26Si quelqu’un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son cœur, la religion de cet homme est vaine. 27La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.
.
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/