JOUR 16

30/08/2015 17:13

La lecture du jour

 

 
GENESE 28
 
Fuite de Jacob en Mésopotamie
V. 1-5: cf. Ge 27:41-46; 24:1-10.
1Isaac appela Jacob, le bénit, et lui donna cet ordre: Tu ne prendras pas une femme parmi les filles de Canaan.2Lève-toi, va à Paddan-Aram, à la maison de Bethuel, père de ta mère, et prends-y une femme d’entre les filles de Laban, frère de ta mère. 3Que le Dieu tout-puissant te bénisse, te rende fécond et te multiplie, afin que tu deviennes une multitude de peuples! 4Qu’il te donne la bénédiction d’Abraham, à toi et à ta postérité avec toi, afin que tu possèdes le pays où tu habites comme étranger, et qu’il a donné à Abraham! 5Et Isaac fit partir Jacob, qui s’en alla à Paddan-Aram, auprès de Laban, fils de Bethuel, l’Araméen, frère de Rebecca, mère de Jacob et d’Ésaü.
V. 6-9: cf. Ge 26:34, 35; 36:1-5.
6Ésaü vit qu’Isaac avait béni Jacob, et qu’il l’avait envoyé à Paddan-Aram pour y prendre une femme, et qu’en le bénissant il lui avait donné cet ordre: Tu ne prendras pas une femme parmi les filles de Canaan. 7Il vit que Jacob avait obéi à son père et à sa mère, et qu’il était parti pour Paddan-Aram. 8Ésaü comprit ainsi que les filles de Canaan déplaisaient à Isaac, son père. 9Et Ésaü s’en alla vers Ismaël. Il prit pour femme, outre les femmes qu’il avait, Mahalath, fille d’Ismaël, fils d’Abraham, et sœur de Nebajoth.
Vision de l’échelle
V. 10-22: cf. Os 12:13. (Ge 35:1-15. Jn 1:51.) Ro 5:20.
10Jacob partit de Beer-Schéba, et s’en alla à Charan. 11Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là. 12Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. 13Et voici, l’Éternel se tenait au-dessus d’elle; et il dit: Je suis l’Éternel, le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. 14Ta postérité sera comme la poussière de la terre; tu t’étendras à l’occident et à l’orient, au septentrion et au midi; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité.15Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays; car je ne t’abandonnerai point, que je n’aie exécuté ce que je te dis. 16Jacob s’éveilla de son sommeil et il dit: Certainement, l’Éternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas! 17Il eut peur, et dit: Que ce lieu est redoutable! C’est ici la maison de Dieu, c’est ici la porte des cieux! 18Et Jacob se leva de bon matin; il prit la pierre dont il avait fait son chevet, il la dressa pour monument, et il versa de l’huile sur son sommet. 19Il donna à ce lieu le nom de Béthel; mais la ville s’appelait auparavant Luz. 20Jacob fit un vœu, en disant: Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s’il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, 21et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l’Éternel sera mon Dieu; 22cette pierre, que j’ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.
GENESE 29
Jacob chez Laban
V. 1-14: cf. Ge 24:10-32. Ex 2:15-21.
1Jacob se mit en marche, et s’en alla au pays des fils de l’Orient. 2Il regarda. Et voici, il y avait un puits dans les champs; et voici, il y avait à côté trois troupeaux de brebis qui se reposaient, car c’était à ce puits qu’on abreuvait les troupeaux. Et la pierre sur l’ouverture du puits était grande.3Tous les troupeaux se rassemblaient là; on roulait la pierre de dessus l’ouverture du puits, on abreuvait les troupeaux, et l’on remettait la pierre à sa place sur l’ouverture du puits. 4Jacob dit aux bergers: Mes frères, d’où êtes-vous? Ils répondirent: Nous sommes de Charan.5Il leur dit: Connaissez-vous Laban, fils de Nachor? Ils répondirent: Nous le connaissons. 6Il leur dit: Est-il en bonne santé? Ils répondirent: Il est en bonne santé; et voici Rachel, sa fille, qui vient avec le troupeau. 7Il dit: Voici, il est encore grand jour, et il n’est pas temps de rassembler les troupeaux; abreuvez les brebis, puis allez, et faites-les paître. 8Ils répondirent: Nous ne le pouvons pas, jusqu’à ce que tous les troupeaux soient rassemblés; c’est alors qu’on roule la pierre de dessus l’ouverture du puits, et qu’on abreuve les brebis. 9Comme il leur parlait encore, survint Rachel avec le troupeau de son père; car elle était bergère.10Lorsque Jacob vit Rachel, fille de Laban, frère de sa mère, et le troupeau de Laban, frère de sa mère, il s’approcha, roula la pierre de dessus l’ouverture du puits, et abreuva le troupeau de Laban, frère de sa mère. 11Et Jacob baisa Rachel, il éleva la voix et pleura. 12Jacob apprit à Rachel qu’il était parent de son père, qu’il était fils de Rebecca. Et elle courut l’annoncer à son père. 13Dès que Laban eut entendu parler de Jacob, fils de sa sœur, il courut au-devant de lui, il l’embrassa et le baisa, et il le fit venir dans sa maison. Jacob raconta à Laban toutes ces choses. 14Et Laban lui dit: Certainement, tu es mon os et ma chair.
Léa et Rachel
V. 15-30: cf. Os 12:13. Jg 14:10-13.
Jacob demeura un mois chez Laban. 15Puis Laban dit à Jacob: Parce que tu es mon parent, me serviras-tu pour rien? Dis-moi quel sera ton salaire. 16Or, Laban avait deux filles: l’aînée s’appelait Léa, et la cadette Rachel. 17Léa avait les yeux délicats; mais Rachel était belle de taille et belle de figure. 18Jacob aimait Rachel, et il dit: Je te servirai sept ans pour Rachel, ta fille cadette. 19Et Laban dit: J’aime mieux te la donner que de la donner à un autre homme. Reste chez moi! 20Ainsi Jacob servit sept années pour Rachel: et elles furent à ses yeux comme quelques jours, parce qu’il l’aimait. 21Ensuite Jacob dit à Laban: Donne-moi ma femme, car mon temps est accompli: et j’irai vers elle. 22Laban réunit tous les gens du lieu, et fit un festin. 23Le soir, il prit Léa, sa fille, et l’amena vers Jacob, qui s’approcha d’elle. 24Et Laban donna pour servante à Léa, sa fille, Zilpa, sa servante. 25Le lendemain matin, voilà que c’était Léa. Alors Jacob dit à Laban: Qu’est-ce que tu m’as fait? N’est-ce pas pour Rachel que j’ai servi chez toi? Pourquoi m’as-tu trompé? 26Laban dit: Ce n’est point la coutume dans ce lieu de donner la cadette avant l’aînée.27Achève la semaine avec celle-ci, et nous te donnerons aussi l’autre pour le service que tu feras encore chez moi pendant sept nouvelles années. 28Jacob fit ainsi, et il acheva la semaine avec Léa; puis Laban lui donna pour femme Rachel, sa fille. 29Et Laban donna pour servante à Rachel, sa fille, Bilha, sa servante. 30Jacob alla aussi vers Rachel, qu’il aimait plus que Léa; et il servit encore chez Laban pendant sept nouvelles années.
Les enfants de Jacob
V. 31-35: cf. Ps 127:3. Ge 49:1-12.
31L’Éternel vit que Léa n’était pas aimée; et il la rendit féconde, tandis que Rachel était stérile. 32Léa devint enceinte, et enfanta un fils, à qui elle donna le nom de Ruben; car elle dit: L’Éternel a vu mon humiliation, et maintenant mon mari m’aimera. 33Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: L’Éternel a entendu que je n’étais pas aimée, et il m’a aussi accordé celui-ci. Et elle lui donna le nom de Siméon. 34Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: Pour cette fois, mon mari s’attachera à moi; car je lui ai enfanté trois fils. C’est pourquoi on lui donna le nom de Lévi. 35Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: Cette fois, je louerai l’Éternel. C’est pourquoi elle lui donna le nom de Juda. Et elle cessa d’enfanter.
PSAUMES 33
(Ps 104; 135; 147.)
1Justes, réjouissez-vous en l’Éternel!
La louange sied aux hommes droits.
2Célébrez l’Éternel avec la harpe,
Célébrez-le sur le luth à dix cordes.
3 Chantez-lui un cantique nouveau!
Faites retentir vos instruments et vos voix!
4Car la parole de l’Éternel est droite,
Et toutes ses œuvres s’accomplissent avec fidélité;
5 Il aime la justice et la droiture;
La bonté de l’Éternel remplit la terre.
6 Les cieux ont été faits par la parole de l’Éternel,
Et toute leur armée par le souffle de sa bouche.
7Il amoncelle en un tas les eaux de la mer,
Il met dans des réservoirs les abîmes.
8Que toute la terre craigne l’Éternel!
Que tous les habitants du monde tremblent devant lui!
9Car il dit, et la chose arrive;
Il ordonne, et elle existe.
10 L’Éternel renverse les desseins des nations,
Il anéantit les projets des peuples;
11 Les desseins de l’Éternel subsistent à toujours,
Et les projets de son cœur, de génération en génération.
12 Heureuse la nation dont l’Éternel est le Dieu!
Heureux le peuple qu’il choisit pour son héritage!
13L’Éternel regarde du haut des cieux,
Il voit tous les fils de l’homme;
14Du lieu de sa demeure il observe
Tous les habitants de la terre,
15Lui qui forme leur cœur à tous,
Qui est attentif à toutes leurs actions.
16Ce n’est pas une grande armée qui sauve le roi,
Ce n’est pas une grande force qui délivre le héros;
17Le cheval est impuissant pour assurer le salut,
Et toute sa vigueur ne donne pas la délivrance.
18Voici, l’œil de l’Éternel est sur ceux qui le craignent,
Sur ceux qui espèrent en sa bonté,
19Afin d’arracher leur âme à la mort
Et de les faire vivre au milieu de la famine.
20Notre âme espère en l’Éternel;
Il est notre secours et notre bouclier.
21Car notre cœur met en lui sa joie,
Car nous avons confiance en son saint nom.
22Éternel! Que ta grâce soit sur nous,
Comme nous espérons en toi!
Matthieu 18
Le plus grand dans le royaume des cieux. — Les scandales
V. 1-9: cf. (Mc 9:33-37. Lu 9:46-48.) Lu 22:24-27.
1 En ce moment, les disciples s’approchèrent de Jésus, et dirent: Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux? 2Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d’eux, 3et dit: Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.
4 C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.5Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même. 6Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. 7Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive! 8Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d’avoir deux pieds ou deux mains et d’être jeté dans le feu éternel. 9Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie, n’ayant qu’un œil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans le feu de la géhenne.
La brebis égarée
V. 10-14: cf. Lu 15.
10 Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux.11Car le Fils de l’homme est venu sauver ce qui était perdu. 12Que vous en semble? Si un homme a cent brebis, et que l’une d’elles s’égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s’est égarée? 13Et, s’il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. 14De même, ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits.
Le pardon des offenses
V. 15-20: cf. Ga 6:1. 1 Co 5. 2 Th 3:6, 14, 15.
15 Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. 16Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. 17S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Église; et s’il refuse aussi d’écouter l’Église, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain. 18Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.19Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. 20Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.
Parabole du serviteur impitoyable
V. 21-35: cf. Mt 6:12, 14, 15. Ép 4:32; 5:1, 2. Ja 2:13.
21Alors Pierre s’approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi? Sera-ce jusqu’à sept fois? 22Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois.
23 C’est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs.24Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents. 25Comme il n’avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu’il fût vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu’il avait, et que la dette fût acquittée. 26Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout.27Ému de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette. 28Après qu’il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l’étranglait, en disant: Paie ce que tu me dois.29Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant: Aie patience envers moi, et je te paierai. 30Mais l’autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu’à ce qu’il eût payé ce qu’il devait. 31Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. 32Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit: Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette, parce que tu m’en avais supplié; 33ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi? 34Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il eût payé tout ce qu’il devait. 35C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son cœur.
 
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/