JOUR 167

28/01/2016 11:32
Jour 167 de 365
  1. Juges 17
  2. Juges 18
  3. Ésaïe 40
  4. 1 Jean 1
  5. 1 Jean 2
 
JUGES 17
Culte dans la maison de Mica en Éphraïm; le jeune Lévite au service de Mica
V. 1-13: cf. De 27:15. Jg 8:24-27. Jé 50:6. Pr 14:12.
1Il y avait un homme de la montagne d’Éphraïm, nommé Mica. 2Il dit à sa mère: Les mille et cent sicles d’argent qu’on t’a pris, et pour lesquels tu as fait des imprécations même à mes oreilles, voici, cet argent est entre mes mains, c’est moi qui l’avais pris. Et sa mère dit: Béni soit mon fils par l’Éternel! 3Il rendit à sa mère les mille et cent sicles d’argent; et sa mère dit: Je consacre de ma main cet argent à l’Éternel, afin d’en faire pour mon fils une image taillée et une image en fonte; et c’est ainsi que je te le rendrai. 4Il rendit à sa mère l’argent. Sa mère prit deux cents sicles d’argent. Et elle donna l’argent au fondeur, qui en fit une image taillée et une image en fonte. On les plaça dans la maison de Mica. 5Ce Mica avait une maison de Dieu; il fit un éphod et des théraphim, et il consacra l’un de ses fils, qui lui servit de prêtre. 6En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon. 7Il y avait un jeune homme de Bethléhem de Juda, de la famille de Juda; il était Lévite, et il séjournait là. 8Cet homme partit de la ville de Bethléhem de Juda, pour chercher une demeure qui lui convînt. En poursuivant son chemin, il arriva dans la montagne d’Éphraïm jusqu’à la maison de Mica. 9Mica lui dit: D’où viens-tu? Il lui répondit: Je suis Lévite, de Bethléhem de Juda, et je voyage pour chercher une demeure qui me convienne. 10Mica lui dit: Reste avec moi; tu me serviras de père et de prêtre, et je te donnerai dix sicles d’argent par année, les vêtements dont tu auras besoin, et ton entretien. Et le Lévite entra. 11Il se décida ainsi à rester avec cet homme, qui regarda le jeune homme comme l’un de ses fils.12Mica consacra le Lévite, et ce jeune homme lui servit de prêtre et demeura dans sa maison. 13Et Mica dit: Maintenant, je sais que l’Éternel me fera du bien, puisque j’ai ce Lévite pour prêtre.
JUGES 18
Les objets de culte et le Lévite enlevés par les Danites
V. 1-26: cf. (Jg 1:34. Jos 19:40-47.) Jg 17. És 45:20. Mt 6:19.
1En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël; et la tribu des Danites se cherchait une possession pour s’établir, car jusqu’à ce jour il ne lui était point échu d’héritage au milieu des tribus d’Israël. 2Les fils de Dan prirent sur eux tous, parmi leurs familles, cinq hommes vaillants, qu’ils envoyèrent de Tsorea et d’Eschthaol, pour explorer le pays et pour l’examiner. Ils leur dirent: Allez, examinez le pays. Ils arrivèrent dans la montagne d’Éphraïm jusqu’à la maison de Mica, et ils y passèrent la nuit. 3Comme ils étaient près de la maison de Mica, ils reconnurent la voix du jeune Lévite, s’approchèrent et lui dirent: Qui t’a amené ici? Que fais-tu dans ce lieu? Et qu’as-tu ici? 4Il leur répondit: Mica fait pour moi telle et telle chose, il me donne un salaire, et je lui sers de prêtre. 5Ils lui dirent: Consulte Dieu, afin que nous sachions si notre voyage aura du succès. 6Et le prêtre leur répondit: Allez en paix; le voyage que vous faites est sous le regard de l’Éternel. 7Les cinq hommes partirent, et ils arrivèrent à Laïs. Ils virent le peuple qui y était vivant en sécurité à la manière des Sidoniens, tranquille et sans inquiétude; il n’y avait dans le pays personne qui leur fît le moindre outrage en dominant sur eux; ils étaient éloignés des Sidoniens, et ils n’avaient pas de liaison avec d’autres hommes. 8Ils revinrent auprès de leurs frères à Tsorea et Eschthaol, et leurs frères leur dirent: Quelle nouvelle apportez-vous?9Allons! Répondirent-ils, montons contre eux; car nous avons vu le pays, et voici, il est très bon. Quoi! Vous restez sans rien dire! Ne soyez point paresseux à vous mettre en marche pour aller prendre possession de ce pays. 10Quand vous y entrerez, vous arriverez vers un peuple en sécurité. Le pays est vaste, et Dieu l’a livré entre vos mains; c’est un lieu où rien ne manque de tout ce qui est sur la terre. 11Six cents hommes de la famille de Dan partirent de Tsorea et d’Eschthaol, munis de leurs armes de guerre.12Ils montèrent, et campèrent à Kirjath-Jearim en Juda; c’est pourquoi ce lieu, qui est derrière Kirjath-Jearim, a été appelé jusqu’à ce jour Machané-Dan. 13Ils passèrent de là dans la montagne d’Éphraïm, et ils arrivèrent jusqu’à la maison de Mica. 14Alors les cinq hommes qui étaient allés pour explorer le pays de Laïs prirent la parole et dirent à leurs frères: Savez-vous qu’il y a dans ces maisons-là un éphod, des théraphim, une image taillée et une image en fonte? Voyez maintenant ce que vous avez à faire. 15Ils s’approchèrent de là, entrèrent dans la maison du jeune Lévite, dans la maison de Mica, et lui demandèrent comment il se portait. 16Les six cents hommes d’entre les fils de Dan, munis de leurs armes de guerre, se tenaient à l’entrée de la porte. 17Et les cinq hommes qui étaient allés pour explorer le pays montèrent et entrèrent dans la maison; ils prirent l’image taillée, l’éphod, les théraphim, et l’image en fonte, pendant que le prêtre était à l’entrée de la porte avec les six cents hommes munis de leurs armes de guerre. 18Lorsqu’ils furent entrés dans la maison de Mica, et qu’ils eurent pris l’image taillée, l’éphod, les théraphim, et l’image en fonte, le prêtre leur dit: Que faites-vous? 19Ils lui répondirent: Tais-toi, mets ta main sur ta bouche, et viens avec nous; tu nous serviras de père et de prêtre. Vaut-il mieux que tu serves de prêtre à la maison d’un seul homme, ou que tu serves de prêtre à une tribu et à une famille en Israël? 20Le prêtre éprouva de la joie dans son cœur; il prit l’éphod, les théraphim, et l’image taillée, et se joignit à la troupe. 21Ils se remirent en route et partirent, en plaçant devant eux les enfants, le bétail et les bagages. 22Comme ils étaient déjà loin de la maison de Mica, les gens qui habitaient les maisons voisines de celle de Mica se rassemblèrent et poursuivirent les fils de Dan. 23Ils appelèrent les fils de Dan, qui se retournèrent et dirent à Mica: Qu’as-tu, et que signifie ce rassemblement? 24Il répondit: Mes dieux que j’avais faits, vous les avez enlevés avec le prêtre et vous êtes partis: que me reste-t-il? Comment donc pouvez-vous me dire: Qu’as-tu? 25Les fils de Dan lui dirent: Ne fais pas entendre ta voix près de nous; sinon des hommes irrités se jetteront sur vous, et tu causeras ta perte et celle de ta maison. 26Et les fils de Dan continuèrent leur route. Mica, voyant qu’ils étaient plus forts que lui, s’en retourna et revint dans sa maison.
Conquête de Laïs, et établissement dans cette ville d’un culte et d’un sacerdoce pour la tribu de Dan
V. 27-31: cf. (Jos 19:47. De 33:22.) (Lé 26:1. 1 R 12:28-30.)
27Ils enlevèrent ainsi ce qu’avait fait Mica et emmenèrent le prêtre qui était à son service, et ils tombèrent sur Laïs, sur un peuple tranquille et en sécurité; ils le passèrent au fil de l’épée, et ils brûlèrent la ville. 28Personne ne la délivra, car elle était éloignée de Sidon, et ses habitants n’avaient pas de liaison avec d’autres hommes: elle était dans la vallée qui s’étend vers Beth-Rehob. Les fils de Dan rebâtirent la ville, et y habitèrent; 29ils l’appelèrent Dan, d’après le nom de Dan, leur père, qui était né à Israël; mais la ville s’appelait auparavant Laïs. 30Ils dressèrent pour eux l’image taillée; et Jonathan, fils de Guerschom, fils de Manassé, lui et ses fils, furent prêtres pour la tribu des Danites, jusqu’à l’époque de la captivité du pays. 31Ils établirent pour eux l’image taillée qu’avait faite Mica, pendant tout le temps que la maison de Dieu fut à Silo.
ÉSAÏE 40
La délivrance promise au peuple d’Israël
V. 1-11: cf. Esd 1. Lu 3:1-6. És 52:7-12; 62:10, 11. (Éz 34:12-16. Jn 10:11-30.)
1Consolez, consolez mon peuple,
Dit votre Dieu.
2Parlez au cœur de Jérusalem, et criez-lui
Que sa servitude est finie,
Que son iniquité est expiée,
Qu’elle a reçu de la main de l’Éternel
Au double de tous ses péchés.
3 Une voix crie:
Préparez au désert le chemin de l’Éternel,
Aplanissez dans les lieux arides
Une route pour notre Dieu.
4Que toute vallée soit exhaussée,
Que toute montagne et toute colline soient abaissées!
Que les coteaux se changent en plaines,
Et les défilés étroits en vallons!
5 Alors la gloire de l’Éternel sera révélée,
Et au même instant toute chair la verra;
Car la bouche de l’Éternel a parlé.
6Une voix dit: Crie!
Et il répond: Que crierai-je?
Toute chair est comme l’herbe,
Et tout son éclat comme la fleur des champs.
7L’herbe sèche, la fleur tombe,
Quand le vent de l’Éternel souffle dessus.
Certainement le peuple est comme l’herbe:
8L’herbe sèche, la fleur tombe;
Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement.
9Monte sur une haute montagne,
Sion, pour publier la bonne nouvelle;
Élève avec force ta voix,
Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle;
Élève ta voix, ne crains point,
Dis aux villes de Juda: Voici votre Dieu!
10Voici, le Seigneur, l’Éternel vient avec puissance,
Et de son bras il commande;
Voici, le salaire est avec lui,
Et les rétributions le précèdent.
11Comme un berger, il paîtra son troupeau,
Il prendra les agneaux dans ses bras,
Et les portera dans son sein;
Il conduira les brebis qui allaitent.
La puissance de Dieu et le néant des créatures
V. 12-26: cf. Ro 11:33-36. (Ps 8:2-5. Job 38; 26:7-14; 12:7, etc.) Jé 10:6-16.
12Qui a mesuré les eaux dans le creux de sa main,
Pris les dimensions des cieux avec la paume,
Et ramassé la poussière de la terre dans un tiers de mesure?
Qui a pesé les montagnes au crochet,
Et les collines à la balance?
13 Qui a sondé l’esprit de l’Éternel,
Et qui l’a éclairé de ses conseils?
14Avec qui a-t-il délibéré pour en recevoir de l’instruction?
Qui lui a appris le sentier de la justice?
Qui lui a enseigné la sagesse,
Et fait connaître le chemin de l’intelligence?
15Voici, les nations sont comme une goutte d’un seau,
Elles sont comme de la poussière sur une balance;
Voici, les îles sont comme une fine poussière qui s’envole.
16Le Liban ne suffit pas pour le feu,
Et ses animaux ne suffisent pas pour l’holocauste.
17Toutes les nations sont devant lui comme un rien,
Elles ne sont pour lui que néant et vanité.
18 A qui voulez-vous comparer Dieu?
Et quelle image ferez-vous son égale?
19C’est un ouvrier qui fond l’idole,
Et c’est un orfèvre qui la couvre d’or,
Et y soude des chaînettes d’argent.
20Celui que la pauvreté oblige à donner peu
Choisit un bois qui résiste à la vermoulure;
Il se procure un ouvrier capable,
Pour faire une idole qui ne branle pas.
21Ne le savez-vous pas? Ne l’avez-vous pas appris?
Ne vous l’a-t-on pas fait connaître dès le commencement?
N’avez-vous jamais réfléchi à la fondation de la terre?
22C’est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre,
Et ceux qui l’habitent sont comme des sauterelles;
Il étend les cieux comme une étoffe légère,
Il les déploie comme une tente, pour en faire sa demeure.
23C’est lui qui réduit les princes au néant,
Et qui fait des juges de la terre une vanité;
24Ils ne sont pas même plantés, pas même semés,
Leur tronc n’a pas même de racine en terre:
Il souffle sur eux, et ils se dessèchent,
Et un tourbillon les emporte comme le chaume.
25A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble?
Dit le Saint.
26Levez vos yeux en haut, et regardez!
Qui a créé ces choses?
Qui fait marcher en ordre leur armée?
Il les appelle toutes par leur nom;
Par son grand pouvoir et par sa force puissante,
Il n’en est pas une qui fasse défaut.
V. 27-31: cf. És 41:10-14. Ps 84:6, 13.
27Pourquoi dis-tu, Jacob,
Pourquoi dis-tu, Israël:
Ma destinée est cachée devant l’Éternel,
Mon droit passe inaperçu devant mon Dieu?
28Ne le sais-tu pas? Ne l’as-tu pas appris?
C’est le Dieu d’éternité, l’Éternel,
Qui a créé les extrémités de la terre;
Il ne se fatigue point, il ne se lasse point;
On ne peut sonder son intelligence.
29Il donne de la force à celui qui est fatigué,
Et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance.
30Les adolescents se fatiguent et se lassent,
Et les jeunes hommes chancellent;
31Mais ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force.
Ils prennent le vol comme les aigles;
Ils courent, et ne se lassent point,
Ils marchent, et ne se fatiguent point.
1 JEAN 1
La parole de vie
V. 1-4: cf. (Jn 1:1-4, 14; 17:20-23.) 1 Jn 5:11-13.
1Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, 2car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, 3ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. 4Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite.
Dieu est lumière. Marcher dans la lumière. La confession des péchés. Le pardon par Jésus-Christ
1 v. 5 à 2 v. 2: cf. Ép 5:1, 8-14. (1 Jn 2:3-6. Tit 2:14.) (Pr 28:13. Ps 32:1-5.) Jn 1:29.
5La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. 6Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. 7Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 8Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. 9Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 10Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous.
1 JEAN 2
1Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. 2Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.
L’observation des commandements. L’amour fraternel; le détachement du monde
V. 3-6: cf. Mt 7:21-23. Jn 14:21-24.
3Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu. 4Celui qui dit: Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui. 5Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. 6Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.
V. 7-11: cf. (Jn 13:34, 35; 15:12-14.) Pr 4:18, 19.
7Bien-aimés, ce n’est pas un commandement nouveau que je vous écris, mais un commandement ancien que vous avez eu dès le commencement; ce commandement ancien, c’est la parole que vous avez entendue.8Toutefois, c’est un commandement nouveau que je vous écris, ce qui est vrai en lui et en vous, car les ténèbres se dissipent et la lumière véritable paraît déjà. 9Celui qui dit qu’il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres. 10Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chute n’est en lui. 11Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres, et il ne sait où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.
V. 12-17: cf. 1 Th 2:11, 12. (Ro 12:2. Col 3:1-3. Ja 4:4. Mt 6:24.)
12 Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom. 13Je vous écris, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le malin. Je vous ai écrit, petits enfants, parce que vous avez connu le Père. 14Je vous ai écrit, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin. 15N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui;16car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.17Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.
Les antéchrists
V. 18-27: cf. (1 Jn 4:1-6. 2 Jn 7-11.) Jn 16:13-15.
18Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure. 19Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. 20Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. 21Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu’aucun mensonge ne vient de la vérité. 22Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. 23Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. 24Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. 25Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle. 26Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent.27Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés.
Les enfants de Dieu
2 v. 28 à 3 v. 10: cf. (Col 1:23. Jn 1:12, 13. Ro 8:14-19. Hé 12:14.) (1 Jn 5:18.)
28Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra, nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. 29Si vous savez qu’il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui.
.
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/