JOUR 169

30/01/2016 11:42
Jour 169 de 365
  1. Juges 20
  2. Ésaïe 42
  3. 1 Jean 5
 
JUGES 20
La tribu de Benjamin presque détruite par une guerre civile
V. 1-18: cf. Jg 19:15-30. Jos 22:11, etc. Lé 18:20, 24-30.
1Tous les enfants d’Israël sortirent, depuis Dan jusqu’à Beer-Schéba et au pays de Galaad, et l’assemblée se réunit comme un seul homme devant l’Éternel, à Mitspa. 2Les chefs de tout le peuple, toutes les tribus d’Israël, se présentèrent dans l’assemblée du peuple de Dieu: quatre cent mille hommes de pied, tirant l’épée. 3Et les fils de Benjamin apprirent que les enfants d’Israël étaient montés à Mitspa. Les enfants d’Israël dirent: Parlez, comment ce crime a-t-il été commis? 4Alors le Lévite, le mari de la femme qui avait été tuée, prit la parole, et dit: J’étais arrivé, avec ma concubine, à Guibea de Benjamin, pour y passer la nuit. 5Les habitants de Guibea se sont soulevés contre moi, et ont entouré pendant la nuit la maison où j’étais. Ils avaient l’intention de me tuer, et ils ont fait violence à ma concubine, et elle est morte. 6J’ai saisi ma concubine, et je l’ai coupée en morceaux, que j’ai envoyés dans tout le territoire de l’héritage d’Israël; car ils ont commis un crime et une infamie en Israël. 7Vous voici tous, enfants d’Israël; consultez-vous, et prenez ici une décision! 8Tout le peuple se leva comme un seul homme, en disant: Nul de nous n’ira dans sa tente, et personne ne retournera dans sa maison. 9Voici maintenant ce que nous ferons à Guibea: Nous marcherons contre elle d’après le sort. 10Nous prendrons dans toutes les tribus d’Israël dix hommes sur cent, cent sur mille, et mille sur dix mille; ils iront chercher des vivres pour le peuple, afin qu’à leur retour on traite Guibea de Benjamin selon toute l’infamie qu’elle a commise en Israël.11Ainsi tous les hommes d’Israël s’assemblèrent contre la ville, unis comme un seul homme. 12Les tribus d’Israël envoyèrent des hommes vers toutes les familles de Benjamin, pour dire: Qu’est-ce que ce crime qui s’est commis parmi vous? 13Livrez maintenant les gens pervers qui sont à Guibea, afin que nous les fassions mourir et que nous ôtions le mal du milieu d’Israël. Mais les Benjamites ne voulurent point écouter la voix de leurs frères, les enfants d’Israël. 14Les Benjamites sortirent de leurs villes, et s’assemblèrent à Guibea, pour combattre les enfants d’Israël. 15Le dénombrement que l’on fit en ce jour des Benjamites sortis des villes fut de vingt-six mille hommes, tirant l’épée, sans compter les habitants de Guibea formant sept cents hommes d’élite. 16Parmi tout ce peuple, il y avait sept cents hommes d’élite qui ne se servaient pas de la main droite; tous ceux-là pouvaient, en lançant une pierre avec la fronde, viser à un cheveu sans le manquer. 17On fit aussi le dénombrement des hommes d’Israël, non compris ceux de Benjamin, et l’on en trouva quatre cent mille tirant l’épée, tous gens de guerre. 18Et les enfants d’Israël se levèrent, montèrent à Béthel, et consultèrent Dieu, en disant: Qui de nous montera le premier pour combattre les fils de Benjamin? L’Éternel répondit: Juda montera le premier.
V. 19-48: cf. De 13:12-18. Jos 8:1-29.
19Dès le matin, les enfants d’Israël se mirent en marche, et ils campèrent près de Guibea. 20Et les hommes d’Israël s’avancèrent pour combattre ceux de Benjamin, et ils se rangèrent en bataille contre eux devant Guibea. 21Les fils de Benjamin sortirent de Guibea, et ils étendirent sur le sol ce jour-là vingt-deux mille hommes d’Israël. 22Le peuple, les hommes d’Israël reprirent courage, et ils se rangèrent de nouveau en bataille dans le lieu où ils s’étaient placés le premier jour. 23Et les enfants d’Israël montèrent, et ils pleurèrent devant l’Éternel jusqu’au soir; ils consultèrent l’Éternel, en disant: Dois-je m’avancer encore pour combattre les fils de Benjamin, mon frère? L’Éternel répondit: Montez contre lui. 24Les enfants d’Israël s’avancèrent contre les fils de Benjamin, le second jour. 25Et ce même jour, les Benjamites sortirent de Guibea à leur rencontre, et ils étendirent encore sur le sol dix-huit mille hommes des enfants d’Israël, tous tirant l’épée. 26Tous les enfants d’Israël et tout le peuple montèrent et vinrent à Béthel; ils pleurèrent et restèrent là devant l’Éternel, ils jeûnèrent en ce jour jusqu’au soir, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces devant l’Éternel. 27Et les enfants d’Israël consultèrent l’Éternel, c’était là que se trouvait alors l’arche de l’alliance de Dieu, 28et c’était Phinées, fils d’Éléazar, fils d’Aaron, qui se tenait à cette époque en présence de Dieu, et ils dirent: Dois-je marcher encore pour combattre les fils de Benjamin, mon frère, ou dois-je m’en abstenir? L’Éternel répondit: Montez, car demain je les livrerai entre vos mains. 29Alors Israël plaça une embuscade autour de Guibea. 30Les enfants d’Israël montèrent contre les fils de Benjamin, le troisième jour, et ils se rangèrent en bataille devant Guibea, comme les autres fois. 31Et les fils de Benjamin sortirent à la rencontre du peuple, et ils se laissèrent attirer loin de la ville. Ils commencèrent à frapper à mort parmi le peuple comme les autres fois, sur les routes dont l’une monte à Béthel et l’autre à Guibea par la campagne, et ils tuèrent environ trente hommes d’Israël. 32Les fils de Benjamin disaient: Les voilà battus devant nous comme auparavant! Mais les enfants d’Israël disaient: Fuyons, et attirons-les loin de la ville dans les chemins. 33Tous les hommes d’Israël quittèrent leur position, et se rangèrent à Baal-Thamar; et l’embuscade d’Israël s’élança du lieu où elle était, de Maaré-Guibea. 34Dix mille hommes choisis sur tout Israël arrivèrent devant Guibea. Le combat fut rude, et les Benjamites ne se doutaient pas du désastre qu’ils allaient éprouver. 35L’Éternel battit Benjamin devant Israël, et les enfants d’Israël tuèrent ce jour-là vingt-cinq mille et cent hommes de Benjamin, tous tirant l’épée. 36Les fils de Benjamin regardaient comme battus les hommes d’Israël, qui cédaient du terrain à Benjamin et se reposaient sur l’embuscade qu’ils avaient placée contre Guibea. 37Les gens en embuscade se jetèrent promptement sur Guibea, ils se portèrent en avant et frappèrent toute la ville du tranchant de l’épée.38Suivant un signal convenu avec les hommes d’Israël, ceux de l’embuscade devaient faire monter de la ville une épaisse fumée. 39Les hommes d’Israël firent alors volte-face dans la bataille. Les Benjamites leur avaient tué déjà environ trente hommes, et ils disaient: Certainement les voilà battus devant nous comme dans le premier combat! 40Cependant une épaisse colonne de fumée commençait à s’élever de la ville. Les Benjamites regardèrent derrière eux; et voici, de la ville entière les flammes montaient vers le ciel. 41Les hommes d’Israël avaient fait volte-face; et ceux de Benjamin furent épouvantés, en voyant le désastre qui allait les atteindre.42Ils tournèrent le dos devant les hommes d’Israël, et s’enfuirent par le chemin du désert. Mais les assaillants s’attachèrent à leurs pas, et ils détruisirent pendant le trajet ceux qui étaient sortis des villes. 43Ils enveloppèrent Benjamin, le poursuivirent, l’écrasèrent dès qu’il voulait se reposer, jusqu’en face de Guibea du côté du soleil levant. 44Il tomba dix-huit mille hommes de Benjamin, tous vaillants. 45Parmi ceux qui tournèrent le dos pour s’enfuir vers le désert au rocher de Rimmon, les hommes d’Israël en firent périr cinq mille sur les routes; ils les poursuivirent jusqu’à Guideom, et ils en tuèrent deux mille. 46Le nombre total des Benjamites qui périrent ce jour-là fut de vingt-cinq mille hommes tirant l’épée, tous vaillants. 47Six cents hommes, qui avaient tourné le dos et qui s’étaient enfuis vers le désert au rocher de Rimmon, demeurèrent là pendant quatre mois. 48Les hommes d’Israël revinrent vers les fils de Benjamin, et ils les frappèrent du tranchant de l’épée, depuis les hommes des villes jusqu’au bétail, et tout ce que l’on trouva. Ils mirent aussi le feu à toutes les villes qui existaient.
ÉSAÏE 42
Le serviteur de l’Éternel
V. 1-12: cf. És 49:1-9. (Mt 12:15-21. Ro 15:8-12.)
1Voici mon serviteur, que je soutiendrai,
Mon élu, en qui mon âme prend plaisir.
J’ai mis mon esprit sur lui;
Il annoncera la justice aux nations.
2Il ne criera point, il n’élèvera point la voix,
Et ne la fera point entendre dans les rues.
3Il ne brisera point le roseau cassé,
Et il n’éteindra point la mèche qui brûle encore;
Il annoncera la justice selon la vérité.
4Il ne se découragera point et ne se relâchera point,
Jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur la terre,
Et que les îles espèrent en sa loi.
5Ainsi parle Dieu, l’Éternel,
Qui a créé les cieux et qui les a déployés,
Qui a étendu la terre et ses productions,
Qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent,
Et le souffle à ceux qui y marchent.
6Moi, l’Éternel, je t’ai appelé pour le salut,
Et je te prendrai par la main,
Je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple,
Pour être la lumière des nations,
7Pour ouvrir les yeux des aveugles,
Pour faire sortir de prison le captif,
Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres.
8Je suis l’Éternel, c’est là mon nom;
Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre,
Ni mon honneur aux idoles.
9Voici, les premières choses se sont accomplies,
Et je vous en annonce de nouvelles;
Avant qu’elles arrivent, je vous les prédis.
Le cantique nouveau
10 Chantez à l’Éternel un cantique nouveau,
Chantez ses louanges aux extrémités de la terre,
Vous qui voguez sur la mer et vous qui la peuplez,
Iles et habitants des îles!
11Que le désert et ses villes élèvent la voix!
Que les villages occupés par Kédar élèvent la voix!
Que les habitants des rochers tressaillent d’allégresse!
Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie!
12Qu’on rende gloire à l’Éternel,
Et que dans les îles on publie ses louanges!
V. 13-17: cf. Jé 50:1, etc. (2 Co 10:4, 5. Ap 6:2.)
13L’Éternel s’avance comme un héros,
Il excite son ardeur comme un homme de guerre;
Il élève la voix, il jette des cris,
Il manifeste sa force contre ses ennemis.
14J’ai longtemps gardé le silence,
Je me suis tu, je me suis contenu;
Je crierai comme une femme en travail,
Je serai haletant et je soufflerai tout à la fois.
15Je ravagerai montagnes et collines,
Et j’en dessécherai toute la verdure;
Je changerai les fleuves en terre ferme,
Et je mettrai les étangs à sec.
16Je ferai marcher les aveugles sur un chemin qu’ils ne connaissent pas,
Je les conduirai par des sentiers qu’ils ignorent;
Je changerai devant eux les ténèbres en lumière,
Et les endroits tortueux en plaine:
Voilà ce que je ferai, et je ne les abandonnerai point.
17 Ils reculeront, ils seront confus,
Ceux qui se confient aux idoles taillées,
Ceux qui disent aux idoles de fonte:
Vous êtes nos dieux!
V. 18-25: cf. Mt 13:9-15. De 28:30-34. Am 4:6-11.
18Sourds, écoutez!
Aveugles, regardez et voyez!
19Qui est aveugle, sinon mon serviteur,
Et sourd comme mon messager que j’envoie?
Qui est aveugle, comme l’ami de Dieu,
Aveugle comme le serviteur de l’Éternel?
20Tu as vu beaucoup de choses, mais tu n’y as point pris garde;
On a ouvert les oreilles, mais on n’a point entendu.
21L’Éternel a voulu, pour le bonheur d’Israël,
Publier une loi grande et magnifique.
22Et c’est un peuple pillé et dépouillé!
On les a tous enchaînés dans des cavernes,
Plongés dans des cachots;
Ils ont été mis au pillage, et personne qui les délivre!
Dépouillés, et personne qui dise: Restitue!
23Qui parmi vous prêtera l’oreille à ces choses?
Qui voudra s’y rendre attentif et écouter à l’avenir?
24Qui a livré Jacob au pillage,
Et Israël aux pillards?
N’est-ce pas l’Éternel?
Nous avons péché contre lui.
Ils n’ont point voulu marcher dans ses voies,
Et ils n’ont point écouté sa loi.
25Aussi a-t-il versé sur Israël l’ardeur de sa colère
Et la violence de la guerre;
La guerre l’a embrasé de toutes parts, et il n’a point compris;
Elle l’a consumé, et il n’y a point pris garde.
1 JEAN 5
La foi en Jésus, et ses conséquences
V. 1-13: cf. 2 Jn 5, 6. Hé 11. Jn 1:29-34; 3:16, 36; 20:31.
1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l’a engendré aime aussi celui qui est né de lui. 2Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements. 3Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, 4parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi. 5Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu?6C’est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l’eau et du sang; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité. 7Car il y en a trois qui rendent témoignage: 8l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord. 9Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand; car le témoignage de Dieu consiste en ce qu’il a rendu témoignage à son Fils. 10Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils. 11Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. 12Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie. 13Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu.
Efficacité de la prière
V. 14-21: cf. Jn 15:7. Mc 11:24. Ja 5:14-16.
14Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. 15Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée. 16Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne mène point à la mort, qu’il prie, et Dieu donnera la vie à ce frère, il la donnera à ceux qui commettent un péché qui ne mène point à la mort. Il y a un péché qui mène à la mort; ce n’est pas pour ce péché-là que je dis de prier. 17Toute iniquité est un péché, et il y a tel péché qui ne mène pas à la mort. 18Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas. 19Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin. 20Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. 21Petits enfants, gardez-vous des idoles.
.
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/