JOUR 174

04/02/2016 12:02
Jour 174 de 365
  1. 1 Samuel 2
  2. Ésaïe 48
  3. Apocalypse 5
  4. Apocalypse 6
 
1 SAMUEL 2
Cantique d’Anne. Samuel au service de l’Éternel
V. 1-11: cf. Lu 1:46-55.
1Anne pria, et dit:
Mon cœur se réjouit en l’Éternel,
Ma force a été relevée par l’Éternel;
Ma bouche s’est ouverte contre mes ennemis,
Car je me réjouis de ton secours.
2Nul n’est saint comme l’Éternel;
Il n’y a point d’autre Dieu que toi;
Il n’y a point de rocher comme notre Dieu.
3Ne parlez plus avec tant de hauteur;
Que l’arrogance ne sorte plus de votre bouche;
Car l’Éternel est un Dieu qui sait tout,
Et par lui sont pesées toutes les actions.
4L’arc des puissants est brisé,
Et les faibles ont la force pour ceinture.
5 Ceux qui étaient rassasiés se louent pour du pain,
Et ceux qui étaient affamés se reposent;
Même la stérile enfante sept fois,
Et celle qui avait beaucoup d’enfants est flétrie.
6 L’Éternel fait mourir et il fait vivre.
Il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter.
7L’Éternel appauvrit et il enrichit,
Il abaisse et il élève.
8 De la poussière il retire le pauvre,
Du fumier il relève l’indigent,
Pour les faire asseoir avec les grands.
Et il leur donne en partage un trône de gloire;
Car à l’Éternel sont les colonnes de la terre,
Et c’est sur elles qu’il a posé le monde.
9Il gardera les pas de ses bien-aimés.
Mais les méchants seront anéantis dans les ténèbres;
Car l’homme ne triomphera point par la force.
10Les ennemis de l’Éternel trembleront;
Du haut des cieux il lancera sur eux son tonnerre;
L’Éternel jugera les extrémités de la terre.
Il donnera la puissance à son roi,
Et il relèvera la force de son oint.
11Elkana s’en alla dans sa maison à Rama, et l’enfant fut au service de l’Éternel devant le sacrificateur Éli.
Conduite coupable des fils d’Éli, et faiblesse de leur père
V. 12-17: cf. (Os 4:6-10. Mal 2:1-9.) Jé 7:3-11.
12Les fils d’Éli étaient des hommes pervers, ils ne connaissaient point l’Éternel. 13Et voici quelle était la manière d’agir de ces sacrificateurs à l’égard du peuple. Lorsque quelqu’un offrait un sacrifice, le serviteur du sacrificateur arrivait au moment où l’on faisait cuire la chair. Tenant à la main une fourchette à trois dents, 14il piquait dans la chaudière, dans le chaudron, dans la marmite, ou dans le pot; et tout ce que la fourchette amenait, le sacrificateur le prenait pour lui. C’est ainsi qu’ils agissaient à l’égard de tous ceux d’Israël qui venaient là à Silo. 15Même avant qu’on fît brûler la graisse, le serviteur du sacrificateur arrivait et disait à celui qui offrait le sacrifice: Donne pour le sacrificateur de la chair à rôtir; il ne recevra de toi point de chair cuite, c’est de la chair crue qu’il veut. 16Et si l’homme lui disait: Quand on aura brûlé la graisse, tu prendras ce qui te plaira, le serviteur répondait: Non! Tu donneras maintenant, sinon je prends de force.17Ces jeunes gens se rendaient coupables devant l’Éternel d’un très grand péché, parce qu’ils méprisaient les offrandes de l’Éternel.
V. 18-21: cf. 1 S 1:20-28. Ps 128.
18Samuel faisait le service devant l’Éternel, et cet enfant était revêtu d’un éphod de lin. 19Sa mère lui faisait chaque année une petite robe, et la lui apportait en montant avec son mari pour offrir le sacrifice annuel. 20Éli bénit Elkana et sa femme, en disant: Que l’Éternel te fasse avoir des enfants de cette femme, pour remplacer celui qu’elle a prêté à l’Éternel! Et ils s’en retournèrent chez eux. 21Lorsque l’Éternel eut visité Anne, elle devint enceinte, et elle enfanta trois fils et deux filles. Et le jeune Samuel grandissait auprès de l’Éternel.
V. 22-26: cf. De 21:18-21. Pr 15:10.
22Éli était fort âgé et il apprit comment ses fils agissaient à l’égard de tout Israël; il apprit aussi qu’ils couchaient avec les femmes qui s’assemblaient à l’entrée de la tente d’assignation. 23Il leur dit: Pourquoi faites-vous de telles choses? Car j’apprends de tout le peuple vos mauvaises actions. 24Non, mes enfants, ce que j’entends dire n’est pas bon; vous faites pécher le peuple de l’Éternel. 25Si un homme pèche contre un autre homme, Dieu le jugera; mais s’il pèche contre l’Éternel, qui intercédera pour lui? Et ils n’écoutèrent point la voix de leur père, car l’Éternel voulait les faire mourir.26Le jeune Samuel continuait à grandir, et il était agréable à l’Éternel et aux hommes.
Sentence de l’Éternel contre la maison d’Éli
V. 27-36: cf. 1 S 3:11-14. (1 S 4:11-18; 22:16-21. 1 R 2:26, 27, 35. Éz 44:15, 16.) Os 8:7.
27Un homme de Dieu vint auprès d’Éli, et lui dit: Ainsi parle l’Éternel: Ne me suis-je pas révélé à la maison de ton père, lorsqu’ils étaient en Égypte dans la maison de Pharaon? 28Je l’ai choisie parmi toutes les tribus d’Israël pour être à mon service dans le sacerdoce, pour monter à mon autel, pour brûler le parfum, pour porter l’éphod devant moi, et j’ai donné à la maison de ton père tous les sacrifices consumés par le feu et offerts par les enfants d’Israël. 29Pourquoi foulez-vous aux pieds mes sacrifices et mes offrandes, que j’ai ordonné de faire dans ma demeure? Et d’où vient que tu honores tes fils plus que moi, afin de vous engraisser des prémices de toutes les offrandes d’Israël, mon peuple? 30C’est pourquoi voici ce que dit l’Éternel, le Dieu d’Israël: J’avais déclaré que ta maison et la maison de ton père marcheraient devant moi à perpétuité. Et maintenant, dit l’Éternel, loin de moi! Car j’honorerai celui qui m’honore, mais ceux qui me méprisent seront méprisés. 31Voici, le temps arrive où je retrancherai ton bras et le bras de la maison de ton père, en sorte qu’il n’y aura plus de vieillard dans ta maison.32Tu verras un adversaire dans ma demeure, tandis qu’Israël sera comblé de biens par l’Éternel; et il n’y aura plus jamais de vieillard dans ta maison.33Je laisserai subsister auprès de mon autel l’un des tiens, afin de consumer tes yeux et d’attrister ton âme; mais tous ceux de ta maison mourront dans la force de l’âge. 34Et tu auras pour signe ce qui arrivera à tes deux fils, Hophni et Phinées; ils mourront tous les deux le même jour.35Je m’établirai un sacrificateur fidèle, qui agira selon mon cœur et selon mon âme; je lui bâtirai une maison stable, et il marchera toujours devant mon oint. 36Et quiconque restera de ta maison viendra se prosterner devant lui pour avoir une pièce d’argent et un morceau de pain, et dira: Attache-moi, je te prie, à l’une des fonctions du sacerdoce, afin que j’aie un morceau de pain à manger.
ÉSAÏE 48
Les anciennes et les nouvelles prédictions
V. 1-11: cf. És 42:8, 9, 17-20; 43:8-12, 22, 25. Mal 3:6.
1Écoutez ceci, maison de Jacob,
Vous qui portez le nom d’Israël,
Et qui êtes sortis des eaux de Juda;
Vous qui jurez par le nom de l’Éternel,
Et qui invoquez le Dieu d’Israël,
Mais sans vérité ni droiture!
2Car ils prennent leur nom de la ville sainte,
Et ils s’appuient sur le Dieu d’Israël,
Dont le nom est l’Éternel des armées.
3Dès longtemps j’ai fait les premières prédictions,
Elles sont sorties de ma bouche, et je les ai publiées:
Soudain j’ai agi, et elles se sont accomplies.
4Sachant que tu es endurci,
Que ton cou est une barre de fer,
Et que tu as un front d’airain,
5Je t’ai annoncé dès longtemps ces choses,
Je te les ai déclarées avant qu’elles arrivassent,
Afin que tu ne dises pas: C’est mon idole qui les a faites,
C’est mon image taillée ou mon image en fonte qui les a ordonnées.
6Tu entends! Considère tout cela!
Et vous, ne l’avouerez-vous pas?…
Maintenant, je t’annonce des choses nouvelles,
Cachées, inconnues de toi.
7Elles se produisent à présent, et n’appartiennent point au passé;
Jusqu’à leur avènement tu n’en avais aucune connaissance,
Afin que tu ne dises pas: Voici, je le savais.
8Tu n’en as rien appris, tu n’en as rien su,
Et jadis ton oreille n’en a point été frappée:
Car je savais que tu serais infidèle,
Et que dès ta naissance tu fus appelé rebelle.
9A cause de mon nom, je suspends ma colère;
A cause de ma gloire, je me contiens envers toi,
Pour ne pas t’exterminer.
10Je t’ai mis au creuset, mais non pour retirer de l’argent;
Je t’ai éprouvé dans la fournaise de l’adversité.
11C’est pour l’amour de moi, pour l’amour de moi, que je veux agir;
Car comment mon nom serait-il profané?
Je ne donnerai pas ma gloire à un autre.
V. 12-22: cf. (És 43:8-21; 44:21, etc.) Ps 81:9-17. És 40:9-11.
12Écoute-moi, Jacob!
Et toi, Israël, que j’ai appelé!
C’est moi, moi qui suis le premier,
C’est aussi moi qui suis le dernier.
13Ma main a fondé la terre,
Et ma droite a étendu les cieux:
Je les appelle, et aussitôt ils se présentent.
14Vous tous, assemblez-vous, et écoutez!
Qui d’entre eux a annoncé ces choses?
Celui que l’Éternel aime exécutera sa volonté contre Babylone,
Et son bras s’appesantira sur les Chaldéens.
15Moi, moi, j’ai parlé, et je l’ai appelé;
Je l’ai fait venir, et son œuvre réussira.
16Approchez-vous de moi, et écoutez!
Dès le commencement, je n’ai point parlé en cachette,
Dès l’origine de ces choses, j’ai été là.
Et maintenant, le Seigneur, l’Éternel, m’a envoyé avec son esprit.
17Ainsi parle l’Éternel, ton rédempteur, le Saint d’Israël:
Moi, l’Éternel, ton Dieu, je t’instruis pour ton bien,
Je te conduis dans la voie que tu dois suivre.
18 Oh! Si tu étais attentif à mes commandements!
Ton bien-être serait comme un fleuve,
Et ton bonheur comme les flots de la mer;
19Ta postérité serait comme le sable,
Et les fruits de tes entrailles comme les grains de sable;
Ton nom ne serait point effacé, anéanti devant moi.
20 Sortez de Babylone, fuyez du milieu des Chaldéens!
Avec une voix d’allégresse annoncez-le, publiez-le,
Faites-le savoir jusqu’à l’extrémité de la terre,
Dites: L’Éternel a racheté son serviteur Jacob!
21Et ils n’auront pas soif dans les déserts où il les conduira:
Il fera jaillir pour eux l’eau du rocher,
Il fendra le rocher,
Et l’eau coulera.
22 Il n’y a point de paix pour les méchants, dit l’Éternel.
APOCALYPSE 5
Le livre scellé de sept sceaux, remis à l’Agneau pour être ouvert
V. 1-14: cf. Ro 11:33, 34. Jn 5:22. Ph 2:5-11. Ép 1:10. Ap 1:5, 6; 7:9-12.
1Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux. 2Et je vis un ange puissant, qui criait d’une voix forte: Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux? 3Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder. 4Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder. 5Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux. 6Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. 7Il vint, et il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône. 8Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints. 9Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; 10tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. 11Je regardai, et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. 12Ils disaient d’une voix forte: L’agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange. 13Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient: A celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles! 14Et les quatre êtres vivants disaient: Amen!
Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent.
APOCALYPSE 6
Ouverture des six premiers sceaux
V. 1-8: cf. (Za 1:8-10; 6:1-7.) 2 Co 2:14-16. (Mt 24:6-8. Éz 14:21.)
1Je regardai, quand l’agneau ouvrit un des sept sceaux, et j’entendis l’un des quatre êtres vivants qui disait comme d’une voix de tonnerre: Viens. 2Je regardai, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc; une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre.3Quand il ouvrit le second sceau, j’entendis le second être vivant qui disait: Viens. 4Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d’enlever la paix de la terre, afin que les hommes s’égorgeassent les uns les autres; et une grande épée lui fut donnée. 5Quand il ouvrit le troisième sceau, j’entendis le troisième être vivant qui disait: Viens. Je regardai, et voici, parut un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance dans sa main. 6Et j’entendis au milieu des quatre êtres vivants une voix qui disait: Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier; mais ne fais point de mal à l’huile et au vin. 7Quand il ouvrit le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième être vivant qui disait: Viens. 8Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.
V. 9-11: cf. (Ge 4:10. Lu 18:7, 8.) (Ap 7:13, 14.)
9Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. 10Ils crièrent d’une voix forte, en disant: Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre? 11Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.
V. 12-17: cf. És 13:6-11. Lu 23:29, 30. Joë 3:16.
12Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, 13et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu’un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes.14Le ciel se retira comme un livre qu’on roule; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places. 15Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. 16Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’agneau; 17car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister?
.
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/