JOUR 177

07/02/2016 12:13
Jour 177 de 365
  1. 1 Samuel 5
  2. 1 Samuel 6
  3. Ésaïe 51
  4. Apocalypse 12
  5. Apocalypse 13
 
1 SAMUEL 5
Samuel, prophète et juge en Israël
V. 1-5: cf. (Ps 115:1-8. Jé 10:14, 15.) Job 20:5.
1Les Philistins prirent l’arche de Dieu, et ils la transportèrent d’Ében-Ézer à Asdod. 2Après s’être emparés de l’arche de Dieu, les Philistins la firent entrer dans la maison de Dagon et la placèrent à côté de Dagon. 3Le lendemain, les Asdodiens, qui s’étaient levés de bon matin, trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l’arche de l’Éternel. Ils prirent Dagon, et le remirent à sa place. 4Le lendemain encore, s’étant levés de bon matin, ils trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l’arche de l’Éternel; la tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, et il ne lui restait que le tronc. 5C’est pourquoi jusqu’à ce jour, les prêtres de Dagon et tous ceux qui entrent dans la maison de Dagon à Asdod ne marchent point sur le seuil.
L’arche chez les Philistins
V. 6-12: cf. 1 S 6:1-12. Job 2:5. Ps 97:9.
6La main de l’Éternel s’appesantit sur les Asdodiens, et il mit la désolation parmi eux; il les frappa d’hémorroïdes à Asdod et dans son territoire.7Voyant qu’il en était ainsi, les gens d’Asdod dirent: L’arche du Dieu d’Israël ne restera pas chez nous, car il appesantit sa main sur nous et sur Dagon, notre dieu. 8Et ils firent chercher et assemblèrent auprès d’eux tous les princes des Philistins, et ils dirent: Que ferons-nous de l’arche du Dieu d’Israël? Les princes répondirent: Que l’on transporte à Gath l’arche du Dieu d’Israël. Et l’on y transporta l’arche du Dieu d’Israël. 9Mais après qu’elle eut été transportée, la main de l’Éternel fut sur la ville, et il y eut une très grande consternation; il frappa les gens de la ville depuis le petit jusqu’au grand, et ils eurent une éruption d’hémorroïdes. 10Alors ils envoyèrent l’arche de Dieu à Ékron. Lorsque l’arche de Dieu entra dans Ékron, les Ékroniens poussèrent des cris, en disant: On a transporté chez nous l’arche du Dieu d’Israël, pour nous faire mourir, nous et notre peuple! 11Et ils firent chercher et assemblèrent tous les princes des Philistins, et ils dirent: Renvoyez l’arche du Dieu d’Israël; qu’elle retourne en son lieu, et qu’elle ne nous fasse pas mourir, nous et notre peuple. Car il y avait dans toute la ville une terreur mortelle; la main de Dieu s’y appesantissait fortement. 12Les gens qui ne mouraient pas étaient frappés d’hémorroïdes, et les cris de la ville montaient jusqu’au ciel.
1 SAMUEL 6
L’arche renvoyée par les Philistins
V. 1-12: cf. 1 S 5. (Mi 6:9. Job 34:31, 32.)
1L’arche de l’Éternel fut sept mois dans le pays des Philistins. 2Et les Philistins appelèrent les prêtres et les devins, et ils dirent: Que ferons-nous de l’arche de l’Éternel? Faites-nous connaître de quelle manière nous devons la renvoyer en son lieu. 3Ils répondirent: Si vous renvoyez l’arche du Dieu d’Israël, ne la renvoyez point à vide, mais faites à Dieu un sacrifice de culpabilité; alors vous guérirez, et vous saurez pourquoi sa main ne s’est pas retirée de dessus vous. 4Les Philistins dirent: Quelle offrande lui ferons-nous? Ils répondirent: Cinq tumeurs d’or et cinq souris d’or, d’après le nombre des princes des Philistins, car une même plaie a été sur vous tous et sur vos princes. 5Faites des figures de vos tumeurs et des figures de vos souris qui ravagent le pays, et donnez gloire au Dieu d’Israël: peut-être cessera-t-il d’appesantir sa main sur vous, sur vos dieux, et sur votre pays.6Pourquoi endurciriez-vous votre cœur, comme les Égyptiens et Pharaon ont endurci leur cœur? N’exerça-t-il pas ses châtiments sur eux, et ne laissèrent-ils pas alors partir les enfants d’Israël? 7Maintenant, faites un char tout neuf, et prenez deux vaches qui allaitent et qui n’aient point porté le joug; attelez les vaches au char, et ramenez à la maison leurs petits qui sont derrière elles. 8Vous prendrez l’arche de l’Éternel, et vous la mettrez sur le char; vous placerez à côté d’elle, dans un coffre, les objets d’or que vous donnez à l’Éternel en offrande pour le péché; puis vous la renverrez, et elle partira. 9Suivez-la du regard: si elle monte par le chemin de sa frontière vers Beth-Schémesch, c’est l’Éternel qui nous a fait ce grand mal; sinon, nous saurons que ce n’est pas sa main qui nous a frappés, mais que cela nous est arrivé par hasard. 10Ces gens firent ainsi. Ils prirent deux vaches qui allaitaient et les attelèrent au char, et ils enfermèrent les petits dans la maison. 11Ils mirent sur le char l’arche de l’Éternel, et le coffre avec les souris d’or et les figures de leurs tumeurs. 12Les vaches prirent directement le chemin de Beth-Schémesch; elles suivirent toujours la même route en mugissant, et elles ne se détournèrent, ni à droite ni à gauche. Les princes des Philistins allèrent derrière elles jusqu’à la frontière de Beth-Schémesch.
V. 13-21: cf. 1 Ch 13:5-13. Ex 19:21. Hé 12:28, 29.
13Les habitants de Beth-Schémesch moissonnaient les blés dans la vallée; ils levèrent les yeux, aperçurent l’arche, et se réjouirent en la voyant. 14Le char arriva dans le champ de Josué de Beth-Schémesch, et s’y arrêta. Il y avait là une grande pierre. On fendit le bois du char, et l’on offrit les vaches en holocauste à l’Éternel. 15Les Lévites descendirent l’arche de l’Éternel, et le coffre qui était à côté d’elle et qui contenait les objets d’or; et ils posèrent le tout sur la grande pierre. Les gens de Beth-Schémesch offrirent en ce jour des holocaustes et des sacrifices à l’Éternel. 16Les cinq princes des Philistins, après avoir vu cela, retournèrent à Ékron le même jour. 17Voici les tumeurs d’or que les Philistins donnèrent à l’Éternel en offrande pour le péché: une pour Asdod, une pour Gaza, une pour Askalon, une pour Gath, une pour Ékron. 18Il y avait aussi des souris d’or selon le nombre de toutes les villes des Philistins, appartenant aux cinq chefs, tant des villes fortifiées que des villages sans murailles. C’est ce qu’atteste la grande pierre sur laquelle on déposa l’arche de l’Éternel, et qui est encore aujourd’hui dans le champ de Josué de Beth-Schémesch. 19L’Éternel frappa les gens de Beth-Schémesch, lorsqu’ils regardèrent l’arche de l’Éternel; il frappa [cinquante mille] soixante-dix hommes parmi le peuple. Et le peuple fut dans la désolation, parce que l’Éternel l’avait frappé d’une grande plaie. 20Les gens de Beth-Schémesch dirent: Qui peut subsister en présence de l’Éternel, de ce Dieu saint? Et vers qui l’arche doit-elle monter, en s’éloignant de nous?21Ils envoyèrent des messagers aux habitants de Kirjath-Jearim, pour leur dire: Les Philistins ont ramené l’arche de l’Éternel; descendez, et faites-la monter vers vous.
ÉSAÏE 51
La délivrance et le retour
V. 1-8: cf. (És 49:18-20. Éz 36:33-35.) (És 42:1-6; 45:22-25.) Ps 103:15-18.
1Écoutez-moi, vous qui poursuivez la justice,
Qui cherchez l’Éternel!
Portez les regards sur le rocher d’où vous avez été taillés,
Sur le creux de la fosse d’où vous avez été tirés.
2Portez les regards sur Abraham votre père,
Et sur Sara qui vous a enfantés;
Car lui seul je l’ai appelé,
Je l’ai béni et multiplié.
3Ainsi l’Éternel a pitié de Sion,
Il a pitié de toutes ses ruines;
Il rendra son désert semblable à un Éden,
Et sa terre aride à un jardin de l’Éternel.
La joie et l’allégresse se trouveront au milieu d’elle,
Les actions de grâces et le chant des cantiques.
4Mon peuple, sois attentif!
Ma nation, prête-moi l’oreille!
Car la loi sortira de moi,
Et j’établirai ma loi pour être la lumière des peuples.
5Ma justice est proche, mon salut va paraître,
Et mes bras jugeront les peuples;
Les îles espéreront en moi,
Elles se confieront en mon bras.
6Levez les yeux vers le ciel, et regardez en bas sur la terre!
Car les cieux s’évanouiront comme une fumée,
La terre tombera en lambeaux comme un vêtement,
Et ses habitants périront comme des mouches;
Mais mon salut durera éternellement,
Et ma justice n’aura point de fin.
7Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice,
Peuple, qui as ma loi dans ton cœur!
Ne craignez pas l’opprobre des hommes,
Et ne tremblez pas devant leurs outrages.
8Car la teigne les dévorera comme un vêtement,
Et la gerce les rongera comme de la laine;
Mais ma justice durera éternellement,
Et mon salut s’étendra d’âge en âge.
V. 9-16: cf. Ps 74:12-23. (És 35:3, 4, 10; 65:17-19.)
9Réveille-toi, réveille-toi! Revêts-toi de force, bras de l’Éternel!
Réveille-toi, comme aux jours d’autrefois,
Dans les anciens âges!
N’est-ce pas toi qui abattis l’Égypte,
Qui transperças le monstre?
10N’est-ce pas toi qui mis à sec la mer,
Les eaux du grand abîme,
Qui frayas dans les profondeurs de la mer
Un chemin pour le passage des rachetés?
11Ainsi les rachetés de l’Éternel retourneront,
Ils iront à Sion avec chants de triomphe,
Et une joie éternelle couronnera leur tête;
L’allégresse et la joie s’approcheront,
La douleur et les gémissements s’enfuiront.
12C’est moi, c’est moi qui vous console.
Qui es-tu, pour avoir peur de l’homme mortel,
Et du fils de l’homme, pareil à l’herbe?
13Et tu oublierais l’Éternel, qui t’a fait,
Qui a étendu les cieux et fondé la terre!
Et tu tremblerais incessamment tout le jour
Devant la colère de l’oppresseur,
Parce qu’il cherche à détruire!
Où donc est la colère de l’oppresseur?
14Bientôt celui qui est courbé sous les fers sera délivré;
Il ne mourra pas dans la fosse,
Et son pain ne lui manquera pas.
15Je suis l’Éternel, ton Dieu,
Qui soulève la mer et fais mugir ses flots.
L’Éternel des armées est son nom.
16Je mets mes paroles dans ta bouche,
Et je te couvre de l’ombre de ma main,
Pour étendre de nouveaux cieux et fonder une nouvelle terre,
Et pour dire à Sion: Tu es mon peuple!
V. 17-23: cf. Jé 50:17, etc. Ps 129.
17 Réveille-toi, réveille-toi! Lève-toi, Jérusalem,
Qui as bu de la main de l’Éternel la coupe de sa colère,
Qui as bu, sucé jusqu’à la lie la coupe d’étourdissement!
18Il n’y en a aucun pour la conduire
De tous les fils qu’elle a enfantés,
Il n’y en a aucun pour la prendre par la main
De tous les fils qu’elle a élevés.
19 Ces deux choses te sont arrivées:
Qui te plaindra?
Le ravage et la ruine, la famine et l’épée.
Qui suis-je pour te consoler?
20 Tes fils en défaillance gisaient à tous les coins de rues,
Comme le cerf dans un filet,
Chargés de la colère de l’Éternel,
Des menaces de ton Dieu.
21C’est pourquoi, écoute ceci, malheureuse,
Ivre, mais non de vin!
22Ainsi parle ton Seigneur, l’Éternel,
Ton Dieu, qui défend son peuple:
Voici, je prends de ta main la coupe d’étourdissement,
La coupe de ma colère;
Tu ne la boiras plus!
23Je la mettrai dans la main de tes oppresseurs,
Qui te disaient: Courbe-toi, et nous passerons!
Tu faisais alors de ton dos comme une terre,
Comme une rue pour les passants.
APOCALYPSE 12
La femme et le dragon
V. 1-6: cf. Ga 4:19, 26. Ap 2:26, 27. Jn 8:44. 1 Pi 5:8.
1Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. 2Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l’enfantement.3Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. 4Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté. 5Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône. 6Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.
V. 7-12: cf. Da 12:1. (Lu 10:18, 19. Jn 12:31.) 1 Pi 5:8-11.
7Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, 8mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. 9Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. 10Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. 11Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. 12C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! Car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.
V. 13-18: cf. Ap 11:2-7; 13:1-8. Ge 3:15.
13Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l’enfant mâle. 14Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent. 15Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l’entraîner par le fleuve. 16Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche. 17Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus. 18Et il se tint sur le sable de la mer.
APOCALYPSE 13
La bête qui monte de la mer
V. 1-10: cf. Da 7:3, 7, 8, 19-25. (Ap 17:3, 7-17; 19:19-21.)
1Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. 2La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. 3Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête. 4Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle? 5Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois. 6Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel. 7Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. 8Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé. 9Si quelqu’un a des oreilles, qu’il entende! 10Si quelqu’un mène en captivité, il ira en captivité; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints.
La bête qui monte de la terre
V. 11-18: cf. Ap 19:20; 14:9-11.
11Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. 12Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. 13Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. 14Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. 15Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. 16Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. 18C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.
.
 
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/