JOUR 195

15/03/2018 05:59

ÉSAIE 04-05-06-07

 

ÉSAIE  4

1Et sept femmes saisiront en ce jour un seul homme, et diront:
Nous mangerons notre pain,
Et nous nous vêtirons de nos habits;
Fais-nous seulement porter ton nom!
Enlève notre opprobre!
Délivrance future de Jérusalem
V. 2-6: cf. Jé 23:5, 6. (So 3:12-15. És 33:20-24.)
2En ce temps-là, le germe de l’Éternel
Aura de la magnificence et de la gloire,
Et le fruit du pays aura de l’éclat et de la beauté
Pour les réchappés d’Israël.
3Et les restes de Sion, les restes de Jérusalem,
Seront appelés saints,
Quiconque à Jérusalem sera inscrit parmi les vivants,
4Après que le Seigneur aura lavé les ordures des filles de Sion,
Et purifié Jérusalem du sang qui est au milieu d’elle,
Par le souffle de la justice et par le souffle de la destruction.
5L’Éternel établira, sur toute l’étendue de la montagne de Sion
Et sur ses lieux d’assemblées,
Une nuée fumante pendant le jour,
Et un feu de flammes éclatantes pendant la nuit;
Car tout ce qui est glorieux sera mis à couvert.
6Il y aura un abri pour donner de l’ombre contre la chaleur du jour,
Pour servir de refuge et d’asile contre l’orage et la pluie.
 
ÉSAIE 5
La vigne de l’Éternel
V. 1-7: cf. (Ps 80:9-17. Jé 2:21.) Mt 21:33-44.
1Je chanterai à mon bien-aimé
Le cantique de mon bien-aimé sur sa vigne.
Mon bien-aimé avait une vigne,
Sur un coteau fertile.
2Il en remua le sol, ôta les pierres, et y mit un plant délicieux;
Il bâtit une tour au milieu d’elle,
Et il y creusa aussi une cuve.
Puis il espéra qu’elle produirait de bons raisins,
Mais elle en a produit de mauvais.
3Maintenant donc, habitants de Jérusalem et hommes de Juda,
Soyez juges entre moi et ma vigne!
4 Qu’y avait-il encore à faire à ma vigne,
Que je n’aie pas fait pour elle?
Pourquoi, quand j’ai espéré qu’elle produirait de bons raisins,
En a-t-elle produit de mauvais?
5Je vous dirai maintenant
Ce que je vais faire à ma vigne.
J’en arracherai la haie, pour qu’elle soit broutée;
J’en abattrai la clôture, pour qu’elle soit foulée aux pieds.
6Je la réduirai en ruine; elle ne sera plus taillée, ni cultivée;
Les ronces et les épines y croîtront;
Et je donnerai mes ordres aux nuées,
Afin qu’elles ne laissent plus tomber la pluie sur elle.
7 La vigne de l’Éternel des armées, c’est la maison d’Israël,
Et les hommes de Juda, c’est le plant qu’il chérissait.
Il avait espéré de la droiture, et voici du sang versé!
De la justice, et voici des cris de détresse!
Malheur aux iniques!
V. 8-25: cf. Mi 2:1-5. Am 6. És 3:8-15; 30:8-14.
8 Malheur à ceux qui ajoutent maison à maison,
Et qui joignent champ à champ,
Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’espace,
Et qu’ils habitent seuls au milieu du pays!
9Voici ce que m’a révélé l’Éternel des armées:
Certainement, ces maisons nombreuses seront dévastées,
Ces grandes et belles maisons n’auront plus d’habitants.
10Même dix arpents de vigne ne produiront qu’un bath,
Et un homer de semence ne produira qu’un épha.
11 Malheur à ceux qui de bon matin
Courent après les boissons enivrantes,
Et qui bien avant dans la nuit
Sont échauffés par le vin!
12La harpe et le luth, le tambourin, la flûte et le vin, animent leurs festins;
Mais ils ne prennent point garde à l’œuvre de l’Éternel,
Et ils ne voient point le travail de ses mains.
13 C’est pourquoi mon peuple sera soudain emmené captif;
Sa noblesse mourra de faim,
Et sa multitude sera desséchée par la soif.
14C’est pourquoi le séjour des morts ouvre sa bouche,
Élargit sa gueule outre mesure;
Alors descendent la magnificence et la richesse de Sion,
Et sa foule bruyante et joyeuse.
15Les petits seront abattus, les grands seront humiliés,
Et les regards des hautains seront abaissés.
16L’Éternel des armées sera élevé par le jugement,
Et le Dieu saint sera sanctifié par la justice.
17 Des brebis paîtront comme sur leur pâturage,
Et des étrangers dévoreront les possessions ruinées des riches.
18Malheur à ceux qui tirent l’iniquité avec les cordes du vice,
Et le péché comme avec les traits d’un char,
19Et qui disent: Qu’il hâte, qu’il accélère son œuvre,
Afin que nous la voyions!
Que le décret du Saint d’Israël arrive et s’exécute,
Afin que nous le connaissions!
20Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal,
Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres,
Qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume!
21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux,
Et qui se croient intelligents!
22Malheur à ceux qui ont de la bravoure pour boire du vin,
Et de la vaillance pour mêler des liqueurs fortes;
23Qui justifient le coupable pour un présent,
Et enlèvent aux innocents leurs droits!
24C’est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume,
Et comme la flamme consume l’herbe sèche,
Ainsi leur racine sera comme de la pourriture,
Et leur fleur se dissipera comme de la poussière;
Car ils ont dédaigné la loi de l’Éternel des armées,
Et ils ont méprisé la parole du Saint d’Israël.
25C’est pourquoi la colère de l’Éternel s’enflamme contre son peuple,
Il étend sa main sur lui, et il le frappe;
Les montagnes s’ébranlent;
Et les cadavres sont comme des balayures au milieu des rues.
Malgré tout cela, sa colère ne s’apaise point,
Et sa main est encore étendue.
V. 26-30: cf. Jé 5:15-17; 6:22-26.
26Il élève une bannière pour les peuples lointains,
Et il en siffle un des extrémités de la terre:
Et voici, il arrive avec promptitude et légèreté.
27Nul n’est fatigué, nul ne chancelle de lassitude,
Personne ne sommeille, ni ne dort;
Aucun n’a la ceinture de ses reins détachée,
Ni la courroie de ses souliers rompue.
28Ses flèches sont aiguës,
Et tous ses arcs tendus;
Les sabots de ses chevaux ressemblent à des cailloux,
Et les roues de ses chars à un tourbillon.
29Son rugissement est comme celui d’une lionne;
Il rugit comme des lionceaux, il gronde, et saisit la proie,
Il l’emporte, et personne ne vient au secours.
30En ce jour, il y aura près de lui un mugissement,
Comme celui d’une tempête sur mer;
En regardant la terre, on ne verra que ténèbres,
Avec des alternatives d’angoisse et d’espérance;
Au ciel, l’obscurité régnera.
 
ÉSAIE 6
Vocation d’Ésaïe
V. 1-7: cf. (Éz 1. Da 7:9, 10. Ap 4:2, etc.) Job 42:5, 6.
1 L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. 2Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. 3Ils criaient l’un à l’autre, et disaient: Saint, saint, saint est l’Éternel des armées! Toute la terre est pleine de sa gloire! 4Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée. 5Alors je dis: Malheur à moi! Je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Éternel des armées. 6Mais l’un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes. 7Il en toucha ma bouche, et dit: Ceci a touché tes lèvres; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié.
V. 8-13: cf. (Mt 13:13-15. Jn 12:39, 41. Ac 28:25-29.) Ro 11:1-5.
8J’entendis la voix du Seigneur, disant:
Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous?
Je répondis: Me voici, envoie-moi.
9Il dit alors: Va, et dis à ce peuple:
Vous entendrez, et vous ne comprendrez point;
Vous verrez, et vous ne saisirez point.
10Rends insensible le cœur de ce peuple,
Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux,
Pour qu’il ne voie point de ses yeux, n’entende point de ses oreilles,
Ne comprenne point de son cœur,
Ne se convertisse point et ne soit point guéri.
11Je dis: Jusqu’à quand, Seigneur?
Et il répondit: Jusqu’à ce que les villes soient dévastées
Et privées d’habitants;
Jusqu’à ce qu’il n’y ait personne dans les maisons,
Et que le pays soit ravagé par la solitude;
12Jusqu’à ce que l’Éternel ait éloigné les hommes,
Et que le pays devienne un immense désert,
13Et s’il y reste encore un dixième des habitants,
Ils seront à leur tour anéantis.
Mais, comme le térébinthe et le chêne
Conservent leur tronc quand ils sont abattus,
Une sainte postérité renaîtra de ce peuple.
 
ÉSAIE 7
Prophétie contre Israël et la Syrie
V. 1-9: cf. 2 R 16:1-5. És 51:12.
1Il arriva, du temps d’Achaz, fils de Jotham, fils d’Ozias, roi de Juda, que Retsin, roi de Syrie, monta avec Pékach, fils de Remalia, roi d’Israël, contre Jérusalem, pour l’assiéger; mais il ne put l’assiéger. 2On vint dire à la maison de David: Les Syriens sont campés en Éphraïm. Et le cœur d’Achaz et le cœur de son peuple furent agités, comme les arbres de la forêt sont agités par le vent. 3Alors l’Éternel dit à Ésaïe: Va à la rencontre d’Achaz, toi et Schear-Jaschub, ton fils, vers l’extrémité de l’aqueduc de l’étang supérieur, sur la route du champ du foulon. 4Et dis-lui:
Sois tranquille, ne crains rien,
Et que ton cœur ne s’alarme pas,
Devant ces deux bouts de tisons fumants,
Devant la colère de Retsin et de la Syrie, et du fils de Remalia,
5De ce que la Syrie médite du mal contre toi,
De ce qu’Éphraïm et le fils de Remalia disent:
6Montons contre Juda, assiégeons la ville,
Et battons-la en brèche,
Et proclamons-y pour roi le fils de Tabeel.
7Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel:
Cela n’arrivera pas, cela n’aura pas lieu.
8Car Damas est la tête de la Syrie,
Et Retsin est la tête de Damas.
(Encore soixante-cinq ans,
Éphraïm ne sera plus un peuple.)
9La Samarie est la tête d’Éphraïm,
Et le fils de Remalia est la tête de la Samarie.
Si vous ne croyez pas,
Vous ne subsisterez pas.
V. 10-16: cf. (Mt 1:18-25. Jn 1:14.) És 8:1-4.
10L’Éternel parla de nouveau à Achaz, et lui dit:
11Demande en ta faveur un signe à l’Éternel, ton Dieu; demande-le, soit dans les lieux bas, soit dans les lieux élevés.
12Achaz répondit: Je ne demanderai rien, je ne tenterai pas l’Éternel.
13Ésaïe dit alors:
Écoutez donc, maison de David!
Est-ce trop peu pour vous de lasser la patience des hommes,
Que vous lassiez encore celle de mon Dieu?
14C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe,
Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils,
Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.
15Il mangera de la crème et du miel,
Jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien.
16Mais avant que l’enfant sache rejeter le mal et choisir le bien,
Le pays dont tu crains les deux rois sera abandonné.
Menaces contre Juda
V. 17-25: cf. És 8:5-8. 2 R 18:13, etc. Os 9:7.
17L’Éternel fera venir sur toi,
Sur ton peuple et sur la maison de ton père,
Des jours tels qu’il n’y en a point eu
Depuis le jour où Éphraïm s’est séparé de Juda
(Le roi d’Assyrie).
18En ce jour-là, l’Éternel sifflera les mouches
Qui sont à l’extrémité des canaux de l’Égypte,
Et les abeilles qui sont au pays d’Assyrie;
19Elles viendront, et se poseront toutes dans les vallons désolés,
Et dans les fentes des rochers,
Sur tous les buissons,
Et sur tous les pâturages.
20En ce jour-là, le Seigneur rasera, avec un rasoir pris à louage
Au-delà du fleuve,
Avec le roi d’Assyrie,
La tête et le poil des pieds;
Il enlèvera aussi la barbe.
21En ce jour-là,
Chacun entretiendra une jeune vache et deux brebis;
22Et il y aura une telle abondance de lait
Qu’on mangera de la crème,
Car c’est de crème et de miel que se nourriront
Tous ceux qui seront restés dans le pays.
23En ce jour-là,
Tout lieu qui contiendra mille ceps de vigne,
Valant mille sicles d’argent,
Sera livré aux ronces et aux épines:
24On y entrera avec les flèches et avec l’arc,
Car tout le pays ne sera que ronces et épines.
25Et toutes les montagnes que l’on cultivait avec la bêche
Ne seront plus fréquentées, par crainte des ronces et des épines:
On y lâchera le bœuf, et la brebis en foulera le sol.
 

 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/