JOUR 247

06/05/2018 05:30

JONAS 1-2-3-4

 

JONAS INTRODUCTION ET 1

 INTRODUCTION AU LIVRE DE JONAS

(És 42:19; 55:7-11. Jé 18:7, 8. Éz 18:23. Mt 12:40, 41.)

Ce livre est intitulé «Jonas» (colombe), du nom d’un prophète missionnaire malgré lui. Il raconte les aventures de cet homme de Dieu, parti d’Israël vers Tarsis et de la mer vers Ninive. C’est un récit plein d’humour et signe de l’amour du Dieu du ciel et de la terre, à qui personne ne peut échapper, et devant qui nul ne peut se dérober.

Ce livret renvoie à un personnage bien réel, celui de Jonas, fils d’Amitthaï. En effet il est bien question d’un Jonas, fils d’Amitthaï, en 2 Rois 14:25, un prophète de Gath-Hépher, en Galilée.

Le chapitre 1 identifie la mission, la démission et les contraintes du prophète. Jonas, fils d’Amitthaï, fut envoyé en mission vers la grande et méchante ville de Ninive, capitale de l’Assyrie. D’ailleurs, Israël venait juste d’être victime du pillage des Assyriens. Pourquoi ne pas laisser Ninive sans la bonne nouvelle de Dieu afin qu’elle soit aussi détruite? Réaction humaine mais surpassée par l’amour d’un Dieu universel. Grâce à la tempête, Jonas fut saisi et jeté par-dessus bord par des marins craignant Dieu.

Le chapitre 2 concerne la prière fervente du prophète. Jonas fut aussitôt avalé par un grand poisson, sur l’ordre de Dieu. Au lieu d’essayer de fuir Dieu, le prophète le pria. L’Éternel exauça sa prière et ordonna au poisson de le vomir à terre.

Le chapitre 3 traite de la mission accomplie sans conviction. Jonas connaissait la miséricorde de son Dieu, qui est prêt à pardonner. Que faire? Proclamer la destruction de Ninive au lieu d’inviter sa population à la repentance: «Encore quarante jours, et Ninive est détruite!» Voilà le message radical qui produisit l’effet inattendu par le prophète. Tous les Ninivites se repentirent, des hommes jusqu’aux animaux, du roi jusqu’au plus petit sujet. «Alors Dieu se repentit du mal qu’il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas» (3:10).

Le chapitre 4 retrace le mécontentement de Jonas et les reproches que lui fit l’Éternel. «Fais-tu bien de t’irriter à cause du ricin» qui a séché? Jonas répondit par l’affirmative. «Et moi n’aurais-je pas pitié de Ninive» qui s’est repentie? dit l’Éternel. La leçon fut assimilée et la mission continua.

C’est l’histoire d’un nationaliste impénitent qui voulait que Dieu châtie l’ennemi de son peuple et qui refusa, de ce fait, de lui annoncer la paix. Pas de bonne nouvelle pour Ninive, d’où la conclusion de Jonas: «Je savais que tu es un Dieu compatissant… C’est ce que je voulais prévenir en fuyant à Tarsis» (4:2).

Le livre de Jonas exprime quelques vérités essentielles: notre mission est d’une grande importance. Elle est impérative et non indicative. Le Dieu de la mission ne réserve pas exclusivement son amour et son salut à ceux qui croient déjà en lui, mais aussi aux étrangers repentants de tous les temps. L’Éternel est le maître de l’univers. Il peut utiliser n’importe quel élément du cosmos, la tempête, le poisson ou le ricin, pour atteindre son objectif de salut. Il est le maître de la vie et de la mort.

 

JONAS 1

 Jonas dans le ventre d’un poisson. Prière et délivrance

V. 1-11: cf. Mt 12:38-40. És 38:9, etc. Da 4:37.
1L’Éternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits. 2Jonas, dans le ventre du poisson, pria l’Éternel, son Dieu. 3Il dit:
Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel,
Et il m’a exaucé;
Du sein du séjour des morts j’ai crié,
Et tu as entendu ma voix.
4Tu m’as jeté dans l’abîme, dans le cœur de la mer,
Et les courants d’eau m’ont environné;
Toutes tes vagues et tous tes flots ont passé sur moi.
5Je disais: Je suis chassé loin de ton regard!
Mais je verrai encore ton saint temple.
6Les eaux m’ont couvert jusqu’à m’ôter la vie,
L’abîme m’a enveloppé,
Les roseaux ont entouré ma tête.
7Je suis descendu jusqu’aux racines des montagnes,
Les barres de la terre m’enfermaient pour toujours;
Mais tu m’as fait remonter vivant de la fosse,
Éternel, mon Dieu!
8Quand mon âme était abattue au-dedans de moi,
Je me suis souvenu de l’Éternel,
Et ma prière est parvenue jusqu’à toi,
Dans ton saint temple.
9Ceux qui s’attachent à de vaines idoles
Éloignent d’eux la miséricorde.
10Pour moi, je t’offrirai des sacrifices avec un cri d’actions de grâces,
J’accomplirai les vœux que j’ai faits:
Le salut vient de l’Éternel.
11L’Éternel parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre.
JONAS 2
Jonas dans le ventre d’un poisson. Prière et délivrance
V. 1-11: cf. Mt 12:38-40. És 38:9, etc. Da 4:37.
1L’Éternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits. 2Jonas, dans le ventre du poisson, pria l’Éternel, son Dieu. 3Il dit:
Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel,
Et il m’a exaucé;
Du sein du séjour des morts j’ai crié,
Et tu as entendu ma voix.
4Tu m’as jeté dans l’abîme, dans le cœur de la mer,
Et les courants d’eau m’ont environné;
Toutes tes vagues et tous tes flots ont passé sur moi.
5Je disais: Je suis chassé loin de ton regard!
Mais je verrai encore ton saint temple.
6Les eaux m’ont couvert jusqu’à m’ôter la vie,
L’abîme m’a enveloppé,
Les roseaux ont entouré ma tête.
7Je suis descendu jusqu’aux racines des montagnes,
Les barres de la terre m’enfermaient pour toujours;
Mais tu m’as fait remonter vivant de la fosse,
Éternel, mon Dieu!
8Quand mon âme était abattue au-dedans de moi,
Je me suis souvenu de l’Éternel,
Et ma prière est parvenue jusqu’à toi,
Dans ton saint temple.
9Ceux qui s’attachent à de vaines idoles
Éloignent d’eux la miséricorde.
10Pour moi, je t’offrirai des sacrifices avec un cri d’actions de grâces,
J’accomplirai les vœux que j’ai faits:
Le salut vient de l’Éternel.
11L’Éternel parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre.
JONAS 3
Prédication de Jonas à Ninive. Repentance des Ninivites
V. 1-10: cf. (Lu 11:29, 30, 32. Jé 18:7, 8.) 1 R 21:27-29. Joë 2:12-20. És 55:7-11.
1La parole de l’Éternel fut adressée à Jonas une seconde fois, en ces mots: 2Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et proclames-y la publication que je t’ordonne! 3Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l’Éternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche. 4Jonas fit d’abord dans la ville une journée de marche; il criait et disait: Encore quarante jours, et Ninive est détruite! 5Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits. 6La chose parvint au roi de Ninive; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit sur la cendre. 7Et il fit faire dans Ninive cette publication, par ordre du roi et de ses grands; Que les hommes et les bêtes, les bœufs et les brebis, ne goûtent de rien, ne paissent point, et ne boivent point d’eau! 8Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu’ils crient à Dieu avec force, et qu’ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables! 9Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s’il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point? 10Dieu vit qu’ils agissaient ainsi et qu’ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu’il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas.
 
JONAS 4
Mécontentement de Jonas, et reproches de l’Éternel
V. 1-11: cf. Jé 20:7-9, 14-18. (Ps 103:8-14; 145:8, 9.) Lu 15:28, etc.
1Cela déplut fort à Jonas, et il fut irrité. 2Il implora l’Éternel, et il dit: Ah! Éternel, n’est-ce pas ce que je disais quand j’étais encore dans mon pays? C’est ce que je voulais prévenir en fuyant à Tarsis. Car je savais que tu es un Dieu compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et qui te repens du mal. 3Maintenant, Éternel, prends-moi donc la vie, car la mort m’est préférable à la vie. 4L’Éternel répondit: Fais-tu bien de t’irriter? 5Et Jonas sortit de la ville, et s’assit à l’orient de la ville, là il se fit une cabane, et s’y tint à l’ombre, jusqu’à ce qu’il vît ce qui arriverait dans la ville. 6L’Éternel Dieu fit croître un ricin, qui s’éleva au-dessus de Jonas, pour donner de l’ombre sur sa tête et pour lui ôter son irritation. Jonas éprouva une grande joie à cause de ce ricin. 7Mais le lendemain, à l’aurore, Dieu fit venir un ver qui piqua le ricin, et le ricin sécha. 8Au lever du soleil, Dieu fit souffler un vent chaud d’orient, et le soleil frappa la tête de Jonas, au point qu’il tomba en défaillance. Il demanda la mort, et dit: La mort m’est préférable à la vie. 9Dieu dit à Jonas: Fais-tu bien de t’irriter à cause du ricin? Il répondit: Je fais bien de m’irriter jusqu’à la mort. 10Et l’Éternel dit: Tu as pitié du ricin qui ne t’a coûté aucune peine et que tu n’as pas fait croître, qui est né dans une nuit et qui a péri dans une nuit. 11Et moi, je n’aurais pas pitié de Ninive, la grande ville, dans laquelle se trouvent plus de cent vingt mille hommes qui ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche, et des animaux en grand nombre!
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/