JOUR 7

21/08/2015 14:34

La lecture du jour

 

 
GENESE 13
 
Abram de retour en Canaan. Séparation d’avec son neveu Lot
V. 1-13: cf. Ps 112:1-3. (Mt 5:9. Ja 3:17, 18.) Lu 12:15.
1Abram remonta d’Égypte vers le midi, lui, sa femme, et tout ce qui lui appartenait, et Lot avec lui. 2Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or. 3Il dirigea ses marches du midi jusqu’à Béthel, jusqu’au lieu où était sa tente au commencement, entre Béthel et Aï, 4au lieu où était l’autel qu’il avait fait précédemment. Et là, Abram invoqua le nom de l’Éternel. 5Lot, qui voyageait avec Abram, avait aussi des brebis, des bœufs et des tentes.6Et la contrée était insuffisante pour qu’ils demeurassent ensemble, car leurs biens étaient si considérables qu’ils ne pouvaient demeurer ensemble. 7Il y eut querelle entre les bergers des troupeaux d’Abram et les bergers des troupeaux de Lot. Les Cananéens et les Phérésiens habitaient alors dans le pays. 8Abram dit à Lot: Qu’il n’y ait point, je te prie, de dispute entre moi et toi, ni entre mes bergers et tes bergers; car nous sommes frères. 9Tout le pays n’est-il pas devant toi? Sépare-toi donc de moi: si tu vas à gauche, j’irai à droite; si tu vas à droite, j’irai à gauche.10Lot leva les yeux, et vit toute la plaine du Jourdain, qui était entièrement arrosée. Avant que l’Éternel eût détruit Sodome et Gomorrhe, c’était, jusqu’à Tsoar, comme un jardin de l’Éternel, comme le pays d’Égypte. 11Lot choisit pour lui toute la plaine du Jourdain, et il s’avança vers l’orient. C’est ainsi qu’ils se séparèrent l’un de l’autre.12Abram habita dans le pays de Canaan; et Lot habita dans les villes de la plaine, et dressa ses tentes jusqu’à Sodome. 13Les gens de Sodome étaient méchants, et de grands pécheurs contre l’Éternel.
Promesses de l’Éternel
V. 14-18: cf. Ge 15:18-21; 17:1-8. Mt 5:3.
14L’Éternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui: Lève les yeux, et, du lieu où tu es, regarde vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident; 15car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. 16Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée. 17Lève-toi, parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur; car je te le donnerai.18Abram leva ses tentes, et vint habiter parmi les chênes de Mamré, qui sont près d’Hébron. Et il bâtit là un autel à l’Éternel.
GENESE 14
Abram vainqueur de plusieurs rois
V. 1-16: cf. 1 S 30. Jé 41:11, etc.
1Dans le temps d’Amraphel, roi de Schinear, d’Arjoc, roi d’Ellasar, de Kedorlaomer, roi d’Élam, et de Tideal, roi de Gojim, 2il arriva qu’ils firent la guerre à Béra, roi de Sodome, à Birscha, roi de Gomorrhe, à Schineab, roi d’Adma, à Schémeéber, roi de Tseboïm, et au roi de Béla, qui est Tsoar. 3Ces derniers s’assemblèrent tous dans la vallée de Siddim, qui est la mer Salée. 4Pendant douze ans, ils avaient été soumis à Kedorlaomer; et la treizième année, ils s’étaient révoltés. 5Mais, la quatorzième année, Kedorlaomer et les rois qui étaient avec lui se mirent en marche, et ils battirent les Rephaïm à Aschteroth-Karnaïm, les Zuzim à Ham, les Émim à Schavé-Kirjathaïm, 6et les Horiens dans leur montagne de Séir, jusqu’au chêne de Paran, qui est près du désert. 7Puis ils s’en retournèrent, vinrent à En-Mischpath, qui est Kadès, et battirent les Amalécites sur tout leur territoire, ainsi que les Amoréens établis à Hatsatson-Thamar. 8Alors s’avancèrent le roi de Sodome, le roi de Gomorrhe, le roi d’Adma, le roi de Tseboïm, et le roi de Béla, qui est Tsoar; et ils se rangèrent en bataille contre eux, dans la vallée de Siddim, 9contre Kedorlaomer, roi d’Élam, Tideal, roi de Gojim, Amraphel, roi de Schinear, et Arjoc, roi d’Ellasar: quatre rois contre cinq.10La vallée de Siddim était couverte de puits de bitume; le roi de Sodome et celui de Gomorrhe prirent la fuite, et y tombèrent; le reste s’enfuit vers la montagne. 11Les vainqueurs enlevèrent toutes les richesses de Sodome et de Gomorrhe, et toutes leurs provisions; et ils s’en allèrent.12Ils enlevèrent aussi, avec ses biens, Lot, fils du frère d’Abram, qui demeurait à Sodome; et ils s’en allèrent. 13Un fuyard vint l’annoncer à Abram, l’Hébreu; celui-ci habitait parmi les chênes de Mamré, l’Amoréen, frère d’Eschcol et frère d’Aner, qui avaient fait alliance avec Abram. 14Dès qu’Abram eut appris que son frère avait été fait prisonnier, il arma trois cent dix-huit de ses plus braves serviteurs, nés dans sa maison, et il poursuivit les rois jusqu’à Dan. 15Il divisa sa troupe, pour les attaquer de nuit, lui et ses serviteurs; il les battit, et les poursuivit jusqu’à Choba, qui est à la gauche de Damas. 16Il ramena toutes les richesses; il ramena aussi Lot, son frère, avec ses biens, ainsi que les femmes et le peuple.
Melchisédek
V. 17-24: cf. Hé 7. Ps 110:4.
17Après qu’Abram fut revenu vainqueur de Kedorlaomer et des rois qui étaient avec lui, le roi de Sodome sortit à sa rencontre dans la vallée de Schavé, qui est la vallée du roi.18Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. 19Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre! 20Béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout. 21Le roi de Sodome dit à Abram: Donne-moi les personnes, et prends pour toi les richesses. 22Abram répondit au roi de Sodome: Je lève la main vers l’Éternel, le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre: 23je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil, ni un cordon de soulier, afin que tu ne dises pas: J’ai enrichi Abram. Rien pour moi! 24Seulement, ce qu’ont mangé les jeunes gens, et la part des hommes qui ont marché avec moi, Aner, Eschcol et Mamré: eux, ils prendront leur part.
PSAUMES 17
Ps 7; 26; 35. (1 S 23:25, 26.)
1Prière de David.
 
Éternel! Écoute la droiture, sois attentif à mes cris,
Prête l’oreille à ma prière faite avec des lèvres sans tromperie!
2Que ma justice paraisse devant ta face,
Que tes yeux contemplent mon intégrité!
3Si tu sondes mon cœur, si tu le visites la nuit,
Si tu m’éprouves, tu ne trouveras rien:
Ma pensée n’est pas autre que ce qui sort de ma bouche.
4A la vue des actions des hommes, fidèle à la parole de tes lèvres,
Je me tiens en garde contre la voie des violents;
5Mes pas sont fermes dans tes sentiers,
Mes pieds ne chancellent point.
6Je t’invoque, car tu m’exauces, ô Dieu!
Incline vers moi ton oreille, écoute ma parole!
7Signale ta bonté, toi qui sauves ceux qui cherchent un refuge,
Et qui par ta droite les délivres de leurs adversaires!
8Garde-moi comme la prunelle de l’œil;
Protège-moi, à l’ombre de tes ailes,
9Contre les méchants qui me persécutent,
Contre mes ennemis acharnés qui m’enveloppent.
10Ils ferment leurs entrailles,
Ils ont à la bouche des paroles hautaines.
11Ils sont sur nos pas, déjà ils nous entourent,
Ils nous épient pour nous terrasser.
12On dirait un lion avide de déchirer,
Un lionceau aux aguets dans son repaire.
13Lève-toi, Éternel, marche à sa rencontre, renverse-le!
Délivre-moi du méchant par ton glaive!
14Délivre-moi des hommes par ta main, Éternel, des hommes de ce monde!
Leur part est dans la vie,
Et tu remplis leur ventre de tes biens;
Leurs enfants sont rassasiés,
Et ils laissent leur superflu à leurs petits-enfants.
15Pour moi, dans mon innocence, je verrai ta face;
Dès le réveil, je me rassasierai de ton image.
 
MATTHIEU 9
Guérison d’un paralytique
V. 1-8: cf. (Mc 2:1-12. Lu 5:17-26.)
1Jésus, étant monté dans une barque, traversa la mer, et alla dans sa ville. 2Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique:Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.3Sur quoi, quelques scribes dirent au-dedans d’eux: Cet homme blasphème. 4Et Jésus, connaissant leurs pensées, dit: Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos cœurs?
5 Car, lequel est le plus aisé, de dire: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, et marche? 6Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: Lève-toi, dit-il au paralytique,prends ton lit, et va dans ta maison. 7Et il se leva, et s’en alla dans sa maison. 8Quand la foule vit cela, elle fut saisie de crainte, et elle glorifia Dieu, qui a donné aux hommes un tel pouvoir.
Vocation de Matthieu
V. 9-13: cf. (Mc 2:13-17. Lu 5:27-32.) Mt 4:18-22. Ps 113:7.
9 De là étant allé plus loin, Jésus vit un homme assis au lieu des péages, et qui s’appelait Matthieu. Il lui dit: Suis-moi. Cet homme se leva, et le suivit. 10Comme Jésus était à table dans la maison, voici, beaucoup de publicains et de gens de mauvaise vie vinrent se mettre à table avec lui et avec ses disciples. 11Les pharisiens virent cela, et ils dirent à ses disciples: Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les gens de mauvaise vie? 12Ce que Jésus ayant entendu, il dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades.
13 Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.
Question des disciples de Jean-Baptiste sur le jeûne
V. 14-17: cf. (Mc 2:18-22. Lu 5:33-39.)
14 Alors les disciples de Jean vinrent auprès de Jésus, et dirent: Pourquoi nous et les pharisiens jeûnons-nous, tandis que tes disciples ne jeûnent point? 15Jésus leur répondit:Les amis de l’époux peuvent-ils s’affliger pendant que l’époux est avec eux? Les jours viendront où l’époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront.
16 Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit; car elle emporterait une partie de l’habit, et la déchirure serait pire. 17On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent.
Résurrection de la fille de Jaïrus, et guérison d’une femme malade depuis douze ans
V. 18-26: cf. (Mc 5:22-43. Lu 8:41-56.) Jn 5:21, 28.
18Tandis qu’il leur adressait ces paroles, voici, un chef arriva, se prosterna devant lui, et dit: Ma fille est morte il y a un instant; mais viens, impose-lui les mains, et elle vivra.19Jésus se leva, et le suivit avec ses disciples. 20Et voici, une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans s’approcha par derrière, et toucha le bord de son vêtement.21Car elle disait en elle-même: Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie. 22Jésus se retourna, et dit, en la voyant: Prends courage, ma fille, ta foi t’a guérie. Et cette femme fut guérie à l’heure même.23Lorsque Jésus fut arrivé à la maison du chef, et qu’il vit les joueurs de flûte et la foule bruyante, 24il leur dit:Retirez-vous; car la jeune fille n’est pas morte, mais elledort. Et ils se moquaient de lui. 25Quand la foule eut été renvoyée, il entra, prit la main de la jeune fille, et la jeune fille se leva. 26Le bruit s’en répandit dans toute la contrée.
Diverses guérisons
V. 27-31: cf. Mc 8:22-26; 10:46-53. És 35:5.
27Étant parti de là, Jésus fut suivi par deux aveugles, qui criaient: Aie pitié de nous, Fils de David! 28Lorsqu’il fut arrivé à la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit: Croyez-vous que je puisse faire cela? Oui, Seigneur, lui répondirent-ils. 29Alors il leur toucha les yeux, en disant: Qu’il vous soit fait selon votre foi. 30Et leurs yeux s’ouvrirent. Jésus leur fit cette recommandation sévère:Prenez garde que personne ne le sache. 31Mais, dès qu’ils furent sortis, ils répandirent sa renommée dans tout le pays.
V. 32-34: cf. Mt 12:22-37. És 35:6.
32 Comme ils s’en allaient, voici, on amena à Jésus un démoniaque muet. 33Le démon ayant été chassé, le muet parla. Et la foule étonnée disait: Jamais pareille chose ne s’est vue en Israël. 34Mais les pharisiens dirent: C’est par le prince des démons qu’il chasse les démons.
Mission des douze apôtres
V. 35-38: cf. Mc 6:34. (Mt 4:23-25. Ac 10:38.)
35 Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité. 36Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger. 37Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers.
38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.
 
 
 
 
 
 
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/