JUGES 3 : 1 à 31*** + JUDGES 3 : 1 to 31 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

13/05/2016 08:36

JUGES 3 : 1 à 31*** +
 

1 ¶  Voici les nations que l’Éternel laissa pour éprouver par elles Israël, tous ceux qui n’avaient pas connu toutes les guerres de Canaan.

 

nations …  laissa. L’objectif est explicite: Dieu voulait utiliser ces nations pour mettre à l’épreuve (cf.  verset  #Jug 3:4) et corriger les Israélites pécheurs ainsi que pour enseigner l’art de la guerre aux jeunes.

 

2  Il voulait seulement que les générations des enfants d’Israël connussent et apprissent la guerre, ceux qui ne l’avaient pas connue auparavant.

3  Ces nations étaient : les cinq princes des Philistins, tous les Cananéens, les Sidoniens, et les Héviens qui habitaient la montagne du Liban, depuis la montagne de Baal-Hermon jusqu’à l’entrée de Hamath.

4  Ces nations servirent à mettre Israël à l’épreuve, afin que l’Éternel sût s’ils obéiraient aux commandements qu’il avait prescrits à leurs pères par Moïse.

5  Et les enfants d’Israël habitèrent au milieu des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens ;

6  ils prirent leurs filles pour femmes, ils donnèrent à leurs fils leurs propres filles, et ils servirent leurs dieux.

 

Les Israélites échouèrent au test proposé par Dieu: ils se laissèrent prendre au piège du mariage avec des Cananéennes et de l’adoration de leurs dieux. Ce genre de désobéissance se répéta fréquemment au cours des siècles, ce qui amena Dieu à utiliser les Assyriens (#2R 17) et les Babyloniens (#2R 24:1-25:2) pour les chasser du pays promis.

 

7  Les enfants d’Israël firent ce qui déplaît à l’Éternel, ils oublièrent l’Éternel, et ils servirent les Baals et les idoles.

8 ¶  La colère de l’Éternel s’enflamma contre Israël, et il les vendit entre les mains de Cuschan-Rischeathaïm, roi de Mésopotamie. Et les enfants d’Israël furent asservis huit ans à Cuschan-Rischeathaïm.

9  Les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel, et l’Éternel leur suscita un libérateur qui les délivra, Othniel, fils de Kenaz, frère cadet de Caleb.

10  L’esprit de l’Éternel fut sur lui. Il devint juge en Israël, et il partit pour la guerre. L’Éternel livra entre ses mains Cuschan-Rischeathaïm, roi de Mésopotamie, et sa main fut puissante contre Cuschan-Rischeathaïm.

 

L’Esprit de l’Éternel fut sur. Dans certains cas, l’Écriture précise que l’Esprit de l’Éternel reposa sur le juge (#Jug 6:34 ; #Jug 11:29 ; #Jug 13: 25 ; #Jug 14: 6, #Jug 14: 19 ; #Jug 15: 14); d’autres vécurent apparemment la même expérience. Cette expression, courante dans l’A.T., désignait un acte unique de Dieu qui conférait force et sagesse en vue de la victoire. Cela ne garantissait pas, toutefois, que la volonté divine soit respectée dans les moindres détails, comme le montrent les cas de Gédéon (#Jug 8:24-27, #Jug 8:30), Jephthé (#Jug 11:34-40) et Samson (#Jug 16: 1).

 

11  Le pays fut en repos pendant quarante ans. Et Othniel, fils de Kenaz, mourut.

12 ¶  Les enfants d’Israël firent encore ce qui déplaît à l’Éternel ; et l’Éternel fortifia Eglon, roi de Moab, contre Israël, parce qu’ils avaient fait ce qui déplaît à l’Éternel.

13  Eglon réunit à lui les fils d’Ammon et les Amalécites, et il se mit en marche. Il battit Israël, et ils s’emparèrent de la ville des palmiers.

14  Et les enfants d’Israël furent asservis dix-huit ans à Eglon, roi de Moab.

15  Les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel, et l’Éternel leur suscita un libérateur, Ehud, fils de Guéra, Benjamite, qui ne se servait pas de la main droite. Les enfants d’Israël envoyèrent par lui un présent à Eglon, roi de Moab.

16  Ehud se fit une épée à deux tranchants, longue d’une coudée, et il la ceignit sous ses vêtements, au côté droit.

17  Il offrit le présent à Eglon, roi de Moab : or Eglon était un homme très gras.

18  Lorsqu’il eut achevé d’offrir le présent, il renvoya les gens qui l’avaient apporté.

19  Il revint lui-même depuis les carrières près de Guilgal, et il dit : O roi ! j’ai quelque chose de secret à te dire. Le roi dit: Silence ! Et tous ceux qui étaient auprès de lui sortirent.

20  Ehud l’aborda comme il était assis seul dans sa chambre d’été, et il dit : J’ai une parole de Dieu pour toi. Eglon se leva de son siège.

 

J’ai une parole de Dieu pour toi. Ehud prétendit accomplir la volonté de Dieu en réponse aux prières (verset  #Jug 3:15). Il agit avec calme et confiance et attribua plus tard la défaite de ce méchant roi à Dieu (verset  #Jug 3:28 ; cf. #Ps 75:6-7, 10 ; #Da 4:25), même s’il avait agi par ses propres moyens, tout comme Jaël qui utilisa un pieu (#Jug 4:21), et les armées d’Israël l’épée (#Jug 4:16). La puissance divine permit à l’armée d’Ehud de tuer un plus grand nombre d’ennemis (verset  #Jug 3:29). Le mal commis par les hommes provoque le jugement de Dieu (#Lé 18: 25).

 

21  Alors Ehud avança la main gauche, tira l’épée de son côté droit, et la lui enfonça dans le ventre.

22  La poignée même entra après la lame, et la graisse se referma autour de la lame ; car il ne retira pas du ventre l’épée, qui sortit par derrière.

23  Ehud sortit par le portique, ferma sur lui les portes de la chambre haute, et tira le verrou.

24  Quand il fut sorti, les serviteurs du roi vinrent et regardèrent ; et voici, les portes de la chambre haute étaient fermées au verrou. Ils dirent : Sans doute il se couvre les pieds dans la chambre d’été.

 

il se couvre les pieds. Euphémisme pour dire qu’il faisait ses besoins.

 

25  Ils attendirent longtemps ; et comme il n’ouvrait pas les portes de la chambre haute, ils prirent la clé et ouvrirent, et voici, leur maître était mort, étendu par terre.

26  Pendant leurs délais, Ehud prit la fuite, dépassa les carrières, et se sauva à Seïra.

27  Dès qu’il fut arrivé, il sonna de la trompette dans la montagne d’Éphraïm. Les enfants d’Israël descendirent avec lui de la montagne, et il se mit à leur tête.

28  Il leur dit : Suivez-moi, car l’Éternel a livré entre vos mains les Moabites, vos ennemis. Ils descendirent après lui, s’emparèrent des gués du Jourdain vis-à-vis de Moab, et ne laissèrent passer personne.

29  Ils battirent dans ce temps-là environ dix mille hommes de Moab, tous robustes, tous vaillants, et pas un n’échappa.

30  En ce jour, Moab fut humilié sous la main d’Israël. Et le pays fut en repos pendant quatre-vingts ans.

31 ¶  Après lui, il y eut Schamgar, fils d’Anath. Il battit six cents hommes des Philistins avec un aiguillon à bœufs. Et lui aussi fut un libérateur d’Israël.

 

Schamgar. Son exploit extraordinaire fait penser à Samson (#Jug 15: 16).

 

aiguillon à bœufs. C’était un bâton de 2,5 à 3 m. D’un côté, il se terminait par une pointe de fer qui permettait de faire avancer ou de diriger les bœufs, de l’autre une lame courbe servait à nettoyer la charrue.

 

 

JUDGES 3 : 1 to 31 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ These are the nations which the LORD left, to prove Israel by them, all who had not known all the wars of Canaan.

 

... let nations. The objective is clear: God wanted to use those nations to test (cf. verse #Jug 3: 4) and correct the Israelites sinners and to teach the art of war to the young.

 

2 Only that the generations of the children of Israel might know, to teach them war, those who had not known before.

3 These are the nations: the five lords of the Philistines, all the Canaanites, the Sidonians, and the Hivites living in Mount Lebanon, from Mount Baal Hermon to the entrance of Hamath.

4 They served to put Israel to the test, so that the Lord knew they would obey the commandments that he had commanded their fathers by Moses.

5 And the children of Israel lived among the Canaanites, Hittites, Amorites, Perizzites, Hivites and Jebusites;

6 They took their daughters to wives, and gave their son their own daughters, and they served their gods.

 

The Israelites failed the test proposed by God, they allowed themselves to marriage trap with Canaanites and worship their gods. This kind of disobedience frequently repeated over the centuries, which brought God used the Assyrians (# 2R 17) and Babylonians (# 2R 24: 1-25: 2) to drive them from the promised land.

 

7 The children of Israel did evil in the Lord, they forgot the Lord and served the Baals and idols.

¶ 8 The anger of the Lord was kindled against Israel, and he sold them into the hand of Chushanrishathaim king of Mesopotamia. And the children of Israel were enslaved eight years Chushanrishathaim.

9 The children of Israel cried to the LORD, the LORD raised up a deliverer, Othniel son of Kenaz, Caleb's younger brother.

10 The spirit of the Lord came upon him. He judged Israel, and went out to war. The Lord delivered into his hand Chushanrishathaim king of Mesopotamia: and his hand prevailed against Chushanrishathaim.

 

The Spirit of the Lord came on. In some cases, the Scripture says that the Spirit of the Lord rested upon the judge (#Jug 6:34; #Jug 11:29; #Jug 13: 25; #Jug 14: 6, #Jug 14: 19 ; #Jug 15: 14); others apparently lived the same experience. This phrase, common in the A.T., Referred to a single act of God that gave strength and wisdom for the victory. This does not guarantee, however, that God's will is respected in every detail, as shown in the case of Gideon (#Jug 8: 24-27, #Jug 8:30), Jephthah (#Jug 11: 34-40 ) and Samson (#Jug 16: 1).

 

11 The land had rest forty years. And Othniel the son of Kenaz, died.

12 ¶ The children of Israel again did evil in the LORD; and the LORD strengthened Eglon the king of Moab against Israel, because they had done evil in the Lord.

13 Eglon gathered to himself the son of Ammon and Amalek, and he began running. Smote Israel, and they possessed the city of palm trees.

14 And the children of Israel were enslaved eighteen to Eglon king of Moab.

15 The children of Israel cried to the LORD, the LORD raised up a deliverer, Ehud son of Gera, the Benjamite, who was not using the right hand. The children of Israel sent tribute by him to Eglon the king of Moab.

16 Ehud made himself a two-edged sword, a cubit in length, and he girded under his clothes, the right side.

17 And he brought the present to Eglon king of Moab: and Eglon was a very fat man.

18 When he had finished offering the present, he sent away the people who had brought.

19 He returned himself from the quarries that were by Gilgal, and said, O king! I have a secret to tell you. The king said: Silence! And all those who were with him went out.

20 Ehud approached him as he sat alone in his summer house, and said, I have a message from God for you. Eglon rose from his seat.

 

I have a message from God for you. Ehud pretended to do the will of God in answer to prayer (#Jug verse 3:15). It acts with calm and confidence and later attributed the defeat of the evil king to God (verse #Jug 3:28; cf. #PS 75: 6-7, 10; #Da 4:25), even if he had acted on his own, like Jael who used a stake (#Jug 4:21), and the armies of Israel the sword (#Jug 4:16). God's power enabled the army to Ehud kill more enemies (verse #Jug 3:29). The evil of men causes the judgment of God (# Lev 18: 25).

 

21 Ehud put forth his left hand, took the sword from his right thigh, and thrust it into his belly.

22 The same handle went in after the blade, and the fat closed upon the blade; because it did not withdraw the sword belly, which came out behind.

23 Ehud went out through the porch, and shut the doors of the upper chamber, and locked them.

24 When he had gone, the king's servants came; and behold, the doors of the upper chamber were locked. They said: Surely he covers his feet in the summer chamber.

 

he covers his feet. Euphemism for doing their needs.

 

25 They waited a long time; and as he did not open the doors of the upper chamber, they took the key and opened, and behold, their lord was dead, lying on the ground.

26 During their time, Ehud fled beyond the quarries, and escaped to Seira.

27 When he arrived, he sounded the trumpet in Mount Ephraim. The children of Israel went down with him from the mountain, and he began leading them.

28 He said to them, Follow me, for the Lord has delivered into your hand the Moabites, your enemies. They went down after him, seized the fords of the Jordan vis-à-vis Moab, and suffered not a man to pass over.

29 And they killed at that time about ten thousand men of Moab, all robust, all brave, and not a man escaped.

30 In that day Moab was subdued under the hand of Israel. And the land had rest eighty years.

31 ¶ And after him was Shamgar the son of Anath. He struck six hundred men of the Philistines with an ox goad. And he also delivered Israel.

 

Shamgar. His extraordinary feat reminds Samson (#Jug 15: 16).

 

ox goad. It was a stick of 2.5 to 3 m. On one side, it ended with an iron point that allowed to advance or direct the horse, the other a curved blade used to clean the plow.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/