22 L'histoire de Pâques

18/04/2014 08:33

L'histoire de Pâques

Comment passeriez-vous la dernière semaine de votre vie sachant qu'il s'agit de la dernière? La dernière semaine que Jésus passa sur terre sous forme humaine a été pleine de moments mémorables, d'accomplissements prophétiques, d'intenses moments de prière, de discussions profondes, d'actes symboliques et de bouleversements indéniables. Conçu pour démarrer le lundi avant Pâques, chaque jour de ce plan de lecture vous guide à travers les chapitres des quatre Évangiles qui racontent l'histoire de cette semaine Sainte.

LUNDI    Ce passage illustre l'un des principes clés de la vie de Jésus sur terre: être l'exemple type de la vie que Dieu souhaite nous voir mener. Jésus a dit "Faites ce que je fais." L'aspect le plus extraordinaire de ce commandement est qu'il est assorti de sa capacité d'exécution. Jésus ne nous demande pas d'essayer de vivre comme le Fils de Dieu, de par nos propres forces - Sa résurrection nous a donné accès à Sa puissance. Aujourd'hui, méditons sur l'exemple que Christ nous a laissé. Que symbolise le fait de laver les pieds dans vos propres relations et circonstances? Comment pouvez-vous servir les autres de la manière la plus simple, comme l'a fait Jésus pour Ses amis?

Jean 13  Célébration de la Pâque. Jésus lave les pieds de ses disciples

1Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père, et ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, mit le comble à son amour pour eux. 2Pendant le souper, lorsque le diable avait déjà inspiré au cœur de Judas Iscariot, fils de Simon, le dessein de le livrer, 3Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu’il était venu de Dieu, et qu’il s’en allait à Dieu, 4se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit. 5Ensuite il versa de l’eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. 6Il vint donc à Simon Pierre; et Pierre lui dit: Toi, Seigneur, tu me laves les pieds! 7Jésus lui répondit: Ce que je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt. 8Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi. 9Simon Pierre lui dit: Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête. 10Jésus lui dit: Celui qui est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur; et vous êtes purs, mais non pas tous. 11Car il connaissait celui qui le livrait; c’est pourquoi il dit: Vous n’êtes pas tous purs. 12Après qu’il leur eut lavé les pieds, et qu’il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit: Comprenez-vous ce que je vous ai fait?

13 Vous m’appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis. 14Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres; 15car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. 16En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé. 17Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.

 

La trahison de Judas dévoilée

18 Ce n’est pas de vous tous que je parle; je connais ceux que j’ai choisis. Mais il faut que l’Écriture s’accomplisse:

Celui qui mange avec moi le pain

A levé son talon contre moi.

19 Dès à présent je vous le dis, avant que la chose arrive, afin que, lorsqu’elle arrivera, vous croyiez à ce que je suis. 20En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui reçoit celui que j’aurai envoyé me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé. 21Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit, et il dit expressément: En vérité, en vérité, je vous le dis, l’un de vous me livrera. 22Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui il parlait. 23Un des disciples, celui que Jésus aimait, était couché sur le sein de Jésus. 24Simon Pierre lui fit signe de demander qui était celui dont parlait Jésus. 25Et ce disciple, s’étant penché sur la poitrine de Jésus, lui dit: Seigneur, qui est-ce? 26Jésus répondit: C’est celui à qui je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, il le donna à Judas, fils de Simon, l’Iscariot. 27Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le promptement. 28Mais aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi il lui disait cela; 29car quelques-uns pensaient que, comme Judas avait la bourse, Jésus voulait lui dire: Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou qu’il lui commandait de donner quelque chose aux pauvres. 30Judas, ayant pris le morceau, se hâta de sortir. Il était nuit.

Derniers entretiens et discours de Jésus avec ses disciples. — Questions des apôtres Pierre, Thomas, Philippe, Jude. — Instructions, consolations et promesses: l’amour fraternel; l’envoi du Saint-Esprit; la paix de Jésus; le cep et les sarments; la haine du monde; les persécutions; la tristesse changée en joie; le revoir. Les adieux du départ. — Foi des disciples

31Lorsque Judas fut sorti, Jésus dit: Maintenant, le Fils de l’homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui.

32 Si Dieu a été glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt. 33Mes petits enfants, je suis pour peu de temps encore avec vous. Vous me chercherez; et, comme j’ai dit aux Juifs: Vous ne pouvez venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant. 34Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. 35A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.

36 Simon Pierre lui dit: Seigneur, où vas-tu? Jésus répondit: Tu ne peux pas maintenant me suivre où je vais, mais tu me suivras plus tard. 37Seigneur, lui dit Pierre, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant? Je donnerai ma vie pour toi. 38Jésus répondit: Tu donneras ta vie pour moi! En vérité, en vérité, je te le dis, le coq ne chantera pas que tu ne m’aies renié trois fois.

 

Jean 14  1 Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. 4Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. 5Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? 6Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. 8Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. 9Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?

10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres. 11Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces œuvres. 12En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père; 13et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 14Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

15 Si vous m’aimez, gardez mes commandements. 16Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, 17l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. 18Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. 19Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi. 20En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous. 21Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui. 22Jude, non pas l’Iscariot, lui dit: Seigneur, d’où vient que tu te feras connaître à nous, et non au monde? 23Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

24 Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé. 25Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous. 26Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. 27Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. 28Vous avez entendu que je vous ai dit: Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père; car le Père est plus grand que moi. 29Et maintenant je vous ai dit ces choses avant qu’elles arrivent, afin que, lorsqu’elles arriveront, vous croyiez. 30Je ne parlerai plus guère avec vous; car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi; 31mais afin que le monde sache que j’aime le Père, et que j’agis selon l’ordre que le Père m’a donné, levez-vous, partons d’ici.

 

 

MARDI - Dans la parabole du vigneron, nous devons être sûrs de connaître le terme qui nous définit. Nous sommes les sarments. Notre seule tâche est de rester attacher à Jésus, qui est le cep. En agissant ainsi, nous accomplirons le seul but qui est le nôtre: porter du fruit. En clair, toutes les autres tâches à accomplir dans le vignoble sont faites par le Jardinier, c'est à dire Dieu. Pas moi, ni vous. Notre travail est de Le laisser agir au travers de nous en restant attachés au cep. Aujourd'hui, méditez sur qui vous êtes et ce à quoi vous êtes appelés. Restez attachés. Demeurez. Reliez-vous. Tenez bon. Restez constant. C'est tout, rien de plus.

Jean 15 : 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. 3Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. 4Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. 5Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. 6Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. 7Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. 8Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. 9Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. 10Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. 11Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

V. 12-17: cf. Jn 13:34, 35. 1 Jn 3:16-19; 4:7-12.

12 C’est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. 13Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. 14Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 15Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. 16Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. 17Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

V. 18-27: cf. (Mt 10:22-33. Jn 16:1-3, 33.) Jn 3:18, 19.

18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. 19Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. 20Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. 21Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. 22Si je n’étais pas venu et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient pas de péché; mais maintenant ils n’ont aucune excuse de leur péché. 23Celui qui me hait, hait aussi mon Père. 24Si je n’avais pas fait parmi eux des œuvres que nul autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père. 25Mais cela est arrivé afin que s’accomplît la parole qui est écrite dans leur loi: Ils m’ont haï sans cause. 26Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi; 27et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement.

 

Jean 16 : 1 Je vous ai dit ces choses, afin qu’elles ne soient pas pour vous une occasion de chute. 2Ils vous excluront des synagogues; et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. 3Et ils agiront ainsi, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi. 4Je vous ai dit ces choses, afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites. Je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous.

V. 5-15: cf. (Jn 14:16, 17, 26; 15:26.) Ac 2. 1 Co 2:7-16. 1 Jn 2:20, 21, 27.

5 Maintenant je m’en vais vers celui qui m’a envoyé, et aucun de vous ne me demande: Où vas-tu? 6Mais, parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre cœur. 7Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. 8Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: 9en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; 10la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus; 11le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. 12J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. 13Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. 14Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. 15Tout ce que le Père a est à moi; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera.

V. 16-24: cf. Jn 14:18, 19, 13, 14. Lu 24. Éz 39:29.

16 Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez, parce que je vais au Père. 17Là-dessus, quelques-uns de ses disciples dirent entre eux: Que signifie ce qu’il nous dit: Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez? Et: Parce que je vais au Père? 18Ils disaient donc: Que signifie ce qu’il dit: Encore un peu de temps? Nous ne savons de quoi il parle. 19Jésus connut qu’ils voulaient l’interroger, et il leur dit: Vous vous questionnez les uns les autres sur ce que j’ai dit: Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus; et puis encore un peu de temps, et vous me verrez.

20 En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie. 21La femme, lorsqu’elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue; mais, lorsqu’elle a donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu’elle a de ce qu’un homme est né dans le monde. 22Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse; mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie. 23En ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom. 24Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.

V. 25-33: cf. Jn 14:18-23, 37. Ro 8:35-39.

25 Je vous ai dit ces choses en paraboles. L’heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père. 26En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous; 27car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu. 28Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde; maintenant je quitte le monde, et je vais au Père. 29Ses disciples lui dirent: Voici, maintenant tu parles ouvertement, et tu n’emploies aucune parabole. 30Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et que tu n’as pas besoin que personne t’interroge; c’est pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. 31Jésus leur répondit: Vous croyez maintenant.

32 Voici, l’heure vient, et elle est déjà venue, où vous serez dispersés chacun de son côté, et où vous me laisserez seul; mais je ne suis pas seul, car le Père est avec moi. 33Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.

 

MERCREDI - Jésus avait une dernière requête. Il savait ce qu'Il devait affronter le jour suivant et pourtant Sa dernière prière n'a pas été pour Lui, mais pour nous. Pour nous tous. Jésus pria pour ceux qui le suivraient. La prière de Jésus est une merveilleux aperçu de la volonté de Dieu pour nous. Soyez une réponse à la prière de Jésus cette semaine: étudiez Sa prière phrase par phrase pour en ressortir le moyen de la mettre en pratique. Ce week-end, alors que toute l'Eglise s'unit pour célébrer Sa résurrection, donnons-nous les moyens d'être en unité d'esprit avec Dieu et aussi les uns avec les autres. Appropriez-vous la prière de Jésus, que le monde voie Sa gloire et Le connaisse au travers de notre unité et de l'Amour de Dieu

Jean 17 : 1Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel, et dit: Père, l’heure est venue! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie,

2 selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. 3Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. 4Je t’ai glorifié sur la terre, j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire. 5Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût. 6J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole. 7Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi. 8Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. 9C’est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi; 10et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi; et je suis glorifié en eux. 11Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous. 12Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie. 13Et maintenant je vais à toi, et je dis ces choses dans le monde, afin qu’ils aient en eux ma joie parfaite. 14Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. 15Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. 16Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. 17Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. 18Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. 19Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. 20Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, 21afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. 22Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, 23moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. 24Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. 25Père juste, le monde ne t’a point connu; mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m’as envoyé. 26Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

 

Jean 18 : Arrestation de Jésus

V. 1-11: cf. Mt 26:36-54. Mc 14:32-50. Lu 22:39-51.

1 Lorsqu’il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l’autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples. 2Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s’y étaient souvent réunis. 3Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu’envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes. 4Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s’avança, et leur dit: Qui cherchez-vous? 5Ils lui répondirent: Jésus de Nazareth. Jésus leur dit: C’est moi. Et Judas, qui le livrait, était avec eux. 6Lorsque Jésus leur eut dit: C’est moi, ils reculèrent et tombèrent par terre. 7Il leur demanda de nouveau: Qui cherchez-vous? Et ils dirent: Jésus de Nazareth. 8Jésus répondit: Je vous ai dit que c’est moi. Si donc c’est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci. 9Il dit cela, afin que s’accomplît la parole qu’il avait dite: Je n’ai perdu aucun de ceux que tu m’as donnés. 10Simon Pierre, qui avait une épée, la tira, frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui coupa l’oreille droite. Ce serviteur s’appelait Malchus. 11Jésus dit à Pierre: Remets ton épée dans le fourreau. Ne boirai-je pas la coupe que le Père m’a donnée à boire?

Jésus devant Anne et Caïphe. Reniement de Pierre

V. 12-27: cf. (Mt 26:57-75. Mc 14:53-72. Lu 22:54-65.)

12La cohorte, le tribun, et les huissiers des Juifs, se saisirent alors de Jésus, et le lièrent. 13Ils l’emmenèrent d’abord chez Anne; car il était le beau-père de Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là. 14Et Caïphe était celui qui avait donné ce conseil aux Juifs: Il est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple. 15Simon Pierre, avec un autre disciple, suivait Jésus. Ce disciple était connu du souverain sacrificateur, et il entra avec Jésus dans la cour du souverain sacrificateur; 16mais Pierre resta dehors près de la porte. L’autre disciple, qui était connu du souverain sacrificateur, sortit, parla à la portière, et fit entrer Pierre. 17Alors la servante, la portière, dit à Pierre: Toi aussi, n’es-tu pas des disciples de cet homme? Il dit: Je n’en suis point. 18Les serviteurs et les huissiers, qui étaient là, avaient allumé un brasier, car il faisait froid, et ils se chauffaient. Pierre se tenait avec eux, et se chauffait. 19Le souverain sacrificateur interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine. 20Jésus lui répondit: J’ai parlé ouvertement au monde; j’ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s’assemblent, et je n’ai rien dit en secret.

21 Pourquoi m’interroges-tu? Interroge sur ce que je leur ai dit ceux qui m’ont entendu; voici, ceux-là savent ce que j’ai dit. 22A ces mots, un des huissiers, qui se trouvait là, donna un soufflet à Jésus, en disant: Est-ce ainsi que tu réponds au souverain sacrificateur? 23Jésus lui dit: Si j’ai mal parlé, fais voir ce que j’ai dit de mal; et si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu? 24Anne l’envoya lié à Caïphe, le souverain sacrificateur. 25Simon Pierre était là, et se chauffait. On lui dit: Toi aussi, n’es-tu pas de ses disciples? Il le nia, et dit: Je n’en suis point. 26Un des serviteurs du souverain sacrificateur, parent de celui à qui Pierre avait coupé l’oreille, dit: Ne t’ai-je pas vu avec lui dans le jardin? 27Pierre le nia de nouveau. Et aussitôt le coq chanta.

Jésus devant Pilate, gouverneur romain

V. 28-38: cf. (Mt 27:1, 2, 11-14. Mc 15:1-5. Lu 23:1-5.) 1 Ti 6:13.

28 Ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire: c’était le matin. Ils n’entrèrent point eux-mêmes dans le prétoire, afin de ne pas se souiller, et de pouvoir manger la Pâque. 29Pilate sortit donc pour aller à eux, et il dit: Quelle accusation portez-vous contre cet homme? 30Ils lui répondirent: Si ce n’était pas un malfaiteur, nous ne te l’aurions pas livré. 31Sur quoi Pilate leur dit: Prenez-le vous-mêmes, et jugez-le selon votre loi. Les Juifs lui dirent: Il ne nous est pas permis de mettre personne à mort. 32C’était afin que s’accomplît la parole que Jésus avait dite, lorsqu’il indiqua de quelle mort il devait mourir. 33Pilate rentra dans le prétoire, appela Jésus, et lui dit: Es-tu le roi des Juifs? 34Jésus répondit: Est-ce de toi-même que tu dis cela, ou d’autres te l’ont-ils dit de moi? 35Pilate répondit: Moi, suis-je Juif? Ta nation et les principaux sacrificateurs t’ont livré à moi: qu’as-tu fait?

36 Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas. 37Pilate lui dit: Tu es donc roi? Jésus répondit: Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. 38Pilate lui dit: Qu’est-ce que la vérité? Après avoir dit cela, il sortit de nouveau pour aller vers les Juifs, et il leur dit: Je ne trouve aucun crime en lui.

V. 39-40: cf. (Mt 27:15-21. Mc 15:6-14. Lu 23:13-23.)

39Mais, comme c’est parmi vous une coutume que je vous relâche quelqu’un à la fête de Pâque, voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? 40Alors de nouveau tous s’écrièrent: Non pas lui, mais Barabbas. Or, Barabbas était un brigand.

 

JEUDI - Mettez-vous à la place des premiers disciples de Christ qui ont assisté à Sa mort. Votre coeur serait en miettes. Votre esprit en serait tourmenté. Rien de tout ça n'aurait dû arriver au Roi des Juifs. Il était sensé remettre les choses à leurs places. Restaurer ce qui était brisé. Retrouver ce qui était perdu. Mais voilà qu'à ce moment-là, tout semblait perdu. Tout rêve brisé. Plus rien ne va. Passez du temps aujourd'hui à vous projeter pour essayer d'expérimenter la réalité de la période entre la croix et la tombe vide. Alors que tout espoir est perdu, et avant que n'arrive la grâce. Que ce sentiment alimente votre prière pour une connaissance qui vit une désespoir total, sans issue apparente. Demandez à Dieu de vous montrer comment lui tendre la main et l'inviter à partager vos méditations pascales ce week-end

Jean 19 : Outrages des soldats. Jésus livré aux Juifs par Pilate

V. 1-16: cf. (Mt 27:26-31. Mc 15:15-20. Lu 23:23-25.)

1Alors Pilate prit Jésus, et le fit battre de verges. 2Les soldats tressèrent une couronne d’épines qu’ils posèrent sur sa tête, et ils le revêtirent d’un manteau de pourpre; puis, s’approchant de lui, 3ils disaient: Salut, roi des Juifs! Et ils lui donnaient des soufflets. 4Pilate sortit de nouveau, et dit aux Juifs: Voici, je vous l’amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve en lui aucun crime. 5Jésus sortit donc, portant la couronne d’épines et le manteau de pourpre. Et Pilate leur dit: Voici l’homme. 6Lorsque les principaux sacrificateurs et les huissiers le virent, ils s’écrièrent: Crucifie! Crucifie! Pilate leur dit: Prenez-le vous-mêmes, et crucifiez-le; car moi, je ne trouve point de crime en lui. 7Les Juifs lui répondirent: Nous avons une loi; et, selon notre loi, il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu. 8Quand Pilate entendit cette parole, sa frayeur augmenta. 9Il rentra dans le prétoire, et il dit à Jésus: D’où es-tu? Mais Jésus ne lui donna point de réponse. 10Pilate lui dit: Est-ce à moi que tu ne parles pas? Ne sais-tu pas que j’ai le pouvoir de te crucifier, et que j’ai le pouvoir de te relâcher? 11Jésus répondit: Tu n’aurais sur moi aucun pouvoir, s’il ne t’avait été donné d’en haut. C’est pourquoi celui qui me livre à toi commet un plus grand péché. 12Dès ce moment, Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs criaient: Si tu le relâches, tu n’es pas ami de César. Quiconque se fait roi se déclare contre César. 13Pilate, ayant entendu ces paroles, amena Jésus dehors; et il s’assit sur le tribunal, au lieu appelé le Pavé, et en hébreu Gabbatha. 14C’était la préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs: Voici votre roi. 15Mais ils s’écrièrent: Ote, ôte, crucifie-le! Pilate leur dit: Crucifierai-je votre roi? Les principaux sacrificateurs répondirent: Nous n’avons de roi que César. 16Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et l’emmenèrent.

Jésus crucifié

V. 17-30: cf. (Mt 27:32-50. Mc 15:21-37. Lu 23:26-46.) (Ga 3:13. 1 Pi 2:24.) Jn 1:29.

17 Jésus, portant sa croix, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha. 18C’est là qu’il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu. 19Pilate fit une inscription, qu’il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue: Jésus de Nazareth, roi des Juifs. 20Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville: elle était en hébreu, en grec et en latin. 21Les principaux sacrificateurs des Juifs dirent à Pilate: N’écris pas: Roi des Juifs. Mais écris qu’il a dit: Je suis roi des Juifs. 22Pilate répondit: Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit. 23Les soldats, après avoir crucifié Jésus, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, d’un seul tissu depuis le haut jusqu’en bas. Et ils dirent entre eux: 24Ne la déchirons pas, mais tirons au sort à qui elle sera. Cela arriva afin que s’accomplît cette parole de l’Écriture:

Ils se sont partagé mes vêtements,

Et ils ont tiré au sort ma tunique.

Voilà ce que firent les soldats.

25 Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. 26Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. 27Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui. 28Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l’Écriture fût accomplie: J’ai soif. 29Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche. 30Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.

La mort de Jésus constatée

V. 31-37: cf. (Mt 27:51-56. Mc 15:39-41. Lu 23:47-49.) 1 Co 15:3.

31Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, car c’était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, les Juifs demandèrent à Pilate qu’on rompît les jambes aux crucifiés, et qu’on les enlevât. 32Les soldats vinrent donc, et ils rompirent les jambes au premier, puis à l’autre qui avait été crucifié avec lui. 33S’étant approchés de Jésus, et le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes; 34mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau. 35Celui qui l’a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu’il dit vrai, afin que vous croyiez aussi. 36Ces choses sont arrivées, afin que l’Écriture fût accomplie:

Aucun de ses os ne sera brisé.

37Et ailleurs l’Écriture dit encore:

Ils verront celui qu’ils ont percé.

Mise au sépulcre

V. 38-42: cf. (Mt 27:57-61. Mc 15:42-47. Lu 23:50-56.)

38 Après cela, Joseph d’Arimathée, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate la permission de prendre le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Il vint donc, et prit le corps de Jésus. 39Nicodème, qui auparavant était allé de nuit vers Jésus, vint aussi, apportant un mélange d’environ cent livres de myrrhe et d’aloès. 40Ils prirent donc le corps de Jésus, et l’enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c’est la coutume d’ensevelir chez les Juifs. 41Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n’avait été mis. 42Ce fut là qu’ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche.

 

Jean 20 : Résurrection de Jésus-Christ

V. 1-10: cf. (Mt 28:1-10. Mc 16:1-8. Lu 24:1-12.) (Ps 16:8-10. Ac 2:23-32.) Ro 1:4. Ac 17:31. (1 Co 15:1-28. 1 Pi 1:3, 4. Ap 1:18, 19.)

1 Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre. 2Elle courut vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait, et leur dit: Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis. 3Pierre et l’autre disciple sortirent, et allèrent au sépulcre. 4Ils couraient tous deux ensemble. Mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva le premier au sépulcre; 5s’étant baissé, il vit les bandes qui étaient à terre, cependant il n’entra pas. 6Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre; il vit les bandes qui étaient à terre, 7et le linge qu’on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part. 8Alors l’autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi; et il vit, et il crut. 9Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l’Écriture, Jésus devait ressusciter des morts. 10Et les disciples s’en retournèrent chez eux.

V. 11-18: cf. Mc 16:9-11. Mt 20:16. És 49:13.

11 Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre; 12et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l’un à la tête, l’autre aux pieds. 13Ils lui dirent: Femme, pourquoi pleures-tu? Elle leur répondit: Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis. 14En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout; mais elle ne savait pas que c’était Jésus. 15Jésus lui dit: Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit: Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai. 16Jésus lui dit: Marie! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni! C’est-à-dire, Maître! 17Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. 18Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu’elle avait vu le Seigneur, et qu’il lui avait dit ces choses.

V. 19-23: cf. Mc 16:14-18. Lu 24:33-45.

19 Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous! 20Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur. 21Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. 22Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint-Esprit.

23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

V. 24-29: cf. És 42:3. 1 Pi 1:8, 9.

24Thomas, appelé Didyme, l’un des douze, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint. 25Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point. 26Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit: La paix soit avec vous! 27Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois. 28Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! Jésus lui dit:

29 Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru!

Conclusion

V. 30-31: cf. Jn 21:25. 1 Jn 5:11-13.

30Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d’autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. 31Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.

Appendice: apparition de Jésus près de la mer de Tibériade

Jean 21 : 1Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade. Et voici de quelle manière il se montra. 2Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble. 3Simon Pierre leur dit: Je vais pêcher. Ils lui dirent: Nous allons aussi avec toi. Ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien. 4Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus. 5Jésus leur dit: Enfants, n’avez-vous rien à manger? Ils lui répondirent: Non. 6Il leur dit: Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. 7Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: C’est le Seigneur! Et Simon Pierre, dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer. 8Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n’étaient éloignés de terre que d’environ deux cents coudées. 9Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. 10Jésus leur dit: Apportez des poissons que vous venez de prendre. 11Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons; et quoiqu’il y en eût tant, le filet ne se rompit point. 12Jésus leur dit: Venez, mangez. Et aucun des disciples n’osait lui demander: Qui es-tu? Sachant que c’était le Seigneur. 13Jésus s’approcha, prit le pain, et leur en donna; il fit de même du poisson. 14C’était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu’il était ressuscité des morts.

15Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux. 16Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. 17Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis.

18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas. 19Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit: Suis-moi. 20Pierre, s’étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s’était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit: Seigneur, qui est celui qui te livre? 21En le voyant, Pierre dit à Jésus: Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il? 22Jésus lui dit: Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe? Toi, suis-moi. 23Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. Cependant Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait point; mais: Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe? 24C’est ce disciple qui rend témoignage de ces choses, et qui les a écrites. Et nous savons que son témoignage est vrai. 25Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait.

 

 

VENDREDI - Paul a écrit dans Philippiens 3 qu'il voulait "connaître le Christ et la puissance de Sa résurrection ; la communion de Ses souffrances, en devenant conforme à Lui dans Sa mort." Bien que cela semble impossible de souhaiter vivre une scène aussi terrible, le miracle dans cette histoire est de pouvoir véritablement connaître le Christ. Quand nous regardons à la joie, la sérénité et la grâce illuminant toute cette violence, nous pouvons saisir la beauté résidant dans Sa ressemblance, jusque dans Sa mort. Sa vie si simple par une confiance totalement placée en Dieu. Il n'a eu aucun souci terrestre si ce n'est une mère qu'Il confia à Son meilleur ami. Sa seule possession fut sa tunique, qui tomba entre les mains d'un flambeur de gardien. Cette simplicité. Cette inébranlable lucidité vis-à-vis de Sa destinée. Cette dévotion au plan de Dieu. Cette entière confiance en Son Père. Telles sont les caractéristiques que nous devons ardemment rechercher.

: Histoire de la passion. Complot contre Jésus. Trahison de Judas

 

Luc 22 : 1 La fête des pains sans levain, appelée la Pâque, approchait. 2Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient les moyens de faire mourir Jésus; car ils craignaient le peuple. 3Or, Satan entra dans Judas, surnommé Iscariot, qui était du nombre des douze. 4Et Judas alla s’entendre avec les principaux sacrificateurs et les chefs des gardes, sur la manière de le leur livrer. 5Ils furent dans la joie, et ils convinrent de lui donner de l’argent. 6Après s’être engagé, il cherchait une occasion favorable pour leur livrer Jésus à l’insu de la foule.

Célébration de la Pâque et institution de la sainte cène

V. 7-18: cf. (Mt 26:17-20. Mc 14:12-17.) Ex 12.

7 Le jour des pains sans levain, où l’on devait immoler la Pâque, arriva, 8et Jésus envoya Pierre et Jean, en disant: Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions. 9Ils lui dirent: Où veux-tu que nous la préparions? 10Il leur répondit: Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d’eau; suivez-le dans la maison où il entrera,

11 et vous direz au maître de la maison: Le maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? 12Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée: c’est là que vous préparerez la Pâque. 13Ils partirent, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque. 14L’heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. 15Il leur dit: J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir;

16 car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. 17Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit: Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous;

18 car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu’à ce que le royaume de Dieu soit venu.

V. 19-20: cf. (Mt 26:26-29. Mc 14:22-25. 1 Co 11:23-29.)

19 Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. 20Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

V. 21-23: cf. (Mt 26:21-25. Mc 14:18-21. Jn 13:18-30.)

21 Cependant voici, la main de celui qui me livre est avec moi à cette table. 22Le Fils de l’homme s’en va selon ce qui est déterminé. Mais malheur à l’homme par qui il est livré! 23Et ils commencèrent à se demander les uns aux autres qui était celui d’entre eux qui ferait cela.

Qui est le plus grand?

V. 24-30: cf. Jn 13:2-17. (Mt 18:1-4. Mc 10:35-45.)

24Il s’éleva aussi parmi les apôtres une contestation: lequel d’entre eux devait être estimé le plus grand? 25Jésus leur dit: Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs.

26 Qu’il n’en soit pas de même pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. 27Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert? N’est-ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. 28Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves; 29c’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, 30afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d’Israël.

V. 31-38: cf. (Jn 13:31-38. Mt 26:30-35. Mc 14:29-31.)

31Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.

32 Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères. 33Seigneur, lui dit Pierre, je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort. 34Et Jésus dit: Pierre, je te le dis, le coq ne chantera pas aujourd’hui que tu n’aies nié trois fois de me connaître. 35Il leur dit encore: Quand je vous ai envoyés sans bourse, sans sac, et sans souliers, avez-vous manqué de quelque chose? Ils répondirent: De rien. 36Et il leur dit: Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée. 37Car, je vous le dis, il faut que cette parole qui est écrite s’accomplisse en moi: Il a été mis au nombre des malfaiteurs. Et ce qui me concerne est sur le point d’arriver. 38Ils dirent: Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit: Cela suffit.

Gethsémané

V. 39-46: cf. (Mt 26:36-46. Mc 14:32-42. Jn 18:1, 2.)

39 Après être sorti, il alla, selon sa coutume, à la montagne des oliviers. Ses disciples le suivirent. 40Lorsqu’il fut arrivé dans ce lieu, il leur dit: Priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation. 41Puis il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre, et, s’étant mis à genoux, il pria, 42disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. 43Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier. 44Étant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre. 45Après avoir prié, il se leva, et vint vers les disciples, qu’il trouva endormis de tristesse, 46et il leur dit: Pourquoi dormez-vous? Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation.

Arrestation de Jésus

V. 47-53: cf. (Mt 26:47-56. Mc 14:43-50. Jn 18:3-12.)

47 Comme il parlait encore, voici, une foule arriva; et celui qui s’appelait Judas, l’un des douze, marchait devant elle. Il s’approcha de Jésus, pour le baiser. 48Et Jésus lui dit: Judas, c’est par un baiser que tu livres le Fils de l’homme! 49Ceux qui étaient avec Jésus, voyant ce qui allait arriver, dirent: Seigneur, frapperons-nous de l’épée? 50Et l’un d’eux frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille droite. 51Mais Jésus, prenant la parole, dit: Laissez, arrêtez! Et, ayant touché l’oreille de cet homme, il le guérit. 52Jésus dit ensuite aux principaux sacrificateurs, aux chefs des gardes du temple, et aux anciens, qui étaient venus contre lui: Vous êtes venus, comme après un brigand, avec des épées et des bâtons.

53 J’étais tous les jours avec vous dans le temple, et vous n’avez pas mis la main sur moi. Mais c’est ici votre heure, et la puissance des ténèbres.

Reniement de Pierre

V. 54-62: cf. (Mt 26:57, 58, 69-75. Mc 14:53, 54, 66-72. Jn 18:13-18, 25-27.)

54 Après avoir saisi Jésus, ils l’emmenèrent, et le conduisirent dans la maison du souverain sacrificateur. Pierre suivait de loin. 55Ils allumèrent du feu au milieu de la cour, et ils s’assirent. Pierre s’assit parmi eux. 56Une servante, qui le vit assis devant le feu, fixa sur lui les regards, et dit: Cet homme était aussi avec lui. 57Mais il le nia disant: Femme, je ne le connais pas. 58Peu après, un autre, l’ayant vu, dit: Tu es aussi de ces gens-là. Et Pierre dit: Homme, je n’en suis pas. 59Environ une heure plus tard, un autre insistait, disant: Certainement cet homme était aussi avec lui, car il est Galiléen. 60Pierre répondit: Homme, je ne sais ce que tu dis. Au même instant, comme il parlait encore, le coq chanta. 61Le Seigneur, s’étant retourné, regarda Pierre. Et Pierre se souvint de la parole que le Seigneur lui avait dite: Avant que le coq chante aujourd’hui, tu me renieras trois fois. 62Et étant sorti, il pleura amèrement.

Jésus devant le sanhédrin présidé par Caïphe. Condamnation

V. 63-71: cf. Jn 18:19-24. (Mt 26:67, 68; 27:1. Mc 14:65; 15:1.)

63 Les hommes qui tenaient Jésus se moquaient de lui, et le frappaient. 64Ils lui voilèrent le visage, et ils l’interrogeaient, en disant: Devine qui t’a frappé. 65Et ils proféraient contre lui beaucoup d’autres injures. 66Quand le jour fut venu, le collège des anciens du peuple, les principaux sacrificateurs et les scribes, s’assemblèrent, et firent amener Jésus dans leur sanhédrin. 67Ils dirent: Si tu es le Christ, dis-le nous. Jésus leur répondit: Si je vous le dis, vous ne le croirez pas;

68 et, si je vous interroge, vous ne répondrez pas. 69Désormais le Fils de l’homme sera assis à la droite de la puissance de Dieu. 70Tous dirent: Tu es donc le Fils de Dieu? Et il leur répondit: Vous le dites, je le suis. 71Alors ils dirent: Qu’avons-nous encore besoin de témoignage? Nous l’avons entendu nous-mêmes de sa bouche.

 

 

: Jésus devant Pilate, gouverneur romain

Luc 23 : 1 Ils se levèrent tous, et ils conduisirent Jésus devant Pilate. 2Ils se mirent à l’accuser, disant: Nous avons trouvé cet homme excitant notre nation à la révolte, empêchant de payer le tribut à César, et se disant lui-même Christ, roi. 3Pilate l’interrogea, en ces termes: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. 4Pilate dit aux principaux sacrificateurs et à la foule: Je ne trouve rien de coupable en cet homme. 5Mais ils insistèrent, et dirent: Il soulève le peuple, en enseignant par toute la Judée, depuis la Galilée, où il a commencé, jusqu’ici.

Jésus devant Hérode. Jésus renvoyé par Hérode à Pilate

V. 6-12: cf. Ps 2:1-3. Ac 4:25-28.

6Quand Pilate entendit parler de la Galilée, il demanda si cet homme était Galiléen; 7et, ayant appris qu’il était de la juridiction d’Hérode, il le renvoya à Hérode, qui se trouvait aussi à Jérusalem en ces jours-là. 8Lorsque Hérode vit Jésus, il en eut une grande joie; car depuis longtemps, il désirait le voir, à cause de ce qu’il avait entendu dire de lui, et il espérait qu’il le verrait faire quelque miracle. 9Il lui adressa beaucoup de questions; mais Jésus ne lui répondit rien. 10Les principaux sacrificateurs et les scribes étaient là, et l’accusaient avec violence. 11Hérode, avec ses gardes, le traita avec mépris; et, après s’être moqué de lui et l’avoir revêtu d’un habit éclatant, il le renvoya à Pilate. 12Ce jour même, Pilate et Hérode devinrent amis, d’ennemis qu’ils étaient auparavant.

Sentence de mort confirmée

V. 13-25: cf. (Mt 27:15-30. Mc 15:6-19. Jn 18:39 à 19:16.)

13 Pilate, ayant assemblé les principaux sacrificateurs, les magistrats, et le peuple, leur dit: 14Vous m’avez amené cet homme comme excitant le peuple à la révolte. Et voici, je l’ai interrogé devant vous, et je ne l’ai trouvé coupable d’aucune des choses dont vous l’accusez; 15Hérode non plus, car il nous l’a renvoyé, et voici, cet homme n’a rien fait qui soit digne de mort. 16Je le relâcherai donc, après l’avoir fait battre de verges. 17A chaque fête, il était obligé de leur relâcher un prisonnier. 18Ils s’écrièrent tous ensemble: Fais mourir celui-ci, et relâche-nous Barabbas. 19Cet homme avait été mis en prison pour une sédition qui avait eu lieu dans la ville, et pour un meurtre. 20Pilate leur parla de nouveau, dans l’intention de relâcher Jésus. 21Et ils crièrent: Crucifie, crucifie-le! 22Pilate leur dit pour la troisième fois: Quel mal a-t-il fait? Je n’ai rien trouvé en lui qui mérite la mort. Je le relâcherai donc, après l’avoir fait battre de verges. 23Mais ils insistèrent à grands cris, demandant qu’il fût crucifié. Et leurs cris l’emportèrent: 24Pilate prononça que ce qu’ils demandaient serait fait. 25Il relâcha celui qui avait été mis en prison pour sédition et pour meurtre, et qu’ils réclamaient; et il livra Jésus à leur volonté.

Jésus crucifié

V. 26-34: cf. (Mt 27:31-38. Mc 15:20-28. Jn 19:16-24.) Ga 3:13.

26 Comme ils l’emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix, pour qu’il la porte derrière Jésus. 27Il était suivi d’une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui. 28Jésus se tourna vers elles, et dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants.

29 Car voici, des jours viendront où l’on dira: Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n’ont point enfanté, et les mamelles qui n’ont point allaité! 30Alors ils se mettront à dire aux montagnes: Tombez sur nous! Et aux collines: Couvrez-nous! 31Car, si l’on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec? 32On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus. 33Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche. 34Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.

V. 35-43: cf. (Mt 27:39-44. Mc 15:29-32. Jn 19:25-27.) Ps 22:7-18.

35Le peuple se tenait là, et regardait. Les magistrats se moquaient de Jésus, disant: Il a sauvé les autres; qu’il se sauve lui-même, s’il est le Christ, l’élu de Dieu! 36Les soldats aussi se moquaient de lui; s’approchant et lui présentant du vinaigre, 37ils disaient: Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même! 38Il y avait au-dessus de lui cette inscription: Celui-ci est le roi des Juifs. 39L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant: N’es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous! 40Mais l’autre le reprenait, et disait: Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation? 41Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes; mais celui-ci n’a rien fait de mal. 42Et il dit à Jésus: Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. 43Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.

V. 44-49: cf. (Mt 27:47-56. Mc 15:33-41. Jn 19:28-37.) És 53:5-12. Jn 1:29. Ro 5:6-8. 1 Pi 2:24. Ap 1:5.

44 Il était déjà environ la sixième heure, et il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. 45Le soleil s’obscurcit, et le voile du temple se déchira par le milieu. 46Jésus s’écria d’une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira. 47Le centenier, voyant ce qui était arrivé, glorifia Dieu, et dit: Certainement, cet homme était juste. 48Et tous ceux qui assistaient en foule à ce spectacle, après avoir vu ce qui était arrivé, s’en retournèrent, se frappant la poitrine. 49Tous ceux de la connaissance de Jésus, et les femmes qui l’avaient accompagné depuis la Galilée, se tenaient dans l’éloignement et regardaient ce qui se passait.

Le corps de Jésus mis dans un sépulcre

V. 50-56: cf. (Mt 27:57-61. Mc 15:42-47. Jn 19:38-42.)

50 Il y avait un conseiller, nommé Joseph, homme bon et juste, 51qui n’avait point participé à la décision et aux actes des autres; il était d’Arimathée, ville des Juifs, et il attendait le royaume de Dieu. 52Cet homme se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. 53Il le descendit de la croix, l’enveloppa d’un linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc, où personne n’avait encore été mis. 54C’était le jour de la préparation, et le sabbat allait commencer. 55Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, 56et, s’en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du sabbat, selon la loi.

 

: Résurrection de Jésus-Christ

Luc 24 : 1 Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre de grand matin, portant les aromates qu’elles avaient préparés. 2Elles trouvèrent que la pierre avait été roulée de devant le sépulcre; 3et, étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. 4Comme elles ne savaient que penser de cela, voici, deux hommes leur apparurent, en habits resplendissants. 5Saisies de frayeur, elles baissèrent le visage contre terre; mais ils leur dirent: Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant? 6Il n’est point ici, mais il est ressuscité. Souvenez-vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu’il était encore en Galilée, 7et qu’il disait: Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour. 8Et elles se ressouvinrent des paroles de Jésus.

V. 9-12: cf. (Mt 28:8-10. Mc 16:8-11. Jn 20:3-11.)

9 A leur retour du sépulcre, elles annoncèrent toutes ces choses aux onze, et à tous les autres. 10Celles qui dirent ces choses aux apôtres étaient Marie de Magdala, Jeanne, Marie, mère de Jacques, et les autres qui étaient avec elles. 11Ils tinrent ces discours pour des rêveries, et ils ne crurent pas ces femmes. 12Mais Pierre se leva, et courut au sépulcre. S’étant baissé, il ne vit que les linges qui étaient à terre; puis il s’en alla chez lui, dans l’étonnement de ce qui était arrivé.

Sur le chemin d’Emmaüs

V. 13-35: cf. Mc 16:12, 13. Mal 3:16.

13 Et voici, ce même jour, deux disciples allaient à un village nommé Émmaüs, éloigné de Jérusalem de soixante stades; 14et ils s’entretenaient de tout ce qui s’était passé. 15Pendant qu’ils parlaient et discutaient, Jésus s’approcha, et fit route avec eux. 16Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. 17Il leur dit: De quoi vous entretenez-vous en marchant, pour que vous soyez tout tristes? 18L’un d’eux, nommé Cléopas, lui répondit: Es-tu le seul qui, séjournant à Jérusalem ne sache pas ce qui y est arrivé ces jours-ci?

19 Quoi? leur dit-il. Et ils lui répondirent: Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en œuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple, 20et comment les principaux sacrificateurs et nos magistrats l’ont livré pour le faire condamner à mort et l’ont crucifié. 21Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées. 22Il est vrai que quelques femmes d’entre nous nous ont fort étonnés; s’étant rendues de grand matin au sépulcre 23et n’ayant pas trouvé son corps, elles sont venues dire que des anges leur sont apparus et ont annoncé qu’il est vivant. 24Quelques-uns de ceux qui étaient avec nous sont allés au sépulcre, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit; mais lui, ils ne l’ont point vu. 25Alors Jésus leur dit: O hommes sans intelligence, et dont le cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes!

26 Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu’il entrât dans sa gloire? 27Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures ce qui le concernait. 28Lorsqu’ils furent près du village où ils allaient, il parut vouloir aller plus loin. 29Mais ils le pressèrent, en disant: Reste avec nous, car le soir approche, le jour est sur son déclin. Et il entra, pour rester avec eux. 30Pendant qu’il était à table avec eux, il prit le pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna. 31Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent; mais il disparut de devant eux. 32Et ils se dirent l’un à l’autre: Notre cœur ne brûlait-il pas au-dedans de nous, lorsqu’il nous parlait en chemin et nous expliquait les Écritures? 33Se levant à l’heure même, ils retournèrent à Jérusalem, et ils trouvèrent les onze, et ceux qui étaient avec eux, assemblés 34et disant: Le Seigneur est réellement ressuscité, et il est apparu à Simon. 35Et ils racontèrent ce qui leur était arrivé en chemin, et comment ils l’avaient reconnu au moment où il rompit le pain.

V. 36-49: cf. (Mc 16:14-18. Jn 20:19-23, 24-29.) Mt 28:16-20. Ac 1:2, 3. 1 Co 15:5.

36 Tandis qu’ils parlaient de la sorte, lui-même se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous! 37Saisis de frayeur et d’épouvante, ils croyaient voir un esprit. 38Mais il leur dit: Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s’élèvent-elles dans vos cœurs?

39 Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi; touchez-moi et voyez: un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. 40Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. 41Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu’ils étaient dans l’étonnement, il leur dit: Avez-vous ici quelque chose à manger? 42Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel. 43Il en prit, et il mangea devant eux. 44Puis il leur dit: C’est là ce que je vous disais lorsque j’étais encore avec vous, qu’il fallait que s’accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes. 45Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Écritures. 46Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour,

47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. 48Vous êtes témoins de ces choses. 49Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut.

L’ascension

V. 50-53: cf. (Mc 16:19, 20. Ac 1:4-12.) (Ép 1:19-23. Hé 9:11, 12, 24; 10:12, 13.)

50 Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit. 51Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel. 52Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie; 53et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu.

 

 

SAMEDI - La femme brisa le vase et versa tout son parfum. Elle utilisa délibérément l'intégralité de ce qui avait de la valeur pour elle. En brisant le vase, elle choisissait de se priver définitivement du contenu. Elle Lui donna tout ce qu'elle avait: passé, présent et futur. Jésus affirma qu'on se souviendrait d'elle à jamais à cause de son incroyable geste d'amour. Ensuite, lors du dernier repas, ces mêmes allusions réapparaissent. Il rompit son corps et versa son sang pour nous. Pendant que vous lisez les mots prononcés par Jésus "Faites ceci en mémoire de moi", ne voyez pas simplement le pain et le vin. Visualisez la sainte cène comme l'image de ce qu'Il nous appelle à faire. Il nous donnait une illustration de ce que nos vies devaient reproduire ce qu'Il avait fait: être brisées et reversées à Lui. Faites votre introspection. Ne retenez rien. Donnez Lui le contrôle absolu. Voilà ce que commémore véritablement l'acte de Jésus. Ne nous cantonnons pas à suivre un rituel, mais faisons-en un mémorial. A quoi ressemble cette image "brisée et reversée" dans votre vie?

 

: Histoire de la passion. Complot contre Jésus

Marc 14 : 1 La fête de Pâque et des pains sans levain devait avoir lieu deux jours après. Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient les moyens d’arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir. 2Car ils disaient: Que ce ne soit pas pendant la fête, afin qu’il n’y ait pas de tumulte parmi le peuple.

Parfum répandu sur la tête de Jésus à Béthanie. Trahison de Judas

V. 3-11: cf. (Mt 26:6-16. Jn 12:1-8. Lu 22:3-6). Lu 7:36-50.

3 Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, une femme entra, pendant qu’il se trouvait à table. Elle tenait un vase d’albâtre, qui renfermait un parfum de nard pur de grand prix; et, ayant rompu le vase, elle répandit le parfum sur la tête de Jésus. 4Quelques-uns exprimèrent entre eux leur indignation: A quoi bon perdre ce parfum? 5On aurait pu le vendre plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres. Et ils s’irritaient contre cette femme. 6Mais Jésus dit: Laissez-la. Pourquoi lui faites-vous de la peine? Elle a fait une bonne action à mon égard;

7 car vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez, mais vous ne m’avez pas toujours. 8Elle a fait ce qu’elle a pu; elle a d’avance embaumé mon corps pour la sépulture. 9Je vous le dis en vérité, partout où la bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait. 10Judas Iscariot, l’un des douze, alla vers les principaux sacrificateurs, afin de leur livrer Jésus. 11Après l’avoir entendu, ils furent dans la joie, et promirent de lui donner de l’argent. Et Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.

Célébration de la Pâque et institution de la sainte cène

V. 12-21: cf. (Mt 26:17-25. Lu 22:7-18, 21-30.) Jn 13:1-30.

12 Le premier jour des pains sans levain, où l’on immolait la Pâque, les disciples de Jésus lui dirent: Où veux-tu que nous allions te préparer la Pâque? 13Et il envoya deux de ses disciples, et leur dit: Allez à la ville; vous rencontrerez un homme portant une cruche d’eau, suivez-le.

14 Quelque part qu’il entre, dites au maître de la maison: Le maître dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? 15Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée et toute prête: c’est là que vous nous préparerez la Pâque. 16Les disciples partirent, arrivèrent à la ville, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque. 17Le soir étant venu, il arriva avec les douze. 18Pendant qu’ils étaient à table et qu’ils mangeaient, Jésus dit: Je vous le dis en vérité, l’un de vous, qui mange avec moi, me livrera. 19Ils commencèrent à s’attrister, et à lui dire, l’un après l’autre: Est-ce moi? 20Il leur répondit: C’est l’un des douze, qui met avec moi la main dans le plat.

21 Le Fils de l’homme s’en va selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né.

V. 22-25: cf. (Mt 26:26-29. Lu 22:19, 20. 1 Co 11:23-25.) 1 Co 10:16, 17.

22 Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Prenez, ceci est mon corps. 23Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous. 24Et il leur dit: Ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs.

25 Je vous le dis en vérité, je ne boirai plus jamais du fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai nouveau dans le royaume de Dieu.

V. 26-31: cf. (Mt 26:30-35. Lu 22:39. Jn 18:1.) (Lu 22:31-38. Jn 13:36-38.)

26Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers. 27Jésus leur dit: Vous serez tous scandalisés; car il est écrit: Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées.

28 Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée. 29Pierre lui dit: Quand tous seraient scandalisés, je ne serai pas scandalisé. 30Et Jésus lui dit: Je te le dis en vérité, toi, aujourd’hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois. 31Mais Pierre reprit plus fortement: Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous dirent la même chose.

Gethsémané

V. 32-42: cf. (Mt 26:36-46. Lu 22:40-46.)

32 Ils allèrent ensuite dans un lieu appelé Gethsémané, et Jésus dit à ses disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je prierai. 33Il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à éprouver de la frayeur et des angoisses. 34Il leur dit: Mon âme est triste jusqu’à la mort; restez ici, et veillez. 35Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta contre terre, et pria que, s’il était possible, cette heure s’éloignât de lui. 36Il disait: Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. 37Et il vint vers les disciples, qu’il trouva endormis, et il dit à Pierre: Simon, tu dors! Tu n’as pu veiller une heure!

38 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. 39Il s’éloigna de nouveau, et fit la même prière. 40Il revint, et les trouva encore endormis; car leurs yeux étaient appesantis. Ils ne surent que lui répondre. 41Il revint pour la troisième fois, et leur dit: Dormez maintenant, et reposez-vous! C’est assez! L’heure est venue; voici, le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.

42 Levez-vous, allons; voici, celui qui me livre s’approche.

Arrestation de Jésus

V. 43-52: cf. (Mt 26:47-56. Lu 22:47-53. Jn 18:2-12.)

43 Et aussitôt, comme il parlait encore, arriva Judas l’un des douze, et avec lui une foule armée d’épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs, par les scribes et par les anciens. 44Celui qui le livrait leur avait donné ce signe: Celui que je baiserai, c’est lui; saisissez-le, et emmenez-le sûrement. 45Dès qu’il fut arrivé, il s’approcha de Jésus, disant: Rabbi! Et il le baisa. 46Alors ces gens mirent la main sur Jésus, et le saisirent. 47Un de ceux qui étaient là, tirant l’épée, frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille. 48Jésus, prenant la parole, leur dit: Vous êtes venus, comme après un brigand, avec des épées et des bâtons, pour vous emparer de moi.

49 J’étais tous les jours parmi vous, enseignant dans le temple, et vous ne m’avez pas saisi. Mais c’est afin que les Écritures soient accomplies. 50Alors tous l’abandonnèrent, et prirent la fuite. 51Un jeune homme le suivait, n’ayant sur le corps qu’un drap. On se saisit de lui; 52mais il lâcha son vêtement, et se sauva tout nu.

Jésus devant le sanhédrin présidé par Caïphe. Condamnation

V. 53-65: cf. (Mt 26:57-68. Lu 22:54, 63-65. Jn 18:13-15, 19-24.)

53 Ils emmenèrent Jésus chez le souverain sacrificateur, où s’assemblèrent tous les principaux sacrificateurs, les anciens et les scribes. 54Pierre le suivit de loin jusque dans l’intérieur de la cour du souverain sacrificateur; il s’assit avec les serviteurs, et il se chauffait près du feu. 55Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient un témoignage contre Jésus, pour le faire mourir, et ils n’en trouvaient point; 56car plusieurs rendaient de faux témoignages contre lui, mais les témoignages ne s’accordaient pas. 57Quelques-uns se levèrent, et portèrent un faux témoignage contre lui, disant: 58Nous l’avons entendu dire: Je détruirai ce temple fait de main d’homme, et en trois jours j’en bâtirai un autre qui ne sera pas fait de main d’homme. 59Même sur ce point-là leur témoignage ne s’accordait pas. 60Alors le souverain sacrificateur, se levant au milieu de l’assemblée, interrogea Jésus, et dit: Ne réponds-tu rien? Qu’est-ce que ces gens déposent contre toi? 61Jésus garda le silence, et ne répondit rien. Le souverain sacrificateur l’interrogea de nouveau, et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni? 62Jésus répondit: Je le suis. Et vous verrez le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. 63Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, et dit: Qu’avons-nous encore besoin de témoins? 64Vous avez entendu le blasphème. Que vous en semble? Tous le condamnèrent comme méritant la mort. 65Et quelques-uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper à coups de poing, en lui disant: Devine! Et les serviteurs le reçurent en lui donnant des soufflets.

Reniement de Pierre

V. 66-72: cf. (Mt 26:69-75. Lu 22:55-62. Jn 18:15-18, 25-27.)

66 Pendant que Pierre était en bas dans la cour, il vint une des servantes du souverain sacrificateur. 67Voyant Pierre qui se chauffait, elle le regarda, et lui dit: Toi aussi, tu étais avec Jésus de Nazareth. 68Il le nia, disant: Je ne sais pas, je ne comprends pas ce que tu veux dire. Puis il sortit pour aller dans le vestibule. Et le coq chanta. 69La servante, l’ayant vu, se mit de nouveau à dire à ceux qui étaient présents: Celui-ci est de ces gens-là. Et il le nia de nouveau. 70Peu après, ceux qui étaient présents dirent encore à Pierre: Certainement tu es de ces gens-là, car tu es Galiléen. 71Alors il commença à faire des imprécations et à jurer: Je ne connais pas cet homme dont vous parlez. 72Aussitôt, pour la seconde fois, le coq chanta. Et Pierre se souvint de la parole que Jésus lui avait dite: Avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois. Et en y réfléchissant, il pleurait.

 

Jésus devant Pilate, gouverneur romain

Marc 15 : 1 Dès le matin, les principaux sacrificateurs tinrent conseil avec les anciens et les scribes, et tout le sanhédrin. Après avoir lié Jésus, ils l’emmenèrent, et le livrèrent à Pilate. 2Pilate l’interrogea: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. 3Les principaux sacrificateurs portaient contre lui plusieurs accusations. 4Pilate l’interrogea de nouveau: Ne réponds-tu rien? Vois de combien de choses ils t’accusent. 5Et Jésus ne fit plus aucune réponse, ce qui étonna Pilate.

Sentence de mort confirmée. Outrages des soldats

V. 6-20: cf. (Mt 27:15-31. Lu 23:13-25. Jn 18:39, 40; 19:1-16.)

6 A chaque fête, il relâchait un prisonnier, celui que demandait la foule. 7Il y avait en prison un nommé Barabbas avec ses complices, pour un meurtre qu’ils avaient commis dans une sédition. 8La foule, étant montée, se mit à demander ce qu’il avait coutume de leur accorder. 9Pilate leur répondit: Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? 10Car il savait que c’était par envie que les principaux sacrificateurs l’avaient livré. 11Mais les chefs des sacrificateurs excitèrent la foule, afin que Pilate leur relâchât plutôt Barabbas. 12Pilate, reprenant la parole, leur dit: Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs? 13Ils crièrent de nouveau: Crucifie-le! 14Pilate leur dit: Quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Crucifie-le! 15Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié. 16Les soldats conduisirent Jésus dans l’intérieur de la cour, c’est-à-dire, dans le prétoire, et ils assemblèrent toute la cohorte. 17Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d’épines, qu’ils avaient tressée. 18Puis ils se mirent à le saluer: Salut, roi des Juifs! 19Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui, et, fléchissant les genoux, ils se prosternaient devant lui. 20Après s’être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier.

Jésus crucifié

V. 21-28: cf. (Mt 27:32-38. Lu 23:26-34, 38. Jn 19:17-24.) Ga 3:13. Jn 3:14, 15.

21 Ils forcèrent à porter la croix de Jésus un passant qui revenait des champs, Simon de Cyrène, père d’Alexandre et de Rufus; 22et ils conduisirent Jésus au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne. 23Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de myrrhe, mais il ne le prit pas. 24Ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait. 25C’était la troisième heure, quand ils le crucifièrent. 26L’inscription indiquant le sujet de sa condamnation portait ces mots: Le roi des Juifs. 27Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l’un à sa droite, et l’autre à sa gauche. 28Ainsi fut accompli ce que dit l’Écriture: Il a été mis au nombre des malfaiteurs.

V. 29-32: cf. (Mt 27:39-44. Lu 23:35-43. Jn 19:25-27.)

29 Les passants l’injuriaient, et secouaient la tête, en disant: Hé! toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, 30sauve-toi toi-même, en descendant de la croix! 31Les principaux sacrificateurs aussi, avec les scribes, se moquaient entre eux, et disaient: Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même! 32Que le Christ, le roi d’Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions! Ceux qui étaient crucifiés avec lui l’insultaient aussi.

V. 33-41: cf. (Mt 27:45-56. Lu 23:44-49. Jn 19:28-37.) (Ps 22. És 53:5, etc.) Jn 1:29; 10:11; 12:32, 33. Ro 5:6-8. 2 Co 5:14, 15, 21.

33 La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. 34Et à la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Éloï, Éloï, lama sabachthani? ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? 35Quelques-uns de ceux qui étaient là, l’ayant entendu, dirent: Voici, il appelle Élie. 36Et l’un d’eux courut remplir une éponge de vinaigre, et, l’ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire, en disant: Laissez, voyons si Élie viendra le descendre. 37Mais Jésus, ayant poussé un grand cri, expira. 38Le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas. 39Le centenier, qui était en face de Jésus, voyant qu’il avait expiré de la sorte, dit: Assurément, cet homme était Fils de Dieu. 40Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le mineur et de Joses, et Salomé, 41qui le suivaient et le servaient lorsqu’il était en Galilée, et plusieurs autres qui étaient montées avec lui à Jérusalem.

Le corps de Jésus mis dans un sépulcre

V. 42-47: cf. (Mt 27:57-61. Lu 23:50-56. Jn 19:38-42.)

42 Le soir étant venu, comme c’était la préparation, c’est-à-dire, la veille du sabbat, 43arriva Joseph d’Arimathée, conseiller de distinction, qui lui-même attendait aussi le royaume de Dieu. Il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus. 44Pilate s’étonna qu’il fût mort si tôt; fit venir le centenier et lui demanda s’il était mort depuis longtemps. 45S’en étant assuré par le centenier, il donna le corps à Joseph. 46Et Joseph, ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix, l’enveloppa du linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc. Puis il roula une pierre à l’entrée du sépulcre. 47Marie de Magdala, et Marie, mère de Joses, regardaient où on le mettait.

 

Résurrection et ascension de Jésus-Christ

Marc 16 1 Lorsque le sabbat fut passé, Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques, et Salomé, achetèrent des aromates, afin d’aller embaumer Jésus. 2Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre, de grand matin, comme le soleil venait de se lever. 3Elles disaient entre elles: Qui nous roulera la pierre loin de l’entrée du sépulcre? 4Et, levant les yeux, elles aperçurent que la pierre, qui était très grande, avait été roulée. 5Elles entrèrent dans le sépulcre, virent un jeune homme assis à droite vêtu d’une robe blanche, et elles furent épouvantées. 6Il leur dit: Ne vous épouvantez pas; vous cherchez Jésus de Nazareth, qui a été crucifié; il est ressuscité, il n’est point ici; voici le lieu où on l’avait mis. 7Mais allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit. 8Elles sortirent du sépulcre et s’enfuirent. La peur et le trouble les avaient saisies; et elles ne dirent rien à personne, à cause de leur effroi.

V. 9-14: cf. (Mt 28:8-10. Lu 24:9-45. Jn 20:11-23).

9Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d’abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons. 10Elle alla en porter la nouvelle à ceux qui avaient été avec lui, et qui s’affligeaient et pleuraient. 11Quand ils entendirent qu’il vivait, et qu’elle l’avait vu, ils ne le crurent point. 12Après cela, il apparut, sous une autre forme, à deux d’entre eux qui étaient en chemin pour aller à la campagne. 13Ils revinrent l’annoncer aux autres, qui ne les crurent pas non plus. 14Enfin, il apparut aux onze, pendant qu’ils étaient à table; et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité.

V. 15-20: cf. (Mt 28:16-20. Lu 24:46-49, 50-53. Ac 1:1-12.) Jn 21:1-24. 1 Co 15:6, 7.

15Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. 17Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; 18ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. 19Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. 20Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient.

DIMANCHE- En cette glorieuse journée, passons du temps à méditer sur: la croix, le tombeau vide, et tout ce que cela représente pour nous. Méditons aussi sur la mission à laquelle nous avons été appelés en ce jour: "d'aller faire des disciples..." L'Évangile véritable que Christ a transmis à Ses disciples était la bonne nouvelle de la grâce que nous devrions transmettre à notre tour, et pas seulement recevoir. Jésus a suffisamment équipé Ses disciples pour qu'ils en fassent d'autres, qui à leur tour porteront du fruit. Nous pouvons en vérifier l'effectivité car ceux qui devinrent disciples, engendraient eux aussi de nouveaux disciples. Et il en a été ainsi pendant plus de deux mille ans. Cependant, au fil des générations, notamment dans la nôtre, l'évangile que nous partageons a parfois tendance à se diluer au fur et à mesure. Au lieu de porter du fruit, nous cultivons des semences stériles. Aujourd'hui, pendant que nous passons du temps à louer et remercier Dieu pour la grâce que nous avons reçue, prions pour être plus déterminés que jamais à transmettre cette grâce et vivre selon la Grande Commission.

 

Matthieu 26 : Histoire de la passion. Complot contre Jésus

V. 1-5: cf. (Mc 14:1, 2. Lu 22:1, 2.)

1Lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples:

Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l’homme sera livré pour être crucifié. 3Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain sacrificateur, appelé Caïphe; 4et ils délibérèrent sur les moyens d’arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir. 5Mais ils dirent: Que ce ne soit pas pendant la fête, afin qu’il n’y ait pas de tumulte parmi le peuple.

Parfum répandu sur la tête de Jésus à Béthanie

V. 6-13: cf. (Mc 14:3-9. Jn 12:1-8.) Lu 7:36-50.

6Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, 7une femme s’approcha de lui, tenant un vase d’albâtre, qui renfermait un parfum de grand prix; et, pendant qu’il était à table, elle répandit le parfum sur sa tête. 8Les disciples, voyant cela, s’indignèrent, et dirent: A quoi bon cette perte? 9On aurait pu vendre ce parfum très cher, et en donner le prix aux pauvres. 10Jésus, s’en étant aperçu, leur dit: Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme? Elle a fait une bonne action à mon égard;

11 car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. 12En répandant ce parfum sur mon corps, elle l’a fait pour ma sépulture. 13Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait.

Trahison de Judas

V. 14-16: cf. (Mc 14:10, 11. Lu 22:3-6.) Ex 12:3.

14 Alors l’un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs, 15et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d’argent. 16Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus.

Célébration de la Pâque et institution de la sainte cène

V. 17-25: cf. Mc 14:12-21. Lu 22:7-18, 21-23. Jn 13:1-30.

17 Le premier jour des pains sans levain, les disciples s’adressèrent à Jésus, pour lui dire: Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque? 18Il répondit: Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz: Le maître dit: Mon temps est proche; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. 19Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque. 20Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. 21Pendant qu’ils mangeaient, il dit: Je vous le dis en vérité, l’un de vous me livrera. 22Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire: Est-ce moi, Seigneur? 23Il répondit: Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c’est celui qui me livrera.

24 Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né. 25Judas, qui le livrait, prit la parole et dit: Est-ce moi, Rabbi? Jésus lui répondit: Tu l’as dit.

V. 26-29: cf. (Mc 14:22-25. Lu 22:15-20. 1 Co 11:23-25.) (1 Co 10:16, 17.)

26 Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps. 27Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous;

28 car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. 29Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.

Gethsémané

V. 30-35: cf. Mc 14:26-31. Lu 22:31-39. Jn 13:36-38.

30 Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers. 31Alors Jésus leur dit: Je serai pour vous tous, cette nuit, une occasion de chute; car il est écrit: Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées.

32 Mais, après que je serai ressuscité, je vous précèderai en Galilée. 33Pierre, prenant la parole, lui dit: Quand tu serais pour tous une occasion de chute, tu ne le seras jamais pour moi. 34Jésus lui dit: Je te le dis en vérité, cette nuit même, avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. 35Pierre lui répondit: Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous les disciples dirent la même chose.

V. 36-46: cf. Mc 14:32-42. Lu 22:39-46. Jn 18:1. (Hé 5:7.)

36 Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je m’éloignerai pour prier. 37Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses. 38Il leur dit alors: Mon âme est triste jusqu’à la mort; restez ici, et veillez avec moi. 39Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. 40Et il vint vers les disciples, qu’il trouva endormis, et il dit à Pierre: Vous n’avez donc pu veiller une heure avec moi!

41 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. 42Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi: Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite! 43Il revint, et les trouva encore endormis; car leurs yeux étaient appesantis. 44Il les quitta, et, s’éloignant, il pria pour la troisième fois, répétant les mêmes paroles. 45Puis il alla vers ses disciples, et leur dit: Vous dormez maintenant, et vous vous reposez! Voici, l’heure est proche, et le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.

46 Levez-vous, allons; voici, celui qui me livre s’approche.

Arrestation de Jésus

V. 47-56: cf. Mc 14:43-50. Lu 22:47-53. Jn 18:3-11.

47 Comme il parlait encore, voici, Judas, l’un des douze, arriva, et avec lui une foule nombreuse armée d’épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs et par les anciens du peuple. 48Celui qui le livrait leur avait donné ce signe: Celui que je baiserai, c’est lui; saisissez-le. 49Aussitôt, s’approchant de Jésus, il dit: Salut, Rabbi! Et il le baisa. 50Jésus lui dit: Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le. Alors ces gens s’avancèrent, mirent la main sur Jésus, et le saisirent. 51Et voici, un de ceux qui étaient avec Jésus étendit la main, et tira son épée; il frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille. 52Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée.

53 Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges? 54Comment donc s’accompliraient les Écritures, d’après lesquelles il doit en être ainsi? 55En ce moment, Jésus dit à la foule: Vous êtes venus, comme après un brigand, avec des épées et des bâtons, pour vous emparer de moi. J’étais tous les jours assis parmi vous, enseignant dans le temple, et vous ne m’avez pas saisi.

56 Mais tout cela est arrivé afin que les écrits des prophètes fussent accomplis. Alors tous les disciples l’abandonnèrent, et prirent la fuite.

Jésus devant le Sanhédrin présidé par Caïphe

V. 57-68: cf. Mc 14:53-65. Lu 22:54, 63-65. Jn 18:12; 13:19-24.

57 Ceux qui avaient saisi Jésus l’emmenèrent chez le souverain sacrificateur Caïphe, où les scribes et les anciens étaient assemblés. 58Pierre le suivit de loin jusqu’à la cour du souverain sacrificateur, y entra, et s’assit avec les serviteurs, pour voir comment cela finirait. 59Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir. 60Mais ils n’en trouvèrent point, quoique plusieurs faux témoins se fussent présentés. Enfin, il en vint deux, qui dirent: 61Celui-ci a dit: Je puis détruire le temple de Dieu, et le rebâtir en trois jours. 62Le souverain sacrificateur se leva, et lui dit: Ne réponds-tu rien? Qu’est-ce que ces hommes déposent contre toi? 63Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit: Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu. 64Jésus lui répondit: Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. 65Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant: Il a blasphémé! Qu’avons-nous encore besoin de témoins? Voici, vous venez d’entendre son blasphème. Que vous en semble? 66Ils répondirent: Il mérite la mort. 67Là-dessus, ils lui crachèrent au visage, et lui donnèrent des coups de poing et des soufflets en disant: 68Christ, prophétise; dis-nous qui t’a frappé.

Reniement de Pierre

V. 69-75: cf. Mc 14:66-72. Lu 22:55-62. Jn 18:15-18, 25-27.

69 Cependant, Pierre était assis dehors dans la cour. Une servante s’approcha de lui, et dit: Toi aussi, tu étais avec Jésus le Galiléen. 70Mais il le nia devant tous, disant: Je ne sais ce que tu veux dire. 71Comme il se dirigeait vers la porte, une autre servante le vit, et dit à ceux qui se trouvaient là; Celui-ci était aussi avec Jésus de Nazareth. 72Il le nia de nouveau, avec serment: Je ne connais pas cet homme. 73Peu après, ceux qui étaient là, s’étant approchés, dirent à Pierre: Certainement tu es aussi de ces gens-là, car ton langage te fait reconnaître. 74Alors il se mit à faire des imprécations et à jurer: Je ne connais pas cet homme. Aussitôt le coq chanta. 75Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite: Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement.

Condamnation

 

Matthieu 27 : 1 Dès que le matin fut venu, tous les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple tinrent conseil contre Jésus, pour le faire mourir. 2Après l’avoir lié, ils l’emmenèrent, et le livrèrent à Ponce Pilate, le gouverneur.

Suicide de Judas

V. 3-10: cf. Ac 1:16-20. Za 11:12, 13.

3Alors Judas, qui l’avait livré, voyant qu’il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d’argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens, 4en disant: J’ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent: Que nous importe? Cela te regarde. 5Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira, et alla se pendre. 6Les principaux sacrificateurs les ramassèrent, et dirent: Il n’est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, puisque c’est le prix du sang. 7Et, après en avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers. 8C’est pourquoi ce champ a été appelé champ du sang, jusqu’à ce jour. 9Alors s’accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète: Ils ont pris les trente pièces d’argent, la valeur de celui qui a été estimé, qu’on a estimé de la part des enfants d’Israël; 10et ils les ont données pour le champ du potier, comme le Seigneur me l’avait ordonné.

Jésus devant Pilate, gouverneur romain

V. 11-14: cf. Mc 15:2-5. Lu 23:1-4. Jn 18:28-38.

11 Jésus comparut devant le gouverneur. Le gouverneur l’interrogea, en ces termes: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. 12Mais il ne répondit rien aux accusations des principaux sacrificateurs et des anciens. 13Alors Pilate lui dit: N’entends-tu pas de combien de choses ils t’accusent? 14Et Jésus ne lui donna de réponse sur aucune parole, ce qui étonna beaucoup le gouverneur.

Sentence de mort confirmée

V. 15-25: cf. Mc 15:6-15. Lu 23:13-25. Jn 18:39, 40.

15 A chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule. 16Ils avaient alors un prisonnier fameux, nommé Barabbas. 17Comme ils étaient assemblés, Pilate leur dit: Lequel voulez-vous que je vous relâche, Barabbas, ou Jésus, qu’on appelle Christ? 18Car il savait que c’était par envie qu’ils avaient livré Jésus. 19Pendant qu’il était assis sur le tribunal, sa femme lui fit dire: Qu’il n’y ait rien entre toi et ce juste; car aujourd’hui j’ai beaucoup souffert en songe à cause de lui. 20Les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent à la foule de demander Barabbas, et de faire périr Jésus. 21Le gouverneur prenant la parole, leur dit: Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche? Ils répondirent: Barabbas. 22Pilate leur dit: Que ferai-je donc de Jésus, qu’on appelle Christ? Tous répondirent: Qu’il soit crucifié! 23Le gouverneur dit: Mais quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Qu’il soit crucifié! 24Pilate, voyant qu’il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l’eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit: Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde. 25Et tout le peuple répondit: Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants!

Outrages des soldats

V. 26-31: cf. (Mc 15:15-20. Lu 23:25. Jn 19:1-3, 16.)

26Alors Pilate leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié. 27Les soldats du gouverneur conduisirent Jésus dans le prétoire, et ils assemblèrent autour de lui toute la cohorte. 28Ils lui ôtèrent ses vêtements, et le couvrirent d’un manteau écarlate. 29Ils tressèrent une couronne d’épines, qu’ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s’agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs! 30Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête. 31Après s’être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier.

Jésus crucifié

V. 32-38: cf. (Mc 15:21-28. Lu 23:26-34, 38. Jn 19:16-24.)

32 Lorsqu’ils sortirent, ils rencontrèrent un homme de Cyrène, appelé Simon, et ils le forcèrent à porter la croix de Jésus. 33Arrivés au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne, 34ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel; mais, quand il l’eut goûté, il ne voulut pas boire. 35Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète:

Ils se sont partagé mes vêtements, et ils ont tiré au sort ma tunique.

36Puis ils s’assirent, et le gardèrent. 37Pour indiquer le sujet de sa condamnation, on écrivit au-dessus de sa tête: Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs. 38Avec lui furent crucifiés deux brigands, l’un à sa droite, et l’autre à sa gauche.

V. 39-44: cf. (Mc 15:29-32. Lu 23:35-43. Jn 19:25-27.)

39 Les passants l’injuriaient, et secouaient la tête, 40en disant: Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix! 41Les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, se moquaient aussi de lui, et disaient: 42Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même! S’il est roi d’Israël, qu’il descende de la croix, et nous croirons en lui. 43Il s’est confié en Dieu; que Dieu le délivre maintenant, s’il l’aime. Car il a dit: Je suis Fils de Dieu. 44Les brigands, crucifiés avec lui, l’insultaient de la même manière.

V. 45-50: cf. (Mc 15:33-37. Lu 23:44-46. Jn 19:28-30.) (Ps 22. És 53:5-8, 10.) Ro 5:6-8. 1 Pi 2:21-24. 1 Jn 4:9-11.

45 Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre. 46Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Éli, Éli, lama sabachthani? c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? 47Quelques-uns de ceux qui étaient là, l’ayant entendu, dirent: Il appelle Élie. 48Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge, qu’il remplit de vinaigre, et, l’ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire. 49Mais les autres disaient: Laisse, voyons si Élie viendra le sauver. 50Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l’esprit.

V. 51-56: cf. (Mc 15:38-41. Lu 23:45, 47-49.)

51 Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, 52les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. 53Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. 54Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent: Assurément, cet homme était Fils de Dieu. 55Il y avait là plusieurs femmes qui regardaient de loin; qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée, pour le servir. 56Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée.

Le corps de Jésus mis dans un sépulcre

V. 57-61: cf. (Mc 15:42-47. Lu 23:50-56. Jn 19:38-42.)

57 Le soir étant venu, arriva un homme riche d’Arimathée, nommé Joseph, lequel était aussi disciple de Jésus. 58Il se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate ordonna de le remettre. 59Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc, 60et le déposa dans un sépulcre neuf, qu’il s’était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du sépulcre, et il s’en alla. 61Marie de Magdala et l’autre Marie étaient là, assises vis-à-vis du sépulcre.

La garde auprès du sépulcre

V. 62-66: cf. Mt 28:1-4, 11-15.

62Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, 63et dirent: Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore: Après trois jours je ressusciterai. 64Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu’au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas dérober le corps, et dire au peuple: Il est ressuscité des morts. Cette dernière imposture serait pire que la première. 65Pilate leur dit: Vous avez une garde; allez, gardez-le comme vous l’entendrez. 66Ils s’en allèrent, et s’assurèrent du sépulcre au moyen de la garde, après avoir scellé la pierre.

 

 

Résurrection de Jésus-Christ

Matthieu 28 1 Après le sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie allèrent voir le sépulcre. 2Et voici, il y eut un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre, et s’assit dessus. 3Son aspect était comme l’éclair, et son vêtement blanc comme la neige. 4Les gardes tremblèrent de peur, et devinrent comme morts. 5Mais l’ange prit la parole, et dit aux femmes: Pour vous, ne craignez pas; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. 6Il n’est point ici; il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché, 7et allez promptement dire à ses disciples qu’il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai dit.

V. 8-10: cf. (Mc 16:8-11. Lu 24:9-12. Jn 20:3-18).

8 Elles s’éloignèrent promptement du sépulcre, avec crainte et avec une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples. 9Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et dit: Je vous salue. Elles s’approchèrent pour saisir ses pieds, et elles se prosternèrent devant lui. 10Alors Jésus leur dit: Ne craignez pas; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée: c’est là qu’ils me verront.

V. 11-15: cf. Mt 27:62-66; 28:1-6.

11Pendant qu’elles étaient en chemin, quelques hommes de la garde entrèrent dans la ville, et annoncèrent aux principaux sacrificateurs tout ce qui était arrivé. 12Ceux-ci, après s’être assemblés avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme d’argent, 13en disant: Dites: Ses disciples sont venus de nuit le dérober, pendant que nous dormions. 14Et si le gouverneur l’apprend, nous l’apaiserons, et nous vous tirerons de peine. 15Les soldats prirent l’argent, et suivirent les instructions qui leur furent données. Et ce bruit s’est répandu parmi les Juifs, jusqu’à ce jour.

V. 16-20: cf. (Mc 16:12-20. Lu 24:13-53. Jn 20:19-29; 21:1-24. Ac 1:1-12.) 1 Co 15:6, 7.

16Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. 17Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes. 18Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.

19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

 
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/