LA DEUXIÈME ÉPÎTRE DE JEAN

29/12/2013 19:23
LA DEUXIÈME ÉPÎTRE DE JEAN

 

90-95 après Jésus-Christ
 
 

Titre

 

       L’épître est intitulée « 2 Jean ». Elle est la deuxième d’une série de 3 épîtres qui portent le nom de l’apôtre Jean. De tous les écrits du Nouveau Testament, 2 et 3 Jean se rapprochent le plus de la forme épistolaire conventionnelle du monde gréco-romain, puisqu’elles sont d’individu à individu(s). Elles constituent les deux épîtres les plus courtes du N.T., chacune contenant moins de 300 mots grecss et pouvant tenir sur une seule feuille de papyrus (cf. 3 Jn 13).

 

Auteur et date

 

       L’auteur de cette lettre est l’apôtre Jean. En #2Jn 1, il se présente lui-même comme « l’ancien », terme qui souligne son âge avancé, son autorité d’apôtre et son statut durant la période fondatrice du christianisme, c’est-à-dire l’époque du ministère de Jésus, auquel il prit une part active. La date de l’épître ne peut être déterminée avec précision. Toutefois, sa formulation, son thème et les circonstances évoquées étant étroitement apparentés à ceux de 1 Jean (v. #2Jn 5 cf. #1Jn 2:7 ; #1Jn 3:11 ; v. 6 cf. #1Jn 5:3 ; v. 7 cf. #1Jn 2:18-26 ; v. 9 cf. #1Jn 2:23 ; v. 12 cf. #1Jn 1:4), il est probable qu’elle ait été rédigée à la même époque ou peu après, soit vers 90-95 apr. J.-C. L’apôtre, alors dans la dernière partie de sa vie, exerçait son ministère à Ephèse.

 

Contexte et arrière-plan

 

       La deuxième épître de Jean traite des mêmes problèmes que 1 Jean (voir l’introduction à 1 Jean {==> "1Jn 1:1"}, contexte et arrière-plan): de faux docteurs, influencés par la pensée gnostique qui commençait à se répandre, représentaient une menace pour l’Eglise (v. #2Jn 7 ; cf. #1Jn 2:18-19, #1Jn 2:22-23 ; #1Jn 4:1-3). Il existe cependant une différence essentielle entre les deux épîtres: alors que 1 Jean ne mentionnait pas de destinataires spécifiques, 2 Jean, en revanche, s’adresse à une Eglise de maison ou un groupe particulier (v. #2Jn 1).

      En 2 Jean, il est surtout question du ministère itinérant des faux docteurs; ceux-ci parcouraient les congrégations placées sous l’autorité de l’apôtre en cherchant à gagner des adeptes et en profitant du principe de l’hospitalité chrétienne pour promouvoir leur cause (vv. #2Jn 10-11 ; cf. #Ro 12:13 ; #Hé 13:2 ; #1Pi 4:9). Les personnes auxquelles s’adresse la salutation du v. 1 avaient peut-être, par inadvertance ou par manque de discernement, offert leur hospitalité à ces faux prophètes; Jean craignait peut-être aussi que les faux docteurs ne profitent de leur générosité (vv. #2Jn 10-11). L’apôtre met sérieusement en garde les destinataires de sa lettre contre le danger d’offrir leur hospitalité à de tels imposteurs (vv. #2Jn 10-11). A première vue, ses exhortations peuvent sembler dépourvues de sensibilité et d’amour, mais la nature éminemment dangereuse et pernicieuse des enseignements propagés justifiait une telle sévérité. Ils menaçaient en effet d’anéantir les fondements mêmes de la foi (v. #2Jn 9).

 

Thèmes historiques et théologiques

 

       Le thème général de 2 Jean rejoint celui qui était développé en 1 Jean: c’est un rappel des fondements de la foi, un retour aux sources du christianisme (vv. #2Jn 4-6). Aux yeux de l’apôtre, les fondements du christianisme tiennent en trois points: adhésion à la vérité (v. #2Jn 4), amour (v. #2Jn 5) et obéissance (v. #2Jn 6).

 

       En 2 Jean cependant, l’apôtre aborde un thème supplémentaire, quoique apparenté: celui des directives bibliques à propos de l’hospitalité. Les chrétiens ne sont pas seulement invités à adhérer aux fondements de la foi, mais aussi à exercer avec discernement leur devoir d’hospitalité (#Ro 12:13): celle-ci doit reposer sur une communauté d’amour et d’intérêt envers la vérité, et c’est dans les limites de cette vérité que les chrétiens peuvent partager leur amour. Ils ne sont pas appelés à accepter sans restriction quiconque se prétendrait croyant; l’amour doit s’accompagner de discernement. Il s’agit pour les chrétiens d’exercer la bonté et l’hospitalité envers ceux qui adhèrent aux éléments fondamentaux de la foi, sinon ils risquent de prêter assistance à des personnes qui tentent de détruire ces vérités fondamentales. La saine doctrine doit servir de test pour mesurer l’authenticité de la communion fraternelle; c’est elle aussi qui doit marquer la séparation entre les vrais chrétiens et ceux qui font uniquement profession de l’être (vv. #2Jn 10-11 ; cf. #Ro 16:17 ; #Ga 1:8-9 ; #2Th 3:6, #2Th 3:14 ; #Tit 3:10).

 

Questions d’interprétation

     La deuxième épître de Jean s’oppose directement aux fréquents appels à l’œcuménisme et à l’unité des chrétiens. Dans le christianisme, l’amour et la vérité sont inséparables: la vérité doit toujours diriger la façon d’exercer l’amour (#Ep 4:15), et l’amour doit résister à l’épreuve de la vérité. La leçon essentielle de l’épître est la suivante: les limites de l’amour, et par conséquent de l’unité, sont fixées par la vérité. Ainsi la vérité doit exister avant que l’amour ne puisse cimenter l’unité, puisque la vérité est la source de l’amour (#1Pi 1:22). Lorsqu’on s’autorise des compromis avec la vérité, on détruit l’unité et l’amour chrétiens véritables. Seul un sentimentalisme superficiel peut exister là où l’unité ne repose pas sur la vérité.

 

       Il convient d’interpréter la mention de « l’élue et ses enfants » (v. #2Jn 1) dans un sens normal, évident  une femme et ses enfants - plutôt que dans un sens non littéral (une Eglise et ses membres). Il en va de même pour l’allusion aux « enfants de ta sœur l’élue » (v. #2Jn 13): on doit y voir les neveux et nièces de la personne saluée au v. 1 plutôt qu’une métaphore pour désigner une Eglise sœur et ses membres. Dans ces versets, Jean adresse ses salutations à des personnes dont il a fait la connaissance dans l’exercice de son ministère.

Plan

 

I. Les fondements de l’hospitalité chrétienne (1-3)

II. La manière d’exercer l’hospitalité chrétienne (4-6)

III. Les limites de l’hospitalité chrétienne (7-11)

IV. Les bénédictions que procure l’hospitalité chrétienne (12-13)

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/