LA DEUXIÈME COUPE (Apocalypse 16 : 3)

04/01/2021 00:18

LA DEUXIÈME COUPE (Apocalypse 16 : 3)

LA DEUXIÈME COUPE entraîne la mort de toutes espèces vivantes marines 

 

Apocalypse 16 : 3  Le second versa sa coupe dans la mer. Et elle devint du sang, comme celui d’un mort ; et tout être vivant mourut, tout ce qui était dans la mer.

 

Début notes de John Macarthur

Le second …  tout être vivant mourut …  dans la mer. Cela rappelle la deuxième trompette (#Ap 8: 8-9) et la première plaie qui frappa l’Égypte (#Ex 7: 20-25). Ce fléau, cependant, aura un impact bien plus large. L’eau des océans deviendra épaisse, sombre, avec l’aspect du sang coagulé d’un cadavre. La mort et la putréfaction de millions de créatures marines ne fera qu’ajouter à l’horreur de ce jugement.

Fin notes de John Macarthur

 

Ce qui communique la vie, les sources d’eau et les fleuves, ne transmet plus que la mort.

Le second fléau transforme les eaux de la mer en sang, comme celui d’un mort, de sorte que toute vie aquatique mourut.

Dans la 2ième trompette le 1/3 de la mer devint du sang, et 1/3 de la vie mourut.

La 2ième coupe c’est toute la mer devint du sang et toute la vie mourut.

Donc plus de nourriture provenant de la mer, pour le temps qui reste.

Effectuons un retour en arrière de quelques années, avant l'instauration officiel du règne de la bête, lorsque retentit la "deuxième trompette" ...

« Le deuxième ange sonna de la trompette et une sorte de grande montagne embrasée fut jetée dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang.

Le tiers des créatures vivant dans la mer périt, et le tiers des navires fut détruit. » (Apocalypse 8.8-9)

C'était un avertissement ... le tiers de la mer fut touché avec un tiers des créatures et des navires.

Quand la seconde coupe de la colère de Dieu est versée, il ne s'agit plus seulement du tiers mais de tout le reste de la mer soit les 2/3 restant ...

Avec la "deuxième trompette", il était difficile de se prononcer sur l'ampleur et la localisation de cet évènement.

S'agirait-il d'une mer intérieure, ou d'un littoral maritime frappé par un glissement de terrain, un puissant écoulement de lave ou une éruption volcanique accompagnée d'une nuée ardente ?

Quoi qu'il en soit, le phénomène sera probablement interprété par la plupart des scientifiques comme une catastrophe naturelle ... Mais quelle catastrophe naturelle peut détruire une mer ou encore même un océan ? Nous n'en savons pas plus pour la seconde coupe sur la localisation ... car c'est une mer entière ou peut-être tous les océans qui seront impactés ! Le doigt de Dieu peut tout en une seconde.

Mais avec la deuxième coupe, il n'y a plus de « montagne embrasée » pour se jeter dans la mer ... comme un phénomène naturel.

Il ne s'agit plus d'un avertissement, et la coupe versée par l'ange du Seigneur est beaucoup plus dévastatrice qu'un phénomène apparemment naturel ...

Quand sonnera la deuxième trompette, certains comprendront qu'il s'agit d'un avertissement divin ... d'autant que celui-ci succèdera à l'avertissement de la "première trompette".

Ceux qui comprendront pourront se repentir de leurs péchés et se tourner vers le Seigneur ... s'ils ne l'ont pas fait auparavant.

Mais sera-t-il encore temps de se repentir après la seconde coupe ?

« L'Éternel fit souffler sur la mer un vent impétueux, et il s'éleva sur la mer une grande tempête. » (Jonas 1.4)

Certains, comme Jonas, finiront par écouter le Seigneur quand la tempête soufflera sur leurs vies.

Mais beaucoup resteront incrédules !

Ce verset que le Seigneur nous montre en parallèle au déversement de la seconde coupe associe celle-ci à une « grande tempête ».

Mais aucune tempête n'a jamais anéanti tout ce qui vivait dans la mer.

A l'inverse, le Livre de la Genèse relate l'épisode du Déluge qui élimina tout ce qui vivait sur la terre.

Qu'est-ce qui pourrait ainsi anéantir toute vie dans la mer ?

Peut-être le sel ... comme dans la Mer Morte !

Elle contient 300 grammes de sel par litre d’eau, et elle est ainsi près de dix fois plus fois salée que l’eau de mer habituelle.

Cet environnement hostile empêche le développement de toute vie, animale comme vie végétale.

Il est déconseillé de s’y baigner pendant plus de dix minutes ...

« ... et tout être qui vivait dans la mer mourut. »

Donc n’attendez pas que cette fin atroce vous surprenne, car vous n’aurez surement pas le temps et le vouloir pour les autres coupes.

 

ALLER À LA PAGE PRÉCÉDENTE   www.chercherjesus-christ.com/news/la-premiere-coupe-apocalypse-16-2/

 

ALLER À LA PAGE SUIVANTE   www.chercherjesus-christ.com/news/la-troixieme-coupe-apocalypse-16-4-7/

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/