La rançon

20/03/2018 05:18

La rançon

"Job chapitre 33" (verset 28 "Il a racheté mon âme, afin qu'elle ne passât point dans la fosse, et ma vie voit encore la lumière!")!

 

L'homme orgueilleux prétend maîtriser son destin et disposer de sa voie (Proverbes 20.24). Pourtant, il ne fait que de se voiler la face car la réalité est bien différente. Pauvre, misérable, aveugle et nu sont les adjectifs qui le caractérisent le mieux (Apocalypse 3.17).

L'homme marche, court même, sur la voie spacieuse (Matthieu 7.13) sans se douter un instant qu'il se hâte sur le chemin de la perdition. La Parole de Dieu est absolument catégorique: tous les hommes sont pécheurs (Romains 3.23), tous sont par nature des enfants de colère (Éphésiens 2.3). Aussi, la perdition éternelle (2 Thessaloniciens 1.9) leur est-elle réservée pour salaire de tous leurs péchés (Romains 6.23).

Qu'objectera l'homme? Le pot de terre contestera-t-il avec le Potier (Romains 9.20)? Qu'offrira la créature pécheresse en échange de son âme (Matthieu 16.26)? Ses œuvres sont réprouvées (Jean 3.20), sa justice souillée (Esaïe 64.6), et il ne se trouve en sa main aucune rançon à offrir (Psaumes 49.9). Après tout, tout appartient déjà au Créateur (Deutéronome 10.14). Chacun le comprend aisément: l'homme se trouve dans une impasse. Le salut n'est pas en sa puissance, jamais. Seule une manifestation de la grâce de Dieu (Éphésiens 2.5), indépendante de toute volonté humaine (Romains 9.16), peut bouleverser la situation.

D'ailleurs, les disciples du Christ ne s'y sont pas trompés et L'ont interrogé à ce sujet: "Qui peut donc être sauvé ?" (Luc 18.26) ont-ils demandé. Ce à quoi le Seigneur leur a immédiatement répondu: "Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu; car toutes choses sont possibles à Dieu" (Marc 10:26-27). L'homme est ruiné, définitivement ruiné. Il n'y a plus rien à attendre de lui.

Toutefois, maintenant, il y a une bonne nouvelle. On nous affirme que Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse point mais qu'il ait la vie éternelle (Jean 3:16)! Maintenant, la grâce de Dieu, salutaire à tous les hommes a été manifestée (Tite 2.11). Le grand prix (1 Corinthiens 6.20) dont l'homme ne pouvait s'acquitter a été payé, la dette dont il ne pouvait s'acquitter a été épongée. Voici, Christ est venu et s'est livré pour être la rançon de plusieurs (Matthieu 20.28).

Incontestablement, Dieu a suscité un puissant Sauveur (Luc 1.69). L'humanité tout entière (Marc 16.15) est à présent concernée par l'Appel du Christ: "Venez à Moi..." (Matthieu 11.28). À la noirceur du péché de l'homme répond désormais la blancheur immaculée de la justice de Dieu (Philippiens 3.9). Quiconque croit (Actes 13.39), quiconque invoque le Nom du Seigneur (Romains 10.13), est aussitôt revêtu de cette glorieuse robe (Apocalypse 7.14).

Aujourd'hui (2 Corinthiens 6.2), il n'est pas trop tard pour répondre à l'Appel de grâce. Il est encore temps de s'offrir au Seigneur Jésus, de s'abandonner humblement à Lui avec foi et contrition de cœur (Psaumes 51.19). Alors, celui-là sera ajouté au nombre de ceux qui sont sauvés (Actes 2.47). Alors, celui-ci pourra associer sa voix à celle de la multitude louant et glorifiant Dieu par ces paroles: "Il a racheté mon âme, afin qu'elle ne passât point dans la fosse, et ma vie voit encore la lumière !"

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/