LA SEPTIÈME COUPE (Apocalypse 16 : 15-21)

07/02/2021 00:27

LA SEPTIÈME COUPE (Apocalypse 16 : 15-21)

La septième coupe provoque un énorme tremblement de terre 

suivi de grosses chutes de grêles avec des grêlons énormes jamais vus

15  Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte ! 16  Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon. 17 ¶  Le septième versa sa coupe dans l’air. Et il sortit du temple, du trône, une voix forte qui disait : C’en est fait ! 18  Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu’il n’y avait jamais eu depuis que l’homme est sur la terre, un aussi grand tremblement. 19  Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère. 20  Et toutes les îles s’enfuirent, et les montagnes ne furent pas retrouvées. 21  Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent, tomba du ciel sur les hommes ; et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était très grand.

Début notes de John Macarthur

16: 15

Heureux. C’est le seul des livres de la Bible à s’ouvrir par une salutation à l’adresse de celui qui lit et obéit. C’est la première des sept béatitudes de ce livre (v. #Ap 1: 3 ; #Ap 14: 13 ; #Ap 16: 15 ; #Ap 19: 9 ; #Ap 20: 6 ; #Ap 22: 7, #Ap 22: 14).

qui veille, et qui garde ses vêtements. Notre Seigneur souligne la nécessité de nous tenir toujours prêts pour son retour (cf. #1Jn 2: 28). C’est l’image d’un soldat prêt à livrer bataille ou d’un propriétaire toujours en alerte au cas où surviendrait un voleur (voir aussi 3: 3; #1Th 5: 2, #1Th 5: 4 ; #2P 3: 10).

16: 16

Harmaguédon. Nom hébreu pour le mont Meguiddo, à une centaine de km au nord de Jérusalem. La bataille fera rage dans les plaines avoisinantes, site de la victoire de Barak sur les Cananéens (#Jug 4) et de celle de Gédéon sur les Madianites (#Jug 7). Napoléon appela cette vallée le plus grand champ de bataille qu’il n’ait jamais vu. La bataille d’Harmaguédon, cependant, ne se limitera pas aux plaines de Meguiddo: elle englobera la région d’Israël tout entière .

16: 17

Le septième …  C’en est fait! Cette coupe marquera le comble de la colère divine (excepté le jugement final contre la rébellion de la fin du millénium, 20: 7-10) et précédera immédiatement la seconde venue de Christ. Elle fera s’abattre sur le monde la pire calamité de son histoire. La voix qui vient du temple céleste ne peut être que celle de Dieu. « C’en est fait » peut aussi être traduit « C’est fait, et il n’y a plus à le refaire » (cf. #Jn 19: 30). Dieu ponctuera l’achèvement de sa colère par un tremblement de terre dévastateur, le plus grave que la terre ait jamais connu (cf. vv. #Ap 16: 19-21).

16: 19

la grande ville. Cf. #Ap 11: 13 ; #Ap 21: 10 ; Jérusalem sera divisée en trois parties (#Za 14: 4), non en guise de jugement (cf. #Ap 11: 13), mais plutôt en vue d’une amélioration. Son nouvel approvisionnement en eau (#Za 14: 8) et des changements topographiques (#Za 14: 4-5) la prépareront à jouer le rôle central qui sera le sien pendant le royaume millénaire. Jérusalem sera la seule ville à être épargnée par le jugement (cf. #1Ch 23: 25 ; #Ps 125: 1-2 ; #Mi 4: 7), et elle n’aura jamais été si belle (#Ps 48: 3), du fait de sa repentance (voir #Ap 11: 13).

villes des nations. Le plan de Dieu est tout à fait différent pour les autres villes du monde: elles doivent être détruites.

Babylone. Capitale de l’empire de l’Antichrist, elle recevra une portion particulièrement généreuse de la colère divine, comme le prophétise #Esa 13: 6-13. Les ch. #Ap 17: 1-18: 2 précisent les détails de son anéantissement.

16: 20

les îles s’enfuirent, et les montagnes …  pas retrouvées. Ce gigantesque tremblement de terre changera radicalement la topographie de la terre pour la préparer à la venue du royaume millénaire. Cf. #Ap 6: 12-14 ; #Esa 40: 4-5 ; #Jér 4: 23-27.

16: 21

un talent. Le poids le plus élevé qu’un homme de force normale puisse porter (environ 50 kg). La taille énorme des grêlons est le signe d’une convulsion atmosphérique sans précédent. Des morceaux de glace d’une telle dimension sèmeront la mort et la dévastation.

 

Fin notes de John Macarthur

Après que ces coupes de la colère de Dieu sont versées, la grande bataille entre Christ et Satan arrive à son terme. Le Christ gagne la bataille et Satan est lié pour 1000 ans. 

 

Apocalypse 20:1-2

Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. 2 Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. (LSG)

 

C'est le début du Millénaire où le Christ régnera et la Loi de Dieu sera établie sur cette terre de nouveau.   

Ésaïe 11:6

Le loup habitera avec l’agneau, et la panthère se couchera avec le chevreau ; le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, et un petit enfant les conduira. (LSG)

 

Ce monde n'a pas besoin de faire l'expérience de tous ces événements horribles si seulement les gens se repentent et se tournent vers Dieu. Donc, nous voyons que c'est par l'obéissance à Dieu que nous sommes sauvés. 

La septième coupe
Livre de l'Apocalypse (16.21 ~ Traduit du grec) :
« Et des grêlons énormes,
pesant près d'un talent,

tombèrent du ciel sur les hommes. »

Et des grêlons énormes, pesant près d'un talent, tombèrent du ciel sur les hommes.

Nous voici arrivés au terme des sept fléaux qui ont été annoncés en Apocalypse 15.1 :
« Je vis un autre signe dans le ciel, grand et merveilleux : sept anges qui tenaient sept fléaux. Ce sont les derniers avec lesquels s'achève la colère de Dieu. »

Si l'on se réfère à la "Table récapitulative des évènements" on ne peut que constater la corrélation entre ces sept fléaux (les sept coupes) et les sept trompettes qui ont précédé.

Et pour confirmer et conclure cette corrélation, la septième coupe est à l'image de la "première trompette" avec la grêle :

« Quand le premier sonna de la trompette, il tomba de la grêle et un feu mêlé de sang sur la terre. » (Apocalypse 8.7)

La grêle fut le premier avertissement ... ce sera aussi le dernier accomplissement avec des grêlons d'une taille démesurée :

« près d'un talent », environ trente kilos !


« C'est arrivé ! » (verset 18)
Une voix s'échappe du Temple qui est fermé (Apocalypse 15.8) et cette voix ne peut donc être que celle du Seigneur.

A ceux qui doutaient des avertissements proclamés lors des sept trompettes, à ceux qui doutent de l'accomplissement des prophéties bibliques et en particulier du Livre de l'Apocalypse, Jésus dit :

« Tout est accompli. » (Evangile selon Jean 19.30)

Ce fut l'une des dernières paroles de Jésus sur la croix ... elles sont au nombre de sept !

 

Jésus avait précédemment affirmé :

« Je ne peux rien faire par moi-même. Je juge selon ce que j'entends et mon jugement est juste parce que je ne cherche pas ma propre volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. » (Evangile selon Jean 5.30)

Celui qui s'est incarné sur terre est le même que Celui qui exerce le jugement au Nom du Père : Il est le Dieu d'amour et de grâce ... mais aussi le Dieu de justice !

Et cette justice, qui se manifeste sur le monde par la violence des trompettes et des coupes de la colère de Dieu n'efface en rien Son amour.

Des cités vont s'effondrer (verset 19) au sens propre (séisme) ou au sens figuré (voir l'effondrement économique annoncé au chapitre 18) ...

« Toutes les îles disparurent et l'on ne vit plus de montagnes. » (verset 20)

La terre sera-t-elle aplanie ?

Là aussi, il faut envisager un sens figuré pour ce verset : on ne verra plus ni les îles, ni les montagnes car des ténèbres se seront abattues sur la terre (verset 10).

 

Le sens figuré de ce verset est renforcé par sa dimension symbolique ...

« Préparez au désert le chemin de l'Eternel, aplanissez dans les lieux arides une route pour notre Dieu.

Que toute vallée soit exhaussée, que toute montagne et toute colline soient abaissées ! » (Ésaïe 40.3-4)

Cette proclamation prophétique annonçait la première venue de Jésus, le Messie qui allait souffrir sur la croix.

Mais elle annonce aussi Sa seconde venue, avec le Messie triomphant, le Christ vainqueur du monde.

Car en ces jours sombres pour la terre, noyée dans les ténèbres, le peuple de Dieu, Son Eglise enlevée au désert, prépare depuis trois ans et demi ...

« le chemin de l'Eternel »


ALLER À LA 6 e COUPE   www.chercherjesus-christ.com/news/la-sixieme-coupe-apocalypse-16-12-14/

ALLER AU DÉBUT    www.chercherjesus-christ.com/eschatologie-biblique/les-7-coupes/

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/