JUILLET 2014 *** Le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné

01/07/2014 10:03

 MATTHIEU 12 : 31 et 32

31 C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné.

 

32  Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

 
Le péché auquel Jésus s’opposait était le rejet délibéré, de la part des pharisiens, de celui qu’ils savaient venir de Dieu (cf. #Jn 11:48 ; #Ac 4:16). Ils ne pouvaient nier la réalité de ce que le Saint-Esprit avait accompli par son intermédiaire, c’est pourquoi ils attribuèrent à Satan l’œuvre qu’ils savaient pertinemment provenir de Dieu (v. #Mt 12:24 ; #Mr 3:22). 
 
Une personne qui n’aurait jamais été en présence de Christ et qui n’aurait pas connu sa puissance pourrait le rejeter par ignorance et être malgré tout pardonnée, à condition que l’incrédulité cède la place à une repentance authentique. Même un pharisien tel que Saul de Tarse pouvait être pardonné pour avoir parlé « contre le Fils de l’homme » ou persécuté ses disciples, parce que son incrédulité était le fruit de l’ignorance (#1Ti 1:13). Mais ceux qui savent que les affirmations de Christ sont vraies et qui le rejettent néanmoins pèchent « contre le Saint-Esprit », puisque c’est le Saint-Esprit qui témoigne de Christ et nous révèle sa vérité (#Jn 15:26 ; #Jn 16:14-15). Aucun pardon n’était possible pour ces pharisiens qui furent les témoins oculaires de ses miracles, qui savaient qu’il disait la vérité, et qui pourtant blasphémèrent contre le Saint-Esprit: ils avaient rejeté la révélation la plus complète.
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/