LE FIGUIER

20/07/2018 00:08

Quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu.

       #Jn 1:48

      Nous devons adorer Dieu partout où nous sommes, à chaque occasion. Nous nous imaginons que si nous étions soumis à une grande épreuve nous serions, tout de suite, à la hauteur. Mais l’épreuve ardente n’apportera rien de nouveau en nous, elle ne fera que révéler ce qui s’y trouve déjà. « Si Dieu m’appelle, je serai à la hauteur de la situation. » Vous ne le serez que si vous avez été à la hauteur dans le laboratoire de la vie quotidienne. Si vous n’accomplissez pas les œuvres qui se présentent à vous, parce que Dieu les a préparées, l’épreuve lorsqu’elle surviendra, révèlera votre caractère réel : au lieu d’être à la hauteur, vous serez au-dessous de tout.

      Le lien qui nous unit à Dieu, dans la vraie adoration, est le secret de la vraie efficacité. Le moment viendra où vous ne pourrez plus être « seul sous le figuier », où vous serez absorbé par le tourbillon de la vie publique, pris dans le feu de l’action. C’est alors que vous découvrirez votre incapacité, à moins que vous ayez adoré et prié lorsque vous en aviez l’occasion. Que votre communion avec Dieu soit réelle, et, le moment venu vous serez prêt ; car, par votre contact avec Lui dans le secret, vous aurez été préparé ; et lorsque la bataille viendra, Dieu pourra compter sur vous.

      « Dieu ne peut pas exiger que, dans mes circonstances actuelles je vive une vie sanctifiée ; je n’ai pas le temps de prier, pas le temps de lire la Bible. Le moment d’agir n’est pas encore venu pour moi, lorsqu’il viendra, il est certain que je serai à la hauteur ! » Non ! vous vous trompez. Si vous n’avez pas su profiter de toutes les occasions que Dieu vous donnait pour prier, quand il faudra se remettre au travail, non seulement vous ne serez bon à rien, mais vous serez, pour vos collaborateurs, un obstacle.

      C’est dans l’intimité de ses entretiens avec Dieu que le chrétien prépare ses munitions.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/