LES MIRACLES DE JÉSUS GUÉRISON D`UN DÉMONIAQUE AVEUGLE ET MUET 13 DE 37

01/05/2015 11:53

13 DE 37 LES MIRACLES DE JÉSUS

GUÉRISON D`UN DÉMONIAQUE AVEUGLE ET MUET

 

MATTHIEU 12 : 22 ¶ Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait.
23 Toute la foule étonnée disait : N’est-ce point là le Fils de David ?
24 Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons.

Béelzébul. Après tant de manifestations de la divinité de Jésus, les pharisiens déclarèrent qu’il venait de Satan. C’était tout à l’opposé de la vérité, ils le savaient bien.

Divinité des Philistins, associée à une idolâtrie satanique. Le nom finit par représenter Satan, le prince des démons

25 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister.
26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ?
27 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.
28 Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers
vous.

le royaume de Dieu est donc venu vers vous. C’était tout à fait vrai. Le Roi était parmi eux, manifestant sa puissance souveraine, en particulier par sa capacité de lier Satan et ses démons (v. #Mt 12:29).

29 Ou, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ? Alors seulement il pillera sa maison.
30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse.
31 C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné.

Le blasphème contre l’Esprit. Le péché auquel Jésus s’opposait était le rejet délibéré, de la part des pharisiens, de celui qu’ils savaient venir de Dieu (cf. #Jn 11:48 ; #Ac 4:16). Ils ne pouvaient nier la réalité de ce que le Saint-Esprit avait accompli par son intermédiaire, c’est pourquoi ils attribuèrent à Satan l’œuvre qu’ils savaient pertinemment provenir de Dieu (v. #Mt 12:24 ; #Mr 3:22).

32 Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

sera pardonné. Une personne qui n’aurait jamais été en présence de Christ et qui n’aurait pas connu sa puissance pourrait le rejeter par ignorance et être malgré tout pardonnée, à condition que l’incrédulité cède la place à une repentance authentique. Même un pharisien tel que Saul de Tarse pouvait être pardonné pour avoir parlé « contre le Fils de l’homme » ou persécuté ses disciples, parce que son incrédulité était le fruit de l’ignorance (#1Ti 1:13). Mais ceux qui savent que les affirmations de Christ sont vraies et qui le rejettent néanmoins pèchent « contre le Saint-Esprit », puisque c’est le Saint-Esprit qui témoigne de Christ et nous révèle sa vérité (#Jn 15: 26 ; #Jn 16:14-15). Aucun pardon n’était possible pour ces pharisiens qui furent les témoins oculaires de ses miracles, qui savaient qu’il disait la vérité, et qui pourtant blasphémèrent contre le Saint-Esprit: ils avaient rejeté la révélation la plus complète.

 

 

LUC 11 : 14 ¶ Jésus chassa un démon qui était muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet parla, et la foule fut dans l’admiration.

le muet. C’est-à-dire l’homme, pas le démon.

15 Mais quelques-uns dirent : c’est par Béelzébul, le prince des démons, qu’il chasse les démons.

Béelzébul. Ce terme désignait à l’origine Baal-Zébul (« Baal, le prince »), la divinité principale de la ville philistine d’Ekron, que les Israélites nommaient avec dédain Baal-Zébub (« maître des mouches »).
16 Et d’autres, pour l’éprouver, lui demandèrent un signe venant du ciel.

un signe venant du ciel. Une œuvre miraculeuse à l’échelle cosmique, telle qu’une nouvelle ordonnance des constellations, ou un autre événement plus spectaculaire que l’expulsion d’un démon à laquelle ils venaient d’assister.

17 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et une maison s’écroule sur une autre.

connaissait leurs pensées. Jésus était Dieu, et donc parfaitement omniscient s’il décidait de faire usage de cet attribut.

royaume divisé contre lui-même. Il est probable que cette parole constituait une critique subtile envers la nation juive, dont le royaume avait été divisé du temps de Jéroboam et qui restait toujours caractérisée par des conflits et des divisions internes en tout genre. Ceux-ci allaient du reste conduire à la destruction de Jérusalem en l’an 70 apr. J.-C.

18 Si donc Satan est divisé contre lui-même, comment son royaume subsistera-t-il, puisque vous dites que je chasse les démons par Béelzébul ?
19 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.

vos fils, par qui les chassent-ils? Il existait des exorcistes juifs qui prétendaient détenir le pouvoir de chasser les démons (#Ac 19:13-15). Jésus voulait démontrer que, si de tels exorcismes pouvaient s’effectuer par la puissance de Satan, les exorcistes pharisiens devaient alors être tout autant tenus pour suspects. En fait, #Ac 19 laisse entendre que les fils de Scéva étaient des charlatans qui usaient de fraude et de tricherie dans l’élaboration de faux exorcismes.

vos juges. C’est-à-dire des témoins contre vous. Ce passage semble suggérer que les exorcismes frauduleux (qui avaient lieu avec leur consentement) constituaient des témoignages contre les pharisiens eux-mêmes, qui condamnaient les exorcismes véritables de Christ.

20 Mais, si c’est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.

par le doigt de Dieu. En #Ex 8:15, les faux magiciens d’Egypte sont amenés à reconnaître dans les miracles de Moïse d’authentiques œuvres de Dieu, et non de simples artifices comme les leurs. Jésus fait une comparaison semblable entre ses exorcismes et ceux des pharisiens.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/