LES PRINCIPAUX MIRACLES DE JÉSUS PURIFICATION D`UN LÉPREUX 1 DE 37

02/01/2015 11:43

LES PRINCIPAUX MIRACLES DE JÉSUS

PURIFICATION D`UN LÉPREUX

1 DE 37



PURIFICATION D`UN LÉPREUX + NOTES JOHN MACARTHUR


MATTHIEU 8 : 2 Et voici, un lépreux s’étant approché se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.

si tu le veux. Il n’avait aucun doute sur la puissance de Christ, uniquement sur sa volonté (cf. #Mr 1:40-45).

 

3  Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre.

 

4  Puis Jésus lui dit : Garde-toi d’en parler à personne ; mais va te montrer au sacrificateur, et présente l’offrande que Moïse a prescrite, afin que cela leur serve de témoignage.

Garde-toi d’en parler à personne. Répandre la nouvelle de ces miracles pouvait entraver la mission de Christ et détourner l’attention du public de son message. Marc note que c’est précisément ce qui se passa. Débordant de joie à cause du miracle, l’homme désobéit. En conséquence, Christ dut déplacer son ministère de cette ville vers le désert (#Mr 1:45).

l’offrande que Moïse a prescrite. Le sacrifice de deux oiseaux, dont l’un devait être tué et l’autre laissé en liberté (#Lé 14:4-7).

que cela leur serve de témoignage. Jésus parle des sacrificateurs.

 

1:40-45 Marc rapporte ici l’une des nombreuses guérisons accomplies par Jésus au cours de son ministère en Galilée, résumé au v. 39. La guérison du lépreux met en exergue la puissance miraculeuse de Jésus sur la maladie, puisque la lèpre était l’une des maladies les plus redoutées dans l’Antiquité.


MARC 1 : 40 ¶  Un lépreux vint à lui ; et, se jetant à genoux, il lui dit d’un ton suppliant : Si tu le veux, tu peux me rendre pur.

lépreux. Les lépreux étaient considérés comme rituellement impurs et, à ce titre, exclus de la société (#Lé 13: 11). Si le terme utilisé pour désigner la lèpre dans l’A.T. peut désigner aussi d’autres affections de la peau, il semble bien que cet homme souffrait réellement de la lèpre (maladie de Hansen), sinon sa guérison n’aurait pas créé une telle sensation (v. #Mr 1:45).

 

41  Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur.

compassion. Marc est le seul à mentionner la réaction émotionnelle de Jésus devant le triste sort et le désespoir du lépreux. Ce mot n’apparaît que dans les Évangiles synoptiques et (si l’on exclut les paraboles) n’est utilisé qu’en association avec Jésus.

le toucha. Au contraire des rabbis, qui évitaient les lépreux de crainte de devenir impropres à présider aux cérémonies, Jésus exprima sa compassion par un geste physique.

 

42  Aussitôt la lèpre le quitta, et il fut purifié.

 

43  Jésus le renvoya sur-le-champ, avec de sévères recommandations,

 

44  et lui dit : Garde-toi de rien dire à personne ; mais va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage.

Garde-toi de rien dire à personne. La publicité consécutive à une telle nouvelle risquait de gêner Jésus dans son ministère (ce qui arriva effectivement, #Mr 1:45) en détournant l’attention de son message. Cf. #Mr 3:12 ; #Mr 5:43 ; #Mr 7:36.

va te montrer au sacrificateur. Il s’agit du sacrificateur en fonction au temple. Jésus ordonna au lépreux guéri d’observer les lois de l’A.T. au sujet des lépreux guéris (#Lé 14:1-32). Tant qu’il n’avait pas offert les sacrifices prescrits, l’homme restait impur et interdit de participation aux cérémonies.

leur serve de témoignage. En acceptant l’offrande du lépreux guéri, le sacrificateur démontrait publiquement que sa guérison était effective et qu’il n’était plus impur.

 

45  Mais cet homme, s’en étant allé, se mit à publier hautement la chose et à la divulguer, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer publiquement dans une ville. Il se tenait dehors, dans des lieux déserts, et l’on venait à lui de toutes parts.

à publier ouvertement la chose et à la divulguer. Marc est le seul à rapporter la désobéissance du lépreux, bien que Luc y fasse indirectement allusion lui aussi (#Lu 5:15).

ne pouvait plus entrer publiquement dans une ville. La désobéissance du lépreux eut pour résultat que Jésus ne pouvait entrer dans une ville sans être assailli par ceux qui cherchaient à être guéris par lui. Le ministère d’enseignement de Jésus se trouvait donc compromis dans cet endroit.

les lieux déserts. Jésus se limitait à visiter des régions relativement peu peuplées, en attendant que retombe l’effet de sensation provoqué par la manière dont il avait guéri le lépreux. Luc précise aussi que Jésus profitait de ce temps passé au désert pour prier (#Lu 5:16).

 

 

LUC  5 : 12  ¶  Jésus était dans une des villes ; et voici, un homme couvert de lèpre, l’ayant vu, tomba sur sa face, et lui fit cette prière : Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.

couvert de lèpre. La tournure insistante de Luc donne à penser qu’il s’agissait d’un cas particulièrement grave de lèpre.

 

13  Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt la lèpre le quitta.

Aussitôt. Les guérisons effectuées par Jésus étaient caractérisées notamment par un rétablissement immédiat et total. Cf. #Lu 17: 14 ; #Mt 8:13 ; #Mr 5:29 ; #Jn 5:9.

 

14  Puis il lui ordonna de n’en parler à personne. Mais, dit-il, va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage.

n’en parler à personne. Voir la note sur Mt 8:4 ci-haut {==> "Mt 8:4"}.

va te montrer au sacrificateur. Conformément à la loi sur la lèpre (#Lé 13:1-46).

 

15  Sa renommée se répandait de plus en plus, et les gens venaient en foule pour l’entendre et pour être guéris de leurs maladies.

 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/