LES TROIS MALHEURS

26/10/2020 00:01

LES TROIS MALHEURS

 

Apocalypse 8 : 13 Je regardai, et j’entendis un aigle qui volait au milieu du ciel, disant d’une voix forte : Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, à cause des autres sons de la trompette des trois anges qui vont sonner !

Chacune des trois trompettes suivantes a un malheur !

  • L’étoile tombante ( Satan ) reçue la clé de l’abime contenant des démons.
  • Les quatre anges de l’Euphrate déliés.
  • Le Royaume du monde remis à Jésus-Christ.

Un « malheur » pour chacune des trompettes restantes. Les effets des quatre premières trompettes sont déjà difficiles à imaginer, mais ce n’est encore rien par rapport aux trois prochains jugements.

Comme l’apôtre en était là de sa redoutable vision, et au milieu de l’obscurité qui, par l’affaiblissement de la clarté du soleil et des astres, régnait autour de lui, ses regards furent attirés sur un nouveau signe dans le milieu du ciel. C’était un ange qui traversait l’espace en criant : « Malheur, malheur, malheur à ceux qui habitent sur la terre, à cause des autres voix de la trompette des trois anges qui vont sonner de la trompette ! » Qu’est-ce donc qu’il pouvait y avoir de plus terrible que les maux annoncés par les quatre premières trompettes ?

Les trois jugements restants sont aussi connus comme trois malheurs en raison de leur effet néfaste sur les hommes.

 

Le premier malheur a commencé à la sonnerie de la 5ème trompette. 
Apocalypse 9 : 1 ¶ Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre La clef du puits de l’abîme lui fut donnée, 2 et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise ; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits. 3 De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre ; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la terre. 4 Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front. 5 Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme. 6 En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux. 7 Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat ; il y avait sur leurs têtes comme des couronnes semblables à de l’or, et leurs visages étaient comme des visages d’hommes. 8 Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lions. 9 Elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat. 10 Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons, et c’est dans leurs queues qu’était le pouvoir de faire du mal aux hommes pendant cinq mois. 11 Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon. 12 Le premier malheur est passé. Voici il vient encore deux malheurs après cela.

 

      Ce cri de malheur ! trois fois répété rend l’attente de ce qui va venir plus anxieuse. Les calamités annoncées par les trois dernières trompettes seront plus terribles que celles des quatre premières. C’est pourquoi elles sont appelées dans la suite des malheurs !

Le puits de l’abîme a été ouvert, de la fumée a obscurci toute l’atmosphère : l’action de Satan se fait sentir sur toute la terre. Puis une armée de sauterelles munies de dents de lions, de cuirasses et de dards est apparue chargée de piquer comme des scorpions ceux qui n’avaient pas l’empreinte de Dieu. Essayez d’imaginer la douleur des personnes pour que ce soit écrit * ils désireront mourir * mais ne mourront pas. Peu importe comment, durant cette période de 5 mois, les hommes feront pour essayer de mourir mais ils ne mourront pas. La mort leur sera interdite voir même impossible. Ils seront entourés de toute part de démons aussi terrifiant que souffrant.

Les sauterelles n’ont pas de roi (#Pr 30:27), or ces créatures démoniaques en ont un. Son nom, Abaddon …  Apollyon, aussi bien en hébreu qu’en grec, signifie « destructeur ». Il existe une hiérarchie des pouvoirs démoniaques, tout comme parmi les anges. Apparemment, « l’ange de l’abîme » est l’un des chefs les plus éminents de l’armée de Satan, et c’est peut-être Satan lui-même.

 

2e MALHEUR
Apocalypse 9 : 13 ¶ Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu, 14 et disant au sixième ange qui avait la trompette : Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d’Euphrate. 15 Et les quatre anges qui étaient prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année, furent déliés afin qu’ils tuassent le tiers des hommes. 16 Le nombre des cavaliers de l’armée était de deux myriades de myriades : j’en entendis le nombre. 17 Et ainsi je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui les montaient, ayant des cuirasses couleur de feu, d’hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; et de leurs bouches il sortait du feu, de la fumée, et du soufre.18 Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre, qui sortaient de leurs bouches. 19 Car le pouvoir des chevaux était dans leurs bouches et dans leurs queues ; leurs queues étaient semblables à des serpents ayant des têtes, et c’est avec elles qu’ils faisaient du mal. 20 Les autres hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, de manière à ne point adorer les démons, et les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher ; 21 et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité ni de leurs vols.

 

Au cours du second malheur, après la sonnerie de la 6ème trompette, les quatre anges qui sont enchaînés près du grand fleuve Euphrate seront relâchés. Cette fois-ci c’est une armée de chevaux dont le pouvoir se trouve aussi dans leur bouche et leur queue semblable à des serpents sont aussi chargées de faire souffrir ceux qui pratiquent des choses détestables.

L’Ecriture ne parle jamais des saints anges comme étant liés. Il s’agit donc ici d’anges déchus, une autre partie des forces de Satan que Dieu avait liées, mais qu’il libérera pour exécuter son jugement au moyen de leurs cavaliers (vv. #Ap 9:15-19).

l’Euphrate est l’un des quatre fleuves qui arrosaient le jardin d’Eden. Dès l’épisode de la tour de Babel, cette région a été à l’origine de nombreuses religions païennes.
Pour le verset 16, Certains y voient une allusion aux forces qui accompagnent les rois venus de l’Orient (#Ap 16:12), et donc une armée humaine déferlant de l’Asie. Or, cet événement a trait à la 7e, non à la 6e trompette. Il vaut mieux comprendre qu’une force démoniaque fera la guerre aux habitants de la terre et en exterminera un tiers (v. #Ap 9:15).

La roche sulfurique jaune qui accompagne souvent le feu et la fumée dans l’Apocalypse (#Ap 14:10 ; #Ap 19:20 ; #Ap 20:10). Il n’est pas inhabituel, dans la région de la mer Morte, de voir de tels gisements s’enflammer, fondre et produire des fleuves brûlants d’où se dégagent des gaz suffocants.

N’oubliez pas que les démons sont en mesure d’exercer leur puissance destructrice dans toutes les directions.

Rappelle des commentaires de Paul au sujet de l’idolâtrie ; les démons prennent la place des idoles de bois et de pierre fabriquées par l’homme.

 

Apocalypse 10 :7 : « mais quand viendront les jours où l'on entendra le septième ange sonner de la trompette, le mystère de Dieu s'accomplira, comme il l'a annoncé à ses serviteurs les prophètes. »

 

3e MALHEUR

Apocalypse 11 : 15 Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles. 16 Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, 17 en disant : Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. 18 Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. 19 Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l’arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle.

La septième trompette annonce le dernier malheur et inclut les sept coupes, les jugements finals décrits au ch. #Ap 16 et tous les événements qui conduiront à l’établissement du royaume millénaire (ch. #Ap 20) et au couronnement de Jésus comme roi (ch. #Ap 19).

Malgré ses nombreuses divisions politiques et culturelles, la Bible considère que le monde est spirituellement un monde unique, gouverné par un seul prince, Satan (#Jn 12:31 ; #Jn 14:30 ; #Jn 16:11 ; #2Co 4:4). Se mettant à la suite de Satan, les dirigeants de ce monde sont le plus souvent hostiles à Christ (#Ps 2:2 ; #Ac 4:26). La longue rébellion de ce monde se terminera par le retour victorieux du Seigneur Jésus-Christ, qui vaincra ses ennemis et établira son royaume messianique (#Esa 2:2-3 ; #Da 2:44 ; #Da 7:13-14, #Da 7:18, #Da 7:22, #Da 7:27 ; #Lu 1:31-33), royaume qui appartient aussi à Dieu le Père.

Les nations se sont irritées et elles auront surmonté leur terreur (cf. #Ap 6:15-17) et seront sous l’emprise d’une rage pleine de défi. Leur hostilité se manifestera bientôt par une tentative désespérée de lutter contre Christ, effort futile voué à l’échec, qui marquera l’apogée de la rébellion contre Dieu (#Ap 16:14 ; #Ap 19:17-21). Le Dieu tout-puissant répond à la furie impuissante et bien faible des nations (cf. #Ps 2:1-9). Le fait que les 24 vieillards parlent de la colère future de Dieu (#Ap 20:11-15) comme si elle était déjà présente signifie qu’elle est certaine. Un des thèmes majeurs des Ecritures est celui de la colère que Dieu déversera un jour sur les hommes rebelles (cf. #Esa 24:17-23 ; #Esa 26:20-21 ; #Esa 30:27-33 ; #Ez 38:16ss; #2Th 1:5-10).

Le déchaînement ultime de la colère de Dieu comprendra le jugement des morts (cf. #Mt 25:31-46 ; #Jn 5:25-29). Celui-ci se déroulera en deux parties:

1° Dieu distribue ses récompenses aux croyants de l’A.T. (#Da 12:1-3 ; cf. #Ap 22:12 ; #1Co 3:8 ; #1Co 4:5), aux membres de l’Eglise enlevés (#1Co 15:51-52 ; #1Th 4:13-18) et aux saints de la tribulation (#Ap 20:4);

2° Dieu condamne les incroyants à l’étang de feu pour l’éternité (#Ap 20:15).

le temple de Dieu dans le ciel. Voir #Ap 3:12 ; #Ap 7:15 ; #Ap 14:15, #Ap 14:17 ; #Ap 15:5-8 ; #Ap 16:1, #Ap 16:17. Le lieu très saint céleste où Dieu réside dans sa gloire qui dépasse tout est déjà identifié à son trône (ch. #Ap 4:1-5:2). Cf. #Hé 9:24. Jean avait vu le trône (#Ap 4:5), l’autel (#Ap 6:9 ; #Ap 8:3-5), et ici le lieu très saint.

 

Pour ce qui est de l’arche de son alliance, ce mobilier du tabernacle et du temple à l’époque de l’A.T. symbolisait la présence de Dieu, sa rédemption et son alliance avec son peuple. Cette arche terrestre n’était qu’une image de la céleste (voir #Hé 9:23 ; #Hé 10:20). C’était de là que Dieu accordait sa grâce et l’expiation des péchés. De même que le lieu très saint terrestre fut ouvert à tous dès que la rançon du péché fut payée (#Mt 27:51 ; #Hé 10:19-20), de même le lieu très saint céleste est ouvert pour rappeler la nouvelle alliance de Dieu, son salut et son plan rédempteur au sein même du jugement.

 

« Des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, un tremblement de terre, et une forte grêle. » Ce qui était attendu en #Ap 4:5 et #Ap 8:5 deviendra ici une terrible réalité. Ces événements font partie de la 7e coupe (#Ap 16:17-21) et forment l’apogée de la 7e trompette. Puisque c’est le ciel qui est à l’origine de cette vengeance, le jugement provient aussi du lieu très saint de Dieu (#Ap 14:15, #Ap 14:17 ; #Ap 15:5-8 ; #Ap 16:1, #Ap 16:7, #Ap 16:17).

 

Apocalypse 16 : 1

Et j’entendis une voix forte qui venait du temple,

et qui disait aux sept anges :

Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/