LÉVITIQUE 07 : 1 À 38 *** + LEVITICUS 07 : 1 à 38 NOTES TO JOHN MACARTHUR

14/09/2015 16:38

LÉVITIQUE 07 : 1 À 38 *** +

1 ¶  Voici la loi du sacrifice de culpabilité : c’est une chose très sainte.

très sainte. Elle n’était pas limitée à Dieu seul, comme l’holocauste, ni mangée en partie par l’adorateur, comme le sacrifice d’actions de grâces. Seul le sacrificateur pouvait manger la portion non consumée (voir #Lé 7:9). Le sacrifice d’expiation (#Lé 6:18) et le sacrifice de culpabilité (#Lé 6:10 ; #Lé 7:1) sont aussi appelés « très saints ».

7:1-10

sacrifice de culpabilité. Le sacrifice de culpabilité symbolisait l’expiation pour les péchés, commis par mégarde, où la restitution était possible. Tout comme le sacrifice d’expiation (#Lé 4:1-5:13), il était obligatoire. Pour les péchés qui touchaient un bien consacré à l’Éternel, la restitution était faite au sacrificateur (#Lé 5:14-19), alors que dans les autres cas elle était faite à la personne dépossédée (#Lé 6:1-7).

Les vv. #Lé 7:7-10 forment une parenthèse sur ce qui peut être mangé par les sacrificateurs.

2  C’est dans le lieu où l’on égorge l’holocauste que sera égorgée la victime pour le sacrifice de culpabilité. On en répandra le sang sur l’autel tout autour.

3  On en offrira toute la graisse, la queue, la graisse qui couvre les entrailles,

4  les deux rognons, et la graisse qui les entoure, qui couvre les flancs, et le grand lobe du foie, qu’on détachera près des rognons.

5  Le sacrificateur brûlera cela sur l’autel en sacrifice consumé devant l’Éternel. C’est un sacrifice de culpabilité.

6  Tout mâle parmi les sacrificateurs en mangera ; il le mangera dans un lieu saint: c’est une chose très sainte.

7  Il en est du sacrifice de culpabilité comme du sacrifice d’expiation ; la loi est la même pour ces deux sacrifices : la victime sera pour le sacrificateur qui fera l’expiation.

8  Le sacrificateur qui offrira l’holocauste de quelqu’un aura pour lui la peau de l’holocauste qu’il a offert.

9  Toute offrande cuite au four, préparée sur le gril ou à la poêle, sera pour le sacrificateur qui l’a offerte.

10  Toute offrande pétrie à l’huile et sèche sera pour tous les fils d’Aaron, pour l’un comme pour l’autre.

pétrie à l’huile et sèche. Il s’agit de deux formes différentes acceptables.

11 ¶  Voici la loi du sacrifice d’actions de grâces, qu’on offrira à l’Éternel.

7:11-15 Un sacrifice d’actions de grâces offert en signe de reconnaissance devait être accompagné d’une offrande végétale (voir #Lé 2:1-16). La viande devait être mangée le jour même, probablement pour des raisons d’hygiène, puisqu’elle ne se conservait pas, mais aussi afin qu’on ne lui attribue pas une certaine présence spirituelle, avec le développement de superstitions.

7:11-36

sacrifice d’actions de grâces. Les objectifs de ce sacrifice sont mentionnés aux vv. #Lé 7:11-18. Les ordonnances particulières permettant d’éviter à un sacrificateur d’être « retranché » (vv. #Lé 7:19-27) et les parts destinées à Aaron et à ses descendants (vv. #Lé 7:28-36) sont aussi énumérées.

12  Si quelqu’un l’offre par reconnaissance, il offrira, avec le sacrifice d’actions de grâces, des gâteaux sans levain pétris à l’huile, des galettes sans levain arrosées d’huile, et des gâteaux de fleur de farine frite et pétris à l’huile.

13  A ces gâteaux il ajoutera du pain levé pour son offrande, avec son sacrifice de reconnaissance et d’actions de grâces.

pain levé. Contrairement à l’offrande végétale, sans levain (voir #Lé 2:11).

14  On présentera par élévation à l’Éternel une portion de chaque offrande ; elle sera pour le sacrificateur qui a répandu le sang de la victime d’actions de grâces.

15  La chair du sacrifice de reconnaissance et d’actions de grâces sera mangée le jour où il est offert ; on n’en laissera rien jusqu’au matin.

16  Si quelqu’un offre un sacrifice pour l’accomplissement d’un vœu ou comme offrande volontaire, la victime sera mangée le jour où il l’offrira, et ce qui en restera sera mangé le lendemain.

7:16-18

vœu …  offrande volontaire. Le sacrificateur pouvait manger la viande le même jour ou le lendemain, mais le fait de la manger le surlendemain entraînait une punition.

17  Ce qui restera de la chair de la victime sera brûlé au feu le troisième jour.

18  Dans le cas où l’on mangerait de la chair de son sacrifice d’actions de grâces le troisième jour, le sacrifice ne sera point agréé ; il n’en sera pas tenu compte à celui qui l’a offert ; ce sera une chose infecte, et quiconque en mangera restera chargé de sa faute.

19  La chair qui a touché quelque chose d’impur ne sera point mangée : elle sera brûlée au feu.

7:19-21

retranché. L’impureté était punissable de mort. Voir le ch. #Lé 22 pour plus de détails.

20  Tout homme pur peut manger de la chair ; mais celui qui, se trouvant en état d’impureté, mangera de la chair du sacrifice d’actions de grâces qui appartient à l’Éternel, celui-là sera retranché de son peuple.

21  Et celui qui touchera quelque chose d’impur, une souillure humaine, un animal impur, ou quoi que ce soit d’impur, et qui mangera de la chair du sacrifice d’actions de grâces qui appartient à l’Éternel, celui-là sera retranché de son peuple.

22  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

23  Parle aux enfants d’Israël, et dis : Vous ne mangerez point de graisse de bœuf, d’agneau ni de chèvre.

24  La graisse d’une bête morte ou déchirée pourra servir à un usage quelconque ; mais vous ne la mangerez point.

25  Car celui qui mangera de la graisse des animaux dont on offre à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu, celui-là sera retranché de son peuple. 26  Vous ne mangerez point de sang, ni d’oiseau, ni de bétail, dans tous les lieux où vous habiterez.

27  Celui qui mangera du sang d’une espèce quelconque, celui-là sera retranché de son peuple.

28  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

29  Parle aux enfants d’Israël, et dis : Celui qui offrira à l’Éternel son sacrifice d’actions de grâces apportera son offrande à l’Éternel, prise sur son sacrifice d’actions de grâces.

offrande …  sacrifice. L’adorateur faisait une offrande d’actions de grâces de son sacrifice pour que l’Éternel reçoive le sang et la graisse (v. #Lé 7:33). Les sacrificateurs recevaient la poitrine (vv. #Lé 7:30-31) et l’épaule droite (v. #Lé 7:33). L’adorateur pouvait garder le reste.

30  Il apportera de ses propres mains ce qui doit être consumé par le feu devant l’Éternel ; il apportera la graisse avec la poitrine, la poitrine pour l’agiter de côté et d’autre devant l’Éternel.

7:30-32

l’agiter …  élévation. Il s’agissait de gestes rituels de présentation, d’actes symboliques indiquant que l’offrande était pour l’Éternel. Selon la tradition juive, on agitait généralement le pain (#Ex 29:23-24), la viande (#Ex 29:22-24), l’or (#Ex 38:24), l’huile (#Lé 14: 12) et la farine (#Lé 23: 11) dans un mouvement horizontal. Les offrandes par élévation étaient moins nombreuses (voir #Ex 29:27-28 et #De 12: 6, #De 12: 11, #De 12: 17) et étaient présentées dans un mouvement vertical (#Lé 10:15). #Lé 9:21 fait allusion aux deux comme à une offrande agitée.

31  Le sacrificateur brûlera la graisse sur l’autel, et la poitrine sera pour Aaron et pour ses fils.

32  Dans vos sacrifices d’actions de grâces, vous donnerez au sacrificateur l’épaule droite, en la présentant par élévation.

33  Celui des fils d’Aaron qui offrira le sang et la graisse du sacrifice d’actions de grâces aura l’épaule droite pour sa part.

34  Car je prends sur les sacrifices d’actions de grâces offerts par les enfants d’Israël la poitrine qu’on agitera de côté et d’autre et l’épaule qu’on présentera par élévation, et je les donne au sacrificateur Aaron et à ses fils, par une loi perpétuelle qu’observeront les enfants d’Israël.

35 ¶  C’est là le droit que l’onction d’Aaron et de ses fils leur donnera sur les sacrifices consumés par le feu devant l’Éternel, depuis le jour où ils seront présentés pour être à mon service dans le sacerdoce.

36  C’est ce que l’Éternel ordonne aux enfants d’Israël de leur donner depuis le jour de leur onction ; ce sera une loi perpétuelle parmi leurs descendants.

37  Telle est la loi de l’holocauste, de l’offrande, du sacrifice d’expiation, du sacrifice de culpabilité, de la consécration, et du sacrifice d’actions de grâces.

leur onction. Voir #Lé 8:30.

consécration. C’est-à-dire les sacrifices à effectuer lors de la consécration d’Aaron et de ses fils (voir #Lé 8:14-36 ; #Ex 29:1-46).

7:37-38 Moïse conclut la section 1:3-7:36 par ce résumé.

38  L’Éternel la prescrivit à Moïse sur la montagne de Sinaï, le jour où il ordonna aux enfants d’Israël de présenter leurs offrandes à l’Éternel dans le désert du Sinaï.
 

 

LEVITICUS 07 : 1 à 38 NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ This is the law of the trespass offering: it is most holy.

Blessed. It was not limited to God alone, as the Holocaust or eaten in part by the worshiper, as the sacrifice of thanksgiving. Only the priest could eat the portion not consumed (see Lev # 7: 9). The sin offering (Lev 6:18 #) and the guilt offering (Lev 6:10 #; # Lev 7: 1) are also called "most holy."

7: 1-10

guilt offering. The guilt offering symbolized atonement for the sins committed by mistake, where restitution was possible. Like the sin offering (Lev # 4: 1-5: 13), it was mandatory. For the sins that affected property to the LORD, restitution was made to the priest (Lev # 5: 14-19), while in other cases it was made to the dispossessed person (Lev # 6: 1-7 ).

Vv. Lev # 7: 7-10 form a parenthesis on what can be eaten by the priests.

2 This is the place where they kill the burnt offering is slaughtered the victim for the guilt offering. We sprinkle the blood on the altar all around.

3 We offer all the fat, the tail, the fat that covers the entrails,

4 the two kidneys, and the fat on them, which is by the flanks, and the liver, which is away with the kidneys.

5 The priest shall burn them on the altar as a sacrifice by fire to the LORD. It is a guilt offering.

6 Every male among the priests shall eat; it shall be eaten in a holy place: it is most holy.

7 It is the trespass offering is like the sin offering; the law is the same for both these sacrifices: the victim shall be the priest will make atonement.

8 The priest who offers a burnt offering someone will skin him that he offered the holocaust.

9 Any offering baked in the oven, prepared on the grill or in the pan, shall be the priest who offered it.

10 Any offering, mingled with oil, and dry, shall all the son of Aaron, for one as for the other.

mingled with oil and dry. There are two different forms acceptable.

11 ¶ This is the law of the sacrifice of thanksgiving, we offer to the Lord.

7: 11-15 A thanksgiving sacrifice in gratitude must be accompanied by a vegetable offering (see Lev # 2: 1-16). The meat was to be eaten on the same day, probably for reasons of hygiene, since it does not retain, but also so that we do not give him some spiritual presence, with the development of superstitions.

7: 11-36

sacrifice of thanksgiving. The objectives of this sacrifice are mentioned in vv. # Lev 7: 11-18. Specific orders to prevent a priest from being "cut off" (vv # Lev. 7: 19-27) and the Units for Aaron and his descendants (vv # Lev. 7: 28-36) are also listed.

12 If anyone offering of gratitude, it will offer, with the sacrifice of thanksgiving, unleavened cakes mixed with oil, unleavened wafers sprinkled with oil, and of fried flour cakes and mixed with oil.

13 To these cakes of leavened bread for his offering with the sacrifice of gratitude and thanksgiving.

leavened bread. Unlike vegetable offering, unleavened (see # Lev 2:11).

14 by elevating be presented to the Lord a portion of each offering; it shall be the priest's that sprinkleth the blood of the peace-victim.

15 The flesh of the sacrifice of his peace offerings be eaten on the day it is offered; he shall not leave any of it until morning.

16 If anyone offers a sacrifice for the fulfillment of a vow or a freewill offering shall be eaten the same day that he will, and what will be eaten the next day.

7: 16-18

wish ... will offering. The priest could eat the meat the same day or the next day, but the fact of eating the next day resulted in punishment.

17 What remains of the flesh of the victim be burned on the third day.

18 If you eat the flesh of his sacrifice of thanksgiving on the third day, the sacrifice shall not be accepted; it will not be given to the one who offered; it shall be an abomination, and whosoever eateth it shall bear his iniquity.

19 The flesh that touches any unclean thing shall not be eaten; it shall be burnt with fire.

7: 19-21

entrenched. The impurity was punishable by death. See ch. Lev # 22 for details.

20 All clean shall eat flesh; but he who, being in a state of impurity shall eat the flesh of the thanksgiving sacrifice that is the Lord's, that soul shall be cut off from his people.

21 And whoever touches anything unclean, human uncleanness, an unclean animal, or anything unclean thing, and eat of the flesh of the sacrifice of thanksgiving, which belongs to the Lord celui- shall be cut off from his people.

22 The Lord spoke to Moses, saying:

23 Speak unto the children of Israel, saying, Ye shall not eat beef fat, lamb or goat.

24 The fat of a dead or torn by beasts may be used for any purpose; but you shall not eat the.

25 For whosoever eateth the fat of animals are offered to the LORD an offering made by fire, that soul shall be cut off from his people. 26 You shall not eat any blood, whether of fowl or of beast, in all your dwellings.

27 He that eateth blood of any species, that soul shall be cut off from his people.

28 The Lord spoke to Moses, saying:

29 Speak to the Israelites and say: He who will offer to the Lord the sacrifice of thanksgiving bring his offering to the LORD, taken on his sacrifice of thanksgiving.

... offering sacrifice. The worshiper was a peace-offering of his sacrifice for the Lord receives the blood and fat (v. # Lev 7:33). The priests received chest (vv # Lev. 7: 30-31) and the right shoulder (Lev 7:33 v #.). The worshiper could keep the rest.

30 He will bring his own hands what is to be consumed by fire unto the LORD; it will bring the fat with the breast, the breast to wave it to and fro before the Lord.

7: 30-32

shake ... elevation. This was presentation ritual gestures, symbolic acts indicating that the offering was for the Lord. According to Jewish tradition, it is generally waved bread (#Ex 29: 23-24), meat (#Ex 29: 22-24), gold (#Ex 38:24), oil (Lev 14 # : 12) and flour (# 23: 11) in a horizontal motion. The heave offerings were fewer (see #Ex 29: # of 27-28 and 12: 6, # of 12: 11 # of 12: 17) and were presented in a vertical motion (# Lev 10:15). # Lev 9:21 refers to both as a wave offering.

31 The priest shall burn the fat on the altar, and the breast shall be Aaron's and his son.

32 of your peace offerings, you will give the priest the right shoulder, presenting heave.

33 This son of Aaron who offers the blood and fat of the sacrifice of thanksgiving have the right shoulder for his part.

34 For I the sacrifices of thanksgiving offered by the Israelites the breast that wave it side to side and shoulder heave that present, and I give them to the priest Aaron and his son, by a statute for ever from the children of Israel.

35 ¶ This is the law that the anointing of Aaron and his son, out of the offering made by fire unto the LORD, since the day he presented them to serve me as priests.

36 This is what the Lord commands the Israelites to give them since the day that he anointed them it will be a perpetual statute throughout their generations.

37 This is the law of the burnt offering, the offering of the sin offering, the guilt offering, of the consecration, and sacrifice of thanksgiving.

their anointing. See # Lev 8:30.

consecration. That is to say, the sacrifices to be made during the consecration of Aaron and his son (see Lev # 8: 14-36; #Ex 29: 1-46).

7: 37-38 Moses concludes Section 1: 3-7: 36 by this summary.

38 The LORD commanded Moses on Mount Sinai, the day he commanded the Israelites to present their offerings to the Lord in the wilderness of Sinai.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/