LÉVITIQUE 11 : 1 À 47 *** + LEVITICUS 11 : 1 à 47 NOTES TO JOHN MACARTHUR

22/09/2015 16:03

LÉVITIQUE 11 : 1 À 47 *** +

1 ¶  L’Éternel parla à Moïse et à Aaron, et leur dit:

11:1-47 Cette section contient des prescriptions supplémentaires à propos des animaux destinés à l’alimentation. L’offrande par Abel des premiers-nés de son troupeau (#Ge 4:4) laisse supposer que l’on consommait de la viande entre la chute et le déluge. Mais ce n’est qu’après le déluge que Dieu autorisa l’homme à manger de la viande (#Ge 9:1-4), et ce n’est qu’ici qu’il explicite clairement les normes à respecter dans le cadre de l’alliance. Les raisons des restrictions ne sont pas forcément données. En voici les points principaux:

1° les Israélites devaient obéir aux normes absolues fixées par Dieu, sans s’inquiéter de leur raison et même s’ils ne les comprenaient pas;

2° il serait difficile aux Israélites de manger avec les peuples idolâtres qui vivaient autour d’eux et parmi eux, compte tenu de ce régime alimentaire spécifique; il les protégeait donc d’une trop grande proximité avec les nations idolâtres.

Les avantages de ces règles du point de vue diététique et hygiénique étaient certes réels, mais ils étaient secondaires par rapport aux objectifs divins: obéissance et séparation.

11:1-16:34 Cette section énumère des lois relatives à l’impureté. Dieu utilisa les situations concrètes de la vie en les qualifiant de pures ou d’impures pour bien faire comprendre à Israël la différence entre ce qui était saint et ce qui était profane. « Pur » signifie acceptable aux yeux de Dieu, et « impur » inacceptable. #Lé 11:1-15: 2 détaille le code de pureté; #Lé 16 revient aux sacrifices du jour des expiations.

2  Parlez aux enfants d’Israël, et dites : Voici les animaux dont vous mangerez parmi toutes les bêtes qui sont sur la terre.

3  Vous mangerez de tout animal qui a la corne fendue, le pied fourchu, et qui rumine.

11:3-23 Cette section est reprise pratiquement mot pour mot en #De 14:3-20. Il y est question des quadrupèdes (vv. #Lé 11:3-8), poissons (vv. #Lé 11:9-12), oiseaux (vv. #Lé 11:13-19) et insectes (vv. #Lé 11:20-23).

4  Mais vous ne mangerez pas de ceux qui ruminent seulement, ou qui ont la corne fendue seulement. Ainsi, vous ne mangerez pas le chameau, qui rumine, mais qui n’a pas la corne fendue : vous le regarderez comme impur.

chameau. Le chameau a un pied divisé en deux larges parties, mais la division n’est pas complète, et les deux doigts présentent des soles élastiques.

5  Vous ne mangerez pas le daman, qui rumine, mais qui n’a pas la corne fendue : vous le regarderez comme impur.

11:5-6

daman …  lièvre. Même s’il ne s’agit pas de véritables ruminants, leur façon de transformer leur nourriture donne l’impression qu’ils « ruminent ».

6  Vous ne mangerez pas le lièvre, qui rumine, mais qui n’a pas la corne fendue : vous le regarderez comme impur.

7  Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur.

8  Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts : vous les regarderez comme impurs.

9 ¶  Voici les animaux dont vous mangerez parmi tous ceux qui sont dans les eaux. Vous mangerez de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles, et qui sont dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières.

des nageoires et des écailles. Tout comme pour la rumination et les sabots, ces directives excluaient une partie des aliments habituellement consommés dans l’Antiquité.

10  Mais vous aurez en abomination tous ceux qui n’ont pas des nageoires et des écailles, parmi tout ce qui se meut dans les eaux et tout ce qui est vivant dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières.

11  Vous les aurez en abomination, vous ne mangerez pas de leur chair, et vous aurez en abomination leurs corps morts.

12  Vous aurez en abomination tous ceux qui, dans les eaux, n’ont pas des nageoires et des écailles.

13  Voici, parmi les oiseaux, ceux que vous aurez en abomination, et dont on ne mangera pas : l’aigle, l’orfraie et l’aigle de mer ;

les oiseaux. Au lieu de mentionner des caractéristiques, comme dans les prescriptions précédentes, les interdictions relatives aux oiseaux sont constituées d’une simple énumération.

14  le milan, l’autour et ce qui est de son espèce ;

15  le corbeau et toutes ses espèces ;

16  l’autruche, le hibou, la mouette, l’épervier et ce qui est de son espèce ;

17  le chat-huant, le plongeon et la chouette ;

18  le cygne, le pélican et le cormoran ;

19  la cigogne, le héron et ce qui est de son espèce, la huppe et la chauve-souris.

20 ¶  Vous aurez en abomination tout reptile qui vole et qui marche sur quatre pieds.

21  Mais, parmi tous les reptiles qui volent et qui marchent sur quatre pieds, vous mangerez ceux qui ont des jambes au-dessus de leurs pieds, pour sauter sur la terre.

11:21 Il s’agit en fait des sauterelles (v. #Lé 11:22), dont la consommation était autorisée.

22  Voici ceux que vous mangerez : la sauterelle, le solam, le hargol et le hagab, selon leurs espèces.

23  Vous aurez en abomination tous les autres reptiles qui volent et qui ont quatre pieds.

24  Ils vous rendront impurs : quiconque touchera leurs corps morts sera impur jusqu’au soir,

11:24-43 Cette section traite de la séparation d’avec les autres choses impures.

25  et quiconque portera leurs corps morts lavera ses vêtements et sera impur jusqu’au soir.

26  Vous regarderez comme impur tout animal qui a la corne fendue, mais qui n’a pas le pied fourchu et qui ne rumine pas : quiconque le touchera sera impur.

11:26-27 Les animaux prohibés ici incluent les chevaux et les ânes, qui ont un seul sabot, et les lions et les tigres, qui ont des pattes.

27  Vous regarderez comme impurs tous ceux des animaux à quatre pieds qui marchent sur leurs pattes : quiconque touchera leurs corps morts sera impur jusqu’au soir,

28  et quiconque portera leurs corps morts lavera ses vêtements et sera impur jusqu’au soir. Vous les regarderez comme impurs.

29  Voici, parmi les animaux qui rampent sur la terre, ceux que vous regarderez comme impurs : la taupe, la souris et le lézard, selon leurs espèces ;

30  le hérisson, la grenouille, la tortue, le limaçon et le caméléon.

le hérisson. Le mot hébreu pourrait aussi désigner une espèce de lézard, le gecko.

31  Vous les regarderez comme impurs parmi tous les reptiles: quiconque les touchera morts sera impur jusqu’au soir.

32  Tout objet sur lequel tombera quelque chose de leurs corps morts sera souillé, ustensile de bois, vêtement, peau, sac, tout objet dont on fait usage ; il sera mis dans l’eau, et restera souillé jusqu’au soir ; après quoi, il sera pur.

33  Tout ce qui se trouvera dans un vase de terre où il en tombera quelque chose, sera souillé, et vous briserez le vase.

34  Tout aliment qui sert à la nourriture, et sur lequel il sera tombé de cette eau, sera souillé ; et toute boisson dont on fait usage, quel que soit le vase qui la contienne, sera souillée.

35  Tout objet sur lequel tombera quelque chose de leurs corps morts sera souillé ; le four et le foyer seront détruits : ils seront souillés, et vous les regarderez comme souillés.

36  Il n’y aura que les sources et les citernes, formant des amas d’eaux, qui resteront pures ; mais celui qui y touchera de leurs corps morts sera impur.

les sources et les citernes. En ce qui concerne l’eau, le mouvement et la quantité étaient déterminants en matière de contamination. L’eau était une denrée rare, et en interdire toute consommation du fait de la présence de carcasses aurait entraîné de sérieuses difficultés d’approvisionnement.

37  S’il tombe quelque chose de leurs corps morts sur une semence qui doit être semée, elle restera pure ;

38  mais si l’on a mis de l’eau sur la semence, et qu’il y tombe quelque chose de leurs corps morts, vous la regarderez comme souillée.

39  S’il meurt un des animaux qui vous servent de nourriture, celui qui touchera son corps mort sera impur jusqu’au soir ;

40  celui qui mangera de son corps mort lavera ses vêtements et sera impur jusqu’au soir, et celui qui portera son corps mort lavera ses vêtements et sera impur jusqu’au soir.

41  Vous aurez en abomination tout reptile qui rampe sur la terre : on n’en mangera point.

42  Vous ne mangerez point, parmi tous les reptiles qui rampent sur la terre, de tous ceux qui se traînent sur le ventre, ni de tous ceux qui marchent sur quatre pieds ou sur un grand nombre de pieds ; car vous les aurez en abomination.

43 ¶  Ne rendez point vos personnes abominables par tous ces reptiles qui rampent ; ne vous rendez point impurs par eux, ne vous souillez point par eux.

44  Car je suis l’Éternel, votre Dieu ; vous vous sanctifierez, et vous serez saints, car je suis saint ; et vous ne vous rendrez point impurs par tous ces reptiles qui rampent sur la terre.

11:44-45

vous vous sanctifierez …  saints; car je suis saint. À travers toutes ces règles, Dieu enseignait à son peuple à vivre à contre-courant. Il utilisait ces distinctions entre le pur et l’impur pour séparer les Israélites des nations idolâtres, qui ne connaissaient pas de telles interdictions, et leur montrer qu’ils devaient apprendre à vivre selon sa volonté. Par les lois alimentaires et les rituels, il leur enseignait ce que cela impliquait de vivre en tout point comme il le désirait. Ils apprenaient à obéir à Dieu dans tous les domaines, même ceux apparemment ordinaires de la vie, et découvraient ainsi l’importance de l’obéissance. Les sacrifices, les rituels, l’alimentation et même l’habillement et la manière d’apprêter la nourriture étaient prescrits avec soin par Dieu pour leur indiquer comment vivre différemment des autres. C’était une illustration, visible extérieurement, de la séparation d’avec le péché qui devait prévaloir dans leur cœur. Puisque l’Éternel était leur Dieu, ils devaient être différents. Au v. 44, Dieu déclare pour la première fois « je suis l’Éternel, votre Dieu » pour préciser la raison pour laquelle il exige une telle séparation et une telle sainteté. Cette phrase est répétée environ 50 fois dans le livre. Puisque Dieu était saint et qu’il était leur Dieu, le comportement des Israélites lors des cérémonies devait être saint et manifester ainsi aux yeux des nations la nécessité, plus grande encore, d’avoir un cœur saint. Il y avait donc un lien entre la sainteté rituelle et la sainteté personnelle. La seule chose qui motivait toutes ces lois, c’était la nécessité d’apprendre à être saints parce que Dieu l’est. Le thème de la sainteté est au centre du Lévitique (voir #Lé 10:3 ; #Lé 19: 2 ; #Lé 20: 7, #Lé 20: 26 ; #Lé 21: 6-8).

45  Car je suis l’Éternel, qui vous ai fait monter du pays d’Égypte, pour être votre Dieu, et pour que vous soyez saints ; car je suis saint.

46  Telle est la loi touchant les animaux, les oiseaux, tous les êtres vivants qui se meuvent dans les eaux, et tous les êtres qui rampent sur la terre,

47  afin que vous distinguiez ce qui est impur et ce qui est pur, l’animal qui se mange et l’animal qui ne se mange pas.
 

 

LEVITICUS 11 : 1 à 47 NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ And the LORD spoke to Moses and Aaron, saying to them:

 

11: 1-47 This section contains additional requirements about animals for food. Abel's offering of the firstborn of his flock (#Ge 4: 4) suggests that one consumed meat between the fall and the flood. But it was only after the Flood that God allowed man to eat meat (#Ge 9: 1-4), and it is here that clearly spells out the standards to be respected in the part of the alliance. The reasons for the restrictions are not necessarily data. Here are the main points:

1 the Israelites were to obey the absolute standards set by God, without worrying about their reason and even if they did not understand;

2. it would be difficult for the Israelites to eat with the idolatrous peoples who lived around them and among them, in view of this specific diet; so he protected them from too much proximity with the idolatrous nations.

The benefits of these rules of dietary and hygienic point of view were indeed real, but they were secondary to divine objectives: obedience and separation.

11: 1-16: 34 This section lists the laws relating to uncleanness. God used the concrete situations of life by calling them pure or impure to make it clear to Israel the difference between what was holy and what was profane. "Pure" means acceptable to God, and "impure" unacceptable. # Lev 11: 1-15: 2 details the code of purity; Lev # 16 returns to the sacrifices of the Day of Atonement.

 

2 Speak to the children of Israel, saying, These are the animals which you may eat among all the beasts that are on the earth.

3 You may eat any animal that has a split hoof, cloven hoof and chews the cud.

 

11: 3-23 This section is taken almost word for word # of 14: 3-20. It speaks of quadrupeds (vv # Lev. 11: 3-8), fish (vv # Lev. 11: 9-12), birds (vv # Lev. 11: 13-19) and insects (vv # Lev. 11: 20-23).

 

4 But you shall not eat of those that only chew the cud or have a split hoof only. So you shall not eat the camel chews the cud but does not have cloven hooves: you look is unclean.

 

camel. The camel has a foot divided into two large parts, but the division is not complete, and the two fingers have elastic soles.

 

5 You shall not eat the hyrax, which chews the cud but does not have cloven hooves: you look is unclean.

 

11: 5-6

hyrax ... hare. Although it is not true ruminants, their way of transforming their food gives the impression that they "chew the cud".

 

6 You shall not eat the hare chews the cud but does not have cloven hooves: you look is unclean.

7 You shall not eat pork, which has a split hoof and is cloven-footed but does not chew the cud: you look is unclean.

8 You shall not eat of their flesh, nor touch their dead bodies; you are unclean.

¶ 9 These shall you eat of all that are in the waters. You eat all that have fins and scales, that are in the waters or in the seas and in the rivers.

 

fins and scales. As with rumination and hooves, these guidelines exclude some of the food typically consumed in ancient times.

 

10 But you abhor all who do not have fins and scales, of all that move in the waters and everything that lives in the waters or in the seas and in the rivers.

11 You shall have in abomination, you shall not eat of their flesh, and you will have their carcases in abomination.

12 abomination to you all who, in the waters, does not have fins and scales.

13 Behold, among birds, the ones you an abomination, and that we will not eat: the eagle, the osprey and the sea eagle;

 

the birds. Instead of mentioning the characteristics, as in previous prescriptions, birds prohibitions relating to consist of a mere list.

 

14 the kite, the goshawk and what is his kind;

15 every raven its species;

16 the ostrich, the owl, the gull, the hawk and what is his kind;

17 the little owl, the owl and the plunge;

18 swans, pelicans and cormorants;

19 the stork, the heron which is his kind, and the lapwing, and the bat.

20 ¶ an abomination every creeping thing that creep, going on four legs.

21 But among all the winged insects that walk on four legs, you will eat those that have legs above their feet, to leap on the earth.

 

11:21 It is actually grasshoppers (v. # Lev 11:22), whose consumption was permitted.

 

22 These are the ones you may eat: the locust, the Solam the hargol and Hagab according to their species.

23 an abomination all other winged insects that have four feet.

24 They will make you unclean; whoever touches their carcass shall be unclean until evening,

 

11: 24-43 This section deals with the separation from the other unclean things.

25 and anyone who carries their carcass shall wash his clothes and be unclean until evening.

26 You will look like unclean any animal that has a split hoof but is not cloven-footed and do not chew the cud; whoever touches them shall be unclean.

 

11: 26-27 Prohibited animals here include horses and donkeys, which have only one shoe, and the lions and tigers, which have legs.

 

27 You are unclean those animals with four legs that walk on their paws; whoever touches their carcass shall be unclean until evening,

28 and anyone who carries their carcass shall wash his clothes and be unclean until evening. You are unclean.

29 Here, among the animals that crawl on the earth, those you are unclean: the mole, mouse, and the lizard, after its kind;

30 hedgehog, frog, turtle, snail and chameleon.

the Hedgehog. The Hebrew word could also designate a species of lizard, the gecko.

31 You are unclean among all that swarm; whoever touches the dead will be unclean until evening.

32 Any object on which falls something of their dead bodies shall be unclean, things made of wood, clothing, skin, bag, all objects which are used; it will be put in water, and be unclean until the evening; after which he will be clean.

33 Everything will be in an earthen vessel where it will fall something, shall be unclean, and you shall break it.

34 Any food that is used for food, and on which it will be dropped from this water shall be unclean; and any drink which are used, regardless of the vessel that shall be unclean.

35 Any object on which falls something of their dead bodies shall be unclean; oven and hearth shall be destroyed: they are unclean, and to you as unclean.

36 There will be the sources and tanks, forming heaps of waters, shall be clean: but he that toucheth their carcase shall be unclean.

 

sources and tanks. As regards water, and the movement amount were crucial for contamination. The water was a rare commodity, and prohibit consumption due to the presence of carcasses would have caused serious supply problems.

If it falls 37 something their dead bodies on a seed which is to be sown, it is clean;

 

38 But if we put water on the seed, and fall therein something of their dead bodies shall be unclean unto you.

39 If an animal dies that serve as food for you, he who touches its carcass shall be unclean until evening;

40 And he that eateth of its carcass shall wash his clothes and be unclean until evening, and whoever carries its carcass shall wash his clothes and be unclean until evening.

41 an abomination every creeping thing that creeps on the earth: they shall not be eaten.

42 Ye shall not eat, of every creeping thing that creeps on the earth, of those who crawl on your stomach, or all who walk on four legs or on many feet; because you abomination.

43 ¶ Ye shall not make yourselves abominable with any creeping thing that creeps; do ye make yourselves unclean by them, do not defile yourselves with them.

44 For I am the Lord your God; you sanctify yourselves and be holy, for I am holy; and you make yourselves unclean by any creeping thing that creeps on the earth.

 

11: 44-45

you shall hallow ... saints; for I am holy. Through all these rules, God taught his people to live against the tide. He used these distinctions between clean and unclean Israelites to separate idolatrous nations, who did not know such bans, and show them that they must learn to live according to his will. For the dietary laws and rituals, he taught them what it meant to live at any point as he wished. They learned to obey God in all areas, even those seemingly ordinary life, and thus discovering the importance of obedience. The sacrifices, rituals, food and even clothing and how to prepare food were carefully prescribed by God to them how to live differently from others. It was an illustration, externally visible, the separation from the sin that should prevail in their heart. Since the Lord was their God, they had to be different. In v. 44, God says for the first time "I am the Lord your God" to clarify why it requires such separation and such holiness. This phrase is repeated about 50 times in the book. Because God was holy and that he was their God, the behavior of the Israelites during ceremonies should be holy and so manifested before the nations the need even greater to have a holy heart. So there was a link between ritual holiness and personal holiness. The only thing that motivated all these laws, it was the need to learn to be holy because God is. The theme of holiness is at the center of Leviticus (see # Lev 10: 3; Lev 19 # 2; # Lev 20: 7, # Lev 20: 26; # Lev 21: 6-8).

 

45 For I am the Lord who brought you up out of Egypt, to be your God, and you are holy; for I am holy.

46 This is the law concerning animals, birds, all living creatures that move in the waters, and of every creature that creeps on the earth,

47 to make a difference between the unclean and the clean, the animal that may be eaten and the animal that may not be eaten.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/