LÉVITIQUE 12 : 1 À 8 *** + LEVITICUS 12 : 1 à 8 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

24/09/2015 08:29

LÉVITIQUE 12 : 1 À 8 *** +

1 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

12:1-8 L’impureté est liée au placenta de la mère, pas à l’enfant.

2  Parle aux enfants d’Israël, et dis : Lorsqu’une femme deviendra enceinte, et qu’elle enfantera un mâle, elle sera impure pendant sept jours ; elle sera impure comme au temps de son indisposition menstruelle.

indisposition menstruelle. Voir #Lé 15:19-24.

3  Le huitième jour, l’enfant sera circoncis.

huitième jour. Joseph et Marie suivirent ces instructions à la naissance de Christ (#Lu 2:21).

circoncis. Le signe de l’alliance abrahamique (#Ge 17:9-14) était ainsi intégré aux lois de purification de Moïse. Cf. #Ro 4:11-13.

Intervention chirurgicale destinée à enlever le prépuce (#Ge 17:10-14); des germes pathogènes pouvaient être logés dans le sillon balano-prépucial et transmettre des maladies aux femmes. C’était un rite important pour la préservation physique du peuple de Dieu, mais il symbolisait aussi le besoin de purifier le cœur de la maladie mortelle que constitue le péché. L’acte chirurgical le plus important devait s’effectuer à l’intérieur de l’homme: Dieu appelait à faire disparaître les dispositions charnelles qui empêchaient le cœur de s’attacher entièrement à lui, de placer une foi authentique en lui et dans sa volonté. Jérémie développa ce thème plus loin (#Jér 31:31-34 ; cf. #De 10:16 ; #De 30:6 ; #Ro 2:29). Dieu a choisi les organes de la reproduction pour symboliser la nécessaire purification du péché, parce que ce sont les instruments les plus typiques de la dépravation: c’est par eux que l’homme donne naissance à une nouvelle génération de pécheurs.

4  Elle restera encore trente-trois jours à se purifier de son sang ; elle ne touchera aucune chose sainte, et elle n’ira point au sanctuaire, jusqu’à ce que les jours de sa purification soient accomplis.

5  Si elle enfante une fille, elle sera impure pendant deux semaines, comme au temps de son indisposition menstruelle ; elle restera soixante-six jours à se purifier de son sang.

deux semaines …  soixante-six jours. L’impureté deux fois plus longue après la naissance d’une fille (80 jours) que d’un fils (40 jours) reflétait la flétrissure imprimée sur les femmes par le rôle d’Ève dans la chute. Celle-ci disparaît en Christ.

Le rôle subordonné de la femme n’est pas la conséquence de la chute, d’une corruption culturelle machiste du plan divin parfait; il a été établi par Dieu dès le début de sa création (v. #1Ti 2:13). C’est après l’homme que Dieu a créé la femme, pour qu’elle devienne une aide semblable à lui;  cf. #1Co 11:8-9). La chute corrobore donc le plan créationnel divin. Par nature, Ève n’était pas destinée à assumer les plus hautes responsabilités. En s’écartant de la protection d’Adam et en usurpant ainsi son rôle de responsable, elle s’est rendue vulnérable et a chuté, confirmant de ce fait qu’il était important qu’elle demeure sous la protection et la direction de son mari. Adam non plus n’a pas assumé son rôle, puisqu’il a suivi Ève dans la faute et a ainsi plongé toute la race humaine dans le péché. Tout cela a été le résultat direct d’une violation des rôles attribués par Dieu à chacun des deux sexes. En dernier ressort, la responsabilité de la chute revient à Adam, puisqu’il a choisi de désobéir à Dieu (#Ro 5:12-21 ; #1Co 15:21-22).

6 ¶  Lorsque les jours de sa purification seront accomplis, pour un fils ou pour une fille, elle apportera au sacrificateur, à l’entrée de la tente d’assignation, un agneau d’un an pour l’holocauste, et un jeune pigeon ou une tourterelle pour le sacrifice d’expiation.

holocauste …  sacrifice d’expiation. Même si l’occasion était heureuse, les sacrifices exigés devaient enseigner la réalité du péché originel aux parents et leur faire comprendre que l’enfant avait hérité d’une nature pécheresse. La circoncision consistait à enlever le prépuce du garçon, qui pouvait transmettre des germes pathogènes (historiquement les femmes juives ont, semble-t-il, le taux de cancer du col de l’utérus le plus bas). Cette purification de l’organe physique illustrait le profond besoin qu’ont les êtres humains d’être purifiés de la dépravation, une dépravation clairement révélée dans la procréation, puisque les hommes ne peuvent engendrer que des pécheurs. La circoncision soulignait ainsi le fait que la purification est nécessaire au cœur même de l’être humain, et Dieu offrait cette purification au fidèle repentant à travers le sacrifice de Christ à venir.

7  Le sacrificateur les sacrifiera devant l’Éternel, et fera pour elle l’expiation ; et elle sera purifiée du flux de son sang. Telle est la loi pour la femme qui enfante un fils ou une fille.

8  Si elle n’a pas de quoi se procurer un agneau, elle prendra deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, l’un pour l’holocauste, l’autre pour le sacrifice d’expiation. Le sacrificateur fera pour elle l’expiation, et elle sera pure.

tourterelles …  pigeons. Cf. #Lé 1:14-17 ; #Lé 5:7-10. Ce fut l’offrande de Joseph et Marie lors de la présentation de Jésus au temple (#Ex 13: 2 ; #Lu 2:22-24). Le fait d’offrir des oiseaux plutôt que du bétail indiquait que l’on disposait d’un faible revenu. Ceux qui étaient encore plus pauvres pouvaient apporter de la fleur de farine (#Lé 5:11-13).

 

LEVITICUS 12 : 1 à 8 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

¶ 1 The Lord spoke to Moses, saying:

12: 1-8 The impurity is related to the placenta of the mother, not the child.

 

2 Speak to the children of Israel, saying, If a woman have conceived and born a man child, she shall be unclean seven days; she shall be unclean as in the days of her menstrual indisposition.

 

menstrual indisposition. See # Lev 15: 19-24.

 

3 On the eighth day, the child shall be circumcised.

 

eighth day. Joseph and Mary followed these instructions to the birth of Christ (2:21 #Lu).

circumcised. The sign of the Abrahamic covenant (#Ge 17: 9-14) and was integrated with Moses purification laws. #Ro Cf. 4: 11-13.

Surgery to remove the foreskin (#Ge 17: 10-14); pathogens could be accommodated in the balano-preputial furrow and transmit diseases to women. It was an important rite for the physical preservation of God's people, but it also symbolized the need to purify the heart of the deadly disease that constitutes sin. The most important surgical procedure was to take place inside of man, God called to remove the provisions that prevented the carnal heart to focus entirely on him, placing an authentic faith in him and in his will. Jeremiah developed this theme further (# Jer 31: 31-34; cf. # of 10:16; # of 30: 6; #Ro 2:29). God chose the reproductive organs to symbolize the necessary purification of sin, because they are the most typical instruments of depravity: it is through them that the man gives birth to a new generation of sinners.

 

4 It will remain thirty-three days to purify his blood; she shall touch no hallowed thing, nor come into the sanctuary, until the days of her purifying be fulfilled.

 

5 If she gives birth to a daughter, she shall be unclean two weeks, as in the days of her menstrual discomfort; it will remain sixty-six days to be purified from her bleeding.

 

two weeks ... sixty-six days. The impurity is twice as long after the birth of a daughter (80 days) and a son (40 days) reflected wilt printed on women by the role of Eve in the fall. It disappears in Christ.

The subordinate role of women is not the consequence of the fall, a macho cultural corruption of perfect divine plan; it was established by God from the beginning of its creation (v. # 1 Tim 2:13). It was after the man God created woman, for it to become an help meet for him; cf. # 1 Corinthians 11: 8-9). The fall therefore corroborates the divine creational plan. By nature, Eve was not intended to assume the highest responsibilities. By deviating from the protection of Adam and usurping its role as she went vulnerable and fell, thereby confirming that it was important that it remains under the protection and direction of its husband. Adam has also not assumed its role, as it followed Eve into sin and thus plunged the human race into sin. All this was a direct result of a breach of the roles assigned by God to each sex. Ultimately, the responsibility for the fall back to Adam, since he chose to disobey God (#Ro 5: 12-21; 1 Cor # 15: 21-22).

 

6 ¶ And when the days of her purification are expired, for a son or for a daughter, she will bring to the priest at the entrance of the tent of meeting a lamb a year old for a burnt offering and a young pigeon or a turtledove for a sin offering.

 

Holocaust ... a sin offering. Although the occasion was happy, the required sacrifices were to teach the reality of original sin for parents and make them understand that the child had inherited a sinful nature. Circumcision was to remove the foreskin of the boy, who could transmit pathogens (historically Jewish women, it seems, cervical cancer rates in the lowest uterus). This purification of the physical body illustrated the deep need of human beings to be cleansed of depravity, a clearly revealed depravity in procreation, since men can not engender that sinners. Circumcision and highlighted the fact that purification is necessary at the very heart of the human being, and God gave this purification to the faithful repentant through Christ's sacrifice to come.

 

7 The priest shall bring them before the LORD, and make atonement for her; and she shall be cleansed from his blood. This is the law for the woman who gives birth to a son or daughter.

 

8 If she does not able to bring a lamb, she shall take two turtledoves or two young pigeons, one for a burnt offering and one for a sin offering. The priest shall make atonement for her, and she shall be clean.

 

... doves pigeons. # Cf. Lev 1: 14-17; # Lev 5: 7-10. This was the offering of Joseph and Mary during the presentation of Jesus in the temple (#Ex 13: 2; #Lu 2: 22-24). The offering of birds rather than cattle indicated that they had a low income. Those who were even poorer could bring flour (Lev # 5: 11-13).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/