LÉVITIQUE 21 : 1 à 24 *** + LEVITICUS 21 : 1 to 24 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

12/10/2015 08:31

LÉVITIQUE 21 : 1 à 24 *** +

1 ¶  L’Éternel dit à Moïse : Parle aux sacrificateurs, fils d’Aaron, et tu leur diras : Un sacrificateur ne se rendra point impur parmi son peuple pour un mort,

point impur. Toucher un cadavre (#No 19: 11) ou se trouver dans la même pièce qu’un mort (#No 19: 14) rendait impur, à l’exception des décès survenus dans la famille même du sacrificateur (vv. #Lé 21:2-4).

21:1-24 Les normes de sainteté pour les sacrificateurs étaient plus élevées que pour les Israélites en général.

2  excepté pour ses plus proches parents, pour sa mère, pour son père, pour son fils, pour son frère,

3  et aussi pour sa sœur encore vierge, qui le touche de près lorsqu’elle n’est pas mariée.

4  Chef parmi son peuple, il ne se rendra point impur en se profanant.

5  Les sacrificateurs ne se feront point de place chauve sur la tête, ils ne raseront point les coins de leur barbe, et ils ne feront point d’incisions dans leur chair.

 …  coins …  incisions dans leur chair. Il s’agissait de signes superstitieux de deuil. Ces pratiques païennes étaient sans doute associées à l’idolâtrie égyptienne et donc condamnées. La coutume de se faire de profondes entailles sur le visage, les bras ou les jambes en signe de deuil était universelle dans le paganisme. On considérait que c’était un signe de respect pour le mort, mais aussi une sorte de sacrifice propitiatoire offert aux dieux censés présider à la mort. Les Juifs avaient appris cette coutume en Égypte et, bien que séparés d’elle, ils retombèrent dans ces vieilles superstitions (cf. #Esa 22: 12 ; #Jér 16: 6 ; #Jér 47:5). Les tatouages étaient aussi rattachés à des noms d’idoles et étaient des signes permanents d’apostasie.

Cf. #1R 18: 28.

6  Ils seront saints pour leur Dieu, et ils ne profaneront pas le nom de leur Dieu ; car ils offrent à l’Éternel les sacrifices consumés par le feu, l’aliment de leur Dieu : ils seront saints.

l’aliment de leur Dieu. Cette expression revient 5 fois dans le ch. (cf. vv. #Lé 21: 8, #Lé 21: 17, #Lé 21:21-22). Elle désigne probablement les pains de proposition placés dans le lieu saint (cf. #Ex 25:30 ; #Ex 39:36 ; #Ex 40:23 ; #Lé 24:5-9).

7  Ils ne prendront point une femme prostituée ou déshonorée, ils ne prendront point une femme répudiée par son mari, car ils sont saints pour leur Dieu.

21:7-8 Le sacrificateur avait le droit de se marier, mais seulement avec une femme vertueuse. Un mariage saint illustrait la sainteté de l’union entre Dieu et son peuple. Voir #Lé 21:13-14. Les sacrificateurs devaient être des exemples vivants d’une union sainte. Cf. les propos de Paul concernant les responsables de l’Église en #1Ti 3:2, #1Ti 3:4 ; #Tit 1:6.

8  Tu regarderas un sacrificateur comme saint, car il offre l’aliment de ton Dieu ; il sera saint pour toi, car je suis saint, moi, l’Éternel, qui vous sanctifie.

9  Si la fille d’un sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père : elle sera brûlée au feu.

Les enfants des sacrificateurs devaient mener une vie sainte. Au lieu de lapider la personne, le châtiment habituel (cf. #De 22: 21), on devait la brûler. Cf. #1Ti 3:4 ; #Tit 1:6.

10 ¶  Le sacrificateur qui a la supériorité sur ses frères, sur la tête duquel a été répandue l’huile d’onction, et qui a été consacré et revêtu des vêtements sacrés, ne découvrira point sa tête et ne déchirera point ses vêtements.

ne découvrira point sa tête et ne déchirera point ses vêtements. Gestes associés au deuil ou à l’angoisse (violation de cette règle lors du procès de Christ, #Mt 26:65 ; #Mr 14: 63).

21:10-15 Les ordonnances concernant le souverain sacrificateur sont ici résumées; elles étaient les plus strictes et les plus saintes, en parfait accord avec sa fonction sacrée.

11  Il n’ira vers aucun mort, il ne se rendra point impur, ni pour son père, ni pour sa mère.

12  Il ne sortira point du sanctuaire, et ne profanera point le sanctuaire de son Dieu ; car l’huile d’onction de son Dieu est une couronne sur lui. Je suis l’Éternel.

13  Il prendra pour femme une vierge.

14  Il ne prendra ni une veuve, ni une femme répudiée, ni une femme déshonorée ou prostituée ; mais il prendra pour femme une vierge parmi son peuple.

15  Il ne déshonorera point sa postérité parmi son peuple ; car je suis l’Éternel, qui le sanctifie.

16 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

21:16-23

défaut. Celui qui offrait le sacrifice devait être sans défaut, tout comme le sacrifice lui-même. Comme l’aspect visuel exerce une forte influence sur l’esprit des hommes, la présence d’une impureté ou d’une malformation physique tendait à amoindrir le poids et l’autorité du service sacré; elle empêchait aussi de manifester extérieurement l’intégrité intérieure que Dieu recherchait et de représenter Jésus-Christ, le parfait souverain sacrificateur à venir (cf. #Hé 7:26).

17  Parle à Aaron, et dis : Tout homme de ta race et parmi tes descendants, qui aura un défaut corporel, ne s’approchera point pour offrir l’aliment de son Dieu.

18  Tout homme qui aura un défaut corporel ne pourra s’approcher : un homme aveugle, boiteux, ayant le nez camus ou un membre allongé ;

19  un homme ayant une fracture au pied ou à la main ;

20  un homme bossu ou grêle, ayant une tache à l’œil, la gale, une dartre, ou les testicules écrasés.

21  Tout homme de la race du sacrificateur Aaron, qui aura un défaut corporel, ne s’approchera point pour offrir à l’Éternel les sacrifices consumés par le feu ; il a un défaut corporel : il ne s’approchera point pour offrir l’aliment de son Dieu.

22  Il pourra manger l’aliment de son Dieu, des choses très saintes et des choses saintes.

23  Mais il n’ira point vers le voile, et il ne s’approchera point de l’autel, car il a un défaut corporel ; il ne profanera point mes sanctuaires, car je suis l’Éternel, qui les sanctifie.

24  C’est ainsi que parla Moïse à Aaron et à ses fils, et à tous les enfants d’Israël.

 

LEVITICUS 21 : 1 to 24 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ The LORD said to Moses, Speak to the priests, son of Aaron, and say to them: A priest not defile himself among his people for the dead,

 

defile. Touching a corpse (#No 19: 11) or be in the same room as death (#No 19: 14) made unclean, except for deaths in the same family priest (vv Lev # 21. : 2-4).

21: 1-24 The holiness of standards for the priests were higher than for the Israelites in general.

 

2 except for his kin, his mother, for his father, for his son, for his brother,

 

3 And for his sister a virgin, that is nigh when not married.

 

4 Chief among his people, he did defile profane himself.

 

5 The priests will make baldness upon their head, they will not shave the corners of their beard, nor make any cuttings in their flesh. ...

 

... Corners cuttings in their flesh. This was superstitious signs of mourning. These pagan practices were probably associated with the Egyptian idolatry and therefore condemned. The custom of making deep cuts on the face, arms or legs in mourning was universal in paganism. We considered it a sign of respect for the dead, but also a kind of propitiatory sacrifice offered to the gods supposed to rule the death. The Jews learned this custom in Egypt and although separated from her, they fell back into those old superstitions (cf. #Esa 22: 12; # Jer 16: 6; Jer # 47: 5). Tattoos were also attached to the idols were permanent names and signs of apostasy.

See # 1R 18: 28.

 

6 They shall be holy to their God and not profane the name of their God; because they offer the LORD made by fire, the bread of their God: they shall be holy.

 

the bread of their God. This expression returns 5 times in Ch. (. # vv Lev 21:

 

8, # Lev 21: 17 # Lev 21: 21-22). It probably refers to the bread placed in the holy place (cf. #Ex 25:30; 39:36 #Ex; #Ex 40:23; # Lev 24: 5-9).

 

7 They shall not take a woman prostitute, or profane; neither shall they take a woman divorced from her husband: for he is holy to his God.

 

21: 7-8 The priest had the right to marry, but only with a virtuous woman. A holy marriage illustrated the sanctity of the union between God and his people. See # Lev 21: 13-14. The priests were to be living examples of a holy union. Cf. the remarks of Paul on Church leaders to # 1 Tim 3: 2, # 1Ti 3: 4; #Tit 1: 6.

 

8 you have seen a priest as a saint because he offers the bread of your God; he shall be holy to you, for I am holy, the Lord who sanctifies you.

 

9 If the daughter of a priest be dishonored by prostitution, she profanes her father: she shall be burnt with fire.

 

The children of priests were to lead a holy life. Instead of stoning the person, the usual punishment (see # of 22: 21), we had to burn it. See # 1Ti 3: 4; #Tit 1: 6.

¶ 10 The priest who has superiority over his brothers, on whose head was poured the anointing oil, and was consecrated to put on the garments, shall not uncover his head, nor rend his garments.

 

shall not uncover his head, nor rend his garments. Actions associated with grief or anxiety (violation of this rule during the trial of Christ, #Mt 26:65; #Mr 14: 63).

21: 10-15 The orders concerning the high priest are summarized here; they were the highest and holiest, in perfect harmony with its sacred function.

 

11 Neither shall he go in to any dead, he defile himself either for his father or for his mother.

 

12 It out of the sanctuary, nor profane the sanctuary of his God; for the anointing oil of his God is a crown on it. I am the Lord.

 

13 And he shall take a virgin woman.

 

14 he not take a widow or a divorced woman, or a dishonored woman or prostitute; but he shall take to wife a virgin of his people.

 

15 He shall not profane his seed among his people; for I the LORD sanctify him.

 

¶ 16 The Lord spoke to Moses, saying:

 

21: 16-23

default. One who sacrificed must be without blemish, as the sacrifice itself. As the visual aspect has a strong influence on the minds of men, the presence of an impurity or a physical deformity tended to lessen the weight and authority of sacred service; it also prevented to manifest outwardly the inner integrity that God was looking for and represent Jesus Christ, the great high priest to come (cf. Heb 7:26 #).

 

17 Speak unto Aaron, saying, Every man of your race and among your descendants who has a blemish, shall come nigh to offer the bread of his God.

 

18 Any man who has a defect shall not approach: a man blind, lame, having a flat nose or elongate member;

 

19 a man with a broken foot or hand;

 

20 a hunchback or thin man with an eye patch, scabies, a scab, or damaged testicles.

 

21 Any man of the seed of Aaron the priest who has a blemish, shall come near to offer the LORD made by fire; he hath a blemish: he shall come nigh to offer the bread of his God.

 

22 He shall eat the bread of his God, of the most holy and of the holy.

 

23 But he did not go in unto the veil, nor come nigh unto the altar, because he hath a blemish; that he profane not my sanctuaries: for I the LORD sanctify them.

 

24 So Moses spoke to Aaron and to his son, and to all the children of Israel.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/