L'OBÉISSANCE DE CHRIST

21/07/2018 00:13

 Nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.

       #2Co 10:5

      Voici un autre aspect de cette lutte intense qui est le propre de la sainteté. Paul dit : « Je tiens chaque projet prisonnier pour le soumettre au Christ. » Combien d’œuvres accomplies soi-disant pour Christ, de nos jours, n’ont jamais été contrôlées par lui, mais sont simplement le fruit d’une impulsion ! Dans la vie de notre Seigneur, tout était soumis à la volonté de son Père. Il n’y avait en lui pas un seul élan, pas une seule impulsion provenant d’une volonté personnelle, distincte de celle de son Père. « Le Fils ne fait rien par lui-même. » Voyons ce qu’il en est pour nous-mêmes : Une expérience religieuse nous impressionne ; un projet né de cette impulsion est aussitôt mis en œuvre, sans avoir été soumis au contrôle du Christ, qui ne peut lui-même révéler sa volonté

      À l’heure actuelle, on attache beaucoup d’importance à l’activité pratique, et l’on juge sévèrement les croyants qui attendent pour agir d’avoir soumis leurs projets au Seigneur. On met en doute leur zèle pour Dieu. Le vrai zèle a pour fondement l’obéissance, et non l’activisme alimenté par une nature insoumise. C’est une chose inconcevable mais pourtant vraie, que certains chrétiens travaillent pour Dieu selon les impulsions de leur propre nature. Ils ne soumettent pas leurs projets et leurs actes à la discipline de Dieu.

      Nous oublions trop facilement que ce n’est pas seulement son salut que l’homme tient de Jésus-Christ. Il doit aussi se laisser transformer par le renouvellement de l’intelligence pour concevoir Dieu, le monde, le péché et Satan, selon la pensée et le point de vue de Jésus.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/