LUC 1: 24 À 38 ***LUKE 1 : 24 À 38 ***

07/03/2015 08:06

LUC 1: 24 À 38 ***

24  Quelque temps après, Élisabeth, sa femme, devint enceinte. Elle se cacha pendant cinq mois, disant:

25  C’est la grâce que le Seigneur m’a faite, quand il a jeté les yeux sur moi pour ôter mon opprobre parmi les hommes.

26 ¶  Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,

27  auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.

28  L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi.

29  Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.

30  L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu.

31  Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.

32  Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.

33  Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.

34  Marie dit à l’ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme ?

35  L’ange lui répondit : Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.

36  Voici, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois.

37  Car rien n’est impossible à Dieu.

38  Marie dit : Je suis la servante du Seigneur ; qu’il me soit fait selon ta parole ! Et l’ange la quitta.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

1:24

se cacha. Probablement un acte de dévotion motivé par sa profonde gratitude envers le Seigneur.

1:25

mon opprobre. Dans une société où les bénédictions dépendaient étroitement du droit d’aînesse et de la lignée familiale, l’absence d’enfant était mal perçue. La stérilité pouvait être le signe d’une disgrâce divine (#Lé 20:20-21); mais, même si ce n’était pas le cas (cf. #Ge 30:23 ; #1S 1:5-10), elle était source d’humiliation à cause de son caractère stigmatisant du point de vue social.

1:26

Au sixième mois. Le sixième mois de la grossesse d’Élisabeth.

1:27

une vierge. On ne saurait trop insister sur l’importance de la naissance virginale. Jésus est né d’une femme vierge: cette vérité conditionne la bonne compréhension de l’incarnation. Luc et Matthieu affirment explicitement que Marie était vierge lorsque Jésus a été conçu. Le Saint-Esprit a opéré la conception d’une manière surnaturelle. La nature de la conception de Christ garantit sa divinité ainsi que sa pureté à l’égard du péché.

1:28

à qui une grâce a été faite. Le même verbe est employé à propos de tous les croyants en #Ep 1:6, où il est traduit par « favorisés ». Marie est ici présentée comme la bénéficiaire, et non la dispensatrice, de la grâce divine.

1:30

Ne crains point. Gabriel s’était adressé de la même manière à Zacharie (v. #Lu 1:13).

1:32

Il sera grand. La même promesse avait été faite à propos de Jean-Baptiste (v. #Lu 1:15). Cependant, le titre qui suit est spécifique à Jésus.

Fils du Très-Haut. # Lu 1:76, où Jean-Baptiste est appelé « prophète du Très-Haut ». Le mot grec utilisé par Luc pour ce titre est celui par lequel la LXX traduit l’expression hébraïque « le Dieu Très-Haut ». Appeler quelqu’un « fils » de telle personne équivalait à établir une égalité entre les deux, puisque le fils est porteur des caractéristiques de son père. Ainsi, l’ange dit à Marie que son fils sera l’égal du Dieu Très-Haut.

David, son père. Jésus était le descendant de David au sens physique du terme par l’intermédiaire de Marie. Le trône de David est l’emblème du royaume messianique (cf. #2S 7:13-16 ; #Ps 89:27-30).

1:33

sur la maison de Jacob éternellement. Cette expression met en valeur la dimension juive du royaume de mille ans, aussi bien que le caractère permanent de la souveraineté de Christ sur toute créature.

1:34

je ne connais point d’homme. « Connaître » doit être compris au sens conjugal du terme. Marie comprit que l’ange parlait d’une conception immédiate, alors qu’elle était seulement fiancée à Joseph, avant que le mariage ait lieu et soit consommé. Sa question était le fruit de l’étonnement et non du doute ou de l’incrédulité, c’est pourquoi l’ange ne la reprit pas sur ce point, comme il l’avait fait pour Zacharie (v. #Lu 1:20).

1:35

Le Saint-Esprit viendra sur toi. Ce fut un acte de création de la part du Saint-Esprit, et non une sorte de cohabitation entre l’humain et le divin, présente dans bon nombre de mythologies païennes.

1:36

Élisabeth, ta parente. Nous avons toutes les raisons de croire que la généalogie de 3:23-38 est celle de Marie. Celle-ci serait donc une descendante directe de David. Élisabeth, quant à elle, descendait d’Aaron. Comment les deux femmes pouvaient-elles être parentes? Par la mère de Marie, qui devait appartenir à la lignée d’Aaron; c’était son père qui était un descendant de David.

 

LUKE 1 : 24 À 38  ***

24 Some time later, Elizabeth his wife conceived. And hid herself five months, saying:

25 It is the grace that the Lord has made, when he laid eyes on me to take away my reproach among men.

¶ 26 In the sixth month the angel Gabriel was sent from God unto a city of Galilee, named Nazareth,

27 to a virgin betrothed to a man of the house of David, named Joseph. The name of the virgin was Mary.

28 And the angel came in unto her, and said, Hail, thou that art highly favored; the Lord is with thee.

29 troubled at his saying, in her mind what manner of salutation this might mean.

30 The angel said to her, Fear not, Mary; for you have found favor with God.

31 And, behold, thou shalt conceive, and bear a son, and shalt call his name Jesus.

32 He will be great and will be called Son of the Most High, and the Lord God will give him the throne of his father David.

33 He will reign over the house of Jacob forever, and his kingdom will have no end.

34 Mary said to the angel, How come he do, because I know not a man?

35 The angel answered her, The Holy Ghost shall come upon thee, and the power of the Most High will cover you with his shadow. Therefore the child to be born will be called the Son of God.

36 Behold, Elizabeth, your relative, has designed, also a son in his old age, and the one who was called barren is in her sixth month.

37 For nothing is impossible with God.

38 And Mary said, Behold the handmaid of the Lord; be it unto me according to your word! And the angel departed from her.

NOTES JOHN MACARTHUR

1:24

hid. Probably an act of worship motivated by his deep gratitude to the Lord.

1:25

my reproach. In a society where the blessings closely dependent on the birthright and family lineage, childlessness was poorly received. Infertility can be a sign of divine favor (# Lev 20: 20-21); but even if this was not the case (see #Ge 30:23; # 1S 1: 5-10), it was a source of humiliation because of its stigmatizing social point of view.

1:26

In the sixth month. The sixth month of Elizabeth's pregnancy.

1:27

a virgin. We can not overemphasize the importance of the virgin birth. Jesus was born of a virgin: that truth conditions the understanding of the incarnation. Luke and Matthew explicitly state that Mary was a virgin when Jesus was conceived. The Holy Spirit brought about the conception of a supernatural way. The nature of Christ's divinity design ensures and its purity from sin.

1:28

to whom grace has been made. The same verb is used about all believers in #EP 1: 6, where it is translated "favored". Mary is presented here as the beneficiary, not the dispenser of divine grace.

1:30

Fear not. Gabriel had addressed in the same way to Zechariah (v. #Lu 1:13).

1:32

He will be great. The same promise was made about John the Baptist (v. #Lu 1:15). However, the following title is specific to Jesus.

Son of the Most High. # Lu 1:76, where John the Baptist is called "prophet of the Most High." The Greek word used by Luke for this title is that by which the LXX translates the Hebrew expression "the Most High God." Calling someone "son" of such a person was equivalent to establishing equality between the two, as the son carries the characteristics of his father. So the angel told Mary that her son will be the equal of the most high God.

David his father. Jesus was the descendant of David in the physical sense through Mary. The throne of David is the symbol of the Messianic kingdom (cf. 2S # 7: 13-16; #PS 89: 27-30).

1:33

over the house of Jacob forever. This expression highlights the Jewish dimension of the kingdom of a thousand years, as well as the permanent sovereignty of Christ over every creature.

1:34

I do not know man. "Know" must be understood in the marital sense. Marie knew that the angel spoke immediate design, while she was only betrothed to Joseph, before the marriage takes place and is consumed. His question was the result of astonishment and not doubt or disbelief, so the angel did not resume on this, as he had done to Zechariah (v. 1:20 #Lu ).

1:35

The Holy Spirit will come upon you. It was an act of creation by the Holy Spirit, not some sort of coexistence between the human and the divine, present in many pagan mythologies.

1:36

Elizabeth, your relative. We have every reason to believe that the genealogy of 3: 23-38 is that of Mary. It would therefore be a direct descendant of David. Elizabeth, meanwhile, descended from Aaron. How the two women they could be relatives? The mother of Mary, who must belong to the lineage of Aaron; it was his father who was a descendant of David.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/