LUC 19 : 1 À 28**LUKE 19 : 1 À 28 ***

28/05/2015 09:12

LUC 19 : 1 À 28**

 

1 ¶  Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville.

2  Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains,

3  (19-2) cherchait à voir qui était Jésus ; (19-3) mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille.

4  Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu’il devait passer par là.

5  Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison.

6  Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.

7  Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : Il est allé loger chez un homme pécheur.

8  Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple.

9  Jésus lui dit : Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham.

10  Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

11 ¶  Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem, et qu’on croyait qu’à l’instant le royaume de Dieu allait paraître.

12  Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.

13  Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne.

14  Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.

15  Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir.

16  Le premier vint, et dit : Seigneur, ta mine a rapporté dix mines.

17  Il lui dit : C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.

18  Le second vint, et dit : Seigneur, ta mine a produit cinq mines.

19  Il lui dit : Toi aussi, sois établi sur cinq villes.

20  Un autre vint, et dit : Seigneur, voici ta mine, que j’ai gardée dans un linge ;

21  car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère ; tu prends ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.

22  Il lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur ; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé ;

23  pourquoi donc n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour je le retirasse avec un intérêt ?

24  Puis il dit à ceux qui étaient là: Otez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines.

25  Ils lui dirent : Seigneur, il a dix mines. — 

26  Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.

27  Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.

28 ¶  Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

 

19: 2

chef des publicains. Zachée était certainement responsable d’une région administrative étendue et avait plusieurs publicains (collecteurs d’impôts) sous ses ordres. Jéricho, une ville commerçante prospère, lui procurait certainement de quoi s’enrichir. Le contexte de ce récit dans l’Évangile est frappant: à peine un chapitre plus tôt, Luc a rapporté l’histoire du jeune homme riche et l’affirmation de Jésus selon laquelle « il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu » (#Lu 18: 24). Ici, Jésus démontre que rien n’est impossible à Dieu (cf. #Lu 18: 27).

19: 3

la foule. Christ voyageait certainement en compagnie d’un grand nombre de pèlerins qui se rendaient à Jérusalem pour la Pâque. Ici, il s’agit vraisemblablement d’habitants de Jéricho qui s’amassaient le long des rues pour voir Jésus passer. Ils avaient sans aucun doute entendu parler de la récente résurrection de Lazare à Béthanie, à moins de 20 km de là (#Jn 11). Par ailleurs, ils devaient être au courant des guérisons qu’il avait accomplies et n’ignoraient pas sa réputation d’enseignant. C’était plus qu’assez pour que toute la ville se mette en émoi à la nouvelle de son arrivée.

19: 4

un sycomore. Un arbre robuste, avec des branches basses et étalées. Une personne de petite taille pouvait se maintenir sur une branche, au-dessus de la route. Cette posture n’était pas des plus dignes, surtout pour un homme dans la position de Zachée. Cependant, il désirait ardemment voir Christ.

19: 5

il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. Les termes utilisés sont ceux d’un ordre, et non d’une demande. C’est l’unique passage des Évangiles où Jésus s’invite lui-même chez quelqu’un (cf. #Esa 65:1).

19: 6

avec joie. Un pécheur aussi infâme que pouvait l’être un publicain typique aurait pu se sentir ébranlé à l’idée d’une visite du Fils de Dieu, parfait et sans péché. Mais le cœur de Zachée était préparé.

19: 7

tous murmuraient. Le peuple haïssait Zachée tout autant que les élites religieuses. Ils n’avaient pas compris  et, dans leur orgueil aveugle, refusèrent de voir par la suite - quel dessein louable pouvait motiver Jésus à rendre visite à un pécheur notoire tel que lui. Mais Christ est venu pour chercher et sauver ceux qui étaient perdus (v. #Lu 19: 10).

19: 8

je lui rends le quadruple. Le désir de Zachée de restituer les biens dont il avait spolié son prochain était la preuve concrète de l’authenticité de sa conversion. C’était le fruit, non la condition, de son salut. La loi prévoyait, pour le remboursement d’un bien acquis de manière frauduleuse, une pénalité d’un cinquième de sa valeur (#Lé 6:5 ; #No 5:6-7). Zachée accomplissait donc plus que ce qui était requis. Une restitution du quadruple de la valeur n’était exigée que pour un animal volé et tué (#Ex 22: 1); si l’animal était trouvé vivant, le voleur devait simplement verser une double compensation au propriétaire (#Ex 22: 4). Zachée jugea sévèrement ses propres crimes et reconnut qu’il était aussi coupable que n’importe quel voleur. Comme les biens acquis par fraude devaient constituer la plus grande partie de ses richesses, son engagement lui coûtait cher. Par-dessus le marché, il donna la moitié de ses biens aux pauvres. Mais Zachée venait de découvrir des richesses spirituelles incommensurables et ne se souciait pas de la perte de ses biens matériels. Son personnage se situe à l’exact opposé de celui du jeune homme riche en #Lu 18:18-24.

19: 9

un fils d’Abraham. Un Juif de naissance pour qui Christ est venu en tant que Sauveur (cf. #Mt 1:21 ; #Mt 10:6 ; #Mt 15: 24 ; #Jn 4:22).

19: 10

le Fils de l’homme. C’est le nom que Jésus s’attribua le plus fréquemment. Il apparaît 83 fois dans les Évangiles, uniquement dans la bouche de Jésus. C’était un titre messianique (#Da 7:13-14), avec une allusion évidente à l’humanité et l’humilité de Christ. Il dénote pourtant aussi sa gloire éternelle, comme le montre #Da 7:13-14 (cf. #Mt 24: 27 ; #Ac 7:56).

chercher et sauver ce qui était perdu. C’est le thème principal de l’Évangile de Luc. Cf. #Lu 5:31-32 ; #Lu 15:4-7, #Lu 15: 32.

19: 11

on croyait. Les disciples persistaient dans leur erreur, convaincus que Christ établirait son royaume terrestre à Jérusalem.

19: 12

un pays lointain. Les rois qui régnaient sur des territoires romains, comme la Galilée et la Pérée, devaient se rendre à Rome pour être investis de leur pouvoir. Le pouvoir de l’ensemble de la dynastie hérodienne dépendait de Rome; Hérode le Grand s’était lui-même rendu dans la capitale de l’Empire afin de recevoir son royaume. Cette parabole dépeint Christ, qui allait partir pour recevoir son royaume et qui reviendrait un jour pour régner. Elle se rapproche en bien des points de la parabole des talents (#Mt 25:14-30), mais des différences significatives distinguent nettement les deux récits. L’un fait partie du discours sur le mont des Oliviers, tandis que l’autre a été prononcé sur la route qui menait de Jéricho à Jérusalem (cf. v. #Lu 19: 28).

19: 13

mines. Une monnaie grecque correspondant à un peu plus de trois mois de salaire. Elle correspondait à un soixantième de talent, ce qui signifie que les dix serviteurs de cette parabole reçoivent une somme bien inférieure à celle des trois serviteurs de la parabole des talents (#Mt 25:14-30).

19: 14

envoyèrent une ambassade après lui. C’est exactement le genre d’incident qui se produisit lorsque le fils d’Hérode le Grand, Archélaüs, se rendit à Rome pour devenir tétrarque de Judée. Une délégation de Juifs alla à Rome pour protester devant César Auguste. Il rejeta leur plainte et nomma Archélaüs roi. Celui-ci fit construire son palais à Jéricho, non loin du lieu où Jésus prononça cette parabole. Il se montra un monarque tellement incapable et despotique que Rome le remplaça rapidement par une succession de procurateurs, dont Ponce Pilate fut le cinquième. Cette parabole permit à Jésus de mettre en garde les Juifs: sur un plan spirituel, ils étaient sur le point de commettre les mêmes actes à l’égard de leur Messie.

19: 15

Lorsqu’il fut de retour. Illustration du retour de Christ sur la terre. La pleine manifestation de son royaume terrestre sera pour ce moment-là.

19: 17

fidèle en peu de chose. Ceux qui n’ont reçu que des dons modestes et peu d’occasions de service sont tout aussi responsables de leur dépôt que ceux qui ont reçu davantage.

dix villes. La récompense est infiniment supérieure aux dix mines confiées à ses soins. On remarque aussi que les récompenses sont accordées en fonction du zèle des serviteurs: celui qui gagne dix mines reçoit dix villes, celui qui rapporte cinq mines en reçoit cinq (v. #Lu 19: 19), et ainsi de suite.

19: 21

j’avais peur de toi. Une peur de lâche, qui ne découle pas de l’amour ni du respect pour le maître, mais qui est empreinte de mépris pour lui. Si le serviteur éprouvait une quelconque estime à l’égard de son maître, cette « peur » juste déboucherait sur un service consciencieux plutôt que sur la paresse.

19: 22

tu savais. Cela ne signifie pas que ce que l’homme croit savoir concernant le maître soit vrai. Cependant, même cette prétendue connaissance suffit à le condamner. Il en sera ainsi des méchants au jour du jugement.

19: 27

mes ennemis. Ils représentent les Juifs qui cherchaient à s’opposer à Jésus.

tuez-les en ma présence. Ce jugement violent et sévère peut renvoyer à la destruction de Jérusalem.

19: 28

monter à Jérusalem. La route de Jéricho à Jérusalem comportait une montée raide qui permettait d’atteindre une altitude d’environ 1000 m en 27 km environ. Cette route représentait la dernière étape du long voyage commencé en #Lu 9:51.

 

LUKE 19 : 1 À 28  ***

 

1 ¶ And Jesus entered Jericho and was passing through.

2 And behold, a rich man named Zacchaeus, chief tax collector,

3 (19-2) was seeking to see who Jesus was; (19-3) but could not do so because of the crowd, because he was small.

4 And he ran ahead and climbed a sycamore tree to see him: for he was to pass that way.

5 And when Jesus came to the place, he looked up and said to him, Zacchaeus, make haste and come down; because I must abide at thy house.

6 Zacchaeus hurried down and received him joyfully.

7 Seeing this, all murmured, saying: He went to stay with a sinful man.

8 But Zacchaeus stood before the Lord said, Behold, Lord, I give to the poor half of my possessions, and if I have defrauded anyone of anything, I restore it fourfold.

9 He said to him the hi entered today in this house, because he is also a son Abraham.

10 For the Son of man is come to seek and to save that which was lost.

11 ¶ they heard these things, he added and spake a parable, because he was near Jerusalem and they supposed that the kingdom of God should immediately appear.

12 He said therefore, A certain nobleman went into a far country to receive for himself a kingdom, and to return.

13 And he called his ten servants and gave them ten pounds, and said unto them, Occupy till I come.

14 But his citizens hated him and sent a delegation after him, saying: We do not want this man to reign over us.

15 When he returned, having received the kingdom, he called unto him the servants to whom he had given the money, to know how much every man had gained.

16 The first came, saying: Lord, thy pound hath gained ten pounds.

17 He said to him: Well done, good servant; because thou hast been faithful in a very little, have authority over ten cities.

18 The second came, saying: Lord, thy pound hath gained five pounds.

19 He said to him, Be thou also over five cities.

20 Another came, saying: Lord, behold thy pound, which I kept in a cloth;

21 because I feared thee, because thou art a harsh man; you take up what you did not lay down, and reap what you did not sow.

22 He said to him: I will judge you on your words, you wicked servant! You knew that I was an austere man, taking what I did not deposit and reaping what I did not sow;

23 Why then did you not put my money into the bank, that at my coming I might have collected it with interest?

24 Then he said to those who stood by, Take from him the pound, and give it to him that hath ten pounds.

25 They said to him: Lord, he hath ten pounds. -

26 I tell you, that to every one who has but one who has not, even what he has will be taken away.

27 But bring those enemies of mine who did not want me to reign over them, and slay them before me.

¶ 28 Having said this, he went before, going up to Jerusalem.

NOTES JOHN MACARTHUR

 

19: 2

chief tax. Zacchaeus was certainly responsible for a extended administrative area and had several publicans (tax collectors) under him. Jericho, a thriving market town, certainly gave him something to enrich. The context of this story in the Gospel is striking: just one chapter earlier, Luke related the story of the rich young man and Jesus' statement that "it is difficult for those who have riches to enter in the kingdom of God "(#Lu 18: 24). Here Jesus shows that nothing is impossible with God (cf. #Lu 18: 27).

19: 3

the crowd. Christ certainly was traveling with a large number of pilgrims who went to Jerusalem for the Passover. Here, it is likely that inhabitants of Jericho were gathering along the streets to see Jesus pass. They had undoubtedly heard of the recent resurrection of Lazarus in Bethany, less than 20 km away (#Jn 11). Moreover, they had to be aware of the cures he had performed and did not ignore his teaching reputation. It was more than enough for the whole town starts agog at the news of his arrival.

19: 4

a sycamore. A sturdy tree with low branches and spread. A small person could keep on a branch above the road. This posture was not more worthy, especially for a man in the position of Zacchaeus. However, he longed to see Christ.

19: 5

I must abide at thy house. The terms used are those of an order, not a request. This is the only passage in the Gospels where Jesus invites himself to someone (see #Esa 65: 1).

19: 6

with joy. An infamous sinner could be a typical publican could have felt shaken to the idea of ​​a tour of the Son of God, perfect and sinless. But the heart of Zacchaeus was prepared.

19: 7

all murmured. The people hated Zacchaeus as well as religious elites. They had not understood and in their blind arrogance, refused to see later - how laudable design could motivate Jesus to visit a notorious sinner like him. But Christ came to seek and to save that which was lost (v #Lu. 19: 10).

19: 8

I restore him fourfold. The desire of Zacchaeus to restore property which he had robbed his neighbor was concrete proof of the authenticity of his conversion. This was the result, not the condition of his salvation. The law provided for the reimbursement of property acquired by fraud, a penalty of one fifth of its value (Lev # 6: 5; #No 5: 6-7). Zacchaeus thus accomplishing more than what was required. A return of four times the value was required only for a robbed and killed animal (#Ex 22: 1); if the animal was found alive, the thief would simply pay double compensation to the owner (#Ex 22: 4). Zacchaeus severely judged his own crimes and admitted that he was as guilty as any thief. As property acquired by fraud should constitute the bulk of his wealth, his commitment cost him dearly. On top of that, he gave half his goods to the poor. But Zacchaeus had just discovered the immeasurable spiritual riches and do not care about the loss of his property. Her character is the exact opposite of that of the rich young man in #Lu 18: 18-24.

19: 9

a son of Abraham. A Jew by birth for which Christ came as the Savior (cf. #Mt 1:21; #Mt 10: 6; #Mt 15: 24; #Jn 4:22).

19: 10

the Son of man. This is the name that Jesus attributed most frequently. It appears 83 times in the Gospels only in Jesus' mouth. It was a Messianic title (#Da 7: 13-14), with an obvious allusion to humanity and humility of Christ. Yet it also reflects his eternal glory, as #Da shows 7: 13-14 (cf. #Mt 24: 27; #AC 7:56).

seek and to save that which was lost. This is the main theme of the Gospel of Luke. See #Lu 5: 31-32; #Lu 15: 4-7, #Lu 15: 32.

19: 11

thought. The followers persisted in their error, believing that Christ would establish his earthly kingdom in Jerusalem.

19: 12

a distant land. The kings who ruled the Roman territories, such as the Galilee and Perea, had to go to Rome to be invested with their power. The power of all the Herodian dynasty depended upon Rome; Herod the Great had himself visited the capital of the empire to receive his kingdom. This parable depicts Christ, who was going to receive his kingdom and who would one day return to rule. It is similar in many points of the parable of the talents (#Mt 25: 14-30), but significant differences clearly distinguish the two accounts. One part of the discourse on the Mount of Olives, while the other was given on the road leading from Jericho to Jerusalem (cf. v #Lu. 19: 28).

19: 13

mines. A Greek currency corresponding to just over three months' salary. It corresponded to one sixtieth of a talent, which means that the ten servants of this parable receive a sum much lower than that of the three servants in the parable of the talents (#Mt 25: 14-30).

19: 14

sent a delegation after him. This is exactly the kind of incident that occurred when the son of Herod the Great, Archelaus went to Rome to become Tetrarch of Judea. A delegation of Jews went to Rome to protest before Caesar Augustus. He rejected their complaint and appointed Archelaus king. The latter built his palace in Jericho, near the place where Jesus spoke this parable. He showed such an incompetent and despotic monarch Rome quickly replaced by a succession of procurators, Pontius Pilate which was the fifth. This parable enabled Jesus to warn the Jews on a spiritual level, they were about to do the same, with regard to their Messiah.

19: 15

When he returned. Illustration of Christ's return to earth. The full manifestation of his earthly kingdom will be for that time.

19: 17

faithful over a few things. Those who received only modest donations and few service opportunities are equally responsible for their filing that those who have received more.

ten cities. The reward is infinitely superior to ten pounds entrusted to his care. Note also that the rewards are granted according to the zeal of servants, whoever wins gets ten pounds ten cities, one that relates receives five mines in five (19 #Lu v. 19), and so on.

19: 21

I was afraid of you. A fear of loose, which does not derive from love nor respect for the master, but is imbued with contempt for him. If the servant felt any esteem for his master, this "fear" just result in a conscientious service rather than laziness.

19: 22

you know. This does not mean that man understands about the master's true. However, even this alleged knowledge sufficient to convict him. It will be so wicked in the judgment.

19: 27

my enemies. They represent the Jews who sought to oppose Jesus.

slay them in my presence. This violent and harsh judgment may refer to the destruction of Jerusalem.

19: 28

up to Jerusalem. The road from Jericho to Jerusalem included a steep climb that allowed reaching an altitude of about 1000 m in about 27 km. This road was the last leg of the long journey began in #Lu 9:51.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/