LUC 19 : 29 À 48 ***LUKE 19: 29 At 48 ***

30/05/2015 09:23

LUC 19 : 29 À 48 ***

 

29  Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne appelée montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples,

30  en disant : Allez au village qui est en face ; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s’est jamais assis ; détachez-le, et amenez-le.

31  Si quelqu’un vous demande: Pourquoi le détachez-vous ? vous lui répondrez : Le Seigneur en a besoin.

32  Ceux qui étaient envoyés allèrent, et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit.

33  Comme ils détachaient l’ânon, ses maîtres leur dirent : Pourquoi détachez-vous l’ânon ?

34  Ils répondirent : Le Seigneur en a besoin.

35  Et ils amenèrent à Jésus l’ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et firent monter Jésus.

36  Quand il fut en marche, les gens étendirent leurs vêtements sur le chemin.

37  Et lorsque déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente de la montagne des oliviers, toute la multitude des disciples, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus.

38  Ils disaient : Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts !

39  Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus : Maître, reprends tes disciples.

40  Et il répondit : Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront !

41 ¶  Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle,

42  (19-41) et dit : (19-42) Si toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix ! Mais maintenant elles sont cachées à tes yeux.

43  Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de tranchées, t’enfermeront, et te serreront de toutes parts ;

44  ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée.

45  Il entra dans le temple, et il se mit à chasser ceux qui vendaient,

46  leur disant : Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière. Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.

47  Il enseignait tous les jours dans le temple. Et les principaux sacrificateurs, les scribes, et les principaux du peuple cherchaient à le faire périr ;

48  mais ils ne savaient comment s’y prendre, car tout le peuple l’écoutait avec admiration.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

 

19: 29

Bethphagé. Une petite ville proche de Béthanie, sur le versant sud-est du mont des Oliviers. Elle est mentionnée uniquement dans le contexte de l’entrée triomphale de Christ (#Mr 11:1 ).

Béthanie. Jésus avait régulièrement séjourné dans cette ville lors de ses visites à Jérusalem. Béthanie est à environ 4 km à l’est du temple de Jérusalem, sur le versant est du mont des Oliviers. C’était la patrie de Marie, de Marthe et de Lazare (cf. #Jn 11:1).

la montagne appelée montagne des Oliviers. Le sommet le plus élevé d’une chaîne qui s’étend du nord au sud, située à l’est de la vallée du Cédron qui bordait le temple. Il tirait son nom des denses oliveraies qui le recouvraient naguère. La colline qui fait face au temple, sur le côté est de la vallée du Cédron et qui offre la plus belle vue de Jérusalem. Au pied de cette colline se trouve le jardin de Gethsémané

19: 30

ânon. Matthieu précise que l’ânesse fut emmenée avec lui. L’Évangile de Matthieu est le seul à mentionner l’ânesse. Cependant, tous rapportent le jeune âge de l’ânon (#Jn 12:14), et certains précisent même que personne ne l’avait monté auparavant (#Mr 11:2 ; #Lu 19: 30). L’ânesse accompagna son petit, peut-être dans le but de le décider à coopérer.

sur lequel aucun homme ne s’est jamais assis. Aux yeux des Juifs, les animaux qui n’avaient jamais été montés convenaient tout spécialement aux usages religieux (cf. #No 19: 2 ; #De 21: 3 ; #1S 6:7).

19: 36

étendirent leurs vêtements. Cette ancienne coutume était la manifestation d’un hommage réservé aux personnages royaux (cf. #2R 9:13). Par ce geste, la foule reconnaissait en Jésus le roi des Juifs qu’il déclarait être.

Luc ne parle pas de branches mentionnées par Matthieu et Marc.

Cette pratique était courante dans l’Antiquité pour accueillir un nouveau roi. Les branches de palmier symbolisaient la joie et le salut et évoquaient l’hommage royal qui allait être rendu à Christ (#Ap 7:9). La foule était très excitée et pleine de louanges pour le Messie qui enseignait avec tant d’autorité, guérissait les malades et ressuscitait les morts (Lazare; cf. #Jn 12:12-18).

19: 37

la multitude des disciples. Il ne fait aucun doute que de nombreuses personnes qui n’étaient pas de véritables disciples y étaient mêlées.

les miracles. #Jn 12:17-18 précise que la nouvelle de la résurrection de Lazare, en particulier, avait décidé de nombreuses personnes à venir voir Jésus.

19: 38

Béni soit le roi. Avec ces paroles du #Ps 118:26, la foule acclama Jésus en tant que Messie. Cette expression est une citation littéralement du v. 26 du même psaume. Accompagnées du titre messianique « Fils de David », ces acclamations témoignaient que la foule reconnaissait véritablement les affirmations messianiques de Christ. Cet événement survint le dimanche 9 du mois de Nisan de l’an 30, soit exactement 483 ans après le décret d’Artaxerxès mentionné en #Da 9:24-26.

Hosanna. Ce mot est la transcription d’un terme hébreu traduit par « accorde le salut » (#Ps 118:25).

Paix dans le ciel. Luc est le seul à mentionner cette expression. Elle fait écho au message des anges en #Lu 2:14.

19: 39

reprends tes disciples. Les pharisiens étaient scandalisés par le fait que des gens adressaient de telles expressions de louange et d’adoration à Jésus, et ils exigèrent qu’il les fasse taire.

19: 40

les pierres crieront. Cette affirmation forte que fait Jésus de sa divinité peut aussi être une allusion aux paroles de #Ha 2:11. L’Écriture parle souvent des louanges de Dieu apportées par les éléments inanimés de la nature. Cf. #Ps 96:11 ; #Ps 98:7-9 ; #Ps 114:7 ; #Esa 55:12. Cf. aussi les paroles de Jean-Baptiste en #Mt 3:9. Les paroles de Jésus ont trouvé leur accomplissement en #Mt 27:51.

19:41-42

Luc est le seul à rapporter ces pleurs de Jésus sur Jérusalem. Christ se lamenta sur la ville à deux reprises au moins (#Lu 13: 34 ; #Mt 23: 37). Cette fois-ci, une telle lamentation semble mal s’accorder avec l’accueil triomphal qu’il a reçu à son entrée dans la ville. Elle révèle cependant qu’il connaissait le cœur des hommes et qu’il était parfaitement conscient du caractère superficiel de leurs louanges. Son humeur n’était décidément pas à la joie. Bientôt, la même foule allait réclamer sa mort (#Lu 23: 21).

19: 43

t’enfermeront, et te serreront de toutes parts. Cf. #Lu 21: 20. Ce fut précisément la méthode employée par Titus lorsqu’il fit le siège de Jérusalem en l’an 70. Il encercla la ville le 9 avril, coupant toutes les sources d’approvisionnement et emprisonnant des milliers de personnes qui s’étaient rendues à Jérusalem pour la Pâque et la fête des pains sans levain (qui venait de se terminer). Les Romains procédèrent à l’édification systématique de remblais autour de la ville et petit à petit affamèrent ses habitants. Ils maintinrent ce siège tout au long de l’été, affaiblissant la défense des divers quartiers de la ville l’un après l’autre. La prise définitive de la ville eut lieu au début du mois de septembre de la même année.

19: 44

ils te détruiront. Cette parole fut accomplie mot pour mot. Les Romains anéantirent complètement la ville, le temple, les maisons et les habitants. Les hommes, les femmes et les enfants furent brutalement exécutés par dizaines de milliers. Les rares survivants furent emmenés pour devenir victimes des jeux du cirque romains et des joutes de gladiateurs.

parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée. La destruction de Jérusalem était un acte de jugement divin parce que ses habitants avaient refusé de reconnaître et d’accepter leur Messie lorsqu’il était au milieu d’eux (cf. #Lu 20:13-16 ; #Jn 1:10-11).

19:45-46

Cet incident est distinct de celui relaté en #Jn 2:14-16 et correspond à une deuxième intervention de Jésus. Le passage cité vient d’#Esa 56:7.

C’était la seconde fois que Jésus purifiait le temple. #Jn 2:14-16 décrit un incident semblable au début du ministère public de Christ. Des détails notables différencient ces deux événements. La première fois, les officiels du temple contestèrent aussitôt l’action de Jésus. Aucun des récits de la deuxième intervention dans le temple ne signale une telle opposition de la part des Juifs. En revanche, tous les synoptiques rapportent que Jésus s’adressa aux personnes présentes (v. #Mt 21: 13), et même qu’il profita de l’incident pour présenter un enseignement en public (#Mr 11:17 ; #Lu 19:46-47).

Il considérait aussi bien les vendeurs que les clients comme coupables de souiller le temple. Parmi les articles achetés et vendus il y avait des « pigeons », ainsi que d’autres animaux pour le sacrifice (cf. #Jn 2:14).

Il était nécessaire de recourir aux agents de change, massivement présents sur les lieux, parce que des pièces romaines et d’autres monnaies étrangères étaient jugées inacceptables pour les offrandes du temple. Évidemment, les marchands et les changeurs exigeaient des sommes exorbitantes, de sorte que le marché du temple avait pris l’allure d’un repaire de voleurs (v. #Mt 21: 13). Ce genre de commerce avait lieu dans le parvis des païens, un vaste espace recouvrant plusieurs acres autour du temple.

19: 47

principaux sacrificateurs. Personnages placés au sommet de la hiérarchie du temple. La plupart d’entre eux étaient sadducéens. C’étaient les responsables du temple.

scribes. Principalement des pharisiens, qui étaient versés dans la loi et les traditions et qui faisaient autorité dans les questions relatives à la loi juive. Parfois appelés « docteurs de la loi », ils étaient des professionnels spécialisés dans l’explication de la loi et son application. Ils connaissaient exactement le lieu de naissance du Messie (v. #Mt 2:5), mais ils manquaient de foi pour accompagner les mages.

les principaux du peuple. Des notables juifs qui exerçaient une influence dans les affaires du temple. En introduisant son ministère dans le temple, Christ se plaça au cœur même de l’opposition contre lui.

cherchaient à le faire périr. Cf. #Lu 22: 2 ; #Mt 26:3-4 ; #Jn 5:16-18 ; #Jn 7:1, #Jn 7:19, #Jn 7:25.

 

LUKE 19: 29 At 48 ***

 

29 As he approached Bethphage and Bethany, at the mount called Olivet, he sent two of his disciples,

30 Saying: Go into the village over against you; when you enter it, you will find a colt tied, on which no man has ever sat; Untie it and bring it.

31 If anyone asks you, 'Why are you untying it? you shall say to him: The Lord needs it.

32 Those who were sent went away and found it as he had told them.

33 As they were untying the colt, its owners said to them, Why are you untying the colt?

34 They said, The Lord needs it.

35 And they brought the colt to Jesus, where they threw their clothes, and they set Jesus.

36 When he went, they spread their cloaks on the road.

37 And when he was come nigh, even at the descent of the Mount of Olives, the whole multitude of the disciples of joy, began to praise God with a loud voice for all the miracles they had seen.

38 Saying, Blessed be the King that cometh in the name of the Lord! Peace in heaven and glory in the highest!

39 Some Pharisees from among the multitude said unto him, Master, rebuke thy disciples.

40 And he said, I tell you, if these were silent, the stones will cry!

¶ 41 As he approached the city, Jesus, seeing her, wept over it,

42 (19-41) and says (19-42) If you, too, at least on this day that is given to you, you knew the things that make for peace! But now they are hid from thine eyes.

43 The days will come upon you when your enemies a trench about thee, and compass thee, and keep thee in on every side;

44 And shall lay thee and thy children within thee, and they shall not leave in thee one stone upon another, because you did not recognize the time you visited.

45 He entered the temple and began to drive out those who sold,

46 saying to them, It is written, My house shall be a house of prayer. But ye have made it a den of thieves.

47 He was teaching daily in the temple. And the chief priests, the scribes, and the chief of the people sought to destroy him;

48 but they know how to do, because all the people listened with admiration.

NOTES JOHN MACARTHUR

 

19: 29

Bethphage. A small town near Bethany, on the southeast slope of Mount of Olives. It is mentioned only in the context of the triumphal entry of Christ (#Mr 11: 1).

Bethany. Jesus had regularly stayed in this city during his visits to Jerusalem. Bethany is about 4 km east of the temple of Jerusalem, on the eastern slope of the Mount of Olives. It was the home of Mary, Martha and Lazarus (cf. #Jn 11: 1).

the mountain called Mount of Olives. The highest peak of a chain that stretches from north to south, located east of the Kidron Valley bordering the temple. It took its name from the dense olive groves that once covered. The hill facing the temple, on the east side of the Kidron Valley and offers the best view of Jerusalem. At the foot of this hill is the Garden of Gethsemane

19: 30

colt. Matthew said that the donkey was taken with him. Matthew's Gospel is the only one to mention the ass. However, all relate the young age of the colt (#Jn 12:14), and some even specify that no one had previously mounted (#Mr 11: 2; #Lu 19: 30). The donkey accompanied his small, perhaps in order to persuade him to cooperate.

on which no man has ever sat. To the Jews, the animals that had never been mounted especially suited for religious purposes (cf. #No 19: 2; # of 21: 3; # 1S 6: 7).

19: 36

spread their garments. This ancient custom was the manifestation of a tribute reserved for royal personages (see # 2R 9:13). By this gesture, the crowd recognized in Jesus the King of the Jews he claimed to be.

Luke does not speak of branches mentioned by Matthew and Mark.

This practice was common in ancient times to accommodate a new king. Palm branches symbolized the joy and salvation, and evoked the royal tribute that would be rendered to Christ (#Ap 7: 9). The crowd was very excited and full of praise for the Messiah who taught with such authority, healed the sick and raised the dead (Lazarus #Jn cf. 12: 12-18).

19: 37

the multitude of the disciples. There is no doubt that many people who were not true followers were involved there.

miracles. #Jn 12: 17-18 states that the news of the resurrection of Lazarus, in particular, many people decided to come and see Jesus.

19: 38

Blessed be the King. With these words of #PS 118: 26, the crowd cheered Jesus as the Messiah. This phrase is a quote literally v. 26 of the same psalm. Accompanied by the Messianic title "Son of David", these showed that the cheering crowd truly recognized the messianic claims of Christ. This event occurred on Sunday 9th of Nisan, AD 30, exactly 483 years after the decree of Artaxerxes mentioned #Da 9: 24-26.

Hosanna. This word is the transcription of a Hebrew word translated "grants salvation" (#PS 118: 25).

Peace in heaven. Luke is the only one to mention this phrase. It echoes the message of the angels #Lu 2:14.

19: 39

rebuke thy disciples. The Pharisees were scandalized by the fact that people addressed such expressions of praise and worship to Jesus, and they demanded that he be silenced.

19: 40

the stones will cry. This strong affirmation that Jesus made his deity may also be an allusion to the words of #Ha 2:11. Scripture often speaks of God's praises made by inanimate elements of nature. See #PS 96:11; #PS 98: 7-9; #PS 114: 7; #Esa 55:12. See also the words of John the Baptist in #Mt 3: 9. The words of Jesus were fulfilled in #Mt 27:51.

19: 41-42

Luke is the only one to bring these tears of Jesus over Jerusalem. Christ lamented over the city at least twice (#Lu 13: 34; #Mt 23: 37). This time, such lament seems ill accord with the hero's welcome he received upon entering the city. She reveals, however, that he knew the human heart and that he was well aware of the superficial nature of their praise. His mood was decidedly not to joy. Soon, the same crowd would demand his death (#Lu 23: 21).

19: 43

and compass thee, and keep thee in on every side. See #Lu 21: 20. It was precisely the method used by when Titus besieged Jerusalem in the year 70. He surrounded the city on April 9, cutting off all sources of supply and imprisoning thousands of people who had gone to Jerusalem for the Passover and the feast of unleavened bread (which had just ended). The Romans proceeded to the systematic building of embankments around the city and gradually affamèrent its inhabitants. They maintained the siege throughout the summer, weakening the defense of the various parts of the city one after another. The final capture of the city took place in early September of the same year.

19: 44

they will destroy you. This word was fulfilled word for word. The Romans totally annihilated the city, the temple, houses and inhabitants. Men, women and children were brutally executed by tens of thousands. The few survivors were taken to become victims of the Roman circus games and gladiator jousting.

because thou hast not known the time when you visited. The destruction of Jerusalem was an act of divine judgment because the people had refused to recognize and accept their Messiah when he was in their midst (cf. #Lu 20: 13-16; #Jn 1: 10- 11).

19: 45-46

This incident is separate from that reported in #Jn 2: 14-16 and corresponds to a second intervention by Jesus. The quoted passage comes from Esa # 56: 7.

It was the second time that Jesus cleansed the temple. #Jn 2: 14-16 describes a similar incident at the beginning of the public ministry of Christ. Notable details differentiate these two events. The first time the temple Jesus immediately challenged the official action. None of the stories of the second intervention in the temple does not report such opposition from the Jews. However, all synoptic report that Jesus spoke to those present (v #Mt 21: 13.), And even that took advantage of the incident to be of public education (#Mr 11:17; #Lu 19: 46-47).

He considered both sellers and customers as guilty of defiling the temple. Among the items purchased and sold there were "pigeons" and other animals for sacrifice (cf. #Jn 2:14).

It was necessary to resort to stockbrokers, massively present at the scene, because Roman coins and other foreign currencies were deemed unacceptable for temple offerings. Obviously, the merchants and money changers demanded exorbitant, so that the temple of the market had the look of a den of thieves (v #Mt. 21: 13). This kind of trade took place in the court of the Gentiles a vast area covering several acres around the temple.

19: 47

chief priests. Characters placed at the top of the hierarchy of the temple. Most of them were Sadducees. These were the leaders of the temple.

scribes. Mainly Pharisees, who were versed in law and traditions and which were authoritative in matters relating to Jewish law. Sometimes called "teachers of the law", they were professionals specialized in the explanation of the law and its application. They knew exactly the place of birth of the Messiah (v #Mt. 2: 5), but they lacked faith to accompany the Magi.

the chief of the people. Notable Jews who had influence in the temple affairs. By introducing his ministry in the temple, Christ stood at the heart of the opposition against him.

sought to destroy him. See #Lu 22: 2; #Mt 26: 3-4; #Jn 5: 16-18; #Jn 7: 1, #Jn 7:19, 7:25 #Jn.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/