MARC 3 : 13 À 35 ***MARK 3 : 13 À 35 ***

15/12/2014 16:19

MARC 3 : 13 À 35 ***

13 ¶  Il monta ensuite sur la montagne ; il appela ceux qu’il voulut, et ils vinrent auprès de lui.

14  Il en établit douze, pour les avoir avec lui, (3-15) et pour les envoyer prêcher

15  avec le pouvoir de chasser les démons.

16  Voici les douze qu’il établit : Simon, qu’il nomma Pierre ;

17  Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, qui signifie fils du tonnerre ;

18  André ; Philippe ; Barthélemy ; Matthieu ; Thomas ; Jacques, fils d’Alphée ; Thaddée ; Simon le Cananite ;

19  et Judas Iscariot, celui qui livra Jésus. (3-20) Ils se rendirent à la maison,

20  et la foule s’assembla de nouveau, en sorte qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas.

21  Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient : Il est hors de sens.

22 ¶  Et les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, dirent : Il est possédé de Béelzébul ; c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons.

23  Jésus les appela, et leur dit sous forme de paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan ?

24  Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister ;

25  et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister.

26  Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé, et il ne peut subsister, mais c’en est fait de lui.

27  Personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ; alors il pillera sa maison.

28  Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu’ils auront proférés ;

29  mais quiconque blasphémera contre le Saint-Esprit n’obtiendra jamais de pardon : il est coupable d’un péché éternel.

30  Jésus parla ainsi parce qu’ils disaient : Il est possédé d’un esprit impur.

31 ¶  Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l’envoyèrent appeler.

32  La foule était assise autour de lui, et on lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent.

33  Et il répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ?

34  Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères.

35  Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

3:13

il appela ceux qu’il voulut. Le verbe grec « appela » insiste sur le fait que Jésus agissait selon son propre intérêt souverain lorsqu’il choisit les douze disciples (cf. #Jn 15: 16).

3:14

Il en établit douze. Par un acte explicite de sa volonté, Jésus établit un groupe de douze hommes pour en faire ses disciples. Ce nouveau groupe servit de fondation à son Église (cf. #Luc 9:1).

3:15

le pouvoir. Mot parfois traduit « autorité ». Si la mission principale des douze consistait à prêcher, Jésus leur a aussi donné le pouvoir de chasser les démons (cf. #Lu 9:1).

3:16-19 Une liste des douze. Les douze sont toujours énumérés dans un ordre similaire (cf. #Mr 3:16-19 ; #Lu 6:13-16 ; #Ac 1:13): Pierre est toujours cité en premier; la liste contient trois groupes de quatre personnes, toujours dans le même ordre, et le premier nom à l’intérieur de chacun d’eux est toujours le même; l’ordre des noms à l’intérieur de ces groupes peut varier, mais Judas l’Iscariot vient toujours en dernier.

3:16

Pierre. Désormais (sauf en #Mr 14: 37), Marc utilisera ce nom pour désigner Simon, bien que ce ne soit pas à cette occasion qu’il lui ait été donné pour la première fois (cf. #Jn 1:42), ni à partir de ce moment-là qu’il ait systématiquement remplacé le nom Simon (voir #Ac 15: 14). Ce nom décrit bien l’activité et la personnalité de Pierre: il servirait de fondement à la construction de l’Église (cf. #Mt 16: 18 ; #Ep 2:20).

3:17

fils du tonnerre. Marc définit au bénéfice de ses lecteurs non juifs le terme araméen « Boanergès ». Les deux frères reçurent ce nom probablement parce qu’ils possédaient une personnalité affirmée et n’hésitaient pas à s’exprimer (cf. #Mr 9:38 ; #Lu 9:54).

3:18

Thaddée. C’est le seul nom pour lequel il y ait des différences entre les listes des douze du N.T. (cf. #Mt 10:2-4 ; #Lu 6:14-16 ; #Ac 1:13). Dans certains manuscrits de Matthieu, il est présenté comme Lebbée, Thaddée n’étant qu’un surnom; Luc et Actes parlent de Jude, le fils de Jacques, tandis que #Jn 14: 22 mentionne « Jude, non pas l’Iscariot ».

le Cananite. Cela n’implique pas que ce Simon soit natif de Cana. Il faut plutôt y voir un dérivé du mot araméen signifiant « faire preuve de zèle », utilisé à propos de ceux qui présentaient du zèle pour observer la loi. Luc utilise le mot dérivé du grec pour signifier « le Zélote » (#Lu 6:15 )

3:19

Iscariot. Ce terme hébreu signifie « homme de Kérioth », par référence à Kerijoth-Hetsron, au sud d’Hébron (#Jos 15: 25).

3:20

Ils se rendirent à la maison. Ou, plus clairement, « rentrèrent chez eux », qui signale le retour de Jésus à Capernaüm (cf. #Mr 2:1).

3:21

Les parents de Jésus. Littéralement « ceux de chez lui », expression grec qui pouvait désigner les amis ou les intimes d’une personne. Au sens strict, elle renvoyait à la famille proche, et cette traduction est donc bien la meilleure.

se saisir de lui. Marc utilise le même terme ailleurs pour parler de l’arrestation de quelqu’un (#Mr 6:17 ; #Mr 12: 12 ; #Mr 14: 1, #Mr 14: 44, #Mr 14: 46, #Mr 14: 51). Les parents de Jésus ne pouvaient qu’être au courant de ce qui est rapporté au v. 20. Ils vinrent à Capernaüm pour l’empêcher de continuer ses multiples activités et le placer sous leur contrôle et leur protection, pour ce qu’ils supposaient être son bien.

Il est hors de sens. La famille de Jésus ne pouvait s’expliquer son mode de vie, si peu conventionnel, et sa complaisance à laisser les autres s’imposer à lui, qu’en disant qu’il était irrationnel, avait perdu l’esprit.

3:22

les scribes. Érudits juifs qu’on appelait aussi docteurs de la loi (pour la plupart des pharisiens). Ils étaient des experts pour ce qui concernait la loi et son application.

 

Béelzébul. Satan. Ce terme désignait à l’origine Baal-Zébul (« Baal, le prince »), la divinité principale de la ville philistine d’Ekron, que les Israélites nommaient avec dédain Baal-Zébub (« maître des mouches »).

Expression locale du culte de Baal à Ekron. Baal-Zebub signifiait « maître des mouches », ce qui suggère qu’il était perçu comme le dieu de l’orage apte à contrôler les maladies transmises par ces insectes. Il se peut aussi que ce nom lui ait été attribué par les Israélites pour parodier Baal-Zébul, son véritable nom, qui signifiait « Baal le prince » ou « seigneur exalté ». C’est un titre courant de Baal dans les textes cananéens extrabibliques. Le N.T. conserva ce nom sous la forme de Béelzébul et l’employa pour désigner Satan, le prince des démons (#Mt 10:25 ; #Mt 12: 24 ; #Mr 3:22 ; #Lu 11:15).

3:23

paraboles. Jésus répondit aux scribes en établissant une analogie entre des faits connus et les vérités qu’il voulait faire comprendre.

3:26

c’en est fait de lui. Expression qui ne se trouve que chez Marc et qui fait allusion à la défaite finale de Satan en tant que chef du système du monde démoniaque.

3:27

entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens. On doit être plus fort que Satan pour pénétrer sur son terrain (« la maison d’un homme fort »), le lier (l’empêcher de nuire), et libérer (« piller ») les gens (« ses biens ») qui lui étaient asservis. Seul Jésus possède un tel pouvoir sur le démon. Cf. #Ro 16: 20 ; #Hé 2:14-15.

3:28

Je vous le dis en vérité. Première fois que Marc utilise cette expression. Courante dans les Évangiles, elle était employée comme une formule introductive aux paroles particulières d’autorité prononcées par Jésus (cf. #Mr 8:12 ; #Mr 9:41 ; #Mr 10:15, #Mr 10:29 ; #Mr 11:23 ; #Mr 12: 43 ; #Mr 13: 30 ; #Mr 14: 9, #Mr 14: 18, #Mr 14: 25, #Mr 14: 30).

3:29

mais quiconque blasphémera …  n’obtiendra jamais de pardon. Chaque fois que quelqu’un salit délibérément la personne et le ministère du Saint-Esprit en mettant en doute la seigneurie de Jésus et sa qualité de rédempteur, il nie complètement toute possibilité présente et future de pardon pour ses péchés, et par conséquent s’en prive. Le péché auquel Jésus s’opposait était le rejet délibéré, de la part des pharisiens, de celui qu’ils savaient venir de Dieu (cf. #Jn 11:48 ; #Ac 4:16). Ils ne pouvaient nier la réalité de ce que le Saint-Esprit avait accompli par son intermédiaire, c’est pourquoi ils attribuèrent à Satan l’œuvre qu’ils savaient pertinemment provenir de Dieu (v. #Mt 12: 24 ; #Mr 3:22).  Il rejette totalement de ce fait la seule base possible de salut accordé par Dieu.

sa mère et ses frères. La famille terrestre de Jésus. Le récit qui s’était interrompu au v. MARC 21 reprend ici.

3:35 Déclaration décisive et englobante sur ce qu’est un véritable engagement en tant que disciple de Christ: il implique une relation spirituelle qui transcende la famille naturelle; il reste ouvert à tous ceux qui ont reçu par l’Esprit de Dieu la capacité de venir à Christ dans la repentance et la foi, ainsi que la force de vivre leur vie dans l’obéissance à la Parole de Dieu.

 

MARK 3 : 13 À 35  ***

13 ¶ He went up on the mountain; He called those he wanted, and they came to him.

14 He appointed twelve, to be with him, (3-15) and sent out to preach

15 with the power to cast out demons.

16 Here he establishes the twelve: Simon, whom he named Peter;

17 Jacques, son of Zebedee, and John the brother of Jacques, to whom he gave the name Boanerges, which means son of thunder;

18 André; Philippe; Bartholomew; Matthew; Thomas; Jacques, son of Alpheus; Thaddeus; Simon the Canaanite;

19 and Judas Iscariot, who also betrayed him. (3-20) They went to the house,

20 and the crowd came together again, so that they could not even eat bread.

21 The parents of Jesus heard this, they went to arrest him; for they said, He is beside himself.

22 ¶ And the scribes who came down from Jerusalem said, He hath Beelzebub; it is by the prince of demons he casts out demons.

23 Jesus called them and said to them in parables: How can Satan cast out Satan?

24 If a kingdom is divided against itself, that kingdom can not stand;

25 And if a house be divided against itself, that house can not stand.

26 If Satan has risen up against himself and is divided, and he can not stand, but it is all over him.

27 No one can enter the house of a strong man, and spoil his goods, except he first bind the strong man; then he will spoil his house.

28 I tell you the truth, all sins will be forgiven the son of men, and whatever blasphemies they utter;

29 but whoever blasphemes against the Holy Spirit never has forgiveness, but is guilty of an eternal sin.

30 He said this because they said, He hath an unclean spirit.

¶ 31 There came then his mother and his brothers, who, standing without, sent and called him.

32 A crowd was sitting around him, and told him, Behold, thy mother and thy brethren without seek for thee.

33 And he said, Who is my mother, and who are my brothers?

34 Then he looked at those seated around him, Behold, he said, my mother and my brothers.

35 For whoever does the will of God, the same is my brother, my sister, and mother.

NOTES JOHN MACARTHUR

3:13

He called those he wanted. The Greek verb "called" insists that Jesus was according to his own sovereign interests when choosing the twelve disciples (cf. #Jn 15: 16).

3:14

He appointed twelve. By an explicit act of will, Jesus established a group of twelve men to be his disciples. This new group served as the foundation of his Church (cf. #Luc 9: 1).

3:15

power. Word sometimes translated "authority." If the primary mission of the twelve was to preach, Jesus also gave them the power to cast out demons (cf. #Lu 9: 1).

3: 16-19 A list of twelve. The twelve are still listed in an order similar (see #Mr 3: 16-19; #Lu 6: 13-16; 1:13 #AC): Peter is always mentioned first; the list contains three groups of four, always in the same order, and the first name on the inside of each of them is always the same; the order of names within these groups varies, but Judas Iscariot always comes last.

3:16

Pierre. Now (except #Mr 14: 37), Marc will use this name for Simon, although it is not on this occasion that he was given for the first time (see #Jn 1:42), nor from that time he systematically replaced the name Simon (see #AC 15: 14). This accurately describes the activity and personality of Peter, it would serve as a basis for the construction of the Church (cf. #Mt 16: 18; #EP 2:20).

3:17

son of thunder. Marc defines the benefit of its non-Jewish readers Aramaic term "Boanerges". The brothers received their name probably because they had a strong personality and did not hesitate to express themselves (cf. 9:38 #Mr; #Lu 9:54).

3:18

Thaddeus. This is the only name for which there are differences between the lists of the twelve NT (cf. #Mt 10: 2-4; #Lu 6: 14-16; #AC 1:13). In some manuscripts of Matthew, it is presented as Lebbeus, Thaddeus is only a nickname; Luke and Acts speak of Jude, the son of Jacques, while #Jn 14: 22 speaks of "Judas, not Iscariot."

the Canaanite. This does not imply that Simon is a native of Cana. Rather see a word derived from the Aramaic meaning "be zealous" used of those with a zeal for keeping the law. Luke uses the word derived from the Greek to mean "the Zealot" (#Lu 6:15)

3:19

Iscariot. This Hebrew word means "man of Kerioth", referring to Kerioth-Hezron, south of Hebron (#Jos 15: 25).

3:20

They went home. Or more clearly, "went home" that signals the return of Jesus in Capernaum (cf. #Mr 2: 1).

3:21

Jesus' parents. Literally "those at home", a Greek term that could refer friends or someone intimate. Strictly speaking, it referred to the immediate family, and the translation is therefore the best.

seize him. Mark uses the same term also to talk about the arrest of someone (#Mr 6:17; #Mr 12: 12; #Mr 14: 1, #Mr 14: 44 #Mr 14: 46, 14 #Mr : 51). His parents could only be aware of what is reported in v. 20. They came to Capernaum to prevent it from continuing its many activities and place it under their control and protection for what they assumed to be his property.

There is no sense. Jesus' family could not understand his way of life, if unconventional, and his kindness to let others impose on him by saying that it was irrational, had lost his mind.

3:22

the scribes. Jewish scholars was also called scribes (mostly Pharisees). They were experts regard for the law and its application.

 

Beelzebub. Satan. The term originally referred to Baal-Zebul ("Baal, Prince"), the main deity of the Philistine city of Ekron, that the Israelites called it contemptuously Baal-Zebub ("Master of the flies").

Local expression of the worship of Baal Ekron. Beelzebub means "lord of the flies", suggesting that he was seen as the god of storms capable of controlling diseases transmitted by these insects. It is also possible that this name was given to him by the Israelites to parody Baal-Zebul, his real name, which meant "Baal Prince" or "exalted lord." This is a common title of the Canaanite Baal in extra-biblical texts. The NT kept this name as Beelzebub and employed to describe Satan, the prince of demons (#Mt 10:25; #Mt 12: 24; #Mr 3:22; #Lu 11:15).

3:23

parables. Jesus said to the scribes by establishing an analogy between known facts and truths he wanted to understand.

3:26

it is all over him. Expression that is only found in Mark and alluding to the final defeat of Satan as head of the demonic world system.

3:27

enter the house of a strong man and plunder his goods. We must be stronger than Satan to enter on his land ("the house of a strong man"), bind (to prevent harm) and release ("plunder") people ("property") that were enslaved him. Only Jesus has such power over the devil. #Ro Cf. 16: 20; Hey # 2: 14-15.

3:28

I tell you the truth. First time that Mark uses this expression. Common in the Gospels, she was employed as an introductory formula to the specific words of power uttered by Jesus (cf. #Mr 8:12; 9:41 #Mr; #Mr 10:15 #Mr 10:29; #Mr 11:23; #Mr 12: 43; #Mr 13: 30; #Mr 14: 9, #Mr 14: 18 #Mr 14: 25 #Mr 14: 30).

3:29

but whoever blasphemes ... never has forgiveness. Whenever someone deliberately dirties the person and ministry of the Holy Spirit by questioning the Lordship of Jesus and his redeeming quality, it completely denies any current and future possibility of forgiveness for his sins, and therefore s' in private. Sin which Jesus was opposed was the deliberate rejection on the part of the Pharisees, they knew of it come from God (cf. #Jn 11:48; #AC 4:16). They could not deny the reality of what the Holy Spirit had made through him, so they attributed to Satan the work they knew very well come from God (v #Mt. 12: 24; 3 #Mr : 22). He totally rejects therefore the only possible basis of salvation granted by God.

his mother and brothers. Earthly family of Jesus. The story that was interrupted in v. MARC 21 resumes here.

3:35 decisive and inclusive statement about what a true commitment as a disciple of Christ: it implies a spiritual relationship that transcends the natural family; it remains open to all those who have received the Spirit of God the ability to come to Christ in repentance and faith, and the strength to live their lives in obedience to God's Word.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/