MARC 7 : 1 À 13 ***MARK 7 : 1 À 13 ***

04/01/2015 10:14

MARC 7 : 1 À 13 ***

1 ¶  Les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, s’assemblèrent auprès de Jésus.

2  Ils virent quelques-uns de ses disciples prendre leurs repas avec des mains impures, c’est-à-dire, non lavées.

3  Or, les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s’être lavé soigneusement les mains, conformément à la tradition des anciens ;

4  et, quand ils reviennent de la place publique, ils ne mangent qu’après s’être purifiés. Ils ont encore beaucoup d’autres observances traditionnelles, comme le lavage des coupes, des cruches et des vases d’airain.

5  Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent : Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures ?

6  Jésus leur répondit : Hypocrites, Esaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit : Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi.

7  C’est en vain qu’ils m’honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.

8  Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes.

9  Il leur dit encore : Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition.

10  Car Moïse a dit : Honore ton père et ta mère ; et : Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort.

11  Mais vous, vous dites : Si un homme dit à son père ou à sa mère: Ce dont j’aurais pu t’assister est corban, c’est-à-dire, une offrande à Dieu,

12  vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou pour sa mère,

13  annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

7:1

Les pharisiens …  venus de Jérusalem. Cette délégation composée des plus hauts représentants du judaïsme venait probablement à la demande des pharisiens de Galilée.

scribes. Principalement des pharisiens, qui faisaient autorité dans les questions relatives à la loi juive. Parfois appelés « docteurs de la loi », ils étaient des professionnels spécialisés dans l’explication de la loi et son application. Ils connaissaient exactement le lieu de naissance du Messie (v. #Mt 2:5), mais ils manquaient de foi pour accompagner les mages.

7:2

impures. Les disciples de Jésus étaient accusés de manger sans avoir procédé au lavage rituel des mains, et donc sans s’être défaits de la souillure associée au contact avec des objets profanes.

7:3

s’être lavé. Cette purification n’avait rien à voir avec le fait de se laver les mains quand elles sont sales. C’était un lavage rituel au cours duquel on faisait couler l’eau d’une jarre sur les mains de la personne. Celle-ci devait tenir les doigts en l’air. Quand l’eau avait coulé le long des poignets, on pouvait passer à l’étape suivante: on faisait couler l’eau sur les deux mains, doigts en bas, puis on frottait chaque main avec le poing de l’autre.

tradition des anciens. Dans le judaïsme, cet ensemble de lois et d’interprétations extrabibliques des Écritures s’était de fait substitué à elles en tant qu’autorité religieuse supérieure. Il s’agit d’un corpus de lois extrabibliques qui n’existait que sous forme orale et seulement depuis l’exil à Babylone. Plus tard, vers la fin du IIe siècle, il fut mis par écrit dans la Mishna. La loi de Moïse ne comprenait aucun commandement relatif au lavement des mains avant le repas, sauf pour les sacrificateurs qui devaient se laver avant de consommer les choses saintes (#Lé 22:6-7).

7:4

place publique. Espaces ouverts, le plus souvent juste à l’intérieur des remparts ou près du centre des villes, où l’on se réunissait pour affaires ou pour des manifestations publiques. Le terme peut avoir ici son sens original: tout endroit permettant aux gens de se rassembler. On y amenait les malades, car Jésus était plus susceptible d’y passer.

vases d’airain. Certains manuscrits ajoutent « et des cruches ».

 7:5

Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas. Les pharisiens et les scribes vinrent trouver le maître des disciples pour exiger de lui une explication au sujet de leur attitude prétendument irrespectueuse. En réalité, ils accusaient ainsi Jésus d’enseigner à ses disciples à désobéir aux traditions des anciens.

des mains impures. Voir la note sur le v. 3 {==> "Mr 7:3" ci-haut}

7:6

Hypocrites. Ce mot trouve son origine dans le théâtre grec, où il désigne un personnage qui porte un masque. Dans son acception néotestamentaire, il décrit une personne non régénérée qui s’illusionne elle-même, faussement spirituels. Ils observaient les traditions humaines car de tels enseignements n’exigeaient qu’une conformité mécanique, automatique, sans rapport avec la pureté du cœur.

Esaïe a bien prophétisé sur vous. Citation presque mot pour mot de la traduction grec d’#Esa 29:13 dans l’A.T. (LXX). La prophétie d’Esaïe s’applique parfaitement aux manières d’agir des scribes et des pharisiens. Un ritualisme vide de sens ne saurait procurer la moindre intimité avec Dieu. Jésus utilisa ce v. pour décrire l’état du judaïsme à son époque (#Mt 15:7-9).

7:8

commandement de Dieu …  tradition des hommes. Jésus commença par les accuser d’abandonner tous les commandements contenus dans la Parole de Dieu. Puis, il leur reprocha de remplacer la norme divine par une norme conçue par les hommes.

7:10

Moïse a dit. Citation d’#Ex 20: 12 (le 5e commandement) et #Ex 21: 17, deux passages qui mentionnent spécifiquement le devoir d’honorer ses parents. Cela signifie notamment les traiter avec respect, amour, révérence et dignité, et les aider financièrement. La seconde citation sert à montrer combien cette obligation est importante aux yeux de Dieu.

7:11

corban. Terme hébreu signifiant « offrande (à Dieu) ». Il désignait tout cadeau ou sacrifice d’argent ou de biens qu’une personne faisait le vœu de consacrer à Dieu. De ce fait, l’argent ou le bien ne pouvait servir que pour un but sacré.

7:13

annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition. « Annuler » signifie « priver d’autorité » ou « rendre caduque ». La « tradition » en question autorisait tout individu à déclarer que tous ses biens étaient « corban ». Si un fils ressentait de la colère envers ses parents, il lui suffisait de déclarer que son argent et ses propriétés étaient « corban ». Comme les Écritures enseignent qu’on ne peut revenir sur un vœu fait à Dieu (#No 30:3), ses biens ne pouvaient servir à rien d’autre qu’au service de Dieu et ne pouvaient donc pas être employés pour le soutien financier de ses parents. Or, Jésus condamna cette pratique en montrant que les scribes et les pharisiens se rendaient coupables d’annuler la Parole de Dieu (et le commandement d’honorer les parents) au moyen de leur tradition.

 

MARK 7 : 1 À 13  ***

¶ 1 The Pharisees and the scribes who had come from Jerusalem gathered themselves together unto Jesus.

2 They saw some of his disciples eat bread with defiled hands, that is to say, not washed.

3 For the Pharisees and all the Jews do not eat unless they wash their hands, according to the tradition of the elders;

4 and when they come from the marketplace they do not eat unless they wash. They still have a lot of other things there, like the washing of cups, jugs and vessels of brass.

5 And the Pharisees and scribes asked him, Why do your disciples not follow the tradition of the elders, but eat their bread with defiled hands?

6 Jesus answered, Ye hypocrites, well did Esaias prophesy of you, as it is written, This people honors me with their lips, but their heart is far from me.

7 Howbeit in vain do they worship me, teaching for doctrines the commandments of men.

8 For laying aside the commandment of God, ye hold the tradition of men.

9 And he said unto them, Full well ye reject the commandment of God, keep your own tradition.

10 For Moses said, Honour thy father and thy mother; and, 'He who curses his father or mother shall be put to death.

11 But ye say, If a man says to his father or his mother, It would have gained from me is Corban, that is to say, an offering to God,

12 You no longer let him do anything for his father or his mother,

13 Making the word of God by your tradition which you have handed down. And you do many other such things.

NOTES JOHN MACARTHUR

7: 1

The Pharisees ... came from Jerusalem. This delegation consisting of the highest representatives of Judaism probably came at the request of Galilee Pharisees.

scribes. Mainly the Pharisees, which were authoritative in matters relating to Jewish law. Sometimes called "doctors of the law", they were professionals specialized in the explanation of the law and its application. They knew exactly the place of birth of the Messiah (v #Mt. 2: 5), but they lacked the faith to accompany the Magi.

7: 2

impure. The disciples of Jesus were accused of eating without conducting the ritual washing of hands, and therefore without being defeated from the taint associated with contact with profane objects.

7: 3

unwashed. This purification had nothing to do with having to wash their hands when they are dirty. It was a ritual washing in which you turned on the water in a jar on the hands of the person. This was to keep fingers in the air. When the water had flowed along the wrist, you could take the next step: you turned the water on both hands, fingers down and then rubbed each hand with the fist of the other.

tradition of the elders. In Judaism, the set of laws and extra-biblical interpretations of Scripture was actually substituted for them as higher religious authority. This is a body of extra-biblical laws that existed only in oral form and only since the Babylonian exile. Later, towards the end of the second century, it was written down in the Mishna. The law of Moses did not include any command on the washing of hands before meals, except for the priests had to wash before eating holy (Lev # 22: 6-7).

7: 4

public square. Open spaces, usually just inside the walls or near the center of the cities, where they met for business or public demonstrations. The term may have here its original meaning: any place for people to gather. It brought the sick, because Jesus was more likely to spend.

vessels of brass. Some manuscripts add "and jugs."

  7: 5

Why do your disciples not they follow. The Pharisees and scribes came to the master of the disciples to demand an explanation about their supposedly disrespectful attitude. In reality, they accused Jesus and to teach his disciples to disobey the tradition of the elders.

unclean hands. See note on v. {3 ==> "Mr 7: 3" above}

7: 6

Hypocrites. The word originates from the Greek Theatre, where it refers to a character who wears a mask. In the New Testament sense, it describes a unregenerate person is deluding itself, falsely spiritual. They observed the traditions because such teachings required only mechanical compliance, automatic, unrelated purity of heart.

Well did Isaiah prophesy of you. Quote almost verbatim from the Greek translation of Isaiah 29:13 # in the OT (LXX). Isaiah's prophecy applies to perfect ways of acting of the scribes and Pharisees. An empty ritualism sense can not provide any intimacy with God. Jesus used this verse. to describe the state of Judaism in his day (#Mt 15: 7-9).

7: 8

God's command ... tradition of men. Jesus began by accusing them of abandoning all the commandments contained in the Word of God. Then he reproached them to replace God's standard by standard designed by men.

7:10

Moses said. Quote of Ex # 20: 12 (5th commandment) and #Ex 21: 17, two passages that specifically mention a duty to honor his parents. This means in particular treated with respect, love, reverence and dignity and help them financially. The second quote is to show how this obligation is important in the eyes of God.

7:11

Corban. Hebrew term meaning "offering (to God)." He pointed any gift or sacrifice of money or property that a person was a vow to devote to God. Therefore, the money or property could only be used for a sacred purpose.

7:13

Making the word of God by your tradition. "Cancel" means "to deprive of authority" or "invalidate". "Tradition" in question allowed the individual to declare all his assets were "Corban". If a son felt anger toward his parents, he had only to declare that his money and properties were "Corban". As the Scriptures teach that we can return to a vow made to God (#No 30: 3), property could not be used for anything other than service of God and therefore could not be used to support financial parent. Now Jesus condemned this practice by showing that the scribes and Pharisees were guilty cancel the Word of God (and the command to honor parents) through their tradition.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/