MARC 8 : 1 À 13 ***MARK 8 : 1 À 13 ***

10/01/2015 08:41

MARC 8 : 1 À 13 ***

1 ¶  En ces jours-là, une foule nombreuse s’étant de nouveau réunie et n’ayant pas de quoi manger, Jésus appela les disciples, et leur dit:

2  Je suis ému de compassion pour cette foule ; car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont rien à manger.

3  Si je les renvoie chez eux à jeun, les forces leur manqueront en chemin ; car quelques-uns d’entre eux sont venus de loin.

4  Ses disciples lui répondirent: Comment pourrait-on les rassasier de pains, ici, dans un lieu désert ?

5  Jésus leur demanda : Combien avez-vous de pains ? Sept, répondirent-ils.

6  Alors il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains, et, après avoir rendu grâces, il les rompit, et les donna à ses disciples pour les distribuer ; et ils les distribuèrent à la foule.

7  Ils avaient encore quelques petits poissons, et Jésus, ayant rendu grâces, les fit aussi distribuer.

8  Ils mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient.

9  Ils étaient environ quatre mille. Ensuite Jésus les renvoya.

10 ¶  Aussitôt il monta dans la barque avec ses disciples, et se rendit dans la contrée de Dalmanutha.

11  Les pharisiens survinrent, se mirent à discuter avec Jésus, et, pour l’éprouver, lui demandèrent un signe venant du ciel.

12  Jésus, soupirant profondément en son esprit, dit : Pourquoi cette génération demande-t-elle un signe ? Je vous le dis en vérité, il ne sera point donné de signe à cette génération.

13  Puis il les quitta, et remonta dans la barque, pour passer sur l’autre bord.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

8:1-9 Si les quatre Évangiles rapportent la multiplication des pains pour 5000 hommes, seuls Matthieu (#Mt 15:32-38) et Marc rapportent celle qui toucha 4000 hommes.

8:1

une foule nombreuse. Probablement du fait que la nouvelle de la guérison du sourd-muet s’était répandue (#Mr 7:36).

8:2

ému de compassion. Ce n’est que dans ce passage et dans son parallèle de #Mt 15: 32 que Jésus lui-même utilise cette expression à son propre sujet. Quand il nourrit la foule de 5000 hommes, Marc précise que Jésus manifesta de la compassion pour la condition des hommes perdus spirituellement (#Mr 6:34); ici, il s’agit de compassion pour leurs besoins matériels (cf. #Mt 6:8, #Mt 6:32). Jésus pouvait comprendre leur faim, car il avait lui-même éprouvé cette sensation (#Mt 4:2).

trois jours qu’ils sont près de moi. Démontre la forte motivation de la foule à entendre les enseignements de Jésus et à faire l’expérience de sa capacité de guérir (cf. #Mt 15: 30). Le fait qu’ils le suivaient depuis tout ce temps avant de bénéficier de la multiplication miraculeuse des pains rend cet événement différent de la précédente multiplication, où les gens s’étaient rassemblés, avaient mangé et étaient repartis le même jour (#Mt 14:14-15, #Mt 14:22-23).

8:4

Comment pourrait-on les rassasier de pains. D’aucuns trouvent la question des disciples incroyable, eux qui venaient d’assister à la multiplication en faveur des 5000. Cette attitude est pourtant en parfaite cohérence avec leur lenteur spirituelle et leur manque de compréhension (cf. vv. #Mr 8:14-21 ; #Mr 6:52).

lieu désert. La région de la Décapole était bien moins peuplée que la Galilée.

8:5

pains. Galettes plates, qu’on pouvait facilement rompre en morceaux plus petits.

8:8

sept corbeilles. Elles n’étaient pas du même genre que celles qui avaient servi lors de la multiplication des pains pour les 5000 (#Mr 6:43). Il s’agissait alors de paniers plutôt petits, couramment utilisés par les Juifs pour emporter un ou deux repas pour la route; ici, le mot désigne de grandes corbeilles (assez grandes pour qu’un homme puisse y tenir, #Ac 9:25) qu’utilisaient les païens. Marc ne précise pas comment furent utilisés les morceaux qui restaient. Selon toute vraisemblance, ils furent donnés aux gens pour leur voyage de retour, puisqu’il est clair que les disciples ne les gardèrent pas pour eux (cf. v. #Mr 8:14).

8:9

quatre mille. En ne comptant que les hommes, sans les femmes et les enfants (#Mt 15: 38). Cela signifie qu’il pouvait y avoir au moins 16 000 personnes.

8:10

Dalmanutha. Cette localité n’est pas mentionnée dans la littérature profane, et c’est la seule fois qu’elle apparaît ici dans le N.T. Sa localisation précise est inconnue, mais il est clair qu’elle se trouvait dans la région de Magdala (ou Magadan, cf. #Mt 15: 39). Des fouilles archéologiques récentes dans cette région, effectuées à un moment où le niveau de l’eau était exceptionnellement bas, ont permis de découvrir plusieurs ancrages jusqu’alors inconnus. On a découvert un petit port, entre Magdala et Capernaüm, qui pourrait être Dalmanutha.

8:11

signe venant du ciel. Les pharisiens sceptiques exigeaient de Jésus des miracles supplémentaires pour qu’il leur prouve ses prétentions messianiques. Insatisfaits des miracles innombrables qu’il avait déjà faits sur terre, ils exigeaient une sorte de miracle fantastique. Comme il avait déjà apporté un nombre plus que suffisant de garanties, Jésus refusa de faire preuve de complaisance pour leur aveuglement spirituel. Le signe suprême qui allait prouver son statut de Fils de Dieu et de Messie devait être sa résurrection (#Mt 12:39-40).

8:13

l’autre bord. La rive nord-est où se trouvait Bethsaïda (Julias, v. 22).

 

MARK 8 : 1 À 13  ***

1 ¶ In those days, a multitude being reunited and having nothing to eat, Jesus called his disciples and said:

2 I have compassion on the multitude, because now three days they continue with me, and they have nothing to eat.

3 If I send them home fasting forces missed their way; because some of them came from far.

4 And his disciples answered him, How can a man satisfy these men with bread here in the wilderness?

5 Jesus asked them, How many loaves have you? Seven, they replied.

6 And he commanded the multitude to sit down, he took the seven loaves, and gave thanks, and brake, and gave to his disciples to distribute; and they set them before the crowd.

7 They had a few small fish, and Jesus, gave thanks, and also made the distribution.

8 They ate and were filled: and they took up seven baskets full of fragments that remained.

9 And they were about four thousand. And he sent them.

¶ 10 As soon as he got into the boat with his disciples, and came into the parts of Dalmanutha.

11 And the Pharisees came, began to argue with Jesus, and to test him, asked him a sign from heaven.

12 And he sighed deeply in his spirit, said: Why Does generation seek a sign? I tell you the truth, he will not be given a sign to this generation.

13 And he left them, and entering into the boat, departed to the other side.

NOTES JOHN MACARTHUR

8: 1-9 If the four Gospels report the Feeding of 5,000 men, only Matthew (#Mt 15: 32-38) and Mark relate that which touched 4,000 men.

8: 1

a large crowd. Probably because the news of the healing of the deaf-mute had spread (#Mr 7:36).

8: 2

compassion. It is only in this passage and in its parallel #Mt 15: 32 Jesus himself uses this expression about himself. When he feeds the crowd of 5000 men, Marc says that Jesus showed compassion for the human condition spiritually lost (#Mr 6:34); Here, it is compassion for their material needs (cf. #Mt 6: 8, 6:32 #Mt). Jesus could understand their hunger, because he himself had experienced this sensation (#Mt 4: 2).

three days they are close to me. Demonstrates the strong motivation of the crowd to hear the teachings of Jesus and to experience its ability to heal (cf. #Mt 15: 30). The fact that they followed him all this time before receiving miraculous multiplication of bread makes this event different from the previous multiplication, where people had gathered, ate and left again the same day (14 #Mt: 14-15 #Mt 14: 22-23).

8: 4

How can a man satisfy these men with bread. Some find the issue of incredible disciples, those who came to attend the multiplication for the 5000. This attitude is nevertheless perfectly consistent with their spiritual sluggishness and lack of understanding (cf. vv. #Mr 8:14 -21; #Mr 6:52).

deserted place. The region of the Decapolis was much less populated than Galilee.

8: 5

breads. Flat cakes, which could easily break into smaller pieces.

8: 8

seven baskets. They were not of the same kind as those who had served in the Feeding of the 5000 (#Mr 6:43). It was then rather small baskets, commonly used by the Jews to take one or two meals for the road; Here, the word refers to large baskets (large enough for a man to take it, #AC 9:25) qu'utilisaient the Gentiles. Marc does not specify how the songs were used that were left. In all likelihood, they were given to people for their return trip, since it is clear that the disciples did not keep it for themselves (v. #Mr 8:14).

8: 9

four thousand. Counting only men, besides women and children (#Mt 15: 38). This means that there could be at least 16 000 people.

8:10

Dalmanutha. This town is not mentioned in secular literature, and that's the only time she appears here in the NT Its precise location is unknown, but it is clear that it was in the region of Magdala (or Magadan cf. #Mt 15: 39). Recent archaeological excavations in the area, made at a time when the water level was unusually low, has discovered several previously unknown anchors. A small harbor was discovered between Magdala and Capernaum, which could be Dalmanutha.

8:11

sign from heaven. Skeptics Pharisees demanded additional miracles of Jesus that he shows them his messianic pretensions. Dissatisfied with the countless miracles he had made on earth, they demanded a kind of fantastic miracle. As already provided more than enough guarantees, Jesus refused to be complacent for their spiritual blindness. The supreme sign that would prove his status as Son of God and Messiah was to be his resurrection (#Mt 12: 39-40).

8:13

the other side. The northeastern shore where Bethsaida was located (Julias, v. 22).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/