MATTHIEU 1 : 18 À 25 ***MATTHEW 1 : 18 À 25 ***

18/06/2014 16:05

MATTHIEU 1 : 18 À 25 ***

18 ¶  Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint-Esprit, avant qu’ils eussent habité ensemble.

19  Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle.

20  Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit ;

21  elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.

22  Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète:

23  Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.

24  Joseph s’étant réveillé fit ce que l’ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui.

25  Mais il ne la connut point jusqu’à ce qu’elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

1:18

fiancée. Les fiançailles juives étaient un engagement solennel semblable au mariage moderne. Seul un divorce pouvait y mettre fin (v. #Mt 1:19). Les fiancés étaient considérés comme étant légalement mariés (v. #Mt 1:19), bien que l’union physique n’ait pas encore eu lieu.

enceinte, par la vertu du Saint-Esprit. Voir vv. 20, 23; #Lu 1:26-35.

1:19

Joseph …  un homme de bien …  se proposa de rompre secrètement. Ce genre d’adultère était puni par la lapidation (#De 22:23-24). L’expression « un homme de bien », littéralement « ce juste », est un hébraïsme qui le désigne comme un croyant authentique, déclaré juste en vertu de sa foi et obéissant avec soin à la loi (voir #Ge 6:9). La justice de Joseph impliquait qu’il était aussi plein de compassion. C’est pourquoi il n’avait aucune intention d’exposer Marie au déshonneur. « Rompre » signifiait obtenir le divorce d’un point de vue légal (#Mt 19:8-9 ; #De 24:1), divorce qui, selon la coutume juive, était requis pour annuler les fiançailles.

1:20

un ange du Seigneur. C’est l’une des rares apparitions angéliques du N.T. La plupart sont associées à la naissance de Christ. Pour des exemples d’autres apparitions, voir #Mt 28:2 ; #Ac 5:19 ; #Ac 8:26 ; #Ac 10:3 ; #Ac 12:7-10 ; #Ac 27:23 ; #Ap 1:1.

en songe. Le récit de la naissance de Christ rapporté par Matthieu comprend cinq rêves qui donnèrent chacun lieu à une révélation, comme pour souligner le caractère surnaturel de cet événement: v. 20; 2:12-13, 19, 22. Dans ce passage, l’ange ordonne à Joseph de prendre Marie chez lui.

1:21

Jésus. Voir le v. 25; #Lu 1:31. Ce nom signifie « Sauveur » (voir la note sur le v. 1 {==> "Mt 1:1"}).

1:22

afin que s’accomplisse. Une douzaine de fois, Matthieu attire l’attention sur l’accomplissement de prophéties de l’A.T. (cf. #Mt 2:15, #Mt 2:17, #Mt 2:23 ; #Mt 4:14 ; #Mt 8:17 ; #Mt 12:17 ; #Mt 13:14, #Mt 13:35 ; #Mt 21:4 ; #Mt 26:54-56 ; #Mt 27:9, #Mt 27:35). Il cite l’A.T. plus de 60 fois, plus fréquemment que n’importe quel autre auteur du N.T., excepté Paul dans Romains.

1:23

vierge. Les spécialistes ne s’accordent pas tous sur la signification exacte du terme hébreu dans #Esa 7:14: s’agit-il d’une « vierge » ou d’une « jeune fille »? Matthieu cite ici la LXX, où le mot grec signifie sans aucun doute possible « vierge » (voir la note sur Es 7:14 {==> la vierge. Cette prophétie annonçait la naissance virginale du Messie, comme le note le N.T. (#Mt 1:23). Le mot hébreu désignait une jeune fille non mariée et « vierge » (#Ge 24:43 ; #Pr 30:19 ; #Ca 1:3 ; #Ca 6:8), de sorte que la naissance du fils d’Esaïe (#Esa 8:3) ne remplissait pas totalement les conditions. Cf. #Ge 3:15. ). Ainsi, inspiré par le Saint-Esprit, il met fin à tout doute dans l’interprétation d’#Esa 7:14.

Emmanuel. Cf. #Esa 8:8, #Esa 8:10. Ce titre, appliqué à Jésus en #Mt 1:23, signifie « Dieu avec nous ».

1:24

prit sa femme. Pour fiancée Voir la note sur Mt 1:18. #Mt 1:24 indique que, lorsque l’ange apprit à Joseph que Marie était enceinte, celui-ci « prit sa femme avec lui », pour qu’elle habite désormais dans sa maison. Cependant, leur mariage ne fut pas consommé avant la naissance de Jésus (#Mt 1:25). Par conséquent, en ce qui concerne leur relation physique, ils étaient toujours fiancés.

1:25

la connut. Euphémisme pour la relation sexuelle. Voir #Ge 4:1, #Ge 4:17, #Ge 4:25 ; #Ge 38:26 ; #Jug 11:39.

 

MATTHEW 1 : 18 À 25  ***

¶ 18 Here is how the birth of Jesus Christ. When his mother Mary had been betrothed to Joseph, she was found pregnant by the power of the Holy Spirit, before they came together.

19 Then Joseph her husband, being a good man and did not want to shame, resolved to divorce her quietly.

20 But while he thought, behold, an angel of the Lord appeared to him in a dream, saying, Joseph, son of David, fear not to take unto thee Mary thy wife, for that which is conceived from the Holy Spirit;

21 She will bear a son, and shalt call his name Jesus; it is he who will save his people from their sins.

22 All this took place to fulfill what the Lord had spoken by the prophet:

23 Behold, a virgin shall conceive, and bear a son, and they shall call his name Emmanuel, which means God with us.

24 Then Joseph being raised from sleep did as the angel of the Lord had bidden him, and took his wife with him.

25 And knew her not till she had brought forth a son: and he called his name Jesus.

NOTES JOHN MACARTHUR

1:18

fiancée. Jewish engagement was a solemn commitment similar to the modern wedding. Only a divorce could be terminated (see # Mt 1:19). Fiancés were considered legally married (see # Mt 1:19), although the physical union has not yet occurred.

pregnant, by virtue of the Holy Spirit. See vv. 20, 23; # Lu 1:26-35.

1:19

Joseph ... a good man ... is to divorce secretly. This kind of adultery was punishable by stoning (# De 22:23-24). The expression "a good man", literally "the right" is a Hebraism which designates it as a genuine believer, declared righteous by virtue of his faith and obedience to the law carefully (see # Ge 6:9). Justice Joseph meant it was also full of compassion. That is why he had no intention of exposing Marie dishonor. "Breaking" meant getting a divorce from a legal point of view (# Mt 19:8-9; # De 24:1), divorce, according to Jewish custom, was required to cancel the engagement.

1:20

an angel of the Lord. This is one of the few angelic apparitions NT Most are associated with the birth of Christ. For examples of other apparitions, see # Mt 28:2; # Ac 5:19; # Ac 8:26; # Ac 10:3; # Ac 12:7-10; # Ac 27:23; # Rev 1:1.

in a dream. The story of the birth of Christ narrated by Matthew includes five dreams that each gave rise to a revelation, as if to emphasize the supernatural character of this event: v. 20; 2:12-13, 19, 22. In this passage, the angel instructs Joseph to take Mary home.

1:21

Jesus. View v. 25; # Lu 1:31. The name means "Savior" (see note on v. 1. {==> "Mt 1:1"}).

1:22

to be fulfilled. A dozen times, Matthew draws attention to the fulfillment of OT prophecies (Cf. Mt 2:15 #, # Mt 2:17, Mt 2:23 #, # Mt 4:14; # Mt 8:17; # Mt 12:17; # Mt 13:14 , 13:35  # Mt , # Mt 21:4; # Mt 26:54-56; # Mt 27:9, Mt 27:35 #). He cites the A. T. more than 60 times more frequently than any other NT author, except Paul in Romans.

1:23

virgin. Experts do not all agree on the exact meaning of the Hebrew word in Isaiah 7:14 #: is there a "virgin" or "maiden"? Matthew quotes the LXX here, where the Greek word means without doubt "virgin" (see note on 7:14 Es {==> blank. This prophecy announced the virgin birth of the Messiah, as noted in the NT (# . Mt 1:23) The Hebrew word meant a young "virgin" unmarried daughter (# Ge 24:43; # Pr 30:19; # 1:3 Ca, Ca # 6:8), so that the birth the son of Isaiah (Isaiah 8:3 #) does not fully meet the conditions. # See Gen. 3:15.). Thus, inspired by the Holy Spirit, it shall terminate any doubt in the interpretation of Isaiah 7:14 #.

Emmanuel. See # Esa 8:8, 8:10 # Esa. This title, applied to Jesus in # Mt 1:23, means "God with us."

1:24

took his wife. For fiancé See note on Mt 1:18. # Mt 1:24 says that when the angel told Joseph that Mary was pregnant, he "took his wife with him," for she now lives in his house. However, their marriage was not consummated before the birth of Jesus (# Mt 1:25). Therefore, with regard to their physical relationship, they were still engaged.

1:25

knew her. Euphemism for sexual intercourse. See # Ge 4:1, # Ge 4:17, # Ge 4:25; # Ge 38:26; # Jug 11:39.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/