Mon peuple demeurera dans le séjour de la paix, Dans des habitations sûres, Dans des asiles tranquilles.

09/12/2013 09:18

Mon peuple demeurera dans le séjour de la paix, Dans des habitations sûres, Dans des asiles tranquilles. {#Esa 32.18}

La paix et le repos n’appartiennent pas à celui qui n’est pas régénéré, elles sont la possession particulière du peuple du Seigneur, et uniquement de ce peuple. Le Dieu de Paix donne une paix parfaite à tous ceux dont les cœurs lui sont fidèles. Avant que l’homme n’ait chuté, son Dieu lui a donné les tonnelles couvertes des fleurs de l’Éden comme lieu de repos paisible. Hélas ! Bientôt le péché a anéanti la belle demeure d’innocence. Le jour de la colère universelle, lorsque le déluge a balayé au loin une race coupable, la famille choisie a été mise en sécurité dans le lieu de repos de l’arche, qui en flottant l’a amenée depuis l’ancien monde condamné vers la nouvelle terre de l’arc en ciel et de l’alliance, dont le type est Jésus, l’arche de notre salut.

Israël s’est reposé en sûreté dans les demeures aspergées de sang en Égypte, au moment où l’ange destructeur frappait les premiers-nés. Et dans le désert l’ombre de la colonne de la nuée, et l’eau jaillissant du rocher ont procuré un bien doux repos aux pèlerins fatigués. A cette heure nous nous reposons dans les promesses de notre Dieu fidèle, sachant que ses paroles sont pleines de vérité et de puissance. Nous nous reposons dans les doctrines de sa parole, qui contiennent en elles-mêmes la consolation ; nous nous reposons dans l’alliance de sa grâce, qui est un refuge de joie. Nous sommes bien plus favorisés que David à Adullam, ou Jonas au-dessous de sa plante de ricin, car nul ne peut détruire notre refuge. La personne de Jésus est le lieu de repos doux et tranquille de son peuple, et quand nous communions avec lui dans le pain rompu, à l’écoute de sa parole, dans l’étude des Écritures, la prière, ou la louange, nous trouvons toutes les formes qui nous permettent de nous approcher de lui, et de redonner la paix à nos esprits.


« J’entends les mots d’amour, je regarde le sang,
je vois le sacrifice puissant, et j’ai la paix avec Dieu.
C’est une paix éternelle, sûre comme le nom de l’Éternel,
Elle se tient à son trône, pour toujours le même :
Les nuages peuvent aller et venir,
les tempêtes peuvent balayer mon ciel,
Cette amitié scellée par le sang ne change pas,
la croix est toujours proche. »


 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/