Nourriture

14/01/2020 12:30

Nourriture. Alimentation. Quand ils étaient encore nomades, les Hébreux se nourrissaient principalement de pain et des produits de leurs troupeaux : lait frais ou caillé, parfois viande (#Ge 18:7,8 ; #Jug 5:25). Ils mangeaient aussi du miel sauvage (#Jug 14:8,9). Dans le désert, Dieu donna de la manne, mais les Israélites auraient préféré les légumes d’Égypte (#No 11:4 et suivant). Lorsqu’ils se furent fixés en Palestine, ils ajoutèrent à leur alimentation les produits des jardins, des vignes et des vergers : lentilles, concombres, fèves (#2S 17:28), grenades, figues, raisins, olives, etc. (#No 13:23; 20:5 ; #Mt 7:16). Le jus de raisin et la piquette étaient des boissons importantes. On consommait du poisson, des sauterelles, de la volaille, des œufs (#1R 5:3 ; #Né 13:16 ; #Mt 4:18 ; #Lu 11:12). Les repas très simples se composaient de pain et de lentilles (#Ge 25:34), ou d’autres potages (#2R 4:38), ou encore de pain et de vin (#Ge 14:18) ou de grain rôti et de piquette (#Ru 2:14). Abraham honora ses hôtes inattendus en leur offrant un repas plus substantiel : du beurre, du lait, des gâteaux de fine farine, la viande d’un veau (#Ge 18:3-8). La table des riches et des grands offrait une plus abondante diversité d’aliments (#1R 5:2 ; #Né 5:18). Voir Repas.

 

Copyright Editions Emmaüs

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/