Nouveaux cieux, Nouvelle terre

11/12/2019 12:30

Nouveaux cieux, Nouvelle terre. La rédemption accomplie par Christ implique aussi le renouvellement des cieux et de la terre et leur libération de la servitude du péché. La promesse se trouve déjà dans l’Ancien Testament (#Esa 65:17; 66:22). Ézéchiel parle d’un nouveau temple (#Ez 40:1-47:@) et d’homme nouveau qui aura un cœur nouveau et un esprit nouveau (#Ez 11:17-20; 18:31; 36:24-29). La littérature apocalyptique de la période intertestamentaire annonçait l’irruption souveraine de Dieu dans ce monde pour établir un règne de justice. L’ancien monde avec ses habitants pervers serait détruit et Dieu et son Messie établiraient un monde nouveau, peuplé uniquement de justes (1 Hén. 45.4-5 ; 72.1 ; 91.16 ; Jub. 1.29 ; 2 Barr. 32.6 ; 57.2 ; 4 ; Esd 7:75).

      Jésus parle de la « nouvelle naissance » (paliggenesia) du cosmos (#Mt 19:28), Pierre du « rétablissement de toutes choses » (#Ac 3:21) et Paul annonce que la création serait affranchie de la servitude (#Ro 8:18-21).

      Dans #2P 3:13, l’apôtre confirme que « nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre où la justice habitera ». L’Apocalypse se termine par la vision d’un nouvel univers rempli de la présence de Dieu. « Voici je fais toutes choses nouvelles » (#Ap 21:1-8). La nouvelle Jérusalem (#Ap 21:1-22:@) qui représente le Corps de Christ (#Ap 21:2,9-10), accomplit les prédictions d’Ésaïe et d’Ézéchiel (#Esa 54:11-14; 60:15-22 ; #Ez 40:1-48:@).

 

Copyright Editions Emmaüs

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/