PSAUMES 16 : 1 à 11 *** + PSALMS 16 : 1 to 11 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

16/01/2017 09:51

PSAUMES  16 : 1 à 11 *** +
 

1 ¶  Hymne de David. Garde-moi, ô Dieu ! car je cherche en toi mon refuge.

 

16:1-11

La seule prière du #Ps 16 apparaît au premier vers. Dans le reste du psaume, David assemble des témoignages personnels de confiance en Dieu. De ce fait, la prière introductive est appuyée par deux cycles de témoignages.

I. Prière introductive de David (16: 1)

II. Témoignage de David (16:2-11)

A. Son témoignage de communion (16:2-4)

1. Sa dimension divine (16: 2)

2. Sa dimension humaine (16:3-4)

B. Son témoignage de confiance (16:5-11)

1. Ses dimensions passées et présentes (16:5-8)

2. Ses dimensions présentes et futures (16:9-11)

Hymne. Cf. #Ps 56:1-60:2. En dépit de nombreuses conjectures, le sens du terme hébreu employé reste obscur.

Garde-moi. Requête fréquente, dans la bouche du psalmiste, pour supplier Dieu de le protéger (cf. #Ps 17: 8 ; #Ps 140:5 ; #Ps 141:9).

 

2  Je dis à l’Éternel : Tu es mon Seigneur, Tu es mon souverain bien !

 

Je dis à l’Éternel. Certains manuscrits hébreux portent « tu dis » (féminin). Voir aussi 140:7; #1R 8:48 ; #Job 42:2 ; #Ez 16: 59.

tu es mon souverain bien. C’est-à-dire mon bien-être dépend totalement de toi.

 

3  Les saints qui sont dans le pays, Les hommes pieux sont l’objet de toute mon affection.

4  On multiplie les idoles, on court après les dieux étrangers : Je ne répands pas leurs libations de sang, Je ne mets pas leurs noms sur mes lèvres.

 

Le psalmiste n’avait rien à voir avec les faux dieux ni avec leurs adorateurs.

 

5  L’Éternel est mon partage et mon calice ; C’est toi qui m’assures mon lot ;

 

16:5-6

Ces vv. décrivent les bénédictions divines en utilisant des métaphores tirées de l’A.T.

 

6  Un héritage délicieux m’est échu, Une belle possession m’est accordée.

7  Je bénis l’Éternel, mon conseiller ; La nuit même mon cœur m’exhorte.

8 ¶  J’ai constamment l’Éternel sous mes yeux ; Quand il est à ma droite, je ne chancelle pas.

9  Aussi mon cœur est dans la joie, mon esprit dans l’allégresse, Et mon corps repose en sécurité.

 

mon esprit. Littéralement « ma gloire ». Si l’on remonte au v. 7, le psalmiste fait allusion à son être intérieur en utilisant d’abord (littéralement) le terme de « reins », puis celui de « cœur », puis celui de « gloire ». Il parle ensuite du « corps » (littéralement « chair ») et de l’« âme ». Les termes anthropologiques représentant la personne tout entière, il est logique de considérer le terme de « gloire » comme faisant allusion à la spécificité de l’homme en tant qu’être créé à l’image de Dieu, c’est-à-dire à son intelligence et à sa capacité de parler.

 

10  Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption.

 

Ces paroles exprimaient la confiance du roi David, mais aussi bien Pierre (#Ac 2:25-28) que Paul (#Ac 13: 35) soulignent leur application messianique: la résurrection du grand David (le Seigneur Jésus-Christ).

11  Tu me feras connaître le sentier de la vie ; Il y a d’abondantes joies devant ta face, Des délices éternels à ta droite.

 

PSALMS 16 : 1 to 11 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ Hymn of David. Keep me, O God! For I seek refuge in you.

 

16: 1-11

The only prayer from #Ps 16 appears in the first verse. In the rest of the psalm, David assembles personal testimonies of trust in God. As a result, the introductory prayer is supported by two cycles of testimony.

I. Introductory Prayer of David (16: 1)

II. Testimony of David (16: 2-11)

A. His testimony of communion (16: 2-4)

1. Its divine dimension (16: 2)

2. Its human dimension (16: 3-4)

B. His testimony of trust (16: 5-11)

1. Its past and present dimensions (16: 5-8)

2. Its present and future dimensions (16: 9-11)

Anthem. Cf. #Ps 56: 1-60: 2. Despite many conjectures, the meaning of the Hebrew term used remains obscure.

Keep me. Frequent request, in the mouth of the psalmist, to beg God to protect him (see #Ps 17: 8; #Ps 140: 5; #Ps 141: 9).

 

2 I say to the LORD, You are my Lord, you are my sovereign good!

 

I said to the LORD. Some Hebrew manuscripts bear "you say" (feminine). See also 140: 7; # 1R 8:48; #Job 42: 2; #Ez 16: 59.

You are my sovereign good. That is, my well-being totally depends on you.

 

3 The saints that are in the land, Pious men are the object of all my affection.

4 They multiply idols, and run after the foreign gods: I do not pour out their libations of blood, I do not put their names on my lips.

 

The psalmist had nothing to do with false gods or their worshipers.

 

5 The LORD is my portion and my chalice; It is you who assure me of my lot;

 

16: 5-6

These vv. Describe the divine blessings using metaphors from A.T.

 

6 A delightful inheritance has fallen to me, a beautiful possession is granted to me.

7 I bless the LORD my counselor; The very night my heart exhorts me.

8 ¶ I have the LORD constantly before my eyes; When he is on my right, I do not shake.

9 Therefore my heart is in joy, my spirit rejoicing, and my body rests in safety.

 

my spirit. Literally "my glory". If we go back to v. 7, the psalmist alludes to his inner being by first (literally) using the term "kidneys", then the term "heart," then that of "glory." He then speaks of the "body" (literally "flesh") and the "soul". The anthropological terms representing the whole person, it is logical to consider the term "glory" as referring to the specificity of man as being created in the image of God, that is to say His intelligence and his ability to speak.

 

10 For thou shalt not give up my soul to the abode of the dead, Thou shalt not permit thy beloved to see corruption.

 

These words expressed the confidence of King David, but also Peter (#Ac 2: 25-28) that Paul (#Ac 13:35) emphasizes their messianic application: the resurrection of the great David (the Lord Jesus Christ).

11 Thou shalt make known to me the way of life; There are abundant joys before your face, eternal delights at your right hand.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/