PSAUMES 19 : 1 à 14 *** + PSALMS 19 : 1 to 14 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

19/01/2017 10:37

PSAUMES  19 : 1 à 14 *** +
 

1 ¶  (19-1) Au chef des chantres. Psaume de David. (19-2) Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains.

 

19:1-15

Du fait de ses deux parties distinctes et des deux noms différents employés pour Dieu, certains ont pensé que le #Ps 19 était à l’origine composé de deux textes distincts, l’un ancien et l’autre plus récent. Or, la forme courte du nom « Dieu » (« El » au lieu de « Élohim », sa forme plus longue en #Ge 1:1) évoque sa puissance, surtout celle qu’il manifeste dans son œuvre de créateur, alors que le nom « l’Éternel » souligne l’aspect relationnel. Par conséquent, c’est dans un seul et même hymne que David a décrit l’Éternel Dieu comme l’auteur aussi bien de son univers que de sa Parole. Dieu s’est en effet révélé à l’humanité au travers de ces deux moyens, l’un verbal et l’autre non, et puisqu’il communique ainsi avec elle, elle reste responsable devant lui. Le #Ps 19 résume de façon éloquente les deux moyens importants par lesquels Dieu se révèle à l’humanité.

I. Révélation générale de Dieu (19:2-7)

A. Proclamation des cieux (19:2-5)

B. Importance du soleil (19:5-7)

II. Révélation spéciale de Dieu, par sa Parole (19:8-15)

A. Attributs de la Parole (19:8-10)

B. Appréciation de la Parole (19:11-12)

C. Application de la Parole (19:13-15)

 

 

2  (19-3) Le jour en instruit un autre jour, La nuit en donne connaissance à une autre nuit.

 

19:3-4

instruit …  pas des paroles. La contradiction est apparente seulement, car le but est de montrer que la révélation constante des cieux ne se fait pas au moyen de mots au sens littéral.

 

3  (19-4) Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles Dont le son ne soit point entendu:

4  (19-5) Leur retentissement parcourt toute la terre, Leurs accents vont aux extrémités du monde, Où il a dressé une tente pour le soleil.

 

Le message du monde créé s’étend partout.

19:5-7

Ni le soleil ni les cieux ne sont déifiés, comme ils l’étaient par de nombreuses religions païennes. Dans la Bible, Dieu est le créateur et le chef de toute la création.

 

5  (19-6) Et le soleil, semblable à un époux qui sort de sa chambre, S’élance dans la carrière avec la joie d’un héros ;

6  (19-7) Il se lève à une extrémité des cieux, Et achève sa course à l’autre extrémité : Rien ne se dérobe à sa chaleur.

7 ¶  (19-8) La loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l’âme ; Le témoignage de l’Éternel est véritable, il rend sage l’ignorant.

 

19:8-15

La scène passe de l’univers divin à la Parole divine.

19:8-9

Chacun de ces quatre vers parallèles contient un mot différent (un synonyme) pour désigner la Parole de Dieu; chacun décrit ce qu’elle est et explique ce qu’elle accomplit effectivement.

loi. Terme mieux traduit par « enseignement » ou « instruction » (cf. #Ps 1:2).

 

témoignage. Ce mot dérive de la racine signifiant « rendre témoignage ». En quelque sorte, la Parole rend témoignage à son auteur divin.

 

8  (19-9) Les ordonnances de l’Éternel sont droites, elles réjouissent le cœur ; Les commandements de l’Éternel sont purs, ils éclairent les yeux.

 

ordonnances. Souligne que la Parole de Dieu est une suite d’ordres, de directives, de préceptes, etc., considérés comme les moyens divins de gouvernement.

commandements. La Parole est de nouveau présentée comme un recueil d’ordres divins.

 

9  (19-10) La crainte de l’Éternel est pure, elle subsiste à toujours ; Les jugements de l’Éternel sont vrais, ils sont tous justes.

 

crainte. Techniquement, ce mot ne désigne pas la Parole, mais son emploi souligne le fait que l’Écriture constitue un guide pour l’adoration de Dieu.

jugements. Présentation de la Parole comme transmettant les verdicts divins.

 

10  (19-11) Ils sont plus précieux que l’or, que beaucoup d’or fin ; Ils sont plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.

11  (19-12) Ton serviteur aussi en reçoit instruction ; Pour qui les observe la récompense est grande.

12  (19-13) Qui connaît ses égarements ? Pardonne-moi ceux que j’ignore.

 

19:13-14

Le psalmiste évoque respectivement les péchés non intentionnels et les transgressions délibérées (cf. #Lé 4:1ss; #No 15: 22). L’inquiétude de David reflète l’attitude d’un disciple mûr que la grâce et les ressources de Dieu amènent à reconnaître et à combattre ses péchés.

 

13  (19-14) Préserve aussi ton serviteur des orgueilleux ; Qu’ils ne dominent point sur moi ! Alors je serai intègre, innocent de grands péchés.

14  (19-15) Reçois favorablement les paroles de ma bouche Et les sentiments de mon cœur, O Éternel, mon rocher et mon libérateur !

 

Reçois favorablement. En utilisant un terme souvent associé avec l’acceptation par Dieu de sacrifices (au sens littéral) offerts convenablement, le psalmiste demande à Dieu de lui faire grâce et de lui donner les capacités nécessaires au moment de déposer sur l’autel le sacrifice de ses lèvres et de sa vie (cf. #Jos 1:8).

 

PSALMS 19 : 1 to 14 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ (19-1) To the chief singer. Psalm of David. (19-2) The heavens recount the glory of God, and the extent manifests the work of his hands.

 

19: 1-15

Because of its two distinct parts and the two different names used for God, some thought that #Ps 19 was originally composed of two separate texts, one older and the other more recent. The short form of the name "God" ("El" instead of "Elohim", its longer form in #Ge 1: 1) evokes its power, especially that manifested in its creator's work, The name "the Eternal" emphasizes the relational aspect. Therefore it is in one and the same hymn that David described the Eternal God as the author of both his universe and his Word. God has indeed revealed himself to mankind through these two means, one verbal and the other not, and since it communicates with it, it remains responsible to it. #Ps 19 eloquently summarizes the two important ways in which God reveals Himself to humanity.

I. General revelation of God (19: 2-7)

A. Proclamation of the Heavens (19: 2-5)

B. Importance of the Sun (19: 5-7)

II. Special Revelation of God, through His Word (19: 8-15)

A. Attributes of the Word (19: 8-10)

B. Appreciation of the Word (19: 11-12)

C. Application of the Word (19: 13-15)

 

 

2 (19-3) The day tells another day, The night gives knowledge to another night.

 

19: 3-4

Instructed ... not words. The contradiction is only apparent, for the aim is to show that the constant revelation of the heavens is not effected by means of words in the literal sense.

 

3 (19-4) It is not a language, it is not words Whose sound is not heard:

4 (19-5) Their reverence runs through all the earth, their accents go to the ends of the world, where he has set up a tent for the sun.

 

The message of the created world extends everywhere.

19: 5-7

Neither the sun nor the heavens are deified, as they were by many pagan religions. In the Bible, God is the creator and the leader of all creation.

 

5 (19-6) And the sun, like a bridegroom coming out of his room, darts into the quarry with the joy of a hero;

6 (19-7) He rises at one end of the heavens, And completes his course at the other end: Nothing escapes his heat.

7 ¶ (19-8) The law of the LORD is perfect, it restores the soul; The testimony of the LORD is true, he makes the ignorant wise.

 

19: 8-15

The scene passes from the divine universe to the divine Word.

19: 8-9

Each of these four parallel lines contains a different word (a synonym) to designate the Word of God; Each describes what it is and explains what it actually does.

law. Term better translated as "teaching" or "instruction" (see #Ps 1: 2).

 

testimony. This word derives from the root meaning "to give testimony". In a way, the Word testifies to its divine author.

 

8 (19-9) The ordinances of the LORD are right, they rejoice the heart; The commandments of the Lord are pure, they enlighten the eyes.

 

Ordinances. Emphasizes that the Word of God is a series of orders, directives, precepts, etc., considered as divine means of government.

Commands. The Word is again presented as a collection of divine orders.

 

9 (19-10) The fear of the LORD is pure, it abideth for ever; The judgments of the Lord are true, they are all righteous.

 

fear. Technically, this word does not refer to the Word, but its use emphasizes the fact that Scripture is a guide to the worship of God.

Judgments. Presentation of the Word as transmitting divine verdicts.

 

10 (19-11) They are more precious than gold, than many fine gold; They are sweeter than honey, than that which flows from the rays.

11 (19-12) Thy servant also receives instruction; For those who observe them the reward is great.

12 (19-13) Who knows his aberrations? Forgive me those I do not know.

 

19: 13-14

The psalmist evokes unintentional sins and deliberate transgressions (see # 4: 1ff; # 15: 22). David's anxiety reflects the attitude of a mature disciple whom the grace and resources of God lead to acknowledge and combat his sins.

 

13 (19-14) Also preserve thy servant from the proud; Let them not rule over me! Then I will be upright, innocent of great sins.

14 (19-15) Receive favorably the words of my mouth And the feelings of my heart, O LORD, my rock and my deliverer!

 

Receive favorably. Using a term often associated with God's acceptance of properly offered sacrifices (in the literal sense), the psalmist asks God to give him grace and give him the necessary abilities when he places the sacrifice of his sacrifice on the altar Lips and his life (cf #Jos 1: 8).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/