Quel repos, quel céleste repos !

05/01/2018 00:09

Quel repos, quel céleste repos !

UN MESSAGE D'AMOUR·

 "Évangile selon Matthieu chapitre 11" (verset 29 et 30 "Chargez-vous de mon joug, et apprenez de moi, parce que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes; car mon joug est aisé, et mon fardeau léger.")!

Finalement, à quoi tient le repos de l'âme humaine? Disposer d'une espérance ferme (Hébreux 10.23), d'une ancre solide (Hébreux 6.19), d'une vision claire concernant son avenir. En effet, si elle ne peut se projeter avec sérénité dans le fleuve de l'éternité, où sera son abri? L'homme peut bien traiter son âme somptueusement en ne lui refusant aucun des plaisirs de la terre, il la prive pourtant du seul bien réellement nécessaire (Psaumes 73.28).

L'argent permet d'acheter bien des choses, mais il ne peut garantir l'âme d'un bonheur éternel (Matthieu 16.26). Evidemment, il assure à ceux qui en possèdent un certain confort, un certain luxe. Pourtant, l'âme ne peut en être revêtue. Face aux grandes questions existentielles qui la minent, les richesses du monde et les pierres précieuses ne sont d'aucun secours (Luc 12.15). Elles ne peuvent dispenser personne des angoisses de la mort (Psaumes 116.3), pas plus qu'elles ne peuvent prolonger le nombre des jours de vie (Matthieu 6.27). Demain ne s'achète pas, à aucun prix. Non, l'argent n'est en rien synonyme de liberté. Tout au plus, le dieu Mammon (Luc 16.13) peut-il offrir une prison dorée à ses serviteurs.

D'autres cherchent leur refuge dans les drogues, les alcools, ou encore la débauche. Certes, la jouissance du péché est réelle (Hébreux 11.25). Toutefois, elle ne dure qu'un temps. Ces activités ne sont en réalités que des échappatoires, des distractions, pour tromper l'âme, pour tenter de lui faire oublier ses angoisses et ses peines. Au bout du compte, la détresse n'en est que plus grande. Et pour cause, le péché consommé produit la mort (Jacques 1.15). Maintenant, l'amertume se renforce, l'absence de paix resurgit vigoureusement et mine cruellement le cœur. Au bord du gouffre, l'homme n'est désormais plus qu'à un pas de sombrer dans le désespoir...

Il y a pourtant une réponse à cette grande aspiration à la paix que contient le cœur humain! Oui, le Fils de Dieu (Marc 1.1), Jésus-Christ, est capable de la combler. Il est du ciel (Jean 6.38) et rend témoignage des choses qui y sont (Jean 3.32). En tant qu'Envoyé (Jean 17.25) de la part du Père, Il renseigne l'homme pécheur sur les intentions de Dieu. Il rapporte que le commandement du Père est la vie éternelle (Jean 12.49). Quel bouleversant témoignage! Ce message, cet écho du ciel est absolument unique (Actes 4.12). Il n'est nul autre témoin véritable (Apocalypse 3.14) qui puisse parler des choses d'en-haut.

En somme, le fondement de la paix véritable repose sur ce témoignage (Apocalypse 12.17). L'homme qui le reçoit, l'homme qui mêle de foi (Hébreux 4.2) les précieuses paroles du Christ, trouve enfin le repos (Matthieu 11.29). "Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement libres." (Jean 8.36). Quiconque croit dans le Nom de Jésus ne manquera pas d'en faire l'expérience!

Les nuages de l'incertitude sont à présent levés. Dorénavant, l'âme croyante ne sera plus ballottée puisqu'elle n'ignore plus de quoi sera faite sa destinée. Elle se repaît de la promesse d'un repos éternel (Hébreux 4.9). Elle le sait, elle doit vivre, vivre pour toujours en présence du Bien-Aimé (Éphésiens 1.6) Sauveur (1 Jean 4.14)! Voici, Christ vit, et les Siens vivront aussi (Jean 14.19). Quel repos, quel céleste repos!

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/