TITE 2 : 01 À 15 *** + TITUS 2 : 01 to 15 + NOTES : JOHN MACARTHUR

10/04/2016 10:23

TITE 2 : 01 À 15 *** +
 

1 ¶  Pour toi, dis les choses qui sont conformes à la saine doctrine.

saine. C’est-à-dire en bonne santé. Paul utilise ce mot 9 fois dans les épîtres pastorales (5 fois dans Tite), et toujours dans le sens où la vérité produit le bien-être spirituel. Les « choses » mentionnées par Paul aux versets #Tit 2:2-10 ont trait à des vérités, attitudes et actions qui correspondent à la vérité biblique et sont basées sur elle. Pour non seulement plaire à Dieu, mais aussi apporter un témoignage efficace aux incroyants, le peuple de Dieu doit absolument connaître la vérité qui conduit à la santé spirituelle.

2:1-10 La saine doctrine pour les hommes âgés (verset #Tit 2:2), les femmes âgées (verset #Tit 2:3), les jeunes femmes (versets #Tit 2:4-5), les jeunes gens (versets #Tit 2:6-8) et les esclaves (versets #Tit 2:9-10) reflète le devoir de chacun dans l’Église.

 

2  Dis que les vieillards doivent être sobres, honnêtes, modérés, sains dans la foi, dans la charité, dans la patience.

vieillards. Paul s’appliqua ce terme à partir de 60 ans (#Phm 9). Il désignait les personnes d’un âge avancé et permettait de les distinguer des « anciens » dont il est question en #Tit 1:5.

honnêtes. L’adjectif pourrait désigner le respect à l’égard de Dieu, mais il implique aussi honorabilité et dignité aux yeux des hommes. Il s’agit de faire preuve de bon sens et de bonne santé spirituelle.

 

3  Dis que les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées au vin ; qu’elles doivent donner de bonnes instructions,

femmes âgées. Les femmes libérées des responsabilités liées à l’éducation des enfants, c’est-à-dire les femmes ayant atteint la soixantaine (cf. #1Ti 5:3-10).

l’extérieur qui convient à la sainteté. Cf. #1Ti 2:9-11, #1Ti 2:15.

ni médisantes. Terme utilisé 34 fois dans le N.T. pour décrire Satan, le calomniateur par excellence.

bonnes instructions. Celles qui plaisent à Dieu (cf. #Tit 1:16), particulièrement celles des versets 4-5.

 

4  dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leurs maris et leurs enfants,

apprendre aux jeunes femmes. Leur propre exemple de sainteté (verset #Tit 2:3) confère aux femmes d’un certain âge le droit et la crédibilité nécessaires pour instruire les femmes plus jeunes de l’Église. Cela implique évidemment que ces femmes sont tenues de donner l’exemple, par la pratique personnelle, des vertus qu’elles enseignent.

aimer leur mari. Comme les autres vertus mentionnées ici, cette dernière est inconditionnelle. Elle repose sur la volonté de Dieu, non sur les mérites du mari. Le grec phileô met l’accent sur l’importance de l’affection dans le couple.

 

5  à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée.

retenues. C’est-à-dire pures. Cf. #1Ti 2:9-11, #1Ti 2:15 ; #1Pi 3:3-6.

occupées aux soins domestiques. Cf. #1Ti 5:14. Tenir son foyer d’une façon aussi sainte qu’excellente est la responsabilité incontournable d’une épouse chrétienne.

soumises. Les concepts du féminisme le plus radical faisaient partie intégrante des mythologies babylonienne et assyrienne. Ils avaient aussi cours dans le gnosticisme grec, qui se répandit dans tout l’Empire romain à l’époque du N.T. et constitua un danger permanent pour l’Église primitive. Le féminisme moderne n’est ni nouveau ni progressiste.

ne soit pas calomniée. C’est là le but d’une vie de piété: éviter toute attaque contre les Écritures. Pour être convaincus de la capacité qu’a Dieu de nous sauver, les hommes ont besoin de nous voir mener une vie sainte. Si des chrétiens prétendent croire en la Parole de Dieu alors qu’ils ne lui obéissent pas, la Parole s’en trouve déshonorée. Beaucoup se sont moqués de Dieu et de sa Parole à cause de la conduite pécheresse de prétendus chrétiens. Cf. #Mt 5:16 ; #1Pi 2:9.

 

6  Exhorte de même les jeunes gens à être modérés,

jeunes gens. Les garçons à partir de 12 ans.

 

7  te montrant toi-même à tous égards un modèle de bonnes œuvres, et donnant un enseignement pur, digne,

à tous égards. Ces mots devraient être rattachés au verset 6, puisqu’ils ont trait aux jeunes gens et soulignent que c’est là une recommandation incontournable.

modèle. Il revenait à Tite de montrer lui-même l’exemple des qualités morales et spirituelles qu’il avait l’intention de recommander à son Église. Cf. #1Co 4:16 ; #1Co 11:1 ; #Ph 3:17 ; #2Th 3:8-9 ; #1Ti 4:12 ; #Hé 13: 7.

enseignement pur. La pureté et la dignité accompagnent nécessairement un engagement approprié envers la doctrine.

 

8  une parole saine, irréprochable, afin que l’adversaire soit confus, n’ayant aucun mal à dire de nous.

une parole saine. Pendant les conversations à bâtons rompus de la vie quotidienne. Cf. #Ep 4:31 ; #Col 3:16-17 ; #Col 4:6.

irréprochable. Qui ne puisse attirer aucune condamnation.

n’ayant aucun mal à dire de nous. De nouveau, comme au verset #Tit 2:5, se trouve affirmé le but d’une vie de piété: réduire au silence les adversaires du christianisme et de l’Évangile, de façon à rendre crédible la puissance de Christ.

 

9  Exhorte les serviteurs à être soumis à leurs maîtres, à leur plaire en toutes choses, à n’être point contredisants,

serviteurs. Terme qui s’appliquait aux employés en général mais désignait, plus directement, les esclaves, hommes, femmes et enfants qui, dans la Rome antique et dans la plus grande partie du monde de l’époque, étaient la propriété d’un maître. Ils ne jouissaient pratiquement d’aucun droit civil et étaient traités avec guère plus de respect ou de soin qu’une bête de somme. Aucun passage du N.T. ne condamne ni ne soutient l’esclavage; en revanche, il y est répété à l’envi qu’il est infiniment plus important d’être libéré de l’esclavage du péché que d’un maître, aussi mauvais soit-il (voir #Ro 6:22).

soumis à leurs maîtres …  leur plaire. Paul enseigne sans ambiguïté que, même dans le contexte de l’esclavage le plus contraignant, les croyants sont appelés à se montrer « soumis » et à chercher à plaire à ceux qu’ils servent, que leur maître soit croyant ou non, juste ou injuste, bon ou cruel. Les croyants qui se sont mis volontairement au service de leur employeur doivent se montrer d’autant plus obligeants à son égard! Tout comme pour l’épouse envers son mari (verset #Tit 2:5), la seule exception est le cas où le croyant se verrait mis en demeure d’exécuter une tâche contraire à la Parole de Dieu. Cf. #Ep 6:5-9 ; #Col 3:22-4:1 ; #1Ti 6:1-2.

 

10  à ne rien dérober, mais à montrer toujours une parfaite fidélité, afin de faire honorer en tout la doctrine de Dieu notre Sauveur.

ne rien dérober. Terme utilisé pour les détournements de fonds.

une parfaite fidélité. Il s’agit de loyauté.

honorer en tout la doctrine. Ici encore (verset #Tit 2:5), Paul souligne que le but suprême d’une vie de piété, c’est de rendre attractifs les enseignements qui présentent Dieu comme le Sauveur des pécheurs.

 

11 ¶  Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.

grâce de Dieu. Il s’agit non seulement de l’attribut divin, mais de Jésus-Christ lui-même, qui est la grâce incarnée, le cadeau suprême offert par Dieu à l’humanité déchue. Cf. #Jn 1:14.

tous les hommes. Paul n’enseigne pas l’universalisme. En #Tit 3:4, « les hommes » désigne l’humanité en général, en tant que catégorie, et non chaque individu en particulier. Le sacrifice de Christ est suffisant pour couvrir tous les péchés de tous ceux qui croient en lui (#Jn 3:16-18 ; #1Ti 2:5-6 ; #1Ti 4:10 ; #1Jn 2:2). Les premiers mots de Paul à Tite montrent que le salut ne peut devenir effectif que par « la foi des élus de Dieu » (#Tit 1:1). Seuls ceux qui auront cru seront sauvés, et non toute l’humanité (#Jn 1:12 ; #Jn 3:16 ; #Jn 5:24, #Jn 5:38, #Jn 5:40 ; #Jn 6:40 ; #Jn 10:9 ; #Ro 10:9-17).

2:11-13 C’est ici le cœur de la lettre. Le projet souverain de Dieu, lorsqu’il désigne des anciens (#Tit 1:5) et appelle toute l’assemblée à vivre dans la justice (versets #Tit 2:1-10), c’est qu’ils apportent un témoignage capable de contribuer à la réalisation du plan divin de salut. Paul résume ce plan de salut en trois points: le salut

1° nous a épargné le châtiment du péché (verset #Tit 2:11),

2° nous soustrait à sa puissance (verset #Tit 2:12) et

3° nous débarrassera de sa présence (verset #Tit 2:13).

 

12  Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété,

renoncer …  vivre. Le salut correspond à une transformation (#2Co 5:17 ; #Ep 2:8-10), et cette transformation (nouvelle naissance) produit une vie nouvelle dans laquelle la puissance du péché est brisée.

 

13  en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ,

bienheureuse espérance. Allusion générale au retour de Christ, qui inclut la résurrection des morts (cf. #Ro 8:22-23 ; #1Co 15:51-58 ; #Ph 3:20-21 ; #1Th 4:13-18 ; #1Jn 3:2-3) et le règne des saints avec Christ dans la gloire (#2Ti 2:10).

manifestation de la gloire. Cf. #2Ti 1:10. Littéralement « l’apparition de la gloire ». Ce sera notre libération de la présence du péché.

Dieu et Sauveur. Mention explicite de la divinité de Jésus. Cf. #2P 1:1.

 

14  qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres.

racheter …  purifié. Une autre expression (cf. verset #Tit 2:12) résume le double effet du salut (régénération et sanctification). Le « rachat », c’est la libération d’une personne moyennant le paiement d’une rançon. Le prix à payer pour satisfaire la justice divine fut le sang versé par Christ.  cf. #Mr 10:45.

un peuple. Un peuple particulier du fait du décret promulgué par Dieu et confirmé par la grâce du salut, que ses membres ont saisie. Cf. #1Co 6:19-20 ; #1Pi 2:9.

zélé. Cf. #Tit 3:8. Les bonnes œuvres ne sont pas un moyen d’acquérir le salut, elles en sont le résultat. Cf. #Ep 2:10.

 

15 ¶  Dis ces choses, exhorte, et reprends, avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise.

Dis …  exhorte …  reprends. Ces trois verbes identifient le besoin de proclamer la Parole, de l’appliquer et de se laisser corriger par elle.

autorité. Dans le domaine spirituel, l’autorité pour donner des commandements à d’autres a pour seule et unique source la Parole de Dieu. Cf. #Mt 7:28-29.

Que personne ne te méprise. Voir #Tit 3:9-11. Il faut traiter les problèmes de rébellion contre la vérité. Cf. #Mt 18:15-20 ; #1Co 5:9-13 ; #2Th 3:14-15.

 

TITUS 2 : 01 to 15 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ But speak thou the things which become sound doctrine.

 

healthy. That is to say healthy. Paul uses the word nine times in the Pastoral Epistles (5 times in Titus), and always in the sense that the truth produces the spiritual well-being. The "things" mentioned by Paul in verses #Tit 2: 2-10 relate to truths, attitudes and actions that match biblical truth and are based on it. Not only to please God, but also bring an effective witness to unbelievers, God's people must absolutely know the truth that leads to spiritual health.

2: 1-10 Sound doctrine for older men (verse #Tit 2: 2), older women (verse #Tit 2: 3), young women (verses #Tit 2: 4-5), young people (#Tit verses 2: 6-8) and slaves (verses #Tit 2: 9-10) reflects the duty of everyone in the Church.

 

2 That the aged men be sober, grave, temperate, sound in faith, in charity, in patience.

 

old. Paul applied this term from 60 years (#Phm 9). He pointed people of advanced age and allowed to distinguish between the "old" referred to in #Tit 1: 5.

honest. The adjective could describe the respect for God, but it also involves standing and dignity in the eyes of men. These exercise common sense and good spiritual health.

 

3 The aged women likewise that they be in the holiness, not false accusers, not given to much wine; they must give good instructions,

 

older women. Women freed of responsibility for the education of children, that is to say women who have reached their sixties (see # 1 Tim 5: 3-10).

outside that suits holiness. See # 1 Tim 2: 9-11, # 1Ti 2:15.

false accusers. Term used 34 times in the N.T. to describe Satan, the slanderer par excellence.

good instructions. Those that please God (cf. #Tit 1:16), particularly those verses 4-5.

 

4 in order to teach young women to love their husbands and children,

 

the young women. Their own example of holiness (verse #Tit 2: 3) gives women of a certain age the right and credibility to instruct the younger women of the Church. This obviously means that women are required to set an example, by the personal practice of the virtues they teach.

love their husbands. Like other virtues mentioned here, it is unconditional. It is based on the will of God, not on the merits of the husband. Greek phileô emphasizes the importance of affection between the couple.

 

5 To be discreet, chaste, keepers at home, good, obedient to their own husbands, that the word of God be not blasphemed.

 

retained. That is to say pure. See # 1 Tim 2: 9-11, # 1Ti 2:15; # 1 Peter 3: 3-6.

workers at home. See # 1 Tim 5:14. Holding her home as a holy way than excellent is the inescapable responsibility of a Christian wife.

submitted. The concepts of the most radical feminism were part of Babylonian and Assyrian mythologies. They also underway in the Greek Gnosticism, which spread throughout the Roman Empire at the time of N.T. and constituted a permanent danger for the early Church. Modern feminism is neither new nor progressive.

not be slandered. This is the goal of a godly life: prevent attacks against Scripture. To be convinced of the ability of God to save us, men need to see us live a holy life. If Christians claim to believe in the Word of God when they do not obey it, the word is thereby dishonored. Many mocked God and his Word because of the sinful conduct of professing Christians. #Mt Cf. 5:16; # 1 Peter 2: 9.

 

6 Likewise, exhort the young men to be sober,

 

Young people. The boys from 12 years.

 

7 showing thyself in all respects a model of good works, and teaching showing, worthy,

 

in all respects. These words should be linked to verse 6, since they relate to young people and emphasize that this is an essential recommendation.

model. He returned to Titus to show himself an example of moral and spiritual qualities that he intends to recommend to his Church. See # 1 Cor 4:16; # 1 Corinthians 11: 1; #Ph 3:17; # 2 Thessalonians 3: 8-9; # 1 Tim 4:12; # Heb 13: 7.

pure teaching. The purity and dignity necessarily accompany an appropriate commitment to the doctrine.

 

8. healthy, flawless speech, so that the opponent may be ashamed, having nothing bad to say about us.

 

sound speech. During the informal conversations of everyday life. #EP Cf. 4:31; #Col 3: 16-17; #Col 4: 6.

irreproachable. That can not attract any convictions.

having nothing bad to say about us. Again, as in #Tit 2 verse 5, is affirmed the goal of a godly life: to silence opponents of Christianity and the Gospel, so as to make Christ the power of credible.

 

9 Exhort servants to be obedient to their masters, to please them in all things, not contradicting,

 

servants. Term applied to employees in general but pointed more directly, slaves, men, women and children who, in ancient Rome and in most of the world at the time, were the property of a master. They hardly enjoyed no civil rights and were treated with much more respect or care a beast of burden. No passage of N.T. condemn or endorse slavery; However, there is repeated over and over again that it is infinitely more important to be freed from the slavery of sin to a master, as bad as it (see #Ro 6:22).

subject to their masters ... please them. Paul teaches clearly that, even in the context of slavery as binding, believers are called to be 'subject' and seek to please those they serve their master a believer or not, just or unjust, good or cruel. Believers who voluntarily put at the service of their employer must show even more accommodating towards him! As for the wife to her husband (verse #Tit 2: 5), the only exception is when the believer would be challenged to perform a task contrary to the Word of God. #EP Cf. 6: 5-9; #Col 3: 22-4: 1; # 1 Tim 6: 1-2.

 

10 Not purloining, but showing all good fidelity; that they may adorn in all the doctrine of God our Savior.

 

not stealing. Term for embezzlement.

perfect fidelity. It is loyalty.

honor in any doctrine. Here again (verse #Tit 2: 5), Paul emphasizes that the ultimate goal of a godly life is to make attractive teachings which present God as the Savior of sinners.

 

¶ 11 For the grace of God that brings salvation to all men hath appeared.

 

Grace of God. It is not only the divine attribute, but Jesus Christ himself, who is the incarnate grace, the supreme gift from God to fallen humanity. See #Jn 1:14.

all the men. Paul does not teach universalism. In #Tit 3: 4, "men" refers to humanity in general, as a class, not each individual. The sacrifice of Christ is sufficient to cover all the sins of all who believe in him (#Jn 3: 16-18; # 1Ti 2: ​​5-6; 1 Tim 4:10 #; # 1 Jn 2: 2). The first words of Paul to Titus show that salvation can become effective only by "the faith of the elect of God" (#Tit 1: 1). Only those who believe will be saved, not all mankind (1:12 #Jn; #Jn 3:16 #Jn 5:24, 5:38 #Jn, #Jn 5:40; 6:40 #Jn ; #Jn 10: 9; #Ro 10: 9-17).

2: 11-13 This is the heart of the letter. The sovereign plan of God, when appointing elders (#Tit 1: 5) and calls all the congregation to live in righteousness (verses #Tit 2: 1-10) is that they bear witness able to contribute to the realization of the divine plan of salvation. Paul sums up this plan of salvation in three points: the salvation

1 spared us the penalty of sin (verse #Tit 2:11)

2 subtracts us to his power (verse #Tit 2:12) and

3. rid us of his presence (verse #Tit 2:13).

 

12 Teaching us that, denying ungodliness and worldly passions, and to live in the present age of wisdom, justice and piety,

 

give up ... live. The hi corresponds to a transformation (# 2Co 5:17; #EP 2: 8-10), and this transformation (new birth) produces a new life in which the power of sin is broken.

 

13 looking for the blessed hope and glorious appearing of the great God and our Saviour Jesus Christ,

 

blessed hope. general allusion to Christ's return, which includes the resurrection of the dead (cf. #Ro 8: 22-23; # 1 Cor 15: 51-58; #Ph 3: 20-21; 1 Thessalonians # 4: 13-18; 1 Jn # 3: 2-3) and the reign of the saints with Christ in glory (# 2Ti 2:10).

manifestation of glory. See # 2Ti 1:10. Literally "the appearance of the glory." This will be our liberation from the presence of sin.

God and Savior. explicit mention of the divinity of Jesus. See # 2P 1: 1.

 

14 Who gave himself for us to redeem us from all iniquity, and to be a people for him, and purify unto zealous of good works.

buy ... purified. Another expression (cf. verse #Tit 2:12) summarizes the dual effect of salvation (regeneration and sanctification). The "redemption" is the release of a person on payment of a ransom. The price to satisfy divine justice was the blood of Christ. cf. #Mr 10:45.

a people. A particular people because of the decree issued by God and confirmed by the grace of salvation, that its members have entered. See # 1 Corinthians 6: 19-20; # 1 Peter 2: 9.

zealous. #Tit Cf. 3: 8. Good works are not a means to acquire salvation, they are the result. See #EP 2:10.

 

15 ¶ These things speak, and exhort, and rebuke with all authority. Let no man despise you.

 

Dis ... urge ... rebuke. These three verbs identify the need to proclaim the Word, apply it and being corrected by it.

authority. In the spiritual realm, the authority to give commands to others has the sole source of God's Word. #Mt Cf. 7: 28-29.

Let no man despise you. See #Tit 3: 9-11. We must address the problems of rebellion against the truth. #Mt Cf. 18: 15-20; # 1 Corinthians 5: 9-13; # 2 Thessalonians 3: 14-15.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/