TITE 3 : 01 À 15 *** + TITUS 3 : 01 to 15 + NOTES : JOHN MACARTHUR

12/04/2016 11:18

TITE 3 : 01 À 15 *** +
 

1 ¶  Rappelle-leur d’être soumis aux magistrats et aux autorités, d’obéir, d’être prêts à toute bonne œuvre,

soumis. La soumission à l’autorité des Écritures exige la soumission aux autorités humaines, car cela fait partie du témoignage chrétien.

3:1-11 Dans ses ultimes remarques, Paul exhorte Tite à rappeler aux croyants dont il est responsable de garder une attitude juste envers:

1° les perdus, qu’il s’agisse des autorités (verset  #Tit 3:1) ou des hommes en général (verset #Tit 3:2);

2° leur situation précédente de non-croyants esclaves du péché (verset  #Tit 3:3);

3° le salut qui leur a été accordé gratuitement au travers de Jésus-Christ (versets #Tit 3:4-7);

4° la qualité du témoignage qu’ils apportent au monde perdu (verset  #Tit 3:8);

5° la responsabilité qui incombe à tous de s’opposer aux faux docteurs et aux fauteurs de troubles au sein de l’Église (versets #Tit 3:9-11).

Tous ces points sont cruciaux pour que l’évangélisation porte des fruits.

 

2  de ne médire de personne, d’être pacifiques, modérés, pleins de douceur envers tous les hommes.

tous les hommes. Les chrétiens ont le devoir de montrer l’exemple dans leurs relations avec tous, en particulier avec les non-croyants. L’expression désigne ici l’humanité en général (surtout ceux qui croisent notre chemin) plutôt que tous les individus, et cela confirme que le sens est le même en #Tit 2:11.

 

3  Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et dans l’envie, dignes d’être haïs, et nous haïssant les uns les autres.

 

nous aussi. Cela ne signifie pas que chaque croyant ait commis toute la liste des péchés cités ici; toutefois, avant la conversion, la vie de tout un chacun se caractérise par l’un ou l’autre de ces comportements. Cela devrait donc inciter les croyants à faire preuve d’humilité dans leurs relations avec les non-croyants, même avec ceux dont le comportement est le plus manifestement immoral et profane. Sans la grâce que Dieu accorde à ses enfants, tous les hommes en sont au même point.  cf. #2Ti 2:25. Pour d’autres listes de péchés, voir #Ro 1:18-32 ; #1Co 6:9-10 ; #Ga 5:19-21 ; #Ep 4:17-19.

 

4  Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés,

 

la bonté …  été manifestés. Comme en #Tit 2:11, Paul parle ici de Jésus-Christ, qui fut la bonté et l’amour incarnés sous les traits d’un homme. Cf. #Ep 2:4-6.

 

5  il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit,

 

non à cause des œuvres. Le salut ne s’obtient jamais par les œuvres (voir #Ep 2:8-9 ; cf. #Ro 3:19-28).

selon sa miséricorde. Cf. #Ep 2:4 ; #1Ti 1:13 ; #1Pi 1:3 ; #1Pi 2:10.

le bain de la régénération. Le salut procure la purification du péché et une vie nouvelle, générée par le Saint-Esprit, dans laquelle il confère la puissance et la protection nécessaires à ceux qui sont enfants et héritiers de Dieu (verset  #Tit 3:7). C’est le fruit de la nouvelle naissance (cf. #Jn 3:5 ; #1Jn 2:29 ; #1Jn 3:9 ; #1Jn 4:7 ; #1Jn 5:1).

le renouvellement du Saint-Esprit. Cf. #Ro 8:2. C’est lui qui accomplit ce travail de régénération.

 

6  qu’il a répandu sur nous avec abondance par Jésus-Christ notre Sauveur,

 

avec abondance. Dès que les croyants sont sauvés, l’Esprit de Christ les bénit sans compter (cf. #Ac 2:38-39 ; #1Co 12:7, #1Co 12:11, #1Co 12:13 ; #Ep 3:20 ; #Ep 5:18).

 

7  afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle.

 

justifiés. La vérité centrale du salut, c’est la justification par la foi seule. Lorsqu’un pécheur se repent et place sa foi en Jésus-Christ, Dieu le déclare juste: il lui impute la justice de Christ et lui accorde la vie éternelle grâce à la mort substitutive de Christ, qui a pris sur lui le châtiment que ce pécheur méritait de subir en raison de ses fautes.

héritiers. En leur qualité d’enfants adoptifs de Dieu par la foi en Jésus-Christ, les croyants deviennent héritiers de Dieu et cohéritiers avec Christ (#Ro 8:17 ; cf. #1Pi 1:3-4).

 

8  Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s’appliquent à pratiquer de bonnes œuvres. (3-9) Voilà ce qui est bon et utile aux hommes.

 

Cette parole est certaine. Expression courante à l’époque de l’Église primitive, utilisée 5 fois dans les épîtres pastorales (cf. #1Ti 1:15 ; #1Ti 3:1 ; #1Ti 4:9 ; #2Ti 2:11).

bon et utile aux hommes. C’est-à-dire pour l’avancement de l’Évangile. De nouveau, « hommes » (cf. 2; 2:11) a un sens général et désigne ceux qui répondent par un saint témoignage à l’Évangile.

 

9 ¶  Mais évite les discussions folles, les généalogies, les querelles, les disputes relatives à la loi ; car elles sont inutiles et vaines.

 

discussions folles. Paul met de nouveau en garde les chrétiens contre le risque de se prêter à des discussions inutiles avec les faux docteurs de la Crète (voir #Tit 1:10, #Tit 1:14-16), et surtout avec les judaïsants: ceux-ci prétendaient que les chrétiens devaient se conformer aux rites de la « loi » mosaïque. Cette conception s’opposait à la doctrine du salut par la grâce, par le moyen de la foi seule. Contrairement à une vie de sainteté (qui est « bonne et utile »), elle était « inutile et vaine ». La façon correcte d’évangéliser ne consiste pas à argumenter contre l’erreur mais à proclamer la vérité.

 

10  Éloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque des divisions,

 

Éloigne de toi. Tout membre de l’Église qui faisait preuve d’insoumission, de rébellion et d’esprit de discorde devait être exclu. Les deux avertissements mentionnés ici correspondent aux règles de discipline énoncées par Christ lui-même cf. #Ro 16:17-18 ; #2Th 3:14-15).

 

11  sachant qu’un homme de cette espèce est perverti, et qu’il pèche, en se condamnant lui-même.

 

en se condamnant lui-même. Par sa conduite non biblique, un croyant fauteur de troubles s’attire un jugement contre lui-même.

 

12  Lorsque je t’enverrai Artémas ou Tychique, hâte-toi de venir me rejoindre à Nicopolis ; car c’est là que j’ai résolu de passer l’hiver.

 

Artémas. On ne sait rien de cet homme, si ce n’est que Paul lui faisait visiblement confiance.

Tychique. Le « frère bien-aimé et le fidèle ministre » (#Col 4:7) accompagna Paul de Corinthe jusqu’en Asie Mineure (#Ac 20: 4), porta la lettre de l’apôtre à l’Église de Colosses (#Col 4:7) et probablement aussi sa lettre aux Éphésiens (voir #Ep 6:21).

 

Nicopolis. Littéralement « ville de la victoire ». Huit autres villes portaient ce nom, du fait de batailles décisives gagnées dans ces lieux ou à proximité. La Nicopolis dont il est question ici se trouvait probablement au sud de la Grèce, sur la côte ouest de l’Achaïe, puisque c’était un bon endroit où « passer l’hiver ».

3:12-14 Paul donne ici des instructions particulières à Tite.

 

13  Aie soin de pourvoir au voyage de Zénas, le docteur de la loi, et d’Apollos, en sorte que rien ne leur manque.

 

Zénas. On ne sait rien de ce croyant dont la spécialité devait être la loi biblique ou le droit romain.

Apollos. Originaire d’Alexandrie, c’était un enseignant des Écritures hors pair. Il s’était converti à Christ après avoir eu seulement connaissance des enseignements de Jean-Baptiste (#Ac 18:24-28). Certains de ses admirateurs avaient visiblement formé un parti à l’intérieur de l’Église de Corinthe (#1Co 1:11-12 ; #1Co 3:4).

 

14  Il faut que les nôtres aussi apprennent à pratiquer de bonnes œuvres pour subvenir aux besoins pressants, afin qu’ils ne soient pas sans produire des fruits.

 

bonnes œuvres. Il est encore ici question des bonnes œuvres, car elles représentent un tremplin pour un témoignage efficace auprès des inconvertis (cf. v. #Tit 3:8 ; #Tit 1:13-16 ; #Tit 2:5, #Tit 2:8, #Tit 2:10, #Tit 2:12, #Tit 2:14).

 

15  Tous ceux qui sont avec moi te saluent. Salue ceux qui nous aiment dans la foi. Que la grâce soit avec vous tous !

 

Tous ceux qui sont avec moi. Cf. #1Co 16: 20 ; #2Co 13: 12 ; #Ph 4:22 ; cf. aussi #Ro 16:21-23 ; #Col 4:10-14, où les compagnons de Paul sont nommément cités.

 

 

TITUS 3 : 01 to 15 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

 

¶ 1 Remind them to be subject to rulers and authorities, to obey, to be ready for every good work,

 

submitted. The submission to the authority of Scripture requires submission to human authority, because it is part of Christian witness.

3: 1-11 In his final remarks, Paul urges Titus to remind believers that he is responsible for keeping a fair attitude towards:

1 lost, whether the authorities (#Tit verse 3: 1) or men in general (#Tit 3 verse 2);

2. their previous situation of non-believers slaves of sin (#Tit verse 3: 3);

3. the salvation that was given to them free through Jesus Christ (verses #Tit 3: 4-7);

4. quality of the testimony they bring to the lost world (verse #Tit 3: 8);

5. the responsibility of all to oppose the false teachers and troublemakers within the Church (verses #Tit 3: 9-11).

All these points are crucial for evangelization bears fruit.

 

2 to slander no one, to be peaceful, moderate, meekness to all men.

 

all the men. Christians have a duty to lead by example in their relations with all, especially with non-believers. The expression here means mankind in general (especially those who cross our path) rather than all individuals, and this confirms that the meaning is the same in #Tit 2:11.

 

3 For we ourselves were once foolish, disobedient, deceived, serving divers lusts and pleasures, living in malice and envy, hateful, and hating one another.

 

US too. This does not mean that every believer has committed the entire list of sins cited here; However, prior to conversion, the life of everyone is characterized by one or other of these behaviors. This should encourage believers to be humble in their dealings with non-believers, even those whose behavior is most clearly immoral and profane. Without the grace that God gives to his children, all men are the same point. cf. # 2Ti 2:25. For other lists of sins, see #Ro 1: 18-32; # 1 Corinthians 6: 9-10; #Ga 5: 19-21; #EP 4: 17-19.

 

4 But when the kindness of God our Savior and his love for mankind appeared,

 

goodness ... been revealed. As #Tit 2:11, Paul speaks here of Jesus Christ, which was the kindness and love incarnate in the guise of a man. #EP Cf. 2: 4-6.

 

5 he saved us, not by works of righteousness which we have done, but according to His mercy, by the washing of regeneration and renewing of the Holy Spirit,

 

not by works. Salvation is never obtained by works (see #EP 2: 8-9; cf. #Ro 3: 19-28).

according to his mercy. #EP Cf. 2: 4; # 1 Tim 1:13; # 1 Peter 1: 3; # 1 Peter 2:10.

the washing of regeneration. The salvation provides cleansing from sin and a new life, generated by the Holy Spirit, in which he gives the power and the necessary protection to those children and heirs of God (verse #Tit 3: 7). It is the fruit of the new birth (cf. #Jn 3: 5; 1 John 2:29 #; # 1 John 3: 9; 1 John 4 # 7, # 1 John 5: 1).

renewing of the Holy Ghost. #Ro Cf. 8: 2. It is he who does the work of regeneration.

 

6 which he poured out upon us richly through Jesus Christ our Savior,

 

with abundance. When believers are saved, the Spirit of Christ blesses besides (cf. #AC 2: 38-39; 1 Cor 12 # 7, # 1 Cor 12:11, # 1 Cor 12:13; 3:20 #EP ; #EP 5:18).

 

7 That being justified by his grace, we might become, in hope, heirs of eternal life.

 

justified. The central truth of salvation is the justification by faith alone. When a sinner repents and puts his faith in Jesus Christ, God says just: it imputes the righteousness of Christ and grant him eternal life through the substitutionary death of Christ, who took upon himself the punishment that sinner deserved to suffer because of his faults.

heirs. In their capacity as God's adopted children through faith in Jesus Christ, believers become heirs of God and joint heirs with Christ (#Ro 8:17; cf. 1 Pet # 1: 3-4).

 

8 This is a faithful saying, and I want you to affirm these things, that they which have believed in God be careful to maintain good works. (3-9) This is what is good and useful to men.

 

This is a faithful saying. common expression at the time of the early church used 5 times in the Pastoral Epistles (cf. 1 Tim 1:15 #; # 1 Tim 3: 1; # 1Ti 4: 9; # 2Ti 2:11).

good and profitable unto men. That is to say, for the advancement of the gospel. Again, "men" (cf. 2; 2:11) is a general term referring to those who respond with a holy witness to the Gospel.

 

9 ¶ But avoid foolish questions, and genealogies, and contentions, and strivings about the law; for they are unprofitable and vain.

 

foolish questions. Paul is again warning Christians against the risk to lend to unnecessary discussions with false teachers in Crete (see #Tit 1:10 #Tit 1: 14-16), and especially with the Judaizing: ceux- it claimed that Christians should comply with the rites of the "law" mosaic. This view was opposed to the doctrine of salvation by grace, through faith alone. Unlike a holy life (which is "good and useful"), it was "useless and vain." The correct way to evangelize is not to argue against error but to proclaim the truth.

 

10 Take away from you, after a first and second warning, the one who causes divisions,

 

Away from you. Any member of the Church who demonstrated insubordination, rebellion and factionalism should be excluded. Both warnings mentioned here correspond to the discipline rules imposed by Christ himself cf. #Ro 16: 17-18; # 2 Thessalonians 3: 14-15).

 

11 knowing that a man is perverted, and sinneth, being condemned of himself.

 

being condemned of himself. By its unbiblical conduct a believer troublemaker attracts a judgment against himself.

 

12 When I send Artemas or Tychicus, make haste to come to me to Nicopolis; because that's when I resolved to spend the winter.

 

Artemas. We know nothing of this man, except that Paul obviously trusted him.

Tychicus. The "beloved brother and faithful servant" (#Col 4: 7) accompanied Paul in Corinth to Asia Minor (#AC 20: 4), carried the letter of the Apostle to the Colossi of Church (# Col 4: 7) and probably his letter to the Ephesians (see #EP 6:21).

Nicopolis. Literally "city of victory". Eight other cities with this name, because of decisive battles won in these places or nearby. Nicopolis in question here was probably in southern Greece, on the west coast of Achaia, since it was a good place to "spend the winter".

3: 12-14 Paul here gives specific instructions to Titus.

 

13 Take care to provide for the travel Zenas, Doctor of Law, and Apollos, so that they lack nothing.

 

Zenas. We know nothing of what believer whose specialty was to be biblical law or Roman law.

Apollos. A native of Alexandria, was a teacher of Scripture none. He converted to Christ after having only knowledge of the teachings of John the Baptist (#AC 18: 24-28). Some of his admirers had apparently formed a party within the church in Corinth (1 Cor # 1: 11-12; 1 Cor # 3: 4).

 

14 And let ours also learn to maintain good works to meet pressing needs, that they may not be unfruitful.

 

good works. He's still talking about good works, as they represent a springboard for effective witness to unbelievers (cf. v #Tit 3: 8; #Tit. 1: 13-16; #Tit 2: 5, 2 #Tit: 8 #Tit 2:10 #Tit 2:12 #Tit 2:14).

 

15 All who are with me greet you. Greet them that love us in faith. Grace be with you all!

 

All who are with me. See # 1 Cor 16: 20; # 2 Cor 13: 12; #Ph 4:22; cf. also #Ro 16: 21-23; #Col 4: 10-14, where Paul's companions are mentioned by name.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/