UN PREMIER RAYON D’ESPOIR.

02/02/2021 00:28

UN PREMIER RAYON D’ESPOIR.

 La première preuve que le Créateur n’a pas abandonné ses créatures, dans le péché, se trouve dans la sentence prononcée contre « le serpent ancien ». Dieu lui dit que la « postérité de la femme » lui « écrasera la tête » (Genèse 3 : 15). Nous aurions des difficultés à comprendre la portée de ces paroles assez vagues concernant le serpent, sans les indications plus précises des prophètes. Mais à la clarté des prophéties il devient clair que le fait d’écraser la tête du serpent par la « postérité de la femme » est une image du renversement du règne de Satan sur la terre par le triomphe du royaume de Christ.

Le chapitre 20 de l’Apocalypse décrit symboliquement comment la postérité de la femme écrasera la tête du serpent. Il est dit qu’un ange descendra du ciel pour saisir « le serpent ancien, qui est le diable, Satan », et l’enchaînera pour mille ans. Le récit donne un aperçu de l’établissement de son royaume et du règne millénaire. Il est encore dit que les morts ressusciteront pendant le règne millénaire et qu’ils auront l’occasion de vivre éternellement sur la terre restaurée.

Dieu montra à nouveau son intérêt pour l’humanité mourante plusieurs siècles après la tragédie d’Éden, il fit une promesse à son fidèle serviteur, Abraham. Il lui exprima son intention de bénir toutes les familles de la terre, par une « postérité », un rejeton, dont la naissance serait miraculeuse. Dieu confirma cette promesse par un serment, qui devint pour les Hébreux le fondement de leur attente d’un Messie.

Tous les saints prophètes de Dieu renouvelèrent, sous une forme ou une autre, cette promesse. Ainsi Esaïe écrit : « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné ; l’empire reposera sur son épaule. On l’appellera Conseiller, admirable, Dieu fort, Père d’éternité, Prince de paix. Il étendra l’empire, il assurera une paix sans fin au trône de David et à son royaume ; il l’établira et l’affermira par le droit et par la justice, dès maintenant et à toujours. Oui, le zèle de l’Éternel des armées accomplira cette œuvre. » (Esaïe 9 : 5-6).

Le point saillant dans cette prophétie sur le gouvernement de justice est la garantie de la victoire sur les forces du mal par le pouvoir divin. Ce « Fils » est Christ, et l’empire a été posé sur son « épaule », c’est-à-dire Christ est l’exécuteur du plan de rédemption et de l’établissement du règne de la justice.

Il est consolant de connaître le pouvoir illimité de Dieu qui créa tant de mondes, qui créa l’homme, qui lui donna la vie et qui continue à soutenir la vie de tous les êtres ; il soutiendra aussi l’œuvre de Christ pour anéantir les forces du péché et de la mort, ainsi que la forteresse d’iniquité de Satan. « Le zèle de l’Éternel des armées accomplira cette œuvre. »

 

 LE SAUVEUR EST NÉ

La prophétie d’Esaïe eut un début d’accomplissement à la naissance de Jésus. Cette naissance est une preuve de l’amour divin et assure la réalisation des autres promesses de bénédictions qui s’accompliront au temps voulu. L’ange dit à la naissance de Jésus : « Ne craignez point, aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur, vous est né. » (Luc 2 : 10-11). Et une multitude de l’armée céleste se joignit au premier ange en disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, paix sur la terre, bienveillance envers les hommes. » (Luc 2 : 14).

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/