Vipère

29/11/2013 12:10

Vipère. Traduction de 2 mots hébreux et 1 mot grec désignant probablement 2 sortes de serpents venimeux (hébreu chephiphon, ‘eph’eh ; grec echidna).

1. chephiphon (rampant). Probablement la vipère céraste, le serpent à cornes des sables de l’Arabie et de l’Égypte. À Thèbes, on le regardait comme sacré (cf. Hérodote 2.74). C’est une dangereuse vipère, longue de 0,90 à 1,80 m, grise ; elle a une corne au-dessus de chaque œil ; elle se cache dans le sable. C’est peut-être le serpent qui, mordant le talon d’un cheval, fait tomber le cavalier et le renverse (#Ge 49:17).
2. ’eph’eh (soufflant, sifflant), serpent venimeux habitant les terres du Midi (Neguev) (#Job 20:16 ; #Esa 30:6). Nous ne savons pas au juste à quelle espèce de serpent il faut identifier cet animal.
Dans #Esa 11:8, SEGOND traduit le terme peten par vipère ; voir Serpent. Dans #Pr 23:32, #Esa 14:29, #Jér 8:17, traduit tsiph’oni, tsepha’ par vipère. Voir Basilic.
3. Grec echidna, reptile venimeux, que l’on rencontrait dans l’île de Malte (#Ac 28:3). Ce serpent, bien connu des Juifs (#Mt 3:7) était sans doute la vipère commune (Vipera communis ou Pelias berus), fort répandue sur la côte méditerranéenne.


 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/