ZACHARIE 4 : 1 À 14 + NOTES DE JOHN MACARTHUR *** ZECHARIAH 4 : 1 à 14

18/08/2016 04:46

ZACHARIE 4 : 1 À 14 + NOTES DE JOHN MACARTHUR ***

 

1 ¶  L’ange qui parlait avec moi revint, et il me réveilla comme un homme que l’on réveille de son sommeil.

 

comme un homme que l’on réveille. Une fois de plus, l’ange chargé d’interpréter la vision revient, et il réveille le prophète de l’épuisement spirituel dans lequel l’a plongé la vision précédente. Cf. #Da 10:9.

4:1-14 La quatrième vision avait pour thème principal le souverain sacrificateur Josué et, par extension, la purification et la restauration d’Israël dans le rôle sacerdotal que Dieu lui avait confié. Cette cinquième vision est centrée sur le responsable civil des Juifs, Zorobabel, un descendant de David, pour l’encourager dans la tâche de reconstruction du temple. Le fidèle achèvement de cette œuvre permettrait à Israël de recommencer à porter la lumière de la grâce de Dieu (sous forme de témoignage) aux yeux du monde.

 

2  Il me dit : Que vois-tu ? Je répondis : Je regarde, et voici, il y a un chandelier tout d’or, surmonté d’un vase et portant sept lampes, avec sept conduits pour les lampes qui sont au sommet du chandelier ;

 

avec sept conduits pour les lampes. Ce chandelier est similaire à celui à sept branches utilisé dans le tabernacle. Il comporte en outre un « vase », placé à son sommet pour assurer une alimentation permanente en huile, qui coule le long de tuyaux reliés aux sept lampes. C’est une image qui suggère une grande abondance.

 

3  et il y a près de lui deux oliviers, l’un à la droite du vase, et l’autre à sa gauche.

 

deux oliviers. L’huile d’olives était utilisée à cette époque pour alimenter les lampes. Les deux oliviers fournissent l’huile nécessaire pour le vase. C’est l’image frappante de ressources illimitées qui ne nécessitent pas le concours de l’homme, puisque l’huile coule automatiquement des arbres pour tomber dans le vase, puis dans les lampes.

 

4  Et reprenant la parole, je dis à l’ange qui parlait avec moi : Que signifient ces choses, mon seigneur ?

 

Que signifient ces choses. Zacharie désirait connaître la signification des deux oliviers. Comme il était sacrificateur, sa question étonna l’ange (v. #Za 4:5). Il n’y répondit pas avant le v. 14.

 

5  L’ange qui parlait avec moi me répondit : Ne sais-tu pas ce que signifient ces choses ? Je dis : Non, mon seigneur.

6  Alors il reprit et me dit: C’est ici la parole que l’Éternel adresse à Zorobabel : Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Éternel des armées.

 

la parole que l’Éternel adresse à Zorobabel. Le but de cette vision était d’encourager Zorobabel à achever la reconstruction du temple en l’assurant que Dieu lui donnerait les capacités nécessaires et des ressources illimitées, en prévision de la gloire du royaume et du temple messianiques. Le chandelier symbolisait Israël; Dieu allait lui donner la capacité de briller de sa lumière, à ce moment-là et dans l’avenir. L’Église assume ce rôle actuellement (cf. #Ep 5:8-9 ; #Ap 1:12-13, #Ap 1:20), jusqu’à ce qu’Israël soit sauvé et restauré et puisse, ainsi, jouir des bénédictions de l’alliance tout en recouvrant son utilité. Cf. #Ro 11:11-24.

 

ni par la puissance ni par la force …  par mon Esprit. Aucune force, aucune richesse, aucune énergie purement humaine ne pouvait suffire à mener cette tâche à terme. Seule la puissance du Saint-Esprit, symbolisée par le « vase » (v. #Za 4:2), permettrait à Zorobabel d’aller jusqu’au bout et à Israël, dans le royaume messianique, de rejouer son rôle de lumière pour le monde (cf. #Ez 36:24).

 

7  Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel ? Tu seras aplanie. Il posera la pierre principale au milieu des acclamations : Grâce, grâce pour elle !

 

Qui es-tu, grande montagne. Puisque la réussite était garantie (vv. #Za 4:6, #Za 4:9), toute opposition serait anéantie par Dieu, nivelée comme une montagne réduite à un terrain plat. Aucun obstacle ne pourrait empêcher l’achèvement du temple pendant la vie de Zorobabel, ni pendant le règne ultime du Messie (cf. #Ez 40:1-48:2).

 

la pierre principale. La dernière pierre, dont la mise en place signale l’achèvement de l’édifice.

 

Grâce, grâce pour elle! Des cris de joie et de reconnaissance furent effectivement poussés lors de l’achèvement du temple (cf. #Esd 3:11-13). Cette attitude est à mettre en contraste avec celle du peuple devant le temple inachevé (#Ag 2:3).

 

8  La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots:

9  Les mains de Zorobabel ont fondé cette maison, et ses mains l’achèveront ; et tu sauras que l’Éternel des armées m’a envoyé vers vous.

 

m’a envoyé. C’est l’ange de l’Éternel qui parle, le protecteur, le libérateur et le défenseur d’Israël, envoyé pour que ces prédictions s’accomplissent. Il viendra, en tant que Messie, pour instaurer le culte rendu dans le temple dans son royaume.

 

10  Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de Zorobabel. Ces sept sont les yeux de l’Éternel, qui parcourent toute la terre.

 

le jour des faibles commencements. Le fait de construire un temple qui n’avait pas les dimensions remarquables de celui de Salomon pouvait être une source de découragement pour certains (cf. #Esd 3:12 ; #Ag 2:3). Le Seigneur annonça donc que cette œuvre lui était agréable et que, dans son amour omniscient (les « sept yeux »), il veillait sur elle. Il disait en substance: « Ne méprisez pas ce qui est agréable à Dieu. » Ce n’était toutefois qu’une image de la restauration glorieuse qui interviendra lorsque le Messie viendra pour régner: aucun temple ne pourra soutenir la comparaison avec cet ouvrage-là (cf. #Ez 40:1-48:2).

 

11 ¶  Je pris la parole et je lui dis : Que signifient ces deux oliviers, à la droite du chandelier et à sa gauche ?

12  Je pris une seconde fois la parole, et je lui dis : Que signifient les deux rameaux d’olivier, qui sont près des deux conduits d’or d’où découle l’or ?

13  Il me répondit : Ne sais-tu pas ce qu’ils signifient ? Je dis : Non, mon seigneur.

14  Et il dit : Ce sont les deux oints qui se tiennent devant le Seigneur de toute la terre.

 

les deux oints. Les deux oliviers (vv. #Za 4:3, #Za 4:11) représentaient les fonctions royale et sacerdotale en Israël. C’était à travers elles que les bénédictions divines devaient être déversées sur la nation. Les deux « rameaux d’olivier » (v. #Za 4:12) représentaient les deux hommes qui occupaient la position suprême dans ces deux offices à l’époque: Zorobabel, en tant que descendant de David, et Josué, le souverain sacrificateur issu d’Eléazar. Ensemble, ils préfiguraient le Messie qui, lui, combine ces deux fonctions (cf. #Za 6:13 ; #Ps 110) et qui est la source véritable de toute bénédiction. C’est lui qui pourra rendre à Israël son rôle de lumière parmi les nations (cf. #Esa 60:1-3). L’expression « le Seigneur de toute la terre » est liée au millénium et oriente donc les regards vers le royaume ultime (cf. #Mi 5:3).

 

ZECHARIAH 4 : 1 à 14

1 ¶ And the angel that talked with me came again, and waked me, as a man that is wakened from sleep.

 

as a man that is wakened. Once again, the angel in charge of interpreting the vision returned and he awakens the prophet of spiritual exhaustion in which plunged the previous vision. #Da Cf. 10: 9.

4: 1-14 The fourth vision main theme was the high priest Joshua and, by extension, purification and restoration of Israel in the priestly role that God had entrusted to him. This fifth vision is centered on the civil responsibility of the Jews, Zorobabel, a descendant of David, to encourage him in the temple reconstruction. The faithful completion of this work would allow Israel to start to bring the light of God's grace (as witness) to the world.

 

2 He said to me: What do you see? I said, I looked, and behold, there is a candlestick all of gold, with a bowl and seven lamps with seven pipes to the lamps, which are upon the top thereof;

 

and seven pipes to the lamps. This is similar to candlestick with seven branches used in the tabernacle. It also includes a "vase", placed at the top to ensure constant supply of oil flowing along pipes connected to the seven lamps. It is an image that suggests a great abundance.

 

3 and there are nearly two olive trees, one on the right of the bowl and the other on his left.

 

two olive trees. Olive oil was used at that time to power lights. The two olive trees provide the oil needed for the vase. This is the striking image of limitless resources that do not require human contest, since oil flows automatically trees to fall in the mud and in lamps.

 

4 And answered and I said to the angel that talked with me, What are these, my lord?

 

What are these. Zechariah wanted to know the meaning of the two olive trees. As he was the priest, his question surprised the angel (v #Za. 4: 5). There are not answered before v. 14.

 

5 And the angel that talked with me answered me, Do not you know what these are? I said, No, my lord.

6 Then he said to me: This is the word of the LORD to Zerubbabel: It is not by might nor by power, but by my spirit, saith the LORD of hosts.

 

the word of the LORD to Zerubbabel. The aim of this vision was to encourage Zerubbabel to complete the reconstruction of the temple with the assurance that God would give him the necessary capabilities and unlimited resources in anticipation of the glory of the kingdom and the Messianic temple. The chandelier symbolized Israel; God would give him the ability to shine its light, then and in the future. The Church fulfills this role now (see #EP 5: 8-9; #Ap 1: 12-13, 1:20 #Ap), until Israel is saved and restored and can thus enjoy the covenant blessings while covering its usefulness. #Ro Cf. 11: 11-24.

 

not by might nor by power ... by my Spirit. No force, no wealth, no mere human power was not enough to carry this task forward. Only the power of the Holy Spirit, symbolized by the "vase" (v #Za. 4: 2), allow Zerubbabel to go through and for Israel in the Messianic Kingdom, to replay his role of light for the world (cf. #Ez 36:24).

 

7 Who are you, great mountain Zorobabel? You will be flattened. It will lay the top stone with shouts of Grace, grace to it!

 

Who are you, great mountain. Since the success was guaranteed (vv #Za. 4: 6, #Za 4: 9), any opposition would be destroyed by God, leveled as reduced mountain to flat ground. No obstacle could prevent the completion of the temple during the life of Zorobabel or for the ultimate reign of the Messiah (cf. #Ez 40: 1-48: 2).

 

the main stone. The last stone, including the introduction signals the completion of the building.

 

Grace, grace to it! Shouts of joy and gratitude were actually pushed upon completion of the temple (cf. #Esd 3: 11-13). This attitude is in contrast with that of the people in front of the unfinished temple (#Ag 2: 3).

 

8 The word of the LORD came to me, saying:

9 The hands of Zerubbabel founded this house, his hands shall finish it; and you shall know that the LORD of hosts hath sent me unto you.

 

sent me. This is the angel of the Lord who speaks, the protector, the liberator and defender of Israel, sent to these predictions are fulfilled. He will come as the Messiah, to establish the worship in the temple in his kingdom.

 

10 For who hath despised the day of small things shall rejoice, and see the plummet in the hand of Zorobabel. These are the eyes of the Lord, that run throughout the land.

 

the day of small beginnings. The fact of building a temple that was not the remarkable dimensions of Solomon's could be a source of discouragement for some (cf. #Esd 3:12; #Ag 2: 3). The Lord therefore told that this work was nice to him, and in his omniscient love (the "seven eyes"), he was watching over her. He said, in effect: "Do not despise what is pleasing to God. "It was not, however, an image of the glorious restoration that will occur when the Messiah will come and rule: no temple can not compare this book with one (cf. #Ez 40: 1-48: 2).

 

11 ¶ I spoke and I said, What are these two olive trees on the right of the lampstand and on its left?

12 I took the floor a second time, and I said, What are these two olive branches, which are nearly two golden pipes from which flows the gold?

13 He replied: Do not you know what these are? I said, No, my lord.

14 And he said, These are the two anointed ones that stand before the Lord of all the earth.

 

the two anointed. The two olive trees (vv #Za. 4: 3, 4:11 #Za) represented the royal and priestly duties in Israel. It was through them that the divine blessings to be showered upon the nation. The two "olive branches" (v. #Za 4:12) were the two men who occupied the highest position in both offices at the time: Zorobabel, as a descendant of David and Joshua the high priest from Eleazar. Together, they prefigured the Messiah, he combines these two functions (cf. #Za 6:13; #PS 110) and that is the true source of all blessing. It is he who will make Israel the role of light among the nations (cf. #Esa 60: 1-3). The phrase "the Lord of all the earth" is linked to the millennium and therefore directs attention towards the ultimate kingdom (cf. #Mi 5: 3).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/